Aujourd'hui : Vendredi, 22 juin 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 21 mars
Publié le : 21-03-2018

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:

Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 21 mars 1933 -- La Journée de Potsdam est une cérémonie de propagande nazie qui a eu lieu le 21 mars 1933. Elle avait pour but de solenniser l'ouverture de la session du nouveau Reichstag par le président du Reich Paul von Hindenburg et le nouveau chancelier proposé par ce dernier, Adolf Hitler. Ce cérémonial a été mis en place par le nouveau gouvernement du NSDAP et l'organisation complète de la cérémonie était de la responsabilité de Joseph Goebbels. C'est le lendemain que les deux premiers camps de concentration officiels furent établis à Dachau et à Oranienburg. Finalement, c'est deux jours plus tard que fut adoptée la loi des pleins pouvoirs qui marque le début de la dictature nazie.

Photo : la « journée de Potsdam », 21 mars 1933 : le chancelier du Reich Adolf Hitler salue le président du Reich Paul von Hindenburg © picture-alliance / akg-images

Le bandeau #FreeOsmanKavala
, situé sous chaque visuel de notre site, est un appel du Collectif VAN à libérer Osman Kavala, injustement incarcéré en Turquie depuis le 1er novembre 2017.


Ça s’est passé un 21 mars (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

21 mars 1349 -- Lors de l’épidémie de peste noire, les juifs sont généralement rendus responsables de sa propagation : ils empoisonneraient les puits. Maintes communautés juives sont détruites pour cette raison. Le comte Frederick de Thuringe conseille aux habitants de Mühlausen (Allemagne) de tuer les juifs de la ville. C’est pourquoi tous les juifs, dont le rabbin Eliezer, sont massacrés.
-
Au cours des persécutions consécutives à l’épidémie de peste noire, les juifs d’Erfurt (Allemagne) sont massacrés. Conduite par les maîtres des corporations, la foule, précédée d’un drapeau et d’une croix, marche sur le quartier juif, dont les habitants tentent courageusement de se défendre. Mais quand une centaine d’entre eux est tuée, ils mettent le feu à leurs maisons et périssent dans les flammes.
Skynet : 21 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

21 mars 1828 -- La Russie annexe une partie du Plateau arménien (notamment les régions d'Erevan et du Nakhitchévan) jusqu’alors sous domination perse.
Imprescriptible : Chronologie sommaire du génocide arménien

21 mars 1881 -- Des émeutes éclatent contre les juifs du village de Walegozulovo, près de Balta (Ukraine).
Skynet : 21 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

20-25 mars 1915 -- Plusieurs réunions du Comité central jeune-turc envisagent la solution à apporter à la question arménienne. Le Dr Bahaeddin Sakir, rentré à Istanbul, après six mois passés à Erzerum, présente un rapport concernant les « ennemis intérieurs » arméniens, à la suite duquel la décision finale d’exterminer la population arménienne a été prise.
** (Taner Akçam, 1996:43 ; Akçam, 2004:166-167 ; Cemil, 1933:Vakıt/Haratch 88 ; Astourian, 1990:138-140, n° 116-117, 122-123 ; Kévorkian, 2006:307-308).
Violences de masse: L’extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916)

21 mars 1916 -- Empire ottoman : date à laquelle l’opération visant à la liquidation systématique des 40 000 internés encore présents commença. Le sous-préfet fut puissamment secondé dans cette tâche par Adil bey, le directeur des Déportés, un Stambouliote «éduqué», et les Tchétchènes locaux, dont le chef n’était autre que le maire de Ras ul-Aïn, Arslan bey et son adjoint et frère Husseïn bey.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : le réseau des camps de concentration

21 mars 1933 -- La Journée de Potsdam est une cérémonie de propagande nazie qui a eu lieu le 21 mars 1933. Elle avait pour but de solenniser l'ouverture de la session du nouveau Reichstag par le président du Reich Paul von Hindenburg et le nouveau chancelier proposé par ce dernier, Adolf Hitler. Ce cérémonial a été mis en place par le nouveau gouvernement du NSDAP et l'organisation complète de la cérémonie était de la responsabilité de Joseph Goebbels. L'organisation de cette journée fait suite à l'incendie du Reichstag qui s'est produit dans la nuit du 27 au 28 février 1933. Le nouveau gouvernement devait se trouver un nouveau parlement. Potsdam fut donc choisi car c'est à cet endroit que se trouve l'église de la garnison prussienne, sanctuaire de la tradition prussienne. Le 21 mars fut choisi pour tenir cette cérémonie car c'est à cette date qu'a eu lieu l'inauguration du premier Reichstag par Bismarck. C'est le lendemain que les deux premiers camps de concentration officiels furent établis à Dachau et à Oranienburg. Finalement, c'est deux jours plus tard que fut adoptée la loi des pleins pouvoirs qui marque le début de la dictature nazie.
Wikipedia : Journée de Potsdam

21 mars 1941 -- A Cracovie (Pologne), les nazis créent un ghetto destiné à contenir 20 000 juifs. 6 000 d’entre eux viennent des villages environnants.
Skynet : 21 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

21 mars 1942 -- 26 000 personnes du ghetto de Lublin sont envoyées dans les camps de la mort de Belzec et de Majdanek principalement.
- Dans le ghetto de Lublin Les internés juifs doivent se présenter aux autorités. Ceux qui se cachent sont pourchassés par les SS. Certains sont tués sur place, d'autres conduits directement aux trains de déportation qui les attendent.
Skynet : 21 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

21 mars 1943 -- Le Capitaine Lucio Merci est affecté depuis septembre 1942 au consulat italien de Salonique, en Grèce, comme traducteur et officier de liaison du régime fasciste italien auprès des autorités nazies en Grèce. Lucio Merci tînt un journal qui nous est parvenu. Le 21 mars 1943 il y note : « On sait bien que les Juifs de Salonique sont envoyés en Pologne. Là-bas, ceux qui sont physiquement aptes sont mis au travail tandis que le reste est éliminé [eliminati]. Au final, même les physiquement aptes seront éliminés. »
PHDN : L’extermination au jour le jour dans les documents contemporains

21 mars 1943 -- Les 2 191 premiers juifs grecs sont gazés et incinérés dans le K II. Ce premier convoi de juifs venant de Grèce était arrivé la veille à Birkenau.
BS Encyclopédie : La mort industrielle

21 mars 1943 -- Environ 2.400 Juifs sont arrêtés et enfermés dans des camps de transit. Puis ils sont emmenés au port fluvial de Lom sur le Danube et de là sur Vienne le 21 mars. Beaucoup sont noyés dans le fleuve ou meurent de froid. Les survivants sont envoyés à Treblinka. D’autres seront transférés en octobre dans le ghetto détruit de Varsovie.
BS Encyclopédie : La déportation en Macédoine et Thrace

21 mars 1943 -- 1 200 juifs de Buczacz (Ukraine) sont déportés au camp d’extermination de Belzec.
Skynet : 21 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

21 mars 1943 -- Allemagne : tentative d’attentat contre Hitler. Le colonel Rudolf-Christoph von Gersdorff doit se faire sauter avec une ceinture d'explosif avec Hitler et la fine fleur berlinoise présente au Berliner Zeughaus (un célèbre bâtiment historique sur l'avenue Unter den Linden). Le détonateur est réglé sur 45 mn mais Hitler de mauvaise humeur boucle la visite en à peine 30 avant de repartir [1]. Von Gersdorff réussit à désamorcer sa bombe dans les toilettes.
Wikipédia : Attentats contre Adolf Hitler

21 mars 1945 -- Durant la marche de Flossenbürg, 1 000 femmes entreprennent la marche. De nombreuses mourront. Seulement 200 survivront.
Skynet : 21 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

21 mars 1960 -- Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale. Cette date hautement symbolique commémore un épisode dramatique de l’Histoire d’Afrique du Sud. Le 21 mars 1960, à Sharpeville, lors d’une manifestation contre l’apartheid, 60 000 africains brûlèrent leur laissez-passer devant la police. Il y eut 69 morts et 200 blessés, dont de nombreux collégiens et lycéens. 46 ans après l’institution par l’ONU, à cette date anniversaire, d’une journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, et 41 ans après le vote unanime par le Parlement français, le 1er Juillet 1972, d’une loi instituant le racisme comme délit, la lutte contre ces poisons, que sont le racisme sous toutes ses formes et la xénophobie, est toujours d’actualité. La lutte contre les discriminations racistes, dans la France « hexagonale » aussi bien qu’ultramarine, reste plus que jamais d’actualité. Elle appelle une mobilisation citoyenne générale.Le racisme prospère sur les inégalités. C’est pourquoi le MRAP appelle à une mobilisation de toutes et tous pour une véritable égalité des droits.
Collectifvan.org

21 mars 1988 -- Les pogroms de Soumgait en février 1988 ont fait renaître le traumatisme du génocide non seulement dans la communauté arménienne de la république d'Azerbaïdjan, mais aussi en Arménie soviétique et dans toute la diaspora. Dans une lettre ouverte adressée au premier secrétaire du PCUS, M. Mikhail Gorbatchev, et datée du 21 mars 1988, l'académicien Andrei Sakharov n'hésitait pas à dire que ces événements tragiques et sanglants rappelaient le génocide du peuple arménien en 1915.
Le Monde du 9 décembre 1988
Imprescriptible : Pour les Arméniens

21 mars 2000 -- France : par 172 voix contre 130 voix, les sénateurs décident de ne pas débattre de la proposition de loi reconnaissant le génocide arménien. Appelés à se prononcer sur la procédure de mise en discussion immédiate de la proposition de loi engagée par les sénateurs socialistes et communistes, les sénateurs doivent dans un premier temps se prononcer sur la forme et éventuellement dans un second temps sur le fond. Monsieur Gilbert Chabroux, sénateur-maire socialiste de Villeurbanne, est le premier intervenant qui comme le prévoit le règlement du Sénat défend la mise à l'ordre du jour. La position contraire est défendue par Monsieur Serge Vinçon, sénateur RPR du Cher. Autres intervenants : le Président de la Commission des Affaires Étrangères du Sénat, Xavier de Villepin et le Ministre délégué aux Affaires Européennes, Pierre Moscovici. Les opposants à la mise à l'ordre du jour mettent en avant la Constitution qui ne permet pas au Parlement de reconnaître des faits historiques et les conséquences diplomatiques que l'adoption de loi peut créer. L'ensemble des sénateurs de gauche (17 communistes et 77 socialistes) votent en faveur de la mise en discussion, auquel s'ajoutent trois voix du RPR (sur 98), 7 centristes (sur 52), 16 des Républicains et Indépendants (sur 46) et 10 du Rassemblement Démocratique et Social Européen (sur 23). Les Sénateurs proches du Rassemblement pour la France de Charles Pasqua votent contre.
CDCA : Le Génocide des Arméniens et sa reconnaissance par la France

21 mars 2007 -- Campagne négationniste des Jeunes Turcs aux USA contre le Génocide arménien. Des mails ont été diffusés à très grande échelle, essentiellement à la communauté turque des USA, afin de l’inciter à manifester les 21 et 22 avril 2007, contre les « mensonges arméniens du siècle ».
Collectif VAN : Génocide arménien/USA : campagne négationniste des Jeunes Turcs


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org