Aujourd'hui : Dimanche, 21 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 24 mars
Publié le : 24-03-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:





Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : "24 mars 1918 -- France : publication du N°2139 du périodique « Le Pélerin ». « Les Turcs à Trébizonde : A quoi aboutit le pacifisme inconsidéré ?........ On le sait maintenant à Trébizonde, où grâce à la défection des bolchéviques pacifistes, les Turcs viennent de rentrer en maîtres : des milliers de traînards russes ont été fusillés, noyés ou brûlés vifs. Des sacs pleins d'enfants arméniens ont été jetés à la mer, les vieilles femmes et les hommes ont été crucifiés ou mutilés, et toutes les jeunes filles et femmes, jusqu'à des filles de dix ans, livrées à la soldatesque. »"

« L'Arménie martyre : à leur entrée à Trébizonde, les Turcs, en haine du nom chrétien, ont crucifié nombre d'Arméniens, massacré hommes et jeunes gens, et emmené femmes et enfants ». N°2139 du périodique « Le Pèlerin » 24 mars 1918.


Ça s’est passé un 24 mars (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

24 mars 1606 -- L'Inquisition organise un autodafé dans la ville d'Evora (Portugal). Plusieurs personnes accusées de judaïser sont brûlées sur le bûcher.
Skynet : 24 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

24 mars 1724 – Les Arméniens et les Turcs Azéris de Gandzak signent un accord pour tenir tête aux Turcs ottomans.
American University of Armenia : This day in Armenian history

24 mars 1893 -- Empire ottoman : les premiers mois de 1893 marquent une nouvelle étape dans la formation des Hamidié, avec le début de l'instruction et de l'organisation. Le 24 mars 1893, le consul Francisci signale l'arrivée à Trébizonde d'une trentaine d'officiers envoyés par le ministère de la Guerre pour former les soldats des nouveaux bataillons. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions | © Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible : La formation des régiments de cavalerie kurde hamidié

24 mars 1915 -- Empire ottoman : du côté turc, les troupes affectées à la protection de la presqu’île de Gallipoli sont sous les ordres du général major Essad Pacha. Ce jour-là, l’ordre est donné par Enver Pacha de créer, pour la défense des Dardanelles, une 5ème armée dont le commandement est confié au Maréchal Liman von Sanders Pacha. Dès le lendemain, celui-ci est déjà sur la route avec un petit Etat-major.
L’encrier du poilu - MEDITERRANEE ORIENTALE – détroit des Dardanelles

24 mars 1915 -- Empire ottoman : nous apprenons de source officielle qu'il y a eu rencontre à Zeïtoun. Suivent d'autres nouvelles sur les méfaits des gendarmes dans le vilayet de Bitlis à Terdjan et à Baïbourt. De Baïbourt, on écrit : « Toute la population vit sous la menace d'un massacre général. Le Gouvernement a donné l'ordre de faire désarmer tous les soldats arméniens. Sous le prétexte le plus insignifiant ils doivent être tous massacrés. »
Imprescriptible - Johannes Lepsius | Rapport secret sur les massacres d'Arménie

24 mars 1918 -- France : publication du N°2139 du périodique « Le Pélerin ». « L'Arménie martyre : à leur entrée à Trébizonde, les Turcs, en haine du nom chrétien, ont crucifié nombre d'Arméniens, massacré hommes et jeunes gens, et emmené femmes et enfants ». (page 8 et suivante). « Les Turcs à Trébizonde : A quoi aboutit le pacifisme inconsidéré ?........ On le sait maintenant à Trébizonde, où grâce à la défection des bolchéviques pacifistes, les Turcs viennent de rentrer en maîtres : des milliers de traînards russes ont été fusillés, noyés ou brûlés vifs. Des sacs pleins d'enfants arméniens ont été jetés à la mer, les vieilles femmes et les hommes ont été crucifiés ou mutilés, et toutes les jeunes filles et femmes, jusqu'à des filles de dix ans, livrées à la soldatesque. »
Archives Imprescriptible

24 mars 1919 -- Eugénie Varvarian, âgée de 18 ans et native de Yozgat, rappellera avec précision le pillage, à Tchiftlik, de son convoi et le massacre de Keller, accusant nommément Feyaz et Kemal, citant d’autres criminels libres de leurs mouvements au moment du procès. Les interrogatoires vont montrer l’implication de la hiérarchie militaire et révéler que les Arméniens convertis ne devaient pas excéder 5% de la population locale, quitte à liquider les autres. Le 24 mars, en dépit des protestations arméniennes, les magistrats civils de la cour martiale seront remplacés par des militaires.
Petite encyclopédie du génocide arménien : Le procès des massacreurs de Yozgat

24 mars 1919 -- Empire ottoman : lors de la 3ème session des séries de procès de Yozgat, le juge qui présidait ordonna la lecture d’une portion de l’interrogatoire préliminaire du chef défendant Kemal, dans lequel il avait admis avoir reçu des ordres des autorités centrales de brûler certains télégrammes après les avoir lus. Cet acte fut répété lors de la 13ème session (24 mars 1919). [Voir aussi Istiklâl du 25 mars 1919]. Genocide: A Critical Bibliographic Review, Vol. 2 (Israel W. Charny, ed.) London: Mansell Publishing; New York: Facts On File, 1991 © 1991 by Institute on the Holocaust and Genocide,
PO Box 10311, 91102 Jerusalem, Israel. Traduction : Louise Kiffer Collaboration : Laurence Pfister.

Imprescriptible : Les problèmes de déviation, d’absence et de disparition de documents

24 mars 1933 -- Les pleins pouvoirs sont accordés à Adolf Hitler
Wikipedia

24 mars 1941 -- Himmler déclare vouloir constituer à Auschwitz une centrale d'armement où travailleraient 100.000 déportés; mais, en même temps, devrait coexister un appareil d'anéantissement, qui permettra l’extermination de 2.500.000 juifs.
Skynet : 24 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

24 mars 1942 -- Des transports de juifs déportés des villes de Würzburg, Juliers et Fürth quittent l'Allemagne à destination du camp de transit de Piaski (Pologne). De là, 586 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.
- 83 juifs sont arrêtés à Bad Kissingen (Allemagne) et dans les environs, pour être déportés aux camps de transit d'Izbica et de Piaski (Pologne). De là, on les envoie au camp d'extermination de Belze
- 2000 juifs du camp d'Izbica Lubelska Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec pour y être assassinés. Parmi eux se trouvent de nombreux déportés d'Autriche et de Tchécoslovaquie.
- A Kolomyya (Ukraine), les Allemands organisent trois ghettos séparés, entourés de barbelés et sévèrement gardés. Les juifs des petites communautés de la région sont transférés et internés dans ces ghettos.
- Interdiction faite aux Juifs d'utiliser les moyens de transports publics.
- Confiscation des postes de T.S.F, détenus par les Juifs.
- Interdiction d'exercer certaines activités économiques ainsi que d'employer des Juifs.
- Non paiement de l'indemnité de licenciement à un Juif.
Skynet : 24 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

24 mars 1943 -- Les nazis fusillent 350 vieillards et enfants du ghetto de Lwow (Ukraine) dans une carrière de sable, au lieu-dit « Piaskownia ». Certains des enfants blessés sont enterrés vivants.
Skynet : 24 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

24 mars 1944 -- Les nazis assassinent 335 Italiens dans les fosses Ardéatines, près de Rome. 57 juifs figurent parmi les victimes de ce massacre.
- L'armée allemande organise une rafle sur une grande échelle dans la région de Chalkis (Grèce). Les 550 juifs qui y vivent sont arrêtés et entassés dans des trains à destination du camp d'extermination de Treblinka (Pologne). Aucun d'eux ne survivra.
- Les nazis annoncent qu'une répartition supplémentaire de ravitaillement aura lieu dans une synagogue d'Athènes. 800 juifs qui s'y rendent sont arrêtés et internés au camp de Maidon.
Skynet : 24 mars, ce jour-là, n’oubliez pas

24 mars 1992 -- Le Conseil de l’Assemblée d'Helsinki de la CSCE (aujourd'hui Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe - OSCE) décide que son président en exercice doit se rendre dans la région pour contribuer à l'établissement et au maintien d'un cessez-le-feu en Transcaucasie.
American University of Armenia : This day in Armenian history

24 mars 2009 -- Courant mars, l’ONG arménienne « Réfugiés et Droit international » avait rendu publique une déclaration où elle critiquait le silence des co-présidents du Groupe de Minsk sur le sort des réfugiés
arméniens de l’Azerbaïdjan et des provinces de Chahoumian et de Guetachen (territoires du Haut-Karabagh actuellement sous contrôle des forces armées azerbaidjanaises), alors qu’ils ne cessent de recommander le retour au Haut-Karabagh des réfugiés azéris. La protestation de « Réfugiés et Droit international » n’a manifestement pas été entendue par les destinataires car lors du forum informel arméno-azéri du 24 mars dernier, organisé par l’ONG britannique « International Alert » à Vienne, en Autriche, le Français Bernard Fassier, s’exprimant une fois de plus sur le problème des réfugiés, n’a fait référence qu’à la population azérie.
Imprescriptible : Le silence du Groupe de Minsk sur les réfugiés arméniens laisse Yerevan perplexe

24 mars 2012 -- Au cours du colloque qui s’est tenu à la Sorbonne et qui était intitulé « 1992-2012 : Vingt ans de changement en Turquie », Jean-Claude Colliard, président de l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne) et président du consortium de soutien à l'Université de Galatasaray formé par 40 universités françaises, s’est vanté de s’être démené pour faire récemment invalider par le Conseil constitutionnel, une loi française réprimant la négation des génocides, votée par l’Assemblée nationale et le Sénat français le 23 janvier 2012.
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2012


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org