Aujourd'hui : Dimanche, 21 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 29 mars
Publié le : 29-03-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 29 mars 1919 -- Empire ottoman : Mehmed Vehib Pacha recueillit des renseignements de première main sur l'extermination des Arméniens dans les sept provinces orientales. Il concentra ses attaques sur Chakir [Behaeddine Chakir] qu'il décrivit comme le maître d'œuvre de ce drame. Ce témoignage fut lu intégralement à la deuxième séance du procès de Trébizonde le 29 mars 1919. Une grande partie fut publiée en français dans Le Courrier de Turquie (Constantinople) du 1er et 2 avril 1919 (cf. KRI.[1], pp.260-261) : « Toutes les tragédies humaines, toutes les incitations au meurtre et actes de dépravation, [...] furent manigancées par Chakir qui recruta et dirigea les bandes de meurtriers. Elles étaient formées de gibiers de potence et comprenaient des gendarmes aux mains sanglantes et aux yeux injectés de sang. »

Premier rang, Vehib Pasha est le second à partir de la droite. A ses côtés (3ème à partir de la droite), l’Allemand Otto Liman von Sanders, Général, commandant en chef de l’Armée ottomane pendant la Première Guerre mondiale.



Ça s’est passé un 29 mars (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

29 mars 1001 -- L'architecte arménien Trdat, termine la construction de l'église principale d’Ani. Ani (en arménien Անի) est située dans la province actuellement turque de Kars, juste au sud de la frontière arménienne. Elle se trouve près de la ville d'Ocaklı et de l'Akhourian, un affluent de l'Araxe, qui forme la frontière entre l'Arménie et la Turquie. Aujourd'hui en ruine, la ville fut la capitale de l'Arménie vers l'an mille, et elle est d'ailleurs surnommée « Capitale de l'an mille » et la « ville aux mille et une églises ». La population d'Ani vers l'an mil aurait atteint les 100 000 habitants, et la cité était le siège du catholicos arménien. Sous le règne de Gagik Ier (989-1020), démarre l'époque de la construction de la plupart des églises.
American University of Armenia: This day in armenian history
Virtual Ani
Wikipedia

29 mars 1283 -- Accusée de meurtre rituel, la communauté juive de Mulrichstadt (Franconie, Allemagne) connaît un sort identique à celle des juifs de Mayence : des membres de la communauté sont brûlés sur le bûcher.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

29 mars 1881 -- Un pogrom éclate à Balta (Ukraine). La population de la ville, aidée par les paysans des environs, pille et détruit le quartier juif. De nombreuses femmes sont violées et beaucoup d'hommes assassinés.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

29 mars 1891 -- Tous les juifs sont expulsés de Moscou.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

29 mars 1891 -- Empire ottoman : la question de l'origine du projet de constitution de la cavalerie kurde hamidié reste posée. La réponse avancée par le consul italien de Trébizonde Francisci, dans une dépêche datée du 29 mars 1891, nous paraît convaincante. Il est parfaitement possible que le sultan ou un de ses conseillers aient songé à prendre pour modèle l'organisation de la cavalerie cosaque, fer de lance de l'armée russe fidèle au tsar. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La formation des régiments de cavalerie kurde hamidié

29 mars 1909 -- Empire ottoman/Cilicie : le télégramme adressé par le vali d’Adana au ministre de l’Intérieur, en date du 29 mars 1909 (n° 23) : « Réponse au télégramme chiffré de votre excellence du 26 mars. Dernièrement, au cours de la réunion du Conseil général de la province, le représentant arménien du canton de Kozan a proposé que, compte tenu du fait que Hadjın est situé dans un site accidenté et que ses terres agricoles sont rares — ce qui empêche la population pauvre de pouvoir en cultiver — d’établir cinq cents foyers de celle-ci soit à Kozan, soit dans un autre lieu du tchiftlik de Tchoukour Ova, ou un autre lieu à préciser par les autorités locales [...] Ce projet a été soutenu par les membres chrétiens [du Conseil], mais compte tenu qu’il y a des tribus nomades à installer dans la province, compte tenu du fait que si nous acceptons cette proposition pour un endroit donné, des populations d’autres régions, qui se plaignent également du manque de terres agricoles, vont à leur tour réclamer publiquement qu’on leur attribue des terres non cultivées, de multiples problèmes et d’innombrables requêtes vont être soulevées et les cas de déplacements de villages se multiplier [...] Nous avons [donc] suggéré que dans la mesure du possible les nécessiteux d’Hadjın améliorent leurs conditions de vie en s’occupant de commerce et d’artisanat ». © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La situation politique en Cilicie à la veille des massacres d’avril 1909

29 mars 1915 -- Empire ottoman : à Alep, la capitale de la province, Ahmed Cemal (Djemal Pacha), commandant de la IVe armée, dénonce une « révolte » des Arméniens de Zeytoun et annonce des mesures pour les « punir ».
Raymond Kevorkian, L’extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916), Encyclopédie en ligne des violences de masse, [en ligne]
Mass Violence: L’extermination des Arméniens par le régime jeune-turc (1915-1916)
Chronology of the Armenian Genocide -- 1915 (January-March)

29 mars 1915 -- Empire ottoman : l'artillerie et trois régiments de l'armée régulière [turque] sont envoyés à Zeitoun en renfort pour les trois bataillons qui étaient arrivés dans la ville en Janvier et Février.
Chronology of the Armenian Genocide -- 1915 (January-March)

29 mars 1916 -- Empire ottoman : le gouvernement turc rejette officiellement les secours étrangers pour les déportés arméniens.
Chronology of the Armenian Genocide -- 1916 (January-June)

29 mars 1918 -- Allemagne : ratifications échangées à Berlin du Traité de paix signé à Brest-Litovsk, le 3 mars 1918 (Norddeutsche allgemeine Zeitung du 4 mars 1918, n° 116).
Art. IV, § 2. — La Russie fera tout ce qui est en son pouvoir pour assurer l'évacuation aussi rapide que possible des provinces de l'Anatolie orientale et leur restitution méthodique à la Turquie.
§ 3. — Les cercles d'Ardahan, de Kars et de Batoum seront également évacués sans retard par les troupes russes. La Russie ne s'immiscera pas, quant aux questions de droit constitutionnel et de droit des gens, dans la nouvelle organisation de ces cercles, mais laissera à la population de ces cercles le soin d'établir la nouvelle organisation d'accord avec les Etats voisins et notamment la Turquie (Revue générale de droit international public, 2e série, t. I 1919), Documents, p. 46-47).
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : L'Arménie russe pendant la Grande Guerre et après l'armistice de Lemnos

29 mars 1919 -- Empire ottoman : Mehmed Vehib Pacha recueillit des renseignements de première main sur l'extermination des Arméniens dans les sept provinces orientales. Il concentra ses attaques sur Chakir qu'il décrivit comme le maître d'œuvre de ce drame. Ce témoignage fut lu intégralement à la deuxième séance du procès de Trébizonde le 29 mars 1919. Une grande partie fut publiée en français dans Le Courrier de Turquie (Constantinople) du 1er et 2 avril 1919 (cf. KRI.[1], pp.260-261) : « Toutes les tragédies humaines, toutes les incitations au meurtre et actes de dépravation, [...] furent manigancées par Chakir qui recruta et dirigea les bandes de meurtriers. Elles étaient formées de gibiers de potence et comprenaient des gendarmes aux mains sanglantes et aux yeux injectés de sang. » Après avoir relaté la destruction d'un village arménien, Tchourig, à cinq kilomètres au nord de Mouch, dans le vilayet de Bitlis, où femmes et enfants avaient été brûlés vifs, Vehib Pacha conclut: « On ne peut pas trouver de tels exemples d'atrocités et de sauvagerie dans les annales de l'Islam. »
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr : Les architectes du génocide, LE MAîTRE D'OEUVRE : LE DOCTEUR NAZIM

29 mars 1919 -- La ville de Barzna (district de Tchernigov) est attaquée par des rebelles alliés à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura. 2 juifs sont égorgés, un autre est blessé.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

29 mars 1922 -- Le comité arméno-grec, formé par la commission interalliée, a traité de ces questions avec les représentants des hauts commissaires, au cours de 85 réunions de coordination (du 19 février 1919 au 29 mars 1922) que les délégués des patriarcats grec et arménien et du Near East Relief américain ont avec les Alliés qui interviennent là où ils sont mesure de le faire. Zaven Der-Yeghiayan, Mémoires, op. cit., p. 283 ; Barton Story of Near East Relief (1915-1930), op. cit., pp. 207-214.
Le génocide des Arméniens Par Raymond H. Kévorkian

29 mars 1933 -- La Déclaration de Fulda, promulguée le 29 mars 1933 par les évêques allemands, proclame l'incompatibilité du christianisme et du nazisme.
Wikipedia : Déclaration de Fulda

29 mars 1941 -- Création du Commissariat Général aux Questions Juives (CGQJ), chargé de préparer les dispositions législatives antijuives et la liquidation des biens juifs, dirigé par Xavier Vallat qui revendique un « antisémitisme d'État ». Des directions régionales seront également mises en place. Vallat sera remplacé en juin 1942 pour avoir refusé d’appliquer l’ordonnance allemande de contraindre tous les Juifs de la zone de Vichy à arborer une étoile jaune.
ajpn

29 mars 1942 -- 365 patients juifs de l'asile psychiatrique de Kiev (R.S.S. d'Ukraine) sont amenés par les nazis dans la forêt de Kirillov, où ils sont gazés dans des camions. 120 aliénés juifs sont encore assassinés par la suite.
-Le premier convoi de déportés quitte Paris à destination du camp d'extermination d'Auschwitz.
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

29 mars 1943 -- Plusieurs centaine de juifs, en majorité des femmes et des enfants, sont exécutés dans le camp de travail forcé de Belzyce (province de Lublin, Pologne). 600 hommes et femmes sont transférés au camp de concentration de Budzyn.
- Un troisième transport quitte Skopje (Yougoslavie) avec 2 500 juifs déportés au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).
Israel Vivra : LE LIVRE DE LA MEMOIRE JUIVE DE SIMON WIESENTHAL

29 mars 1945 -- Un groupe de membres de la division blindée SS Wiking, a amené, le 29 mars 1945, 57 travailleurs forcés juifs par petits groupes dans les bois pour les abattre, après les avoir fait s'agenouiller et se débarrasser de leurs biens de valeur. Cet événement est connu comme le massacre de Deutsch Schützen, du nom de la commune autrichienne où il s'est déroulé.
Cicad : Un ancien SS accusé d'avoir tué 58 juifs

29 mars 1992 -- Les forces des Turcs-Azéris attaquent Stepanakert à partir de Chouchi, Ghaybalu, Djanhasan et Kiosalar. Elles sont vaincues et repoussées.
American University of Armenia: This day in armenian history

29 mars 2000 -- Le parlement de Suède utilise dans un rapport le terme de génocide le 29 mars 2000.
Wikipedia : Reconnaissance politique du génocide arménien

29 mars 2004 -- Extension de l'OTAN : l'entrée de l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie au sein de l’organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) est désormais effective. L’entrée de ces sept anciens membres du bloc de l’Est est symbolique et renforce l’alliance de l’Europe avec les Etats-Unis. Certains considèrent cela aussi comme l’échec d’une Europe militaire indépendante.
L'Internaute : Jour Par Jour ... Le 29 mars

29 mars 2007 -- La Turquie qui a recouru à un pas médiatique pour se présenter comme garant de l’héritage culturel de ses minorités, continue toujours à violer les droits de ces minorités. En effet, le 29 mars 2007 devrait être une date importante pour les autorités turques car c’était la date de la réouverture de l’église Sourp Khatch (Sainte Croix) du 10e siècle sur l’île d’Akhtamar, en Arménie occidentale occupée par la Turquie. Cette rénovation ne fut autre qu’une campagne médiatique de propagande visant à embellir la façade de la Turquie envers l’Union Européenne.
Université Saint-Joseph

29 mars 2009 -- Turquie : À l’issue des élections municipales du 29 mars en Turquie, six Arméniens font leur entrée dans les conseils municipaux.
Imprescriptible.fr : Achkhar, Année N°468 (Nlle SERIE) Samedi 25 Avril 2009

29 mars 2010 -- Grande Bretagne : les Arméniens du Royaume Uni se mobilisent en vue du débat du 29 mars à la Chambre des Lords. En préparation du débat sur le Génocide arménien à la Chambre des Lords du Parlement Britannique, des mémorandums sont adressés à tous les parlementaires, encourageant les Lords à participer au débat.
Mobilisation des Arméniens du Royaume Uni

29 mars 2010 -- Gatete : Jugement le 29 mars - Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) rend son jugement le 29 mars dans le procès de l’ancien haut fonctionnaire Jean-Baptiste Gatete, contre lequel le procureur a requis la prison à perpétuité le 8 novembre 2010. Accusé de crimes de génocide et de crimes contre l’humanité, Gatete, ingénieur agronome de formation, était, en 1994, directeur au ministère de la Famille et de la promotion féminine, un poste auquel il avait été nommé une année auparavant, après avoir dirigé d’une main de fer sa commune natale de Murambi (préfecture de Byumba, est du pays).
Ibuka France


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org