Aujourd'hui : Lundi, 22 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 4 avril
Publié le : 04-04-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 4 avril 1933 -- Allemagne : le président Hindenburg est obligé de signer la loi « Gesetz zur Wiederherstellung des Berufsbeamtentums » aussi nommée « Arierparagraph » : renvoi des fonctionnaires « d'ascendance non Aryenne ». Toute personne comptant un juif ou plus parmi ses parents directs ou grands-parents est immédiatement renvoyé de ses fonctions. Le président réussit tout juste à négocier avec le chancelier Hitler que les juifs anciens combattants de 14-18 soient maintenus à leur poste jusqu'en 1935. De même, les propriétaires sont autorisés à résilier les baux de location consentis à des avocats juifs radiés. Le premier pas de l’exclusion légale est franchi. Les camps ne sont pas loin…


Ça s’est passé un 4 avril (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

4 avril 1827 -- La Russie, la France et l'Angleterre adressent une note au sultan ottoman, préconisant une trêve dans la guerre avec la Grèce.
Nouvel Obs : L'éphéméride du lundi 4 avril 2011

4 avril 1909 -- Empire ottoman : Assaf bey télégraphie cyniquement, le 3 avril, au ministère de l’Intérieur, que les fédaïs (révolutionnaires) de Hassan-Beyli et de Zeytoun se sont rassemblés pour dévaster tout le sandjak et viendront très probablement jusqu’à Adana. Le 4 avril, il demande télégraphiquement au ministère et au vilayet l’autorisation de libérer les 400 détenus de Papas-Kalé, à l’effet d’en former un bataillon et de les armer avec des fusils et munitions qu’il demande d’Alexandrette. Il met son projet à exécution, libère les détenus, les arme et les lâche contre les Arméniens. Comment expliquer cette façon d’agir et comment la qualifier ?
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Rapport sur les massacres arméniens d’adana du député d’Andrinople, Hagop Babiguian, en date du 7 juin 1325 (1909)

4 avril 1909 -- Toutes les sources confirment cependant que les « événements d’avril 1909 » ont pour point de départ le meurtre de deux Turcs par un jeune charpentier arménien à la périphérie d’Adana le lundi de Pâques, 9 avril. Le 4 avril, alors que le jeune Hovhannès rentre chez lui, il rencontre un groupe de brigands, dirigés par un certain Isfendiar, qui l’encerclent et lui demandent de satisfaire leurs fantaisies. Sur son refus, ces hommes le bastonnent et l’abandonnent sur place. Le lendemain matin, le jeune homme se rend à la préfecture, puis au tribunal pour y déposer une plainte contre ces délinquants notoires, mais il est éconduit sans ménagement. Il décide alors de s’acheter un pistolet pour se défendre.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : La situation politique en Cilicie à la veille des massacres d’avril 1909

4 avril 1915 -- Le 1er avril, Djevdet réclamera cette fois 400 jeunes recrues arméniennes, 500 pièces d’or et les armes détenues par les Tchadakhtsi. Désigné avec trois jeunes Arméniens pour négocier, Ichkhan va d’abord passer la nuit chez des amis kurdes du village de Kirch. Comme le veut la coutume, il quitte ses armes dans la maison. Il était convenu qu’Ichkhan serait rejoint un jour plus tard par le chef de la police, près de Tchadakh, où devaient avoir lieu les pourparlers. Mais les Tcherkesses qui l’avaient suivi, investissent la maison du Kurde et assassinent ses hôtes. Le 4 avril, la nouvelle n’avait pas encore atteint la population de Van, que Djevdet convoqua Vramian et Aram. Parti seul à sa demande, Vramian ne reviendra pas.
Petite encyclopédie du génocide arménien : Les combats acharnés dans la ville de VAN

4 avril 1915 -- Les premières rumeurs concernant le désarmement des soldats arméniens servant dans des bataillons stationnés dans les régions d'Erzerum et Erzincan, parviennent à Tchemchgadzak au moment des fêtes de Pâques, soit vers le 4 avril. Le génocide des Arméniens Raymond Kévorkian éd. Odile Jacob, 2006.
Génocide arménien : un génocide chrétien

4 avril 1916 -- « Un fief hier, notre Pays aujourd'hui ». Traduction d'un article éditorial du journal turc « Hilal » du 4 avril 1916, communiqué par le Comité Américain de Secours aux Arméniens et aux Syriens. Les Agences télégraphiques nous ont donné avant-hier un résumé d'une conférence faite à Vienne par le député allemand Traub, à son retour d'un voyage en Turquie. Après avoir rendu hommage aux qualités militaires du soldat turc, qu'il avait eu occasion de connaître de près, pendant son séjour dans la péninsule de Gallipoli, l'éminent conférencier exprima l'opinion suivante : « La Turquie ne doit pas être considérée par les Européens comme un pays à exploiter ». M. Traub ajouta qu'il était opposé à toute activité de la part des Missionnaires dans l'Empire Turc.
Imprescriptible : Le livre bleu du gouvernement britannique concernant le traitement des Arméniens dans l’Empire ottoman

4 avril 1933 -- Allemagne : le président Hindenburg est obligé de signer la loi « Gesetz zur Wiederherstellung des Berufsbeamtentums » aussi nommée « Arierparagraph » : renvoi des fonctionnaires « d'ascendance non Aryenne ». Toute personne comptant un juif ou plus parmi ses parents directs ou grands-parents est immédiatement renvoyé de ses fonctions. Le président réussit tout juste à négocier avec le chancelier Hitler que les juifs anciens combattants de 14-18 soient maintenus à leur poste jusqu'en 1935. De même, les propriétaires sont autorisés à résilier les baux de location consentis à des avocats juifs radiés. Le premier pas de l’exclusion légale est franchi. Les camps ne sont pas loin…
BS Encyclopédie : Le système concentrationnaire nazi

4 avril 1938 -- Allemagne : Les institutions communautaires juives perdent leur statut légal.
Résistance allemande : La dictature nazie

4 avril 1941 -- Une lettre du Dr Fritz Mennecke fournit la première preuve qu'on « sélectionne » au camp de Sachsenhausen les détenus invalides pour les envoyer à la mort dans les instituts d'euthanasie.
Skynet : 4 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

4 avril 1942 -- 1 500 juifs du ghetto de Horodenka (R.S.S. d'Ukraine) sont rassemblés et assassinés.
- Un premier convoi de 1 000 juifs quitte le ghetto de Snyatyn (Ukraine) à destination du camp d'extermination de Belzec.
- Un ghetto est créé à Braslav (Biélorussie) : tous les juifs de la ville ainsi que des communautés environnantes, telles Dubinovo, Druya, Druysk, Miory et Turmont, y sont rassemblés. Le ghetto est divisé en deux parties, l'une destinée aux internés valides, l'autre pour ceux qui sont incapables de travailler. Les juifs sont soumis à un régime particulièrement sévère.
- Création d'un ghetto à Sarny (Ukraine). En outre, les juifs doivent payer une amende de 250 000 roubles. Des otages sont pris, garantissant que l'argent sera payé le plus rapidement possible.
Skynet : 4 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

4 avril 1943 -- Les SS tuent 3 500 juifs à Svieciany (Lituanie).
Skynet : 4 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

4 avril 1944 -- Le Dr Alfred Six fit le discours d’ouverture d’une conférence des experts sur les Juifs des ambassades allemandes, qui se tint à Krummhübel les 3 et 4 avril 1944. Il y fit une intervention sur « la structure politique de la Juiverie mondiale ». Il déclara à cette occasion : « Le rôle politique et biologique de la Juiverie est terminé en Europe. […] L’élimination physique de la Juiverie de l’Est prive le Judaïsme de ses réserves biologiques (Das Judentum in Europa habe seine biologische und gleichzeitig seine politische Rolle ausgespielt [...] Die physische Beseitigung des Ostjudentums entziehe den Judentum die biologischen Reserven.) »
PHDN : L’extermination au jour le jour dans les documents contemporains

4 avril 1944 -- Allemagne : un Krematorium est « expérimenté » le 4 avril 1944 par l’incinération de 70 cadavres. Les locaux sont bien appropriés à leur but : dans trois bâtiments de 3, 4 et 6 étages sont aménagés des cellules, des entrepôts, des ateliers de chaussures et de vêtements ainsi que les quartiers SS. Le four est agrandi, et avec sa haute cheminée, va servir de Krematorium pour des milliers de victimes. L’installation est réalisée par Erwin Lambert, l’« architecte volant de l'action T4 » qui avait construit les chambres à gaz dans les six instituts d'euthanasie en Allemagne et en Autriche ainsi que celles des trois camps de destruction de l'action à Reinhard en Pologne, Belzec, Treblinka et Sobibor.
BS Encyclopédie : Le camp de concentration de Risiera di San Sabba

4 avril 1944 -- Le convoi de déportés qui a quitté le camp de Risiera di San Sabba, (Italie), arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. La plupart des juifs sont aussitôt gazés, les autres sont destinés au travail forcé. Aucun d'eux ne survivra.
- Un 24e convoi quitte le camp de regroupement de Malines (Mechelen, Belgique) avec 625 juifs, dont 62 enfants, déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 147 déportés survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.
Skynet : 4 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

4 avril 1945 -- Avec l’avancée américaine en Allemagne, l’armée parvient à libérer certains camps mineurs. Des centaines de corps parsèment le sol. Eisenhower rapporte la vision d'horreur à Churchill.
- Plus de 28.000 détenus arrivent à Bergen Belsen. Il en arrivera jusqu’au 13. La plupart des détenus mourront de faim.
Skynet : 4 avril, ce jour-là, n’oubliez pas

4 avril 1945 -- Allemagne : « Les premiers détenus à être recherchés furent les Juifs. Aussi étrange que cela puisse paraître, les SS n'avaient pas sur leur fichier central la liste des Juifs qui, venant des camps de Silésie, étaient arrivés à Buchenwald en février 1945. Le 4 avril à 18 heures, la convocation des Juifs sur la place d'appel pour une évacuation immédiate fut un échec : les intéressés s'étaient réfugiés dans les blocks.
BS Encyclopédie : Nazisme: le camp de concentration de Buchenwald (2ème guerre mondiale 1939-1945)

4 avril 1964 -- Mgr Makarios abroge le traité de 1960 entre la Grèce, la Turquie et Chypre: de violents affrontements éclatent dans le nord de l'île.
Nouvel Obs : L'épéméride du lundi 4 avril 2011

4 avril 1993 -- France: « Ce n'est pas rendre service à la Turquie que de chercher à composer avec la vérité. Et la vérité c'est que, de 1913 à nos jours, tous les gouvernements turcs se sont refusé à reconnaître le génocide. Pis, au fil des années ils s'emploient à faire disparaître systématiquement toute trace d'arménité sur les territoires historiques arméniens de la Turquie. Chercher à arrondir les angles à ce propos ne peut que conforter la Turquie dans un comportement qui compromet son entrée au sein de l'Union européenne et l'établissement d'une paix durable entre Turcs et Arméniens par la consolidation de leur démocratie et le renforcement des droits de l'homme, pour reprendre la formule de la lettre adressée par Lionel Jospin à la communauté arménienne, le 4 avril 1993, au cours de la campagne présidentielle. Et puis ce n'est pas l'intérêt de la France. » M. Guy Hermier, député communiste.
CDCA : Discussion générale Assemblée Nationale, séance du 29 mai 1998

4 avril 1994 -- Rwanda : réunions de préparation du génocide des Tutsi, notamment celle du 4 avril 1994 à l'hôtel Baobab, derrière le stade régional de Kigali.
Agence Hirondelle : Un Tutsi qui était poursuivi pour génocide acquitté à Kigali

4 avril 1994 -- Rwanda : lors d’une réception organisée par la MINUAR, Théoneste Bagosora déclare que les accords d’Arusha “ n’offrent aucune garantie ” et parle “ d’exterminer tous les Tutsi ”. Les chemins du génocide : le processus de diabolisation et de déshumanisation des Tutsi.
Les chemins du génocide : Le processus de diabolisation et de déshumanisation des Tutsi

4 avril 2010 -- Turquie : le journaliste Yagmur Atsiz signe un article corrosif dans lequel il brocarde l’état pitoyable dans lequel se trouve l’intelligentsia turque. Son père, Hüseyin Nihal Atsiz, était un célèbre nationaliste, l’un des idéologues et des fondateurs du parti MHP [parti ultranationaliste de Turquie]. Il avait laissé cette lettre à son fils : « Mon fils Yagmur, aujourd’hui tu as juste un an et demi. Je viens de terminer mon testament, je le ferme. Je te laisse aussi une photo en guise de souvenir. Ecoute mes conseils, soit un bon Turc. Le communisme est pour nous un métier ennemi. Sache-le bien. Les juifs sont les ennemis secrets de toutes les nations. Les Arméniens, les Kurdes, les Lazes, les Tcherkesses, les Abkhazes, les Bosniaques, les Albanais, les Pomaques, les Zazas, les Lezgis, les Géorgiens, les Tchétchènes, les Gitans sont nos ennemis de l’intérieur. Pour se battre contre autant d’ennemis il faut se préparer. Que Dieu te vienne en aide. »
Collectif VAN : Turquie : Aghet (Génocide)


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org