Aujourd'hui : Dimanche, 15 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Lundi 25 avril 2011 : Journée de sensibilisation aux génocides et à leur négation
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - COMMUNIQUE DE PRESSE DU COLLECTIF VAN – DIMANCHE 17 AVRIL 2011 – 19:15 - contact@collectifvan.org - www.collectifvan.org

7ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation soutenue par 20 associations de défense des droits de l’homme

Lundi 25 avril 2011 de 10h00 à 20h00 sur le Parvis de Notre-Dame de Paris [Lundi de Pâques]

Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] mène en 2011 sa 7ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation.

Cette exposition en plein air a lieu le Lundi de Pâques, 25 avril 2011, de 10h00 à 20h00 sur le Parvis de Notre-Dame de Paris, et s’inscrit dans le cadre des commémorations du 96ème anniversaire du génocide arménien. Elle s'intitule : « 1915/2011 - Le négationnisme ne connaît pas la crise ». L’action participative du Collectif VAN associe les peuples arménien, juif, tutsi, darfouri, mais également toutes les minorités de Turquie.

Vingt associations françaises et internationales, dont le Collectif Urgence Darfour, Ibuka France [génocide des Tutsi au Rwanda], l'Arche, la Licra, SOS Racisme, l’UEJF, MEMORIAL 98, l’IACS, l’Institut Kurde de Paris et l’IHD de Turquie [Association des Droits de l’Homme affiliée à la FIDH] apportent, cette année encore, leur soutien au Collectif VAN. Le Collectif VAN a l’honneur de compter parmi ses nouveaux partenaires The Institute on the Holocaust and Genocide [Jerusalem]*.

L'exposition du Collectif VAN met en scène huit stèles géantes pour huit visages d’hommes, de femmes et d’enfants qui interpellent le public sur la situation des minorités de Turquie : juifs et chrétiens qui représentaient 25% de la population de Turquie en 1914, et qui ne sont plus que 0,2% aujourd'hui, musulmans non turcs (essentiellement kurdes) ou non sunnites (Alevis), soit près de 43% de la population de la Turquie dont les droits sont bafoués au quotidien.

Au recto des stèles, les peintures originales de Dibasar, Laurent Nissou, Marc Aram, Marguerite Mateossian et Vatché, artistes-peintres de l’APAF [Artistes Plasticiens Arméniens de France] sont consacrées aux Arméniens, Juifs, Tutsi et Darfouris, victimes de génocides passés ou en cours.

Une neuvième stèle rend hommage au journaliste arménien de Turquie Hrant Dink, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Agos. Depuis son assassinat le 19 janvier 2007 à Istanbul, des intellectuels turcs œuvrent avec courage pour la reconnaissance du génocide perpétré en 1915 contre les Arméniens, les Grecs, et les Assyro-Chaldéen-Syriaques.

Tout comme les Justes turcs qui, en 1915, ont sauvé des familles arméniennes au péril de leur vie, des militants turcs et kurdes risquent, aujourd’hui, de longues peines d’emprisonnement pour leurs prises de position : ils méritent tout notre respect. Puisse notre travail contribuer à faire d’eux les nouvelles icônes de la jeunesse turque, en lieu et place des modèles nationalistes et racistes que la République de Turquie impose, tant à l’intérieur de ses frontières qu’aux populations turques de l’étranger.

Au-delà des sphères d’influence habituelles de la diplomatie turque, chaque citoyen est concerné. Car la Turquie ne se contente plus de faire pression sur les milieux économiques et politiques pour imposer son négationnisme d’Etat : elle a désormais enclenché une politique résolument offensive. Depuis 2010, en France et aux USA, des universitaires, des journalistes, des hommes politiques, des acteurs de la société civile et membres d’associations sont visés par des procès intentés de manière systématique lorsqu’ils dénoncent publiquement des faits ou des écrits négationnistes.

Plus que jamais, il importe de sensibiliser la société civile européenne au négationnisme protéiforme qui envahit l’espace citoyen. Le combat pour la vérité et la justice se doit de réunir les êtres humains, au-delà des clivages partisans : il est le seul garant de relations pacifiées.


*L’action du Collectif VAN bénéficie du soutien de 20 associations des Droits de l’Homme :

Allemagne
: AGA [Working Group Recognition Against genocide for international understanding - Berlin] - SKD [Association of opponents to genocides Soykırım Karsıtları Derneği - Ali Ertem Francfort sur le Main] - France : Aircrige [Association internationale de recherche sur les crimes contre l'humanité et les génocides] - L'Arche [Le mensuel du judaïsme français] – Centre Simon Wiesenthal - Collectif Urgence Darfour - CM98 - CPCR [Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda] - Communauté Chypriote de France - Communauté Rwandaise de France [CRF] - IACS [Institut Assyro-Chaldéen-Syriaque] - Ibuka France - Institut Kurde de Paris – Licra - Mémorial 98 - SOS Racisme - UEJF - Vigilance Soudan - Israël : The Institute on the Holocaust and Genocide [Jerusalem] - Turquie : IHD [İnsan Hakları Derneği, Association des droits de lÂ’Homme de Turquie, affiliée à la FIDH].


Séta Papazian
Présidente du Collectif VAN
[Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083 - 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : 09 50 72 33 46
Email: contact@collectifvan.org - http://www.collectifvan.org


Une Messe de Commémoration en hommage aux victimes du génocide arménien sera célébrée le lundi 25 avril 2011 à 16h00 en la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Action menée sous l’égide du CCAF [Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France]


Affiche et communiqué en ligne sur : http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=53217



*****

ENGLISH VERSION


COLLECTIF VAN’S PRESS RELEASE – SUNDAY 17th, AVRIL 2011 – 19:15 - contact@collectifvan.org - www.collectifvan.org


7th annual day of raising awareness about genocides and their denial
supported by 20 Human Rights associations

Monday 25 april 2011 from 10 a.m. to 8 p.m. on Notre-Dame CathedralÂ’s square, Paris [Easter Monday]

On April 2011, Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] - Armenian Watch against Denial - organizes its 7th annual day of raising awareness about genocides and their denial.

This outdoor exhibition will take place on Easter Monday from 10 a.m. to 8 p.m. on Notre-Dame Cathedral’s square, Paris, as part of the 96th anniversary commemoration of the Armenian Genocide. It is entitled “1915/2011: « No Crisis for Denial »” Collectif VAN’s participative action includes the Armenian, Jewish, Tutsi, Darfuri peoples, as well as all persecuted minorities in Turkey.

20 French and international groups, among them Collectif Urgence Darfour, Ibuka France [working on the genocide of the Tutsi in Rwanda], Arche, Licra [International League Against Racism and Antisemitism], SOS Racisme, UEJF [French Jewish Students’ Union], MEMORIAL 98, IACS, Kurdish Institute of Paris and IHD of Turkey [Turkish Human Rights Association, member of FIDH – International Federation of Human Rights] support Collectif VAN again this year. Among its new partners, Collectif VAN is honoured to now count The Institute on the Holocaust and Genocide [Jerusalem]*.

The exhibit of Collectif VAN stages eight huge steles, each representing the faces of men, women and children intended to call the publicÂ’s attention to the situation of minorities in Turkey: Jews and Christians who were at least 25% of TurkeyÂ’s population in 1914 and are fewer than 0.2% today, as well as non-Turkish Muslims - mainly Kurds - or non-Sunni Muslims (Alevis), who make up nearly 43% of the Turkish population, and whose rights are violated on a daily basis.

Original paintings by Dibasar, Laurent Nissou, Marc Aram, Marguerite Matéossian and Vatché, members of APAF [Armenian Visual Artists of France] are exhibited on one side of these steles to honour the Armenians, the Jews, the Tutsi and the Darfuris, victims of genocides past or current.
A ninth stele honours the memory of Turkish-Armenian journalist Hrant Dink, chief editor of the weekly Agos. Since his assassination, on January 19th, 2007, in Istanbul, some Turkish intellectuals have been working courageously for the recognition of the genocide perpetrated in 1915 against Armenians, Greeks, and Assyrian-Chaldean-Syriacs.

Just like the Righteous Turks who, in 1915, risked their lives to rescue Armenian families, Turkish and Kurdish militants are today facing long jail sentences for their positions: they deserve our respect. Our work can help turn them into the new icons of Turkish youth, instead of the nationalist and racist role models that the Republic of Turkey imposes on Turkish populations both within its borders and abroad.

Beyond the usual spheres of influence of Turkish diplomacy, every citizen is potentially affected for Turkey isnÂ’t satisfied anymore with putting pressure on economic and political circles to impose its StateÂ’s denial: it has now launched a decidedly aggressive policy. Since 2010, in France and the USA, academics, journalists, politicians, actors of civil society and association members have been targeted by lawsuits in a systematic way when they publicly denounce denialist facts or papers.

More than ever, it is important to attract the attention of European civil society to the protean denialist discourse that is now invading it. The fight for truth and justice must gather human beings beyond the partisan divide: it is the only guarantee for peaceful relations.


*Collectif VANÂ’s actions are supported by the following 20 Human Rights Associations :

Germany : AGA [Working Group Recognition Against genocide for international understanding - Berlin] - SKD [Association of opponents to genocides Soykırım Karsıtları Derneği - Ali Ertem Francfort sur le Main] - France : Aircrige [Association internationale de recherche sur les crimes contre l'humanité et les génocides] - L'Arche [Le mensuel du judaïsme français] – Centre Simon Wiesenthal - Collectif Urgence Darfour - CM98 - CPCR [Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda] - Communauté Chypriote de France - Communauté Rwandaise de France [CRF] - IACS [Institut Assyro-Chaldéen-Syriaque] - Ibuka France - Institut Kurde de Paris – Licra - Mémorial 98 - SOS Racisme - UEJF - Vigilance Soudan - Israel : The Institute on the Holocaust and Genocide [Jerusalem] - Turkey : IHD [İnsan Hakları Derneği, a member of the FIDH – International Federation of Human Rights].


Séta Papazian - Présidente of Collectif VAN
[Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083 - 92133 Issy-les-Moulineaux - France - Boîte vocale : 09 50 72 33 46 - Email: contact@collectifvan.org - www.collectifvan.org



A Requiem in homage to 1 500 000 victims of Armenian Genocide is celebrated on Monday 25th, April 2011 at 16:00 in the Cathedral Notre-Dame of Paris.

Action led under the aegis of the CCAF [Council of Coordination of Armenian Organization of France]

Poster and Press-Release on-line : http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=53217




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 25 avril : L'Affiche du Collectif VAN




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org