Aujourd'hui : Mercredi, 19 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du NĂ©gationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenętre !  Envoyer cette page ŕ votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 2 mai
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende : 2 mai 1942 -- La B.B.C. annonce un total de 700.000 victimes juives, exterminées par les nazis. Le 2 mai 2011, est célébré le Yom HaShoah, date retenue par l’État d’Israël pour la commémoration en mémoire des victimes de la Shoah et des héros de la Résistance juive pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ça s’est passé un 2 mai (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

2 mai 1909 -- France : publication du N°1687 du périodique « Le Pèlerin». Au sommaire : "Les massacres de chrétiens recommencent en Arménie".
Archives Imprescriptible

2 mai 1909 -- France : publication du N°968 du périodique « Le Petit Journal». Au sommaire : "Massacres de chrétiens en Turquie".
Archives Imprescriptible

2 mai 1909 -- Empire ottoman : Service Historique de la Marine (Vincennes), SS ED 100, 14 pp. Escadre de la Méditerranée.
Télégramme n° 20 du 2 mai : « Le Jules-Ferry a quitté Bazit à deux heures du matin le 2 mai et a mouillé à Alexandrette à 7 heures. Après m’être fait mettre au courant de la situation dans cette dernière ville et ses environs par le commandant Bouxin, j’ai prescrit à la Vérité de se rendre à Beyrouth, afin d’y embarquer 1 200 tonnes de charbon, prélevées sur le stock que j’ai fait acheter à mon arrivée dans cette ville. »
La situation est rapportée comme calme à Alexandrette, satisfaisante à Mersine, et douteuse à Adana où la dernière école française, celle des Sœurs vient d’être incendiée. Le Jules-Michelet ramène aujourd’hui deux mille chrétiens. D’autres réfugiés ont déjà été rapatriés par les croiseurs Diana, Piemonte et vapeur turc.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Documents militaires français sur les massacres de Cilicie, en avril 1909, et le sauvetage des Arméniens de Kessab par la Marine française dans la baie de Bazit
Imprescriptible : L’intervention de la Marine française durant les massacres de Cilicie d’avril 1909

2 mai 1909 -- Empire ottoman : la séance du parlement ottoman. Le chef historique jeune-turc Ahmed Riza, qui préside de nouveau la chambre ottomane ce jour-là, ne trouve rien d’autre à faire que de lire le rapport qui lui a été adressé le 26 avril par le vali d’Adana révoqué, mais toujours en place. Usant d’un langage guère plus mesuré que dans ses premiers rapports, Djévad bey apprend aux députés: « Nous avons appris de sources sûres que la responsabilité des derniers événements incombe à quelques fédaï arméniens [...] ». La réaction des députés arméniens, appuyés par quelques collègues turcs et grecs, est immédiate : ils soulignent tout d’abord que le rapport du vali est un tissu de mensonge, puis attaquent le sous-secrétaire d’ état Hadji Adil bey [Arda] dont le fameux télégramme adressé à Djévad bey se contentait de lui recommander de veiller à la « protection des sujets étrangers » et de « rétablir le calme », ce qui, sous l’Ancien régime, signifiait « massacrez les Arméniens ».
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : La gestion politique des massacres de Cilicie
par le pouvoir ottoman


2 mai 1909 -- Empire ottoman : « Le 2 mai, nous dit la Chronique missionnaire, après dix-sept jours d’angoisse, un détachement de deux cents soldats arriva d’Alep, avec le consul de France [...] Tous les environs d’Akbès sont détruits ; jardins, vignes, champs, tout a été saccagé. Dans un rayon de six à dix lieues, tous les villages ont été incendiés, leurs habitants égorgés ou en fuite, les jeunes filles enlevées, les femmes outragées ».
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Les massacres de Cilicie dÂ’avril 1909

2 mai 1915 -- Empire ottoman : à partir du 2 mai, les « Achirats » de Khiyan et de Patkan, dans le village de Parka, sous la direction du Mutur l'Agha Souleyman le Borgne, se précipitèrent tous les jours sur les villages de Dalvorig dans le but de s'emparer de l'Antog, de faire fuir les Arméniens qui s'y étaient réfugiés, et enlever le butin. Mais ayant subi des pertes, ils ne purent s'en approcher.
Svazlian, Verjiné. (1999). The Armenian Genocide in the Memoirs and Turkish-Language Songs of the Eyewitness Survivors. Yerevan, "Gitutiun" Publishing House of the NAS RA.
Imprescriptible : Eliazar Garabédian raconte...

2 mai 1915 -- Empire ottoman : « Le 2 mai 1915, Enver m'envoya son aide-de-camp avec un message, qu'il me priait de transmettre aux gouvernements français et britannique. Environ une semaine auparavant, les Alliés avaient brusquement débarqué dans la péninsule de Gallipoli. Ils étaient évidemment arrivés à cette conclusion, qu'une attaque navale seule ne pourrait anéantir les défenses du détroit et leur ouvrir la route de Constantinople ; ils avaient maintenant adopté la méthode d'alternance, en expédiant de puissants corps d'armées que devaient soutenir les canons de leurs vaisseaux de guerre. Déjà plusieurs milliers d'Australiens et de Néo-Zélandais s'étaient retranchés à la pointe de la péninsule, et l'agitation qui régnait à Constantinople égalait presque celle provoquée par l'apparition de la flotte, deux mois auparavant. »
Les MĂ©moires de lÂ’Ambassadeur Morgenthau
Imprescriptible : LE SORT DE TROIS MILLE CIVILS

1er et 2 mai 1915 -- Empire ottoman/Çemızkezek (vilayet de Mamuret ĂĽl-Aziz) : des perquisitions sont opĂ©rĂ©es par les autoritĂ©s dans les Ă©tablissements scolaires et chez les fonctionnaires armĂ©niens. Cent personnes sont arrĂŞtĂ©es et internĂ©es. Les arrestations se prolongent jusquÂ’au 20 juin. *** (KĂ©vorkian, 2006 :517).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

2 mai 1915 -- Empire ottoman/ Trébizonde : les forces de gendarmerie procèdent à la perquisition systématique des foyers arméniens, en ville comme dans les villages, sur ordre du vali Cemal Azmi. (Kévorkian)
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

2 mai 1915 -- Empire ottoman : le 1er mai 1915, 12 syriens catholiques, accusés d’avoir déserté – alors qu’ils n’avaient jamais été enrôlés – sont arrêtés. Deux d’entre eux, Karim Ohan et Abdelnour Mina sont fusillés à Mardin même devant un millier de témoins. Deux jours après la perquisition de l’église arménienne, le 2 mai, les miliciens envahissent la résidence patriarcale des syriens catholiques. Ils fouillent les bâtiments, profanent même la tombe d’un évêque récemment décédé et enterré dans l’église. Ils ne trouvent pas les armes qu’ils prétendaient être cachées. Les premiers assassinats commencent les jours suivants.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Préparation du meurtre

2 mai 1916 -- France : le comité "France-Arménie" est organisé à Paris. Des membres de l'Académie et d'autres personnalités politiques en sont membres.
American University of Armenia : This day in Armenian history

2 mai 1919 -- Empire ottoman : publication de la décision du Tribunal Militaire Extraordinaire de Constantinople sur les auteurs des déportations de la population arménienne de Booyook Dere (quartier de Constantinople).
American University of Armenia : This day in Armenian history

2 mai 1919 -- 5 juifs sont massacrés, des femmes juives sont violées et de nombreuses autres battues à coups de plat de sabre au cours du premier pogrome auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Orinin (province de Podolie).
Skynet : 2 mai, ce jour-lĂ , nÂ’oubliez pas

2 mai 1920 -- France : publication du N°2249 du périodique « Le Pèlerin». Au sommaire : "L’Arménie". « La Conférence de la paix, en fixant les limites de la Turquie, devra par là-même fixer celles des autres nationalités qui réclament leur autonomie. Parmi elles se trouve l’Arménie ».
Archives Imprescriptible

2 mai 1942 -- La B.B.C. annonce un total de 700.000 victimes juives, exterminées par les nazis. 

- 3 000 juifs de la ville de Dunayevtzy, près de Kamenets-Podolskiy (Ukraine) sont assassinés par les nazis.
- Tous les juifs des Pays-Bas doivent porter désormais l'étoile jaune, qui leur coûte 4 centimes néerlandais.
Skynet : 2 mai, ce jour-lĂ , nÂ’oubliez pas

2 mai 1943 -- Liquidation du ghetto de Miedzyrzec Podlaski (province de Lublin) : plus de 3000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.
- Liquidation du ghetto de Lukov (province de Lublin) : tous les habitants du ghetto sont tués.
Skynet : 2 mai, ce jour-lĂ , nÂ’oubliez pas

2 mai 1945 -- Lorsque les SS durent évacuer Mauthausen, les détenus qui avaient été contraints de travailler dans le crématorium et les chambres à gaz, trois d’entre eux parvinrent à se cacher, tandis que l’on fusillait les autres.
- Les SS fusillent 223 juifs hongrois dans le camp de détention du village de Hofamt Priel (Autriche).
Skynet : 2 mai, ce jour-lĂ , nÂ’oubliez pas

2 mai 1945 -- Seconde guerre mondiale: le général Weidling, responsable de la défense de Berlin, capitule sans conditions face à l'Armée rouge et annonce le suicide d'Hitler, survenu deux jours auparavant.
Yahoo ! L'éphéméride du lundi 2 mai 2011

2 mai 2004 -- L'historien turc Yusuf Halaçoğlu, prĂ©sident de la SociĂ©tĂ© turque d'histoire, a fait l'objet d'une enquĂŞte pour « nĂ©gation » du gĂ©nocide armĂ©nien pour des propos tenus au cours d'une confĂ©rence le 2 mai 2004, Ă  l'invitation de la FĂ©dĂ©ration des associations turques de Suisse.
Wikipédia : Négation du génocide arménien

2 mai 2006 -- Turquie : le ministre des Affaires Etrangères Abdullah Gül a vivement critiqué la France pour cinq projets de loi à venir, prévoyant jusqu'à un an d'emprisonnement ainsi que des amendes pour punir la négation du « prétendu génocide arménien ». La semaine dernière, Gül a rencontré son homologue français Philippe Douste-Blazy pendant la réunion des ministres des Affaires Etrangères de L'OTAN à Sofia. Gül a dit que si des politiciens turcs au cours d'une visite officielle en France, sont interrogés par les journalistes à propos du « prétendu génocide arménien », et qu'ils répondent que les allégations ne reflètent pas les faits. "Alors mettrez-vous ces politiciens en prison ?" a demandé Gül.
Collectif VAN : Milliyet - Gül critique la France pour sa proposition de loi prévoyant peines de prison et amendes pour la négation du "génocide"


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour Ă  la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org