Aujourd'hui : Dimanche, 21 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 3 mai
Publié le : 03-05-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : L’ambassadeur italien à Berlin, Dino Alfieri, envoya le 3 mai 1943 un message à son gouvernement : « Concernant le sort [des Juifs allemands déportés], comme celui des Juifs polonais, russes, hollandais et même français, il n’y a guère de doute possible… Même les SS parlent d’exécutions en masse, de scènes d’exécutions à la mitrailleuse de femmes et d’enfants nus alignés au bord d’une fosse commune. Pour ce qui est des tortures en tout genre, je me contenterai de l’histoire rapportée à mon collègue par un SS qui confia avoir balancé des bébés de six mois contre un mur, les fracassant. » Photo : Dino Alfieri, en 1939, aux côtés de Josef Goebbels et d’Adolf Hitler (au premier plan).

Ça s’est passé un 3 mai (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

3 mai 1096 -- Des participants à la première croisade encerclent la synagogue de Spire, où se trouve l'une des plus anciennes communautés d'Allemagne, espérant tuer les juifs à la sortie. Mais ceux-ci ont été prévenus. 11 juifs, découverts hors de leur maison, sont massacrés.
Skynet : 3 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

3 mai 1679 -- Lors du quatrième autodafé qui a lieu à Palma de Majorque, 46 personnes sont accusées d'être des judaïsantes, soit de descendre de juifs convertis par force et de pratiquer toujours la religion juive. Elles sont condamnées à la prison perpétuelle et tous leurs biens sont confisqués au profit de l'Église et de la Couronne.
Skynet : 3 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

3 mai 1880 -- Du 3 au 5 mai ont lieu des pogroms à Odessa
Skynet : 3 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

3 mai 1909 -- Empire ottoman/Cilicie : Service Historique de la Marine (Vincennes), SS ED 100, 14 pp. Escadre de la Méditerranée, dépêche n° 10, reçue le 15 mai, n° 701, Alexandrette, le 3 mai 1909, le Contre-Amiral Pivet, Commandant l’Escadre légère de la Méditerranée, au ministre de la Marine
Télégramme n° 22 du 3 mai
Vous transmets informations que reçois de Victor-Hugo.
Commandant du Swiftsure informe que son amiral vient d’arriver Marmorice avec quatre cuirassés, dit-on. Commandant anglais arrivé de Adana juge situation grave. Consul anglais y étant chargé de 13 000 réfugiés que autorités turques refusent laisser partir [...] En quittant Beyrouth, le Jules-Ferry s’est dirigé sur Tripoli où, d’accord avec notre consul général, je l’ai fait mouiller pendant quatre heures, afin de me renseigner sur l’état d’esprit des populations et de les calmer au besoin, en leur montrant que la côte était étroitement surveillé par des bâtiments de guerre.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Documents militaires français sur les massacres de Cilicie, en avril 1909, et le sauvetage des Arméniens de Kessab par la Marine française dans la baie de Bazit

3 mai 1909 -- Empire ottoman/Cilicie : le Jules-Ferry se trouve à Alexandrette, le Jules-Michelet à Bazit, le Victor-Hugo à Mersine et la Vérité à Beyrouth. La situation restant toujours grave à Adana, le commandant de Lajarte y est envoyé à nouveau pour y rencontrer le Vali et prendre des dispositions au sujet de la distribution des vivres achetés. Le Commandant du Triumph mouillé à Souéïdié fait une visite aux capucins de Khoderbey. Des ordres sont donnés au commandant du Jules-Michelet pour aller passer la journée du lendemain devant Soueidié et revenir mouiller le soir devant Bazit après avoir visité lui-même les chrétiens réfugiés qui s’y trouvent.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : L’intervention de la Marine française durant les massacres de Cilicie d’avril 1909

3 mai 1915 -- Empire ottoman/Van : les 2 et 3 mai, l'armée turque commandée par Khalil bey, qui avait occupé la région de Salmas et d'Ourmiah, et dévasté les villages arméniens et syriens de tout le district, fut battue par les Russes à Dilman et dut se retirer à Ourmiah. A Ourmiah, les troupes turques, qui avaient perdu plusieurs milliers de leurs 20.000 hommes, furent renforcées par 10.000 Kurdes, concentrés autour d'Ourmiah, et tentèrent d'envahir de nouveau la plaine de Salmas.
Imprescriptible : Vilayet de Van

3 mai 1915 -- Empire ottoman : en mai 1915, Enver déclara au baron von Wangenheim qu’il était nécessaire d’établir en Mésopotamie toutes les familles arméniennes qui ne seraient pas absolument hors de suspicion habitant les centres actuellement insurgés ; et le 3 mai l’ambassadeur télégraphia à Berlin :
« Enver nous demande instamment de ne pas nous mêler de cette affaire. Les mesures prises sont évidemment d’une extrême dureté pour le peuple arménien. Mais selon ma conviction, nous pouvons les adoucir dans leur forme, mais non en empêcher le principe. »
Heinrich Vierbücher : Arménie 1915 Témoignage d'un officier allemand
Imprescriptible : La part de culpabilité du gouvernement impérial

3 mai 1916 -- Selon le New York Times, avant la chute d'Erzeroum, 15.000 Arméniens ont été massacrés dans la ville voisine de Mamakhatun, à l'ouest de la ville d'Erzeroum (Empire ottoman).
Chronology of the Armenian Genocide -- 1916 (January-June)

3 mai 1919 -- Empire ottoman : le réquisitoire principal, dont on retrouve les chefs d'accusation dans les réquisitoires secondaires préparés pour les procès de Jeunes-Turcs moins éminents, mérite qu'on s'y attarde, puisqu'il repose sur des pièces à conviction authentifiées : ordres de mission classés top secret ; télégrammes codés ; aveux des inculpés lors d'interrogatoires préliminaires menés sous l'autorité d'un magistrat ; confessions écrites, dépositions de civils et de militaires accusant les prévenus de complicité pour les faits jugés. Le 3 mai 1919, l'avocat général informa officiellement le tribunal que de nouveaux délits avaient été découverts au cours des enquêtes menées par les juges d'instruction. Une version amendée du réquisitoire principal (publiée dans les suppléments du journal officiel ottoman, Takvim-i Vekâyi, n° 3571, p. 128-132, faisait état de crimes exécutés « de façon particulièrement bien organisée » (teskilâti miirettebe ile), avec l'attaque et la destruction de convois de déportés, dans « la capitale et dans les provinces ».
Extrait du Livre noir de l'humanité : encyclopédie mondiale des génocides, sous la direction d'Israël Charny, Editions Privat, 2001.
Imprescriptible : Les responsables en cour martiale

3 mai 1919 -- 13 juifs sont noyés au cours d'un pogrom déclenché à Gornostaipol (Ukraine) par les troupes de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura et quelques groupes cosaques.
Skynet : 3 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

3 mai 1920 -- Mandat français en Cilicie : au sortir de la Première guerre mondiale, la Ligue des Nations demande à la France d’aider les Arméniens, rescapés du génocide, à implanter une colonie en Cilicie. A l'Assemblée Nationale, les députés acceptent cette mission qui a obtenu l'accord de tous, y compris du Sultan. Ils votent un budget qui tient compte de la situation économique de la France, et des besoins restreints de la Cilicie: quelques soldats pour maintenir l'ordre pendant qu'on recrute sur place des gendarmes et qu'on remet l'agriculture en marche. Ce sont des soldats de la classe 18 (nés en 1898) qui partent de métropole, d'Afrique Noire ou du Maghreb. Parmi eux, les Régiments de Tirailleurs Sénégalais sont constitués de soldats, appelés ou volontaires, venant de toute l'Afrique de l'Ouest colonisée par la France. Ils sont issus de tous les peuples et tribus qui habitent ces régions. Les officiers sont en partie recrutés en métropole. Plusieurs régiments de Tirailleurs Sénégalais interviennent dans la Campagne de Syrie-Cilicie. Le premier régiment à arriver sur place est le 17ème RTS. Voici ce qu'on lit dans le Journal de Marche et Opérations de ce Régiment (SHD 34N1096). « C'est d'abord vers Harim où les compagnies luttent dans les marais, et où nos Sénégalais font preuve d'un cran superbe comme en témoigne cette belle citation obtenue par le tirailleur DIAGODA: "Excellent Fusiller-Mitrailleur, très courageux, blessé une première fois par une balle à la poitrine au début du combat du 3 mai 1920, a continué à suivre sa Compagnie, traversant trois kilomètres de marais avec de la vase jusqu'à mi-cuisse, refusant d'abandonner son fusil-mitrailleur et déclarant qu'il était encore prêt à tenir tête au Turc." » "Blessé une deuxième fois au moment où la Compagnie abordait le village de Harim, n'a rejoint le poste de secours que sur l'ordre formel de son Capitaine."
Les Tirailleurs Sénégalais dans la Campagne de Cilicie

3 mai 1920 -- 14 juifs sont massacrés et de nombreuses femmes juives violées lors d'un pogrom auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne dans la ville de Miastkovka (Ukraine).
Skynet : 3 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

3 mai 1939 -- En Hongrie, la deuxième loi sur les juifs est promulguée. Elle leur interdit d'être ou de devenir juge, avocat, enseignant ou député.
Skynet : 3 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

3 mai 1940 -- La forêt de Krepiec est située 11 kilomètres de Lublin, près de la route principale reliant Lublin à Zamosc et à Chelm. Pendant l’occupation nazie, la forêt est l’un des plus grands emplacements de massacres collectifs dans la zone de Lublin. Le 3 mai 1940 a lieu la première exécution : un groupe d'otages polonais et juifs est éliminé à Krepiec pour venger l'assassinat d'un fonctionnaire SS de Lublin, le Hauptsturmführer Loska.
BS Encyclopédie : La forêt de Krepiec

3 mai 1942 -- Pays-Bas : à partir du 3 mai tous les Juifs de plus de 6 ans se devront de porter l'étoile jaune. 570 000 étoiles de tissu jaune, certainement confectionnées au ghetto de Lodz, sont en attente d'être distribuées par le Judenrat. Ce dernier dispose de quelques jours seulement jusqu'à la date ultime du port de l'étoile ; la pression allemande s'accentue alors par la menace d'un potentiel départ vers Mauthausen pour tout Juif ne portant pas l'étoile à la date fixée. On assiste alors à de nombreuses manifestations de soutien de la part du peuple hollandais, s'exprimant entre autres par le port de l'étoile par certains non-Juifs au matin de la dite date.
Wikipédia : Histoire des Juifs aux Pays-Bas

3 mai 1942 -- Pologne : le 3 mai 1942, fête de Purim, la population juive est rassemblée sur le marché et 3.200 personnes sont chargées sur des chariots ; les malades et les personnes trop faibles pour monter sur les chariots sont tués sur place. La population juive entière de Zychlin est expédiée au camp de Chelmno et exterminée.
BS Encyclopédie : Les petits ghettos polonais

3 mai 1942 -- Les membres du Conseil juif de Bilgoraj (du côté de Lublin) sont fusillés pour avoir refusé de coopérer avec la Gestapo.
Skynet : 3 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

3 mai 1943 -- L’ambassadeur italien à Berlin, Dino Alfieri, envoya le 3 mai 1943 un message à son gouvernement. Ciano et Mussolini en eurent connaissance. Ce message comprenait notamment ceci :
« Concernant le sort [des Juifs allemands déportés], comme celui des Juifs polonais, russes, hollandais et même français, il n’y a guère de doute possible… Même les SS parlent d’exécutions en masse… Une personne qui se trouvait là-bas a raconté avec horreur certaines scènes d’exécutions à la mitrailleuse de femmes et d’enfants nus alignés au bord d’une fosse commune. Pour ce qui est des tortures en tout genre, je me contenterai de l’histoire rapportée à mon collègue par un SS qui confia avoir balancé des bébés de six mois contre un mur, les fracassant, histoire de donner un exemple à ses hommes, las et ébranlés après une exécution particulièrement horrible à cause du nombre de victimes. »
PHDN : L’extermination au jour le jour dans les documents contemporains

3 mai 1944 -- En mai 1944, Kastner et beaucoup d'autres responsables juifs savent, après avoir reçu fin avril 1944, le rapport Vrba-Wetzler, que les Juifs sont envoyés à la mort. Ce rapport est communiqué aux responsables des organisations juives dans l'espoir que les Juifs hongrois soient avertis qu'ils sont envoyés dans des camps de la mort et non dans des camps de regroupement, comme on le leur fait croire. Cependant, ce rapport n'est pas rendu public par Kastner et les autres responsables de la communauté juive hongroise. En particulier, le 3 mai 1944, lorsque Kastner se rend à Cluj, douze jours avant le début des déportations, il omet d'informer la communauté juive, mis à part les notables à qui il offrait des places sur le train vers la Suisse, du sort qui les attend. Les nazis leur avait fait croire qu'ils seraient « réinstallés » dans le camp de travail de Keniérmezö, un lieu... fictif.
Wikipédia : Rudolf Kastner

3 mai 1944 -- 10 000 juifs supplémentaires viennent s'ajouter aux 12 000 déjà enfermés dans une briqueterie à Kolozsvar (Roumanie). Tous seront déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
- 35 000 juifs sont déportés du ghetto surpeuplé de Nadyvarad (Grosswardein, Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz.
Skynet : 3 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

3 mai 1944 -- Turquie : le 3 mai 1944 a lieu une manifestation à Ankara rassemblant des milliers de personnes dénonçant l'inculpation des membres des « Foyers Turcs ». Ces évènements sont à l'origine de la célébration, chaque année à la date du 3 mai, de la journée du panturquisme en Turquie. Les Loups gris (Bozkurtlar en turc) est le nom donné aux militants des « Foyers idéalistes » (Ülkü Ocakları en turc), mouvement dont la doctrine principale est le nationalisme turc. L’« Idéalisme » (Ülkücülük en turc), concept développée par Nihal Atsız et repris par Alparslan Türkeş, est un nationalisme pan-turc laïc intégrant des références à l'Islam et au tengrisme. Les Loups gris, mouvement armé néo-fasciste, anti-communiste, anti-Kurdes, accusé de terrorisme et d'infiltration dans la politique européenne, se présente toutefois comme anti-fasciste. Origine du mouvement : Ziya Gökalp et Nihal Atsız, pères du panturquisme, utilisaient déjà l'expression Millî mefkure (ülkü) (« idéal national » en français). Les « Foyers Turcs », créés par Atatürk, et dans lesquelles se distinguaient Nihal Atsız et Ziya Gökalp, avaient pour but de promouvoir le panturquisme. Après la mort du « père des Turcs », les adhérents des « Foyer Turcs » se plaignent au premier ministre turc de l'époque, Şükrü Saraçoğlu, de la décadence politique panturquiste. Hasan Ali Yücel, ministre de l'éducation de l'époque, juge ses propos dangereux et demande la dissolution des « Foyers », dont les adhérents seront jugés par la justice turque. Parmi ces derniers, on retrouve Alparslan Türkeş, lieutenant à l'époque.
Wikipedia – Loups Gris

3 mai 1945 -- Les bateaux prisons Cap Arcona et Thielbach sont coulés devant Neustadt (Holstein, Allemagne). De nombreux juifs figurent parmi les victimes.
- 233 juifs hongrois de Debrecen sont fusillés dans le village de Persenbeug (Autriche) et leurs cadavres brûlés.
- A Lubeck, 500 Juifs sont tués en essayant d’atteindre un bateau contenant 7 000 Juifs qui doivent être évacués.
Skynet : 3 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

3 mai 1991 -- Namibie : « Déclaration de Windhoek » (3 mai 1991). Adoptée en 1991 à l’issue d’un séminaire pour le développement d’une presse africaine indépendante organisé à Windhoek (Namibie), cette Déclaration souligne l’importance d’une presse libre pour le développement et la préservation de la démocratie ainsi que pour le développement économique. Deux ans plus tard, l’Assemblée générale des Nations Unies a créé la Journée mondiale de la liberté de la presse qui est célébrée tous les 3 mai.
Unesco : Les défis des nouveaux médias seront au cœur des célébrations de la Journée mondiale de la liberté de la presse
Unesco :Déclaration de Windhoek

3 mai 1994 -- Génocide des Tutsi au Rwanda. Kofi Annan, Chef des forces de maintien de la paix des Nations Unies, affirme devant un comité sénatorial de relations étrangères : "Quand la Belgique a quitté, c’était clair que les Nations Unies ne pouvaient pas mettre en œuvre le mandat qu’elles avaient, et aussi le mandat devait être changé ou des renforcements devaient être introduits ... Je ne sais pas ce que le Conseil décidera après avoir revu et considéré la situation aujourd’hui. Si le conseil recommande le renforcement, il doit être bien équipé, mobile et capable de se protéger. Si nous n’envoyons pas ce genre de renforcement ... je ne suis pas sûr qu’ils soient capable de donner cette sorte de loi et ordonner ....cela conduira à l’arrêt des massacres... ici nous observons des gens en train d’être privé de la plus fondamental des droits, le droit à la vie, et encore nous semblons manquer d’un peu d’aide... »
Ibuka France : Les 100 jours de l’horreur

3 mai 1994 -- Génocide des Tutsi au Rwanda. Arusha, le 3 octobre 2003. L'historienne américaine et activiste des droits de l'homme, Alison Des Forges, a déposé en tant qu'expert dans ce procès, principalement sur une réunion publique qui s'est tenue dans la préfecture de Kibuye le 3 mai 1994. Alison Des Forges a déjà déposé en tant qu'expert dans plusieurs procès en cours ou terminés, au TPIR. A cette réunion, étaient présents l'ancien premier ministre, Jean Kambanda, condamné par le TPIR, Ndindabahizi et plusieurs officiels du gouvernement. Selon l'experte, Ndindabahizi et Kambanda y auraient « incité » la population.
L'Agence Hirondelle : TPIR/NDINDABAHIZI - SYNTHESE : LA DEPOSITION DES TEMOINS A CHARGE

3 mai 1997 -- L’Assemblée du Liban adopte une déclaration ayant pour effet de faire de tous les 24 avril une journée de solidarité avec le peuple arménien pour commémorer le génocide arménien.
American University of Armenia : This day in Armenian history


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org