Aujourd'hui : Mardi, 16 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 5 mai
Publié le : 05-05-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)





Légende photo : 5 mai 1994 -- Rwanda : la Radio Nationale Rwandaise cet organe de propagande des extrémistes hutus annonce, selon Reporters sans frontières, que "le 5 mai, le nettoyage des Tutsis devra être terminé" ou encore "la tombe n'est qu'à moitié pleine, qui veut nous aider à les remplir ?" (photo : http://www.flickr.com/photos/philyook/376532473/sizes/m/in/photostream/)

Ça s’est passé un 5 mai (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

5 mai 1570 -- Les Ottomans déclarent la guerre à Venise pour avoir refusé de restituer Chypre: les Espagnols viennent à l'aide des Vénitiens.
Yahoo ! L'éphéméride du jeudi 05 mai 2011

5 mai 1877 -- Les forces russes, dirigé par le général Loris-Melikov, occupent Ardahan (Arménie occidentale).
American University of Armenia : This day in Armenian history

5 mai 1909 -- Empire ottoman/Cilicie : service Historique de la Marine (Vincennes), SS ED 100, 6 pp.
Escadre de la Méditerranée, dépêche n° 9 (reçue le 5 mai, n° 638), Beyrouth, le 27 avril 1909, le Contre-Amiral Pivet, Commandant l’Escadre légère de la Méditerranée, au ministre de la Marine Amiral Jules-Ferry à Marine Paris,
Situation générale depuis Kessab à Adana très mauvaise. Par intermédiaire Victor-Hugo, corps consulaire réuni hier soir à Mersina m’informe que massacres et incendies reprennent à Adana. 600 soldats réguliers débarqués samedi Mersina y participent. Toute communication télégraphique coupée. Corps consulaire Mersina me prie aviser urgence toutes ambassades Constantinople pour obtenir que Victor-Hugo et Swiftsure débarquent détachements armés pour protéger consulats.
A Alexandette, population chrétienne effrayée est réfugiée dans mission catholique. A Deurtyol, située dix milles de Alexandrette, grand nombre chrétiens sont assiégés et affamés par bandes montagne. Sur instance des commandants Vérité, Triumph et Ferrucio, gouverneur Alexandrette y envoya dimanche 400 soldats réguliers. Etant des mêmes troupes que Adana, ils offrent peu de confiance.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Documents militaires français sur les massacres de Cilicie, en avril 1909, et le sauvetage des Arméniens de Kessab par la Marine française dans la baie de Bazit

5 mai 1915 -- Empire ottoman : « Nous avons reçu l'ordre de nous rendre à Draa. Mon père a loué un âne, bien que nous n'ayons plus grand-chose à transporter, et nous nous sommes mis en route vers midi. Nous avons mis trois heures pour arriver à Draa. Ce qu'on nous avait dit semblait vrai, les champs de Draa étaient pleins de réfugiés. Certains avaient même reçu des tentes. Chacun recevait deux pains d'une demi-livre. Les bains aussi, c'était vrai. Tout d'abord, les coiffeurs coupaient les cheveux gratuitement, aussi bien des femmes que des hommes. C'était obligatoire, à cause des poux. Ensuite, on nous conduisait aux bains. On se lavait. Nos vêtements étaient jetés au feu. Toutes les femmes qui savaient coudre étaient priées de se rendre dans un bâtiment destiné à la confection de vêtements. »
Hrant Sarian Journal d'un jeune déporté arménien
Imprescriptible : ADABAZAR

5 mai 1915 -- Empire ottoman/Erzerum : l’ordre de déportation des Arméniens du vilayet est transmis au vali d’Erzerum.
** (Agouni, 1921 :134; Kévorkian, 2006 :357)
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

5 mai 1915 -- Empire ottoman : en dépit des requêtes de Mgr Mikael Khatchadourian, le père Stépan Gosdanian sera une nuit tiré de sa prison, battu à mort et sa dépouille jetée devant chez lui. Quant aux pères Hovannès Guidoyan et Khévont Khorkhorouni, ils seront incarcérés dans la nuit du 5 mai 1915, à 3 heures du matin, pour être exécutés, comme le sera Mgr Khatchadourian, après avoir été longuement humilié et torturé (voir fiche N° 65). Ces faits créèrent parmi les Arméniens de toute la région un véritable climat de terreur, amplifié par les nouvelles parvenues de la capitale relatant l’arrestation d’une vingtaine d’hommes du parti Hentchag et la pendaison à Césarée de onze membres de diverses organisations politiques.
Petite encyclopédie du génocide arménien : “La deuxième phase du génocide en Syrie-Mésopotamie”

5 mai 1916 -- Empire ottoman/Aïntab. Krikor-Toros Djébédjian : « Le 5 mai 1916, les autorités d’Abouharra avaient regroupé une cinquantaine d’enfants de 8 ou 9 ans pour les envoyer à l’orphelinat d’Istanbul. Ils se mirent en route avec 12 gendarmes. Voyant que les enfants ne pouvaient pas marcher, le chef des gendarmes, Ahmeddine, ordonna à ses hommes de les piétiner avec leurs chevaux. Au bout d’un quart d’heure, il ne restait pas un seul enfant debout. »
Petite encyclopédie du génocide arménien : Récits et témoignages recueillis par Garabed Kapiguian

5 mai 1919 -- Takvimi Vekayi. N° 3540 ; session du 28 avril 1919 - date de publication 5 mai 1919. P. 8 - Dr. Nâzım, l’un des chefs des organisateurs du génocide, est décrit comme admonestant le gouverneur de Konya récalcitrant Celal, par ces mots : « Les mesures anti-arméniennes ont été déterminées suite à des délibérations considérables et complètes par le Comité Central [ayant pour but de résoudre la Question Arménienne]. »
Vahakn Dadrian, Documentation du génocide arménien dans les sources turques
Imprescriptible: Aveux des ex-Officiels civils et militaires

5 mai 1919 -- En Allemagne, les Juifs naturalisés après 1914 sont dénaturalisés. Ils sont expulsés de la fonction publique.
Skynet : 5 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

5 mai 1942 -- Pologne : un ghetto est établi sans doute au début de 1942. Le 5 mai 1942 a lieu la première déportation: 630 juifs sont déportés à Auschwitz et exterminés.
BS Encyclopédie : Les petits ghettos polonais

5 mai 1942 -- France : le 5 mai 1942, lors de la venue à Paris de Reinhard Heydrich, l’adjoint de Himmler à la tête des SS, une réunion avec Dannecker, chef, à Paris, de la section IV J de la Gestapo, en charge de la « question juive », Otto Abetz, ambassadeur d’Allemagne, et Carl-Theo Zeitschel, chargé des questions juives à l’ambassade, précisera la formulation du texte de la huitième ordonnance allemande en cours d’élaboration et promulguée le 29 mai 1942. Elle sera imposée à tous les juifs de plus de six ans, aux Juifs de la zone occupée.
Wikipédia : Étoile jaune

5 mai 1943 -- Les nazis fusillent 30 juifs dans le camp de concentration de Salaspils près de Riga (Lettonie).
Skynet : 5 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

5 mai 1945 -- L'armée américaine libère le camp de concentration de Mauthausen (Autriche). Elle trouve 3 000 cadavres gisant entre les baraquements.
- Mauthausen est le dernier camp libéré par les alliés, Les Américains libèrent Mauthausen et ses 78.000 hommes.
Skynet : 5 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

5 mai 1994 -- Rwanda : la Radio Nationale Rwandaise cet organe de propagande des extrémistes hutus annonce, selon Reporters sans frontières, que "le 5 mai, le nettoyage des Tutsis devra être terminé" ou encore "la tombe n'est qu'à moitié pleine, qui veut nous aider à les remplir ?" Cette campagne est d'autant plus dangereuse qu'un haut fonctionnaire des Nations Unies fait observer que le paysan rwandais, qui ne sait en général ni lire ni écrire est très attentif aux émissions en kinyarwanda : il tient à l'oreille la radio et à la main la machette, prêt à entrer en action.
Aidh : Les rapports des rapporteurs et représentants spéciaux des Nations unies


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org