Aujourd'hui : Mardi, 18 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le journal Agos interdit dans les prisons turques
Publié le :

NAM

Les résidents dans les prisons de la Turquie, dont les journalistes récemment arrêtés Ahmet Sik et Nedim Sener, n’ont pas été autorisés à recevoir les copies du journal arménien Agos parce que les fonctionnaires disent qu’il est publié en « langue étrangère ».

Les deux journalistes ont déposé plainte pour n’avoir pas reçu des copies du journal qui est publié en partie en Turc et en partie en Aménien et qui leur avait été envoyé à la prison de Silivri.

Les administrateurs de la prison de haute sécurité ont répondu à la plainte, expliquant que « le journal Agos est inscrit parmi les publications interdites par le Ministère de la Justice, ainsi il ne peut pas être remis dans des prisons ».

Le Ministère de la Justice a déclaré plus tard cependant qu’il autorise le journal en prison désormais. Le journal, qui est publié depuis 15 ans, a été accepté dans la Bibliothèque du Parlement la semaine dernière.

« Nous avons reçu des plaintes depuis 2008 comme quoi Agos n’ait pas reçu par des prisonniers dans la prison de Tekirdag de type F. Nous avons même fait des articles sur cela » a dit le rédacteur en chef du papier, Roper Koptas. « Alors nous avons pensé que l’interdiction avait été soulevée car nous ne recevions plus de plaintes désormais ».

Cette supposition a été mis à mal quand Sik et Sener n’ont pas reçu le journal a dit Koptas ajoutant que l’interdiction dans les des prisons n’est pas toujours certaine. « Nous croyons que c’est une grande erreur » a-t-il dit.

Agos entré en contact à la fois avec le directeur de la prison et le président du comité parlementaire pour les Droits de l’homme Zafer Uskul, mais a échoué à obtenir une réponse claire.

« Comme si le meurtre [de l’ancien rédacteur en chef d’Agos] Hrant Dink n’était pas assez, ils interdisent même maintenant Agos d’entrer dans les prisons » ont déclaré Sik et Sener, qui ont rencontré leurs parents dans une déclaration. « C’est un acte « difficile à croire » ; l’interdiction reflète une des nombreuses injustices faites dans ce pays chaque jour ».

mercredi 18 mai 2011,
Stéphane@armenews.com




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org