Aujourd'hui : Lundi, 18 juin 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 20 mai
Publié le : 20-05-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 20 mai 2002 -- France : le 20 mai 2002, le film Ararat du réalisateur canadien d'origine arménienne Atom Egoyan a été présenté (hors compétition) dans la sélection officielle du Festival de Cannes. Le Génocide des Arméniens étant largement abordé dans le film, Atom Egoyan s'est attiré les foudres de la Turquie.


Ça s’est passé un 20 mai (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

20 mai 1915 -- Empire ottoman/Adana : le premier convoi de déportés, fort de plusieurs milliers d’Arméniens, est mis en route vers la Syrie.
*** (Kévorkian, 2006 :736).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

20 mai 1915 -- Empire ottoman : vers le 20 mai, le commandant en chef, Kamil pacha, donna l'ordre d'évacuer les villages arméniens au nord d'Erzeroum, ce que les responsables turcs exécutèrent de la manière la plus brutale. On dispose là-dessus de la copie d'une lettre que les habitants des villages arméniens ont adressée à leur évêque. Les gens furent chassés dans le plus bref délai de leur maison, de leur ferme ou de leur champ, et parqués ensemble. Les gendarmes ne laissèrent même pas à la plupart d'entre eux le temps de réunir et d'emporter le nécessaire. Les biens abandonnés ou emportés furent dérobés aux propriétaires par l'escorte de gendarmes et de soldats ou bien volés dans les maisons. Par le mauvais temps qui régnait alors, les déportés durent passer la nuit à la belle étoile.
© Jean-Marie Carzou, Arménie 1915, un génocide exemplaire
Imprescriptible : 1915 - la solution finale

20 mai 1915 -- Empire ottoman/Bitlis : au milieu de mai, le gouvernement déclara rebelles les Arméniens de Psank et exigea d'eux de livrer leurs armes. Puis des femmes furent enlevées de quelques villages. Une grande partie des Arméniens, environ 4000 personnes, furent conduites par Slepau Vartabed au couvent de Mardin-Arakelotz, où ils se fortifièrent et où ils furent cernés par les Kurdes. Le 20 mai, on en vint à une lutte sanglante entre assiégeants et assiégés. Ceux-ci purent résister pendant un mois et demi, malgré leurs faibles moyens de défense, jusqu'à ce qu'on leur coupât l'eau. Ils envoyèrent demander du secours à Sassoun ; mais le secours ne vint pas. Ils tentèrent alors de se frayer un chemin à travers les assiégeants. Ils y perdirent 2000 des leurs ; le reste, avec le Vartabed à leur tête, put passer.
Johannes Lepsius Rapport secret sur les massacres d’Arménie
Imprescriptible : Vilayet de Bitlis.

20 mai 1916 -- France : publication du N°3820 du périodique « L’Illustration». Au sommaire : La campagne d’hiver des Russes en Arménie.
Archives Imprescriptible

20 mai 1919 -- Empire ottoman. Presse d’Istanbul : Renaissance, 20 mai 1919. Süleyman Faik Paşa, Commandant des Forces de Cavalerie de Harpout, dit à la Cour Martiale « J’ai en ma possession tous les télégrammes chiffrés de Mahmoud Kâmil Paşa, ordonnant le massacre des Arméniens ».
Vahakn Dadrian, Documentation du génocide arménien dans les sources turques
Imprescriptible : Aveux des ex-Officiels civils et militaires

20 mai 1919 -- Ukraine : les Haidamak (cosaques et paysans ukrainiens) de Simon Petlioura, commandant en chef de l'Armée nationale ukrainienne, se livrent à un pogrom à Orinine (province de Podolie). 16 juifs sont tués, de nombreux autres battus à coups de plat de sabre et plusieurs femmes juives violées.
20 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

20 mai 1921 -- Empire ottoman : le 20 mai 1921, selon l’information de l’Etat-major français « Dernièrement les journaux d’Angora publiaient la nouvelle d’un soulèvement kurde dans le vilayet de Sivas ».
Pen-Kurd

20 mai 1930 -- Turquie : le groupe du Colonel Esref est stationné à Tatli çay et celui du lieutenant-colonel Ibrahim à Asigiran ; le Groupe du Colonel Hakki à Beyazid et le 41° régiment de la cavalerie à Kizildere, le 17°régiment à Karabulak et le quartier général à Karakose. A côté de ces forces terrestres, l’aviation turque a bombardé les bases de la résistance [kurde]. Cette révolte a été suivie par la résistance de Savur en 1930. Au fond l’Etat Turc avait peur de cette révolte qui portait son soutien à la révolte d’Ararat. L’Etat turc a qualifié comme dans le cas de la résistance nationale de Scheik Said, l’influence de l’Angleterre alors que la Turquie était une alliée des Anglais et la militarisation de ses effectifs dépendait des Anglais, Français, Allemands et des Polonais. Selon l’Etat-major turc, le combat entre les forces kurdes a duré du 20 mai au 9 juin 1930.
Pen-Kurd

20 mai 1940 -- Création du camp d'extermination et de concentration d'Auschwitz-Birkenau.
- Le camp de Neuengamme devient autonome. Créé en 1938, il est d'abord un Kommando de Sachsenhausen où les détenu(e)s travaillent dans une briqueterie confisquée à des Juifs. Jusqu'en 1945 le camp accueillera près de 100.000 détenus.
20 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

20 mai 1942 -- France - Zone occupée : port de l'étoile jaune obligatoire pour les israélites de plus de 6 ans (application le 7 juin).
Ajpn : Repères chronologiques 1905 à 1945

20 mai 1942 -- Allemagne : Robert Ley, le chef du Front du Travail, écrivait : « Nous devons combattre les Juifs jusqu’au bout. Il ne suffit pas d’isoler les Juifs de l’humanité; il faut éliminer complètement le Juif »
PHDN : L’extermination au jour le jour dans les documents contemporains

20 mai 1942 -- 986 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Minsk (Biélorussie)
- 1 540 juifs de Belz (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.
- Pendant deux jours, 3 400 juifs sont déportés de Brzeziny (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno.
20 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

20 mai 1943 -- Au ghetto de Varsovie, Stroop affirme fièrement : « Le ghetto n’est plus», et dresse un bilan minutieux des résultats obtenus :
Sur un total de 56 056 Juifs capturés, près de 7 000 ont été abattus sur place et 6 929 transférés à Treblinka (camp des chambres à gaz et des fosses communes) de sorte qu’en tout 13 929 Juifs ont été liquidés. De plus 5 000 à 6 000 ont du probablement périr par suite du dynamitage et des incendies. On a détruit 631 abris. A l'exception de 8 immeubles (quartier de la police, hôpital, etc...) tout le ghetto a été complètement rasé. Ce qui n’a pas été dynamité, reste uniquement sous forme de murs calcinés...

- 200 juifs sont assassinés en deux jours par la police ukrainienne à Moravica (Ukraine).
20 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

20 mai 1944 -- Le soixante-quatorzième convoi de wagons à bestiaux quitte le territoire français avec 1 200 hommes et femmes, qui avaient été regroupés et détenus à Drancy. Ils sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 904 d'entre eux sont gazés dès leur arrivée.
20 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

20 mai 2002 -- France : le film Ararat du réalisateur canadien d'origine arménienne Atom Egoyan a été présenté dans la sélection officielle le lundi 20 mai 2002 (hors compétition) du Festival de Cannes 2002. Avant même sa sortie, le dernier film d'Atom Egoyan fait couler beaucoup d'encre. Le Génocide des Arméniens étant largement abordé dans le film, Atom Egoyan s'est attiré les foudres de la Turquie. Lors de la projection presse, la salle a salué, par des applaudissements nourris, la fin du film. Par ailleurs, la conférence de presse a réuni plus de 200 journalistes internationaux.
CDCA : Ararat, le film d’Atom Egoyan

20 mai 2006 -- Grèce : le concours de l’Eurovision se tient à Athènes du 18 au 20 mai 2006. L’Eurovision draine dans son sillage – hormis les sites nationaux et officiels - des sites de fans dûment répertoriés et partenaires officiels de l’opération. Parmi ceux-ci, http://eurovision-turkey.com. Ce site, à l’instar des autres sites partenaires, est consacré au Concours et à ses interprètes, en l’occurrence la candidate turque Sibel Tüzün. En page d’accueil, des petits cœurs signalent chaque « chapitre » et l’un d’entre eux a pour titre « Armenian terror ». Dessous, on y découvre une liste de sept sites négationnistes turcs. L’un d’entre eux (Turk Diaspora) cultive même le privilège d’être également ouvertement homophobe en affichant en page d’accueil, une photo d’une manifestation gay et lesbienne arménienne des USA sous le titre : « C’est ça la diaspora arménienne »…
Collectif VAN : L’Etat-turc, maître chanteur ?

20 mai 2009 -- France : des tags anti-arméniens ont été retrouvés à l'intérieur de l'Eglise Saint-Pierre de Saint-Chamond (Loire). L'église du XVIIème siècle, monument historique, particulièrement connue pour son plafond de style Renaissance italienne et ses boiseries, avait accueilli un concert de la chorale Komitas organisé par le Centre Culturel Arménien de Saint-Chamond et l'Espace Culturel Arménien de Saint-Etienne dans la soirée du 25 avril, lendemain du jour de commémoration du génocide arménien.
Collectif VAN : Tags anti-arméniens dans l'Eglise Saint-Pierre de Saint-Chamond
Collectif VAN : Profanation raciste arménophobe à l'Eglise de Saint-Chamond


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org