Aujourd'hui : Jeudi, 18 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 25 mai
Publié le : 25-05-2016

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:



Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende : 25 mai 1944 -- Le représentant allemand à Budapest, le général Edmund Veesenmayer, rapporte que 138 870 Juifs ont été déportés durant les 10 derniers jours. Dans les 6 jours qui suivent 60 000 Juifs seront encore déportés. Photo : corps de victimes dans le Ghetto de Budapest.


Ça s’est passé un 25 mai (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

25 mai 1096 -- Les troupes de la première croisade assiègent le château de l'évêque de Worms, sur le Rhin (Allemagne) où 300 juifs environ se sont réfugiés. Ceux qui n'acceptent pas le baptême sont égorgés ou se suicident. Parmi les victimes figurent le rabbin de Worms Simha ben Isaac Ha-Cohen et les érudits Alexandri ben Moshe et Isaac ben Eliakim.
Israël Vivra.com

25 mai 1556 -- Une affaire de profanation d'hostie est jugée à Sochaczev. Une servante polonaise accuse son maître Ben Yacha et 4 autres juifs, ses complices supposés. 3 d'entre eux sont torturés, et, le 25 mai, Ben Yacha meurt sur le bûcher, bien que le roi de Pologne Sigismond Auguste ait ordonné sa mise en liberté.
Israël Vivra.com

25 mai 1737 -- A la suite d'un autodafé, 12 personnes sont brûlées sur le bûcher à Lisbonne, accusées de judaïser (c'est-à-dire de descendre de juifs convertis de force et de pratiquer clandestinement la religion juive).
Israël Vivra.com

25 mai 1903 -- Empire ottoman : naissance de Victor Gardon, Vahram Gakavian de son nom arménien, à Van, dans ces territoires de l'Arménie historique sous domination ottomane. Victor Gardon a survécu au génocide perpétré en 1915 à l'encontre du peuple arménien par le gouvernement Jeune- Turc. Il est mort le 29 janvier 1973 à Paris. Il venait de terminer un roman historique sur Agnès Sorel ainsi que le quatrième tome (Neiges et Azurs) de sa grande saga, lorsqu'il succomba à une crise cardiaque. Le manuscrit disparut, mais il pourrait bien réapparaître. Sa petite-fille Christine Gardon mène depuis des années un immense travail de recherche et d’archivage des textes et lettres de son grand-père. Elle a également initié la réédition du roman « Le Vanetsi » par les Editions Stock en 2008, avec une préface de Jean-Marie Carzou : le livre regroupe en un seul volume la trilogie de Victor Gardon, « Le vert soleil de la vie », « Le chevalier à l’émeraude » et « L’apocalypse écarlate », publiée à l’origine entre 1959 et 1970. « Le Vanetsi » réintègre des passages censurés à l’époque. Ces romans étaient en effet les premiers à évoquer, par le biais de l’histoire d’une famille arménienne de l’Empire ottoman, le sujet encore tabou du génocide perpétré en 1915 par le gouvernement Jeune-Turc. C’est une trilogie passionnante pour se plonger dans la vie d’un enfant du XXe siècle : ce jeune Arménien, ce Vanetsi (originaire de Van, Turquie) a traversé son temps, tour à tour victime de l’oppression turque et acteur de la résistance contre les Nazis. Christine Gardon aide régulièrement le site du Collectif VAN pour lequel elle fait des traductions d’articles en anglais.
Imprescriptible.fr : LE VANETSI, Une enfance arménienne
Acam

25 mai 1915 -- Empire ottoman/Constantinople : les députés du Parlement arménien Zohrab et Vartkès ont été arrêtés à Constantinople et plus tard assassinés en détention à Kara-Kopru.
ANI : Chronology of the Armenian Genocide -- 1915 (April-June)

25 mai 1915 -- Empire ottoman : les déportations dans le vilayet d'Erzeroum commencèrent à la fin de mai et aux premiers jours de juin. Des rapports de source particulièrement digne de foi, établissent que le 19 mai, plus de 15.000 Arméniens avaient été déportés d'Erzeroum et des villages environnants et qu'au 25 mai, les districts d'Erzindjan, Keghi et de Baïbourt avaient été également dévastés par des « émigrations forcées ».
Imprescriptible.fr : VILAYET D'ERZEROUM

25 mai 1915 -- Empire ottoman : lettre d'une source autorisée, datée de Constantinople 13/26 juillet 1915 et adressée à un notable arménien demeurant hors de Turquie. « Depuis le 25 mai dernier, les événements se sont succédé précipitamment et la misère de notre peuple est maintenant à son comble. A part quelques bruits sur la situation des Arméniens d'Erzeroum, nous n'avions appris jusqu'ici que la déportation des habitants de quelques villes et villages de Cilicie, mais nous savons actuellement, de source certaine, que les Arméniens de toutes les villes et de tous les villages de la Cilicie ont été déportés en masse vers les régions désertiques du sud d'Alep. »
Imprescriptible.fr

25 mai 1915 -- Empire ottoman/Mardin : Adam, Georges Hanna, fils de Hanna Adam arrêté le 25 mai, il est envoyé au couvent des sœurs franciscaines et soumis à des tortures. Déshabillé, on lui verse de l’eau glacée ; il reçoit des coups de bâton jusqu’à fatiguer ses bourreaux qui le pressent d’apostasier. On lui demande de se proclamer musulman. Le jeune homme refuse. La sœur Marie de l’Assomption entend ses cris, elle court prévenir sa famille qui parvient à l’emmener. Il est ramené agonisant chez ses parents qui le soignent. Puis il est à nouveau arrêté le 10 juin et aussitôt déporté. II meurt le 11 juin. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : Fiches biographiques; Adam, Georges Hanna
Imprescriptible.fr : Mai 1915, Préparation du meurtre

25 mai 1915 -- Empire ottoman/Diarbékir : dans un second temps, en application de la loi sur les biens abandonnés promulguée par le gouvernement ottoman le 25 mai, Rechid (le docteur Rechid consacre les deux premiers mois de son mandat de gouverneur à préparer la destruction de la population arménienne de sa province. Il accomplit là une mission qui lui a été confiée par le ministre de l’Intérieur à la suite d’une décision prise par le comité central du Comité Union et Progrès) constitue une commission chargée de protéger ces biens, en réalité de les saisir. Dès qu’une famille part en déportation, Ruchdi et le chef de la milice, Chevki, pénètrent dans sa maison et volent tout ce qui leur paraît précieux. Derrière eux passent les voleurs officiels de la commission qui emportent le mobilier et les objets qu’ils estiment avoir de la valeur. Le reste des biens est transporté dans la cathédrale arménienne Saint-Guiragos ou dans une maison voisine, ou bien vendu à la population musulmane à des prix dérisoires ou offert à des amis. Comme les acheteurs n’ont pas toujours la somme demandée, ils emportent les objets à crédit et oublient souvent ensuite de payer. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : Déploiement du programme à Diarbékir

25 mai 1915 -- Empire ottoman : trente-huit jours après la première vague d’arrestations, le 25 mai, les prisonniers sont rassemblés dans la cour de la prison. Le mufti inscrit leur nom dans un registre et leur lit un télégramme qu’il aurait reçu de Constantinople. Le contenu de ce télégramme donne le ton du cynisme et de la fourberie qui ne cesseront de marquer les relations entre les autorités et les minorités chrétiennes qu’elles persécutent : « Le gouvernement, malgré votre attitude à son égard, vous pardonne, avec sa bienveillance habituelle, vos actions agressives et ne vous infligera aucun châtiment. Seulement, il ordonne de vous déporter à Mossoul. Vous pourrez retourner dans vos foyers une fois la guerre terminée. Vous êtes délivrés d’une grande responsabilité. Vous pouvez demander des effets et de l’argent de chez vous et faire vos préparatifs de départ. » Puis les prisonniers sont ramenés dans leurs cellules. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : Planification du génocide

25 mai 1915 -- Empire ottoman/France : allocution du 25 mai 1915, "L'Arménie sous le joug turc" à la Sorbonne de Paul Doumer (1857-1932) Homme d'Etat français. Ministre, Gouverneur d'Indochine, député, sénateur et Président de la république. « Lorsque nous aurons à faire la part de l'Arménie et des autres pays courbés comme elle sous le joug, nous ne compterons pas seulement ce qui restera des vivants, nous compterons aussi les morts. »
Imprescriptible.fr : Citations d'hommes politiques personnalités historiques

25 mai 1915 -- Empire ottoman/Van : les troupes russes, dans leur avance, avaient occupé Vostan, à l'angle sud-est du lac de Van, et coupé ainsi toute communication entre l'armée de Khalil bey, opérant au nord de la Perse, et les villes de Bitlis et Erzéroum. L'armée de Khalil bey devait donc chercher à rétablir la jonction avec l'armée principale d'Erzéroum, à travers les régions kurdes au sud du lac de Van, ou bien par Mossoul, Elle ne pouvait plus se défendre longtemps dans la région d'Ourmiah sous la pression des troupes russes. Trois semaines après la défaite de Dilman (le 25 mai), Khalil bey évacuait Ourmiah.
Imprescriptible.fr : Vilayet de Van.

25 mai 1916 -- Empire ottoman/Journal d'un jeune déporté arménien, Hrant Sarian: « mardi 25 mai. Nous sommes arrivés à Hama. Nous avons transporté nos affaires dans un champ près de la gare, et nous nous sommes assis au soleil. Des réfugiés de la ville sont venus nous voir, nous leur avons demandé s'il y avait des fabriques, ils ont dit non. Ils ont dit que tout ce qu'on nous avait raconté était faux, et qu'il n'y avait ni travail, ni distribution de pain. Au bout de deux heures, un jeune homme a proposé de s'occuper de nous. Il s'appelait Nazareth Effendi et était natif d'Izmir. Il nous a emmenés à l'hôpital des réfugiés, dont le docteur et pharmacien s'appelait Socrate Effendi. Il était natif de Hadjin et avait vécu à Adana… » Journal de Hrant Sarian (1915-1923)
Imprescriptible.fr : Journal d'un jeune déporté arménien

25 mai 1919 -- 400 juifs sont égorgés et de nombreuses femmes juives violées au cours du troisième pogrome auquel se livrent en quatre mois des alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura à Radomysl (district de Kiev).
Israël Vivra.com

25 mai 1935 -- Les mesures discriminatoires ne font pas pour autant cesser les actes de violence à l'encontre des Juifs, actes qui se multiplient en 1935. À Munich, les troubles antisémites connaissent un regain de vigueur à partir du mois de mars, avec la participation de membres des Jeunesses hitlériennes ; le 25 mai, ils prennent la forme d'un véritable pogrom, dont l'ampleur nécessite l'intervention de la police, qui arrête, parmi les émeutiers des membres de la SS en civil.
Wikipedia

25 mai 1942 -- Le ghetto créé à Kovel (Volhynie, R.S.S. d'Ukraine) est divisé en deux parties, l'une destinée aux hommes et aux femmes encore capables de travailler, l'autre pour les vieillards et les malades promis à la mort.
1 000 hommes, femmes et enfants sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt à Lublin, puis au camp d'extermination de Maïdanek, où tous ces juifs sont assassinés, à l'exception d'un horloger utilisé par les nazis.
Israël Vivra.com

25 mai 1943 -- 2 862 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.
203 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) au camp de concentration de Theresienstadt.
Israël Vivra.com

25 mai 1944 -- Le représentant allemand à Budapest, le général Edmund Veesenmayer, rapporte que 138 870 Juifs ont été déportés durant les 10 derniers jours. Dans les 6 jours qui suivent 60 000 Juifs seront encore déportés. Le ghetto de Budapest est un ghetto dans lequel les Juifs hongrois de Budapest furent obligés de vivre pendant la Seconde Guerre mondiale. L'occupation nazie de Budapest commença en mars 1944 et le ghetto fut maintenu moins de trois mois entre novembre et la libération de la ville en janvier 1945. Comme tous les ghettos établis par les Nazis en Europe, la zone fut totalement coupée du reste du monde : l'approvisionnement de la ville était interdit, les déchets et autres ordures n'étaient pas évacués et les habitations étaient surpeuplées, favorisant la propagation de maladies comme la typhoïde. Plus de la moitié des Juifs parqués dans ce ghetto en 1944 furent envoyés vers des camps de concentration, à partir du moment où le ghetto fut établi. Entre l'occupation de la ville et sa libération, la population juive de Budapest s'est réduite de 200.000 à 70.000 âmes.
ajpn
Wikipedia

25 mai 1944 -- A Auschwitz, des Juifs hongrois menés à la chambre à gaz se dispersent, mais sont abattus par les SS.
Chronique-shoah.com

25 mai 1986 -- Le Congrès juif mondial fait état d'un rapport onusien de 1948 qui met en cause Kurt Waldheim, mais juge que les preuves sont insuffisantes pour le traduire en justice.
Yahoo !

25 mai 1994 -- USA/Génocide des Tutsi au Rwanda : on demande à Mike McCurry, porte-parole du département d’Etat durant un point de presse, si l’administration avait encore pris une quelconque décision sur le fait que ça peut-être décrit comme un génocide. Il répond : « Je dois admettre que je ne connais pas la réponse à ce sujet. Je sais que l’enjeu est sérieusement considéré. Je pense qu’il y avait une forte disposition au département ici de voir si ce qui est arrivé...là-bas, constitue certainement des actes de génocide »
Ibuka-France

25 mai 1994 -- Génocide des Tutsi : à sa 3e session extraordinaire, la Commission des droits de l'homme a adopté la résolution 1994 S-3/1, en date du 25 mai 1994, par laquelle elle a prié son Président de nommer un rapporteur spécial chargé d'enquêter sur place sur la situation des droits de l'homme au Rwanda et de recueillir, auprès des gouvernements, des particuliers et des organisations intergouvernementales et non gouvernementales, tous renseignements dignes de foi sur la situation des droits de l'homme dans le pays et d'user de l'assistance fournie par les mécanismes existants de la commission des droits de l'homme.
aidh

25 mai 2001 -- Turquie : l'Etat a organisé depuis les années 80 et continue à organiser un négationnisme officiel. Par décret gouvernemental du 25 mai 2001, a été décidée la création du "Conseil de coordination pour la lutte contre les assertions de génocide" officialisant ainsi le négationnisme d'Etat.
Imprescriptible.fr : Le recyclage des criminels Jeunes-Turcs

25 mai 2005 -- France : à cette date s'est déroulé à la 17° Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris, le procès contre la société des Encyclopédies Quid et les Editions Robert Laffont pour « diffusion de propagande négationniste » suite à l’assignation déposée le 27 mai 2003 par le Comité de Défense de la Cause Arménienne (CDCA) auquel se sont joints le Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF), Mémoire 2000, l’Union des étudiants Juifs de France (UEJF) et J’Accuse.
Procès du QUID : l'audience d'appel s'est tenue le 25 octobre 2006

25 mai 2005 - Extrait de la lettre de l’Association Internationale des Historiens des Génocides adressée au Premier Ministre Recep Tayyip Erdogan à propos d’une conférence sur le Génocide arménien qui devait avoir lieu en Turquie le 25 mai 2005. « Nous notons également que les "historiens" qui conseillent votre gouvernement ou qui sont en relation avec vos officines étatiques ne sont pas impartiaux. Les "historiens" en cause servent un obscurantisme historique et moral quand ils conseillent le gouvernement et le Parlement turc sur la meilleure façon de nier le Génocide arménien. En empêchant une conférence sur le Génocide arménien d'avoir lieu à Bogacizi, à l'Université d'Istanbul le 25 mai 2005, votre gouvernement a indiqué sa considération pour la liberté scolaire et intellectuelle -- un principe fondamental, condition de la société démocratique. (NOTA, ne figure pas dans la lettre ouverte car postérieur à sa publication: la conférence, suite à l'émoi international suscité par l'annulation initiale, a finalement eu lieu dans un contexte de très fortes tensions et pressions.) »
Imprescriptible.fr

25 mai 2007 -- Turquie : le journal arménien de Turquie, Agos du 25 mai 2007 rapporte que l'Eglise arménienne de Ferikoy (Istanbul) a été attaquée le 20 mai 2007 par deux jeunes armés de couteaux. Il s'agirait de deux personnes qui avaient été déjà photographiées par un Arménien alors qu'elles rôdaient autour de l'église en janvier 2007. Ces individus posaient de curieuses questions : "quand est-ce qu'il y a des messes?", "quand est-ce qu'il y a beaucoup de personnes dans l'église?" etc...
Les Arméniens de Turquie dans la ligne de mire



Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org







Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org