Aujourd'hui : Mardi, 18 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Ouverture d’un parc Hrant Dink à Mersin
Publié le :

NAM

La municpalité de Mersin Akdeniz a inauguré un monument et parc en mémoire du journaliste Hrant Dink qui a été assassiné le 19 janvier 2007.

Des centaines de Turcs, de Kurdes, d’Arabes, d’Arméniens, de Chrétiens et d’Alevis se sont réunis à Mersin pour l’ouverture du parc Hrant Dink à l’initiative de la Municipalité d’Akdeniz en raison « de la nécessité de faire face au passé et de ceux qui l’ont fait pour d’autres ».

Après une exécution de danse folklorique par les élèves de l’école primaire, la cérémonie inaugurale a débuté avec la participation de notables comme Ertugrul Kürkcü, Rakel d’Hrant Dink et sa fille Delal Dink, le co-responsable provinciale du parti BDP Cihan Ylmaz, le maire d’Akdeniz Fazil Türk, Rober Koptas, Vartak Estukyan, les représentants des églises Catholiques et Orthodoxes de Mersin, les journalistes Ali Bayramoglu et Celal Baslangic, l’artiste Mustafa Alabora et un grand nombre de citoyens.

Dans son discours inaugural le maire a déclaré « Nous donnons le nom de Hrant Dink à ce parc pour le combat pour la paix, la démocratie et l’égalité pour laquelle il est mort. Nous n’aurons pas peur de ceux qui sont différents de nous et nous tiendrons leurs différences comme notre richesse. Chacun est égal dans ce pays et mérite un traitement égal. Je condamne encore une fois les mains sombres sur cette fraternité. Les noms comme Hrant Dink sont les pierres angulaires sur cette voie. Nous saluons avec respect la mémoire de notre pigeon de la paix. Nous n’oublierons pas le nom de Hrant Dink ». Ertugrul Kürkcü a déclaré pour sa part « La Turquie a besoin de faire face avec sa vérité et son histoire ».

Le discours de Kürkcü qui a appelé Hrant Dink de « compagnon » a été suivi par le discours de Rakel Dink qui a souligné « mon mari a lancé un combat pour la vérité tout au long de sa vie. Il a essayé de s’occuper des injustices subies par tous les peuples mais on lui a répondu par la mort. Mais la seule chose qui nous console consiste en ce que ses pensées se sont étendues et sont nées de nouvelles personnes pensant comme lui. Et je peux voir cette image ici aujourd’hui. Cette idée est juste un point pour faire face au passé. Notre histoire est pleine de tas de douleurs ».

vendredi 27 mai 2011,
Stéphane@armenews.com




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org