Aujourd'hui : Vendredi, 19 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 31 mai
Publié le : 31-05-2018

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:




Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : "31 mai 1920 -- En demandant au Conseil suprême certaines assurances préalables au sujet de l’exercice du mandat arménien et en lui proposant de procéder à des enquêtes en vue de trouver un État disposé à accepter le mandat dans les conditions énoncées, le Conseil de la Société des Nations faisait preuve aussi bien d’une réelle sagesse que d’une initiative qui aurait pu porter ses fruits, si elle avait été adoptée par le Conseil suprême. Cependant, ce dernier, après avoir fait au Conseil de la Société une offre contraire aux termes du Pacte, ne crut devoir tenir aucun compte des suggestions judicieuses qui avaient accompagné le refus motivé de sa proposition. Le 25 avril 1920, il adressa, en effet, un appel au Président Wilson « pour demander que les États-Unis d’Amérique voulussent bien accepter un mandat pour l’Arménie et que tout au moins le Président des États-Unis consentît à agir comme arbitre dans la question des frontières arméniennes ». Le sénat des États-Unis d’Amérique refusa, le 31 mai 1920, le mandat pour l’Arménie. Mais le Président Wilson accepta le rôle d’arbitre dans la question des frontières arméniennes
Photo : Thomas Woodrow Wilson, 28ème président des États-Unis.



Ça s’est passé un 31 mai (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

31 mai 1855 -- L'armée russe occupe Ardahan (Arménie occidentale).
American University of Armenia : This day in Armenian history

31 mai 1884 -- Naissance de Dro (Drastamat Kanayan). Il mourut en 1956. Ses restes ont été transférés à Aparan en 2001 en souvenir de la défaite qu'il a infligée à l'armée turque en mai 1918.
American University of Armenia : This day in Armenian history

31 mai 1915 -- Empire ottoman : la lettre de l’agent consulaire d’Italie à Van, à S. E. Monsieur l’ambassadeur d’Italie, à Petrograd : Monsieur l'Ambassadeur, j'ai l'honneur de porter à votre connaissance les événements qui se sont passés à Van et dans le vilayet depuis deux mois. Il me fut impossible de les faire connaître plus tôt, soit à M. le consul de Trébizonde, soit à M. l'ambassadeur d'Italie à Constantinople.
Tandis que Djevdet bey, Vali de Van, et exerçant les fonctions de défenseur des frontières turco-persanes, pillait, saccageait les villes de Salmas, Khosrova, Bachkalé, et massacrait les chrétiens qui s'y trouvaient, le vali intérimaire de Van réclamait la réintégration dans l'armée, des soldats arméniens qui l'avaient quittée parce qu'on les avait désarmés ou renvoyés. On les réclamait sous prétexte d'en faire des ouvriers terrassiers, mais en réalité c'était pour les massacrer, de même que Djevdet bey avait déjà fait traîtreusement fusiller de nombreux soldats arméniens qui marchaient sous ses ordres. Une preuve évidente de la perfide intention du gouvernement ottoman dans son obstination à réclamer les soldats arméniens déserteurs ou autres, se trouve dans ses refus successifs d'accepter les conditions, même les plus légitimes et les plus équitables, propposées tant par moi que par les chefs de la nation arménienne pour éviter un conflit et les massacres que l'on prévoyait, car les Turcs étaient furieux en apprenant que des milliers d'Arméniens s'étaient engagés comme volontaires dans l'armée russe et combattaient avec acharnement contre les troupes turques.
Reproduit d'après le livre d'Henry Barby, Au pays de l’épouvante, l’Arménie martyre
Imprescriptible : Les événements de Van d'après l'agent consulaire italien

31 mai 1915 -- Le rôle de la diplomatie allemande dans la déportation des Arméniens se trouve éclairé par le télégramme suivant adressé au ministère des affaires étrangères allemand, le 31 mai 1915, par l'ambassadeur Baron Wangenheim :
«En vue d'enrayer l'espionnage arménien et de prévenir des nouvelles levées en masse arméniennes, Enver Pacha a l'intention de se servir de l'état de guerre pour fermer un grand nombre d'écoles arméniennes, d'interdire la correspondance postale arménienne, de supprimer les journaux arméniens et d'établir (ansiedeln) en Mésopotamie toutes les familles pas entièrement au-dessus de la suspicion (alle nicht ganz einwandfreie Familien) des centres insurgés arméniens. Il prie instamment que nous n'arrêtions pas son bras (dass wir ihm hierbei nicht in den Arm fallen).
Dans son rapport du 31 mai 1915 adressé à Berlin, l'ambassadeur Wangenheim écrit : « Malheureusement les mesures sus-indiquées sont inévitables, vu la situation politique et militaire de la Turquie...» Malheureusement! Quel mot superbe!
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Heinrich Vierbücher, Arménie 1915, «Un peuple civilisé massacré par les Turcs», Témoignage d'un officier allemand. édition française, A. Gessarentz, 1987, p. 66-68.

Imprescriptible : Le massacre des Arméniens de Turquie
Imprescriptible : Arménie 1915 (extrait)

31 mai 1915 -- Empire ottoman : Gabriel effendi était avocat à Malatia et conseiller juridique des missionnaires allemands. En mai 1915, il fut emprisonné. Dans son Journal daté du 29 mai 1915, Hans Bauerfeind indique à son sujet: « En rentrant, j’ai rencontré Gabriel effendi, qui a été libéré sous la condition de remettre un fusil d’ici ce soir. Il cherche à en acheter ou à en louer un, sinon il pense qu’il va à une mort certaine ». Le 31 mai 1915, il ajoute: « Gabriel effendi a remis le fusil de son beau-frère et prétendu qu’il n’en possédait pas lui-même — ce que nous croyons — et fut provisoirement libéré. Mais on exige quand même qu’il remette son fusil personnel. Il a été battu, certes de manière très légère; on lui a donné quelques légers coups sur la tête, mais cela paraît quand même particulièrement brutal, car il a dédié toute sa vie durant ses forces au gouvernement, et les Arméniens le prennent pour un demi-Turc ».
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible - Malatia 1915: carrefour des convois de déportés d’après le Journal du missionnaire allemand Hans Bauernfeind

31 mai 1915 -- Empire ottoman : le journal de Hans Bauernfeind. [...] On a condamné la fille à un an de prison [...] Il vaudrait mieux la détenir isolément et à l’écart des autres femmes, qui sont pour la plupart affreusement dépravées. Son cas fut aggravé par le fait que le frère de la fille aurait déserté [au profit] du côté russe, ce que sa mère a passé sous silence. Hélas, on ne peut plus croire personne ici [...]
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Désarmement, fouilles à domicile, arrestations, tortures et massacre des hommes

31 mai 1915 -- Empire ottoman : Zeytoun est renommé Suleymanie par ordre du sultan Mehmed Reshad.
American University of Armenia : This day in Armenian history

31 mai 1919 -- Lors d’un pogrom auquel se livrent des unités de l’Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, 700 juifs sont assassinés à Cherkassy sur le Dniepr (Ukraine).
Skynet : 31 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

31 mai 1920 -- En demandant au Conseil suprême certaines assurances préalables au sujet de l’exercice du mandat arménien et en lui proposant de procéder à des enquêtes en vue de trouver un État disposé à accepter le mandat dans les conditions énoncées, le Conseil de la Société des Nations faisait preuve aussi bien d’une réelle sagesse que d’une initiative qui aurait pu porter ses fruits, si elle avait été adoptée par le Conseil suprême. Cependant, ce dernier, après avoir fait au Conseil de la Société une offre contraire aux termes du Pacte, ne crut devoir tenir aucun compte des suggestions judicieuses qui avaient accompagné le refus motivé de sa proposition. Le 25 avril 1920, il adressa, en effet, un appel au Président Wilson « pour demander que les États-Unis d’Amérique voulussent bien accepter un mandat pour l’Arménie et que tout au moins le Président des États-Unis consentît à agir comme arbitre dans la question des frontières arméniennes ». Le sénat des États-Unis d’Amérique refusa, le 31 mai 1920, le mandat pour l’Arménie. Mais le Président Wilson accepta le rôle d’arbitre dans la question des frontières arméniennes.
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible : La reconnaissance de fait de l'Arménie et les pourparlers entre le conseil suprême et le conseil de la Société des nations au sujet du mandat sur l'Arménie

31 mai 1920 -- Allemagne : lors d’un rassemblement du parti nazi le 31 mai 1920 à Munich, le journal Münchener Presse du 1er juin 1920 rapporte à propos du discours d’Hitler: « Lorsque l’orateur lança la question, comment devait on se défendre des Juifs, des cris s’élevèrent de l’assemblée - une assemblée modèle selon le président - pour répondre: Pendre! Mettre à mort! (Totschlagen!) »
PHDN : L’antisémitisme mortifère d’Hitler

31 mai 1922 -- Grèce : dans un discours que M. Baltazzi, ministre des affaires étrangères de Grèce prononça à Athènes, le 18/31 mai 1922, à la IIIe Assemblée nationale des Hellènes, il déclara que les Kémalistes avaient dirigé contre l’élément hellène des persécutions qui s’étaient traduites par la déportation des populations grecques de leurs villes natales et par leur destruction en route, soit par des massacres en règle, soit par la faim et le froid. Le ministre évaluait le nombre des Grecs exterminés dans le Pont à 303.287 personnes ; il ajoutait que 815 communautés, 874 églises et 758 écoles avaient été respectivement détruites. Plusieurs députés hellènes, après le ministre, formulèrent les mêmes accusations contre les Turcs en apportant des détails très circonstanciés sur les atrocités commises.
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible : L’attitude kémaliste envers les Chrétiens après l’accord d’Angora

31 mai 1935 -- Les juifs sont exclus de l'armée allemande.
Skynet : 31 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

31 mai 1941 -- En Yougoslavie, création du premier camp de concentration à Danica, où sont déportés les Juifs de Zagreb.
Skynet : 31 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

31 mai 1942 -- 1 000 juifs sont déportés de Tyszovce (Pologne) au camp d’extermination de Maïdanek.
- 


Les SS massacrent 600 juifs à Parafianov (Pologne). 

Tous les malades de l’hôpital juif de Przemyslany (Ukraine) sont assassinés par la Gestapo. 


- 600 juifs sont exécutés par les SS à Luszki, district de Vilna (Lituanie).
- Ouverture d'Auschwitz III (Monowitz), Un camp de travail pour les usines IG Farben.
Skynet : 31 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

31 mai 1944 -- 3 500 juifs du ghetto de Nyiregyhaza (Hongrie) sont déportés en trois jours au camp d’extermination d’Auschwitz.
Skynet : 31 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

31 mai 1962 -- L'ex-colonel SS Adolf Eichmann, accusé de crimes de guerre, est pendu en Israël.
Yahoo : L'éphéméride du Mardi 31 mai 2011

31 mai 2006 -- Turquie/Arménie : la Turquie annonce des rencontres au niveau des diplomates pour tenter une normalisation.
Collectif VAN : Les relations entre l'Arménie et la Turquie depuis 1991


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org