Aujourd'hui : Mercredi, 25 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 17 juin
Publié le : 17-06-2016

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



17 juin 2006 -- France : à Valentigney dans le Doubs, une exposition d’Antoine Agoudjian, comportant deux photos dont la légende fait référence au génocide arménien, est annulée par la Mairie, en butte aux pressions des responsables de la communauté turque de la ville qui menacent de saccager l’exposition. Par un curieux hasard, 5 ans après presque jour pour jour, l’UNESCO a censuré à son tour ce 15 juin 2011 les légendes d’une exposition-photo de Khatchkars (pierres arméniennes avec des croix ciselées) qui se tient jusqu’au 24 juin à son siège de Paris. Copyright photo : Antoine Agoudjian.


Ça s’est passé un 17 juin (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

17 juin 1718 -- Lors d’un autodafé tenu à Coimbra (Portugal), 60 « judaïsants » sont condamnés à la prison ou aux galères. Deux d’entre eux sont garrottés puis brûlés sur le bûcher. 

Skynet : 17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas

17 juin 1826 -- Empire ottoman: le sultan Mahmoud II détruisit, le 17 juin 1826, le corps des Janissaires. Extrait du livre d'Emile Doumergue, L'Arménie, Les massacres et la Question d'Orient, 1916, ch.IV
Imprescriptible: De San Stefano à Berlin

17 juin 1893 -- Empire ottoman : le gérant provisoire du consulat italien de Trébizonde, E. Guglielmi, note que des officiers de la cavalerie de l’armée ottomane sont incorporés dans l’encadrement des Hamidié. Ils rejoignent le IVe corps d’armée établi à Erzindjan, où se trouve Ferik Ibrahim Pacha, le futur commandant en chef des trente-trois Hamidié.Au-dessous de lui, est prévu un général de brigade kurde pour quatre régiments, quatre colonels par régiment dont deux Kurdes, quatre lieutenants et ainsi de suite, les officiers ottomans étant destinés à surveiller les Kurdes. Guglielmi note aussi la présence de deux officiers allemands, probablement pour organiser et équiper les Hamidié. Les diplomates italiens évoqueront le danger potentiel de ces Hamidié pour la population arménienne.
Petite encyclopédie du génocide arménien : La formation des Hamidié

17 juin 1915 -- Empire ottoman : Tokat (vilayet de Sıvas). 1 400 hommes de Tokat, ligotés par dix, sont escortés en quatre convois, hors de la ville, dans les vallées d’Ardova, Gazova et Bizeri, où ils sont passés par les armes.
*** (Kévorkian, 2006 :556).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

17 juin 1915 -- Empire ottoman : Sis (kaza de Kozan, vilayet d’Adana). L’ordre officiel de déportation des Arméniens, personnellement confirmé par le ministre de l’Intérieur, parvient à la préfecture de Sis. 16 000
Arméniens de la ville et des kaza environnants, notamment de Karsbazar, sont déportés vers Osmaniye et Alep sous la supervision du colonel Hüseyin Avni.
*** (Kévorkian, 2006 :744-745).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

17 juin 1915 -- Empire ottoman : lorsque les Arméniens de Constantinople lurent dans les journaux, le 17 juin, le manifeste du Commandant de la place de Constantinople, au sujet de la pendaison des 21 Arméniens et de la condamnation par contumace des deux hintchakistes d'Egypte, Sabahgulian et Ditad, ils furent extrêmement surpris, car ils savaient que cette exécution démonstrative, qu'on fit connaître aussi par la presse allemande, était l'annonce d'un coup contre le peuple arménien.
Imprescriptible: Le complot de l'opposition libérale turque

17 juin 1915 -- Empire ottoman : les rapports des diplomates allemands confirment la volonté de Talaat d'anéantir les Arméniens : « Le ministre de l'Intérieur Talaat bey, a récemment déclaré (au docteur Mordtmann, en poste à l'ambassade allemande de Constantinople) que la Porte voulait profiter de la Guerre mondiale pour en finir radicalement avec ses ennemis intérieurs sans être gênée par l'intervention diplomatique de l'étranger », écrit le 17 juin 1915 le baron von Wangenheim,
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible: Le grand ordonnateur : Talaat Pacha

17 juin 1919 -- Empire ottoman : le Ministre des Affaires Etrangères Turques Safa adressa une note verbale au Haut Commissaire britannique protestant contre la saisie pour des buts d’examen par un officier britannique, de papiers officiels sous la responsabilité du gouverneur d’Ayıntab. Dans cette note, le Ministre des Affaires Etrangères révèle que le Directeur du Service télégraphique basé à Diyarbekir avait envoyé une circulaire par télégramme ordonnant à ses subordonnés de province de détruire les originaux de tous les câbles précédents [1914-1918]. Lorsqu’il expliqua ce comportement à Londres l’Amiral Calthorpe « attira l’attention sur la teneur de cette note qui traite comme une simple matière de routine de bureau une affaire aussi importante que la destruction proposée de documents relatifs à la période des déportations, des massacres et des activités des autorités turques pendant la guerre ». Il invoqua également « le principe des fonctionnaires civils dans les territoires occupés, obligés de se plier aux instructions des autorités militaires d’occupation ».
Genocide: A Critical Bibliographic Review, Vol. 2 (Israel W. Charny, ed.)
London: Mansell Publishing; New York: Facts On File,
1991 © 1991 by Institute on the Holocaust and Genocide,
PO Box 10311, 91102 Jerusalem, Israel.

Imprescriptible: Les problèmes de déviation, d’absence et de disparition de documents

17 juin 1919 -- 800 juifs sur les 900 qui habitent Dubovo (Ukraine) sont décapités au cours du plus sadique des nombreux pogroms déclenchés par des unités relevant directement de Simon Petlioura et de son Armée national ukrainienne.
Skynet : 17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas

17 juin 1941 -- Les juifs du ghetto de Lowicz (Pologne) sont déportés à Varsovie ou assassinés. Lowicz est considéré comme « purifié de ses juifs ».
Skynet : 17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas

17 juin 1942 -- Les SS encerclent le ghetto de Druja, petite ville de Biélorussie où vivent 1 200 Juifs. Ces derniers sont tous tués, à l’exception d’une cinquantaine qui parviennent à fuir et à rejoindre les partisans actifs dans la région de Balnia.
- 

Les 4000 Juifs de Czernovitz (Ukraine), jusque-là protégés par le maire de la ville, Traian Popovici, sont déportés sur l’autre rive du Bug, où les nazis tuent plus de 2 500 d’entre eux.
Skynet : 17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas

17 juin 1943 -- 57 Juifs déportés de Würzburg (Allemagne) au camp d’extermination d’Auschwitz sont assassinés.
Skynet : 17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas

17 juin 1944 -- 1.795 Juifs sur 2.000 sont arrêtés et déportés de Corfou.
Skynet : 17 juin, ce jour-là, n'oubliez pas

17 juin 2006 -- France : à Valentigney dans le Doubs, une exposition d’Antoine Agoudjian, comportant deux photos dont la légende fait référence au génocide arménien, est annulée par la Mairie, en butte aux pressions des responsables de la communauté turque de la ville qui menacent de saccager l’exposition. Par un curieux hasard, 5 ans après presque jour pour jour, l’UNESCO a censuré à son tour ce 15 juin 2011 les légendes d’une exposition-photo de Khatchkars (pierres arméniennes avec des croix ciselées) qui se tient jusqu’au 24 juin à son siège de Paris. Toute mention du lieu où ces Khatchkars sont ou ont été présents (Arménie, Turquie, Azerbaïdjan, etc.) est supprimée. Sans doute suite à des pressions d’Ankara et de Bakou.
Collectif VAN : Valentigney fête l'Année de l'Arménie mais censure le génocide
Collectif VAN : La mairie appelle à « la compréhension »
Collectif VAN - « La liberté d’expression est un droit : défendons-le »
Collectif VAN - Istanbul : Exposition sur la Mémoire arménienne
NAM : Réaction d’Antoine Agoudjian au communiqué du 23 Juin de M. le Maire de Valentigney
Collectif VAN : Que se passe-t-il à l’UNESCO ?


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org