Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
« Expo censurée ! Patrimoine bafoué ! » : manifestation au sein de l'UNESCO
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous invite à lire le communiqué de presse de la FRA Nor Seround - Nouvelle Génération Arménienne publié le 23 juin 2011.















Communiqué de presse

Le Nor Seround sème le trouble dans l’enceinte de l’UNESCO et dénonce les censures contre le patrimoine arménien

A l’occasion de l’exposition "L’Art des Khatchkars - Croix de Pierre Arméniennes", organisée du 15 au 24 juin 2011, par la Délégation permanente de l'Arménie, au sein de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), de nombreuses associations se sont émues des censures qui ont pesé sur cet évènement dédié au patrimoine culturel des Arméniens. A la suite des pressions exercées par les délégations turque et azerbaidjanaise auprès de l’UNESCO, cette organisation internationale, dont la mission consiste notamment à défendre le Patrimoine Culturel de l’humanité, a fait retirer de l’exposition, les légendes identifiant les photos ainsi que la carte géographique précisant les emplacements des Khatchkars, rendant l’évènement muet sur l’origine et le sort réservé à ces monuments.

Cette censure, qui se fait la complice de la politique de la Turquie et de l’Azerbaïdjan dans leur volonté d’effacer, sur leur territoire, toute trace des monuments construits par les Arméniens, a scandalisé la FRA Nor Seround qui a décidé de porter la contestation au sein même de l’UNESCO.

Jeudi 23 juin, des militants du Nor Seround sont entrés dans l’enceinte de l’organisation internationale, afin de protester contre les agissements qui ont amputé, les monuments de l’exposition, de leur nature et de leur histoire. Les jeunes protestataires, bâillonnés par des bandes adhésives noires, ont brandi des pancartes dénonçant ces censures ainsi que la destruction de ces monuments par les États turc et azerbaidjanais. Durant près d’une demi-heure, devant le regard médusé des organisateurs de l’exposition et des agents de sécurité, les militants ont affiché des slogans tels que « Silence l’UNESCO censure », « ces Khatchkars n’existent plus à cause du génocide culturel » ou encore « danger, patrimoine en voie de disparition».

C’est une jeunesse indignée, filmée par un reporter de l’agence de presse Reuters et accompagnée par les journalistes présents sur place, qui a été escortée vers la sortie sous bonne garde, traversant le bâtiment en scandant des slogans jusqu’au portail extérieur « Expo censurée ! Patrimoine bafoué ! ».

La FRA Nor Seround, par cette opération de protestation, manifeste sa consternation au regard de la passivité de l’UNESCO face aux pressions exercées par la Turquie et l’Azerbaïdjan afin de dénaturer le patrimoine culturel de cette exposition. Cette immixtion dans un évènement culturel organisé au sein de l’agence de l’ONU qui a notamment pour vocation de protéger le patrimoine en danger, est d’autant plus inadmissible qu’elle est le fait d’Etats qui détruisent le patrimoine culturel des Arméniens depuis des années. Cette destruction des preuves de la présence ancestrale des Arméniens sur ces territoires n’est que la continuation de l’entreprise génocidaire de 1915 qui a conduit à l’extermination de plus des trois-quarts de la population arménienne de l’Empire ottoman. L’UNESCO qui n’avait pas réagi en 2005, à la destruction, par l’armée azerbaidjanaise, du site archéologique arménien de Djougha (datant du Vème siècle), abrite aujourd’hui une exposition censurant l’origine des Khatchkars. En abritant en son sein, une exposition dépouillée de son sens historique du fait de pressions étatiques, l’UNESCO a failli à son rôle de défenseur du patrimoine.




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org