Aujourd'hui : Jeudi, 19 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 3 août
Publié le : 03-08-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique "Ephéméride" du Collectif VAN a été lancée le 6 décembre 2010. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:

Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 3 août 1914 -- Empire ottoman : c’est le lundi 3 août que Mardin apprend que la guerre a éclaté. La plupart des gens ne savent ni qui sont les belligérants, ni qui est allié avec qui, encore moins pourquoi l’Europe est en guerre. Par contre, ils réalisent aussitôt que le gouvernement ottoman a lancé un ordre de mobilisation générale et que tous les hommes de vingt à quarante-cinq ans sont enrôlés. Peu après d’ailleurs, cet ordre s’étend aux hommes de dix-huit à cinquante ans. Les représentants des communautés chrétiennes, laïcs comme religieux, se soumettent à la décision du gouvernement et demandent à ceux qui sont concernés de répondre à l’appel de l’empire. Mais tous ne montrent pas le même empressement, les jeunes gens surtout. A quelque communauté qu’ils appartiennent, musulmans comme chrétiens, fuient le service militaire.

Ça s’est passé un 3 août (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


3 août 1492 -- Selon l'édit d'expulsion signé le 31 mars par les souverains espagnols Isabelle et Ferdinand, tous les juifs doivent avoir quitté l'Espagne à cette date. Tout juif non baptisé qui s'y trouve encore après est passible de mort.
Skynet : 3 août,ce jour-là, n'oubliez pas

3 août 1571 -- Les Ottomans s'emparent de Famagouste (Chypre) et massacrent de nombreux habitants.
Yahoo : L'éphéméride du mercredi 3 août 2011

3 août 1648 -- Les hordes cosaques de Bogdan Chmielnicki égorgent 200 juifs à Alik (Ukraine).
Skynet : 3 août,ce jour-là, n'oubliez pas

3 août 1914 -- Empire ottoman : réunion du Comité central (CC) du CUP décidant de la formation de l’Organisation spéciale (O.S.) (Teskilât-ı Mahsusa), groupe paramilitaire chargé de lutter contre les « ennemis intérieurs » indépendant des structures officielles de l’État. Son bureau politique est composé de cinq des dix membres du CC, Dr Nâzım, Dr Bahaeddin Sakir, Dr Rüsûhi, Yusuf Rıza bey et Atıf bey [Kamçıl], ainsi qu’Aziz bey, directeur de la Sûreté générale au ministère de l’Intérieur, et le colonel Cevad. Le siège de l’Organisation est installé dans les locaux du CUP, rue Nuri Osmaniye, à Constantinople.
** (Kutay, 1962 :36; [Arif Cemil], Vakıt, 1933; Takvim-ı Vakayi, n° 3540, 5 mai 1919 :5; Kévorkian,
2006 :226-228).

Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

3 août 1914 -- Empire ottoman : c’est le lundi 3 août que Mardin apprend que la guerre a éclaté. La plupart des gens ne savent ni qui sont les belligérants, ni qui est allié avec qui, encore moins pourquoi l’Europe est en guerre. Par contre, ils réalisent aussitôt que le gouvernement ottoman a lancé un ordre de mobilisation générale et que tous les hommes de vingt à quarante-cinq ans sont enrôlés. Peu après d’ailleurs, cet ordre s’étend aux hommes de dix-huit à cinquante ans. Les représentants des communautés chrétiennes, laïcs comme religieux, se soumettent à la décision du gouvernement et demandent à ceux qui sont concernés de répondre à l’appel de l’empire. Mais tous ne montrent pas le même empressement, les jeunes gens surtout. A quelque communauté qu’ils appartiennent, musulmans comme chrétiens, fuient le service militaire.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Mardin dans la Guerre mondiale

3 août 1915 -- Empire ottoman :Alep. - Une série de rapports d'un résident étranger d'Alep, communiqués par le Comité Américain de Secours aux Arméniens et aux Syriens.
Rapport daté du 3 août 1915.
Le plan primitif d'enlèvement et de massacre a été quelque peu modifié en ce sens que les hommes et les garçons ont été déportés de leurs maisons en grand nombre, et on les fit disparaître une fois en route; ensuite on entreprit la déportation des femmes et des petits enfants. Pendant quelque temps les voyageurs venant de l'intérieur répandirent le bruit de massacres de tous les mâles, racontant qu'on rencontrait des cadavres le long des routes, ou flottant sur les eaux de l'Euphrate ; on parlait de la livraison aux Kurdes, par les gendarmes qui accompagnaient les convois, d'enfants et de femmes et de toutes les personnes les plus jeunes des convois ; d'inimaginables violences commises par les gendarmes et les Kurdes et du meurtre d'un grand nombre de ces victimes.
Imprescriptible : Le livre bleu du gouvernement britannique concernant le traitement des Arméniens dans l'Empire ottoman

3 août 1915 -- Empire ottoman : la population arménienne de Van et des environs, soit plusieurs dizaines de milliers de personnes, est évacuée en direction du Caucase. Elle est attaquée en cours de route par des çete kurdes et des Turcs, dans une gorge de la région de Perkri : près de 1 600 personnes y sont massacrées. On recense, dans la seule ville d’Etchmiadzin, où sont stationnés ces réfugiés, 2 613 décès en quinze jours, entre la fin août et le début septembre 1915, essentiellement dus aux épidémies.
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

3 août 1941 -- Les Ukrainiens fusillent 45 juifs dans le village d'Otynia (Ukraine).
- A Motol, une division SS encercle la ville et fait sortir toute la population juive sur la place du marché, soit 3000 personnes. Là, ils la divisent en 2 groupes : les hommes d’un côté, les femmes, enfants et personnes âgées de l’autre.
Les hommes sont emmenés à Ossovnitsa, à 2 km à l’est de Motol, où ils sont conduits par groupes aux fosses préalablement creusées : elles mesurent chacune 25m de long, 3m de large, 2 m de profondeur. 1400 hommes sont ainsi fusillés.
De leur côté, les 1600 femmes, enfants et personnes âgées restants sont conduits le même jour au lieu dit de Gaï, sur la route de Kalila, au sud de Motol, où des fosses ont été préalablement creusées. Ces 1600 femmes, enfants et vieillards y sont fusillés.
Skynet : 3 août,ce jour-là, n'oubliez pas

3 août 1942 -- Durant quatre jours, 12 500 juifs sont déportés du ghetto de Przemysl (Pologne) au camp d'extermination de Belzec, où ils sont assassinés par les SS.
- Un convoi de 1 034 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Pithiviers (France) pour le camp d'extermination d'Auschwitz, où 482 déportés sont aussitôt envoyés dans les chambres à gaz. 7 seulement survivront lors de la libération du camp par l'armée soviétique, en 1945.
- 1 013 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.
- Pendant trois jours, les juifs de Dolina (Galicie) sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils sont assassinés par les SS.
Skynet : 3 août,ce jour-là, n'oubliez pas

3 août 1943 -- Des résistants juifs de Bedzin (Silésie) s'opposent à la déportation à Auschwitz les armes à la main. Beaucoup d'entre eux sont tués, d'autres parviennent à se réfugier dans les bois. Sur les 25 000 juifs de Bedzin, 150 seulement survivront.
- 4 000 juifs de Dabrowa-Gornicza (Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
Skynet : 3 août,ce jour-là, n'oubliez pas

3 août 1944 -- 1 000 juifs du camp de Strazdu Mujzha, près de Jugla (Lettonie) sont fusillés par les SS dans la forêt voisine. Ils avaient été transférés du ghetto de Riga.
- Liquidation du camp de travail forcé d'Ostrowiec, près de Kielce (Pologne) : 2 000 internés sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. Seuls quelques jeunes gens, en contact dès l'année précédente avec la résistance juive du ghetto de Varsovie, parviennent à survivre en rejoignant les partisans.
- 5 000 juifs du ghetto de Riga (Lettonie) sont déportés par mer au camp de concentration du Stutthof (Pologne).
- Au camp de Strassenhof, 2 400 Juifs sont assassinés dans un crématorium improvisé.
Skynet : 3 août,ce jour-là, n'oubliez pas


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org