Aujourd'hui : Mardi, 23 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 5 août 2013
Publié le : 05-08-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique "Ephéméride" du Collectif VAN a été lancée le 6 décembre 2010. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:

Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


5 août 1915 -- Empire ottoman : le 5 août la dernière journée de combats de Sassoun, les rochers ensanglantés d'Antok furent pris par les turcs. Les guerriers arméniens de Sassoun, excepté ceux qui avaient réussi à passer derrière les turcs pour les attaquer de flanc étaient morts sur le champ de bataille. Plusieurs jeunes femmes, qui étaient en danger de tomber dans les mains des turcs se jetèrent des rochers, quelques-unes avec leurs enfants dans les bras. Les survivants ont depuis août dernier continué une guerre de guérillas dans les montagnes se nourrissant de viande sans sel et d'herbes.

Ça s’est passé un 5 août (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

5 août 1243 -- Dans la ville de Kitzingen (Bavière, Allemagne), plusieurs juifs et juives sont jugés et torturés. Ils sont exécutés et leurs cadavres rompus sur la roue, où ils restent exposés quatorze jours avant de pouvoir être enterrés.
Skynet : 5 août, ce jour-là, n'oubliez pas

5 août 1391 -- De nombreux juifs sont massacrés, dont des membres éminents de la communauté, et presque toutes les synagogues incendiées et détruites quand des émeutes antijuives éclatent à Tolède.
- 250 juifs sont égorgés le premier jour d'émeutes semblables à Barcelone. La majeure partie de la communauté trouve refuge dans le château du gouverneur, mais quand la foule l'attaque, certains juifs se suicident et les autres meurent en se défendant.
Skynet : 5 août, ce jour-là, n'oubliez pas

5 août 1904 -- A Partchev, (Pologne), la police blesse 20 juifs alors que ceux-ci tentent de cacher une juive qui avait été kidnappée et baptisée contre son gré.
Skynet : 5 août, ce jour-là, n'oubliez pas

5 août 1909 -- Empire ottoman : au cours de la séance parlementaire du lendemain, 5 août, le président de l’assemblée a informé les députés que Youssouf Kémal avait remis son rapport d’enquête et le député arménien Vartkès a demandé à ce que le rapport Babikian soit également lu, et l’assemblée a finalement décidé d’entendre les conclusions des deux députés le samedi suivant, 7 août. Mais le lendemain, lorsque la question a été remise à l’ordre du jour, le président a proposé à l’assemblée de soumettre ces rapports à l’examen d’une commission parlementaire spéciale préalablement à leur lecture, et la proposition a été immédiatement adoptée: l’affaire d’Adana venait d’être évoquée au Parlement ottoman pour la dernière fois, car les deux rapports ne furent jamais rendus publics et on ignore même jusqu’à présent le contenu de celui de Youssouf Kémal, dont on sait cependant, par les déclarations publiques de son auteur, qu’il était loin de conclure dans le sens de celui de H. Babikian.
Imprescriptible : La gestion politique des massacres de Cilicie par le pouvoir ottoman

5 août 1912 -- Empire ottoman : la première victime de la dictature de la ligue des officiers fut le Ministre de la Guerre, Mahmoud Chevket pacha, qui dut démissionner le 10 juillet ; la deuxième fut la Chambre turque, qui fut dissoute le 5 août par le nouveau cabinet Moukhtar pacha. Le parti de l'Union libérale, qui travaillait maintenant de concert avec les hommes de l'ancien régime, comme Ahmed Moukhtar pacha et Kiamil pacha, n'avait certes pas les rênes du gouvernement entre les mains. Il formait cependant un facteur important dans la vie politique. Les chefs étaient le prince Sabah-Eddine, Ismaïl de Gumuldjina et Le Hodja Sabri effendi. Le Ministère des « Beuyukler » (grands hommes), qui avait groupé les hommes politiques les plus importants du vieux temps pour le salut de la patrie, perdit la guerre balkanique et la Turquie d'Europe.
Imprescriptible : Le complot de l'opposition libérale turque

5 août 1915 -- Empire ottoman : Rapport du Consul d'Amérique
Alep, le 5 août
Actuellement tous les Arméniens d'Aïntab, Antioche, Alexandrette, Kessab et des autres villes plus petites du vilayet d'Alep - environ 60.000 personnes - doivent avoir été déjà déportés. Il est naturellement à présumer qu'ils auront un sort aussi dur et aussi désolant que ceux qui sont déjà passés.
Imprescriptible : D'ALEP

5 août 1915 -- Empire ottoman : le 5 août la dernière journée de combats de Sassoun, les rochers ensanglantés d'Antok furent pris par les turcs. Les guerriers arméniens de Sassoun, excepté ceux qui avaient réussi à passer derrière les turcs pour les attaquer de flanc étaient morts sur le champ de bataille. Plusieurs jeunes femmes, qui étaient en danger de tomber dans les mains des turcs se jetèrent des rochers, quelques-unes avec leurs enfants dans les bras. Les survivants ont depuis août dernier continué une guerre de guérillas dans les montagnes se nourrissant de viande sans sel et d'herbes.
Imprescriptible : Bitlis, Mouch et Sassoun. - Interview de Roupen, de Sassoun, rédigée et traduite par m. A. S. Safrastian

5 août 1915 -- Empire ottoman : d'après le témoignage de Karékin Hovhannessian, originaire de Sivrihissar, déporté le 5 août 1915, arrivé à Meskéné début décembre et réexpédié le 16 du même mois en direction de Zor, une partie des convois était expédiée vers le sud par chahtour — «deux bateaux attachés l’un à l’autre» que les déportés devaient louer à leurs frais à des bateliers arabes, tandis que les autres longeaient la rive droite de l’Euphrate en passant par Dipsi, Abouharar, Hamam et Sébka/Rakka ou, plus exceptionnellement, la rive gauche de la Djéziré qui était la hantise des déportés, car il fallait y emprunter une route des crêtes totalement dépourvue de points d’eau et à la merci des nomades locaux à la mauvaise réputation établie.
Imprescriptible : Le réseau des camps de concentration

5 août 1934 -- 24 juifs sont tués, 60 blessés, 4 maisons détruites et 300 magasins pillés lors d'un pogrom à Constantine (Algérie). La police se décide alors à protéger les juifs.
Skynet : 5 août, ce jour-là, n'oubliez pas

5 août 1942 -- Durant deux jours, 1500 juifs de Stavy Sambor (province de Galicie) sont déportés du camp d'extermination de Belzec, où ils sont assassinés par les SS.
- 1 014 juifs, hommes et femmes, sont entassés dans des wagons et déportés du camp de regroupement de Beaune-la-Rolande (France, zone occupée) au camp d'extermination d'Auschwitz, où 704 d'entre eux sont aussitôt gazés. 5 hommes et 1 femme survivront jusqu'à la libération du camp en 1945.
- Liquidation du « petit ghetto » de Radom (Pologne) : en deux semaines, 30 000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.
- Des prisonniers politiques et 3 521 autres juifs internés dans le camp de Sarvar (Hongrie) sont déportés dans des wagons de marchandises au camp d'extermination d'Auschwitz, escortés par un capitaine SS et 40 hommes.
Skynet : 5 août, ce jour-là, n'oubliez pas

5 août 1942 -- Pologne : à Varsovie, le Dr Janusz Korczak, part volontairement avec les enfants de son orphelinat et meurt avec eux dans les chambres à gaz de Treblinka .
Skynet : 5 août, ce jour-là, n'oubliez pas

5 août 1942 -- Allemagne : Vichy ordonne aux préfets de la Zone libre de « regrouper » les Juifs étrangers se trouvant dans les camps, dans les groupements de travailleurs étrangers ou dans d’autres institutions. L’ordre prévoit 11 catégories d’exemption, dont les enfants de moins de 18 ans sans parents... L’UGIF réussit à extraire plus de 1.500 enfants des divers camps.
BS Encyclopédie : 1942-1943 : la déportation

5 août 1974 -- Grecs et Turcs se mettent d'accord sur le tracé de la ligne du cessez-le-feu à Chypre.
Yahoo : L'éphéméride du vendredi 05 août 2011


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org