Aujourd'hui : Jeudi, 21 juin 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 30 août
Publié le : 30-08-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:

Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


30 août 1915 -- Empire ottoman : dans la troisième partie de son Journal, Hans Bauernfeind rapporte ses observation faites au cours du voyage de Malatia à Constantinople, du 11 au 30 août 1915. Jusqu’à Hassan Badragh, soit à vingt kilomètres de Malatia, Bauernfeind estime à quatre cents le nombre de morts mal enterrés restés sur le chemin, accusant la chaleur et la précipitation du bannissement plutôt que le gouvernement. Plus loin, voyant des cadavres d’hommes, le plus souvent deux par deux, il écrit qu’ils sont « dans un état tel que le soupçon de mort violente s’impose fatalement.» Il va également rencontrer un convoi de deux mille exilés : « un spectacle de désolation comme nous n’en n’avions jamais vu jusqu’à présent».

Ça s’est passé un 30 août (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

30 août 1880 -- Empire ottoman : le Gouvernement turc interdit le mot «Arménie» sur les documents officiels et des cartes.
American University of Armenia : This day in Armenian history

30 août 1895 -- Empire ottoman : en août de 1895, quelques Arméniens de Constantinople, voulant à tout prix forcer l'attention de l'Europe, préparèrent un attentat. Ils résolurent de s'emparer de la Banque ottomane, espérant provoquer un désordre général. Le Palais fut averti de leur intention par des traîtres, mais laissa la tentative s'opérer, afin d'en prendre prétexte pour un massacre général d'Arméniens, d'Arméniens inoffensifs. En vue du grand jour, des bandes, de véritables équipes de massacreurs furent formées, soudoyées, et eurent à se tenir prêtes. Le 30 août, tandis que la tentative contre la Banque éclatait et manquait, tandis que les insurgés obtenaient une sorte de capitulation et la vie sauve, les massacreurs à la tâche se mettaient à leur besogne dans d'autres quartiers, avant que la nouvelle de l'attentat eût eu matériellement le temps d'y arriver : preuve évidente que tout avait été préparé, fomenté, machiné d'avance. Les massacreurs se répandirent surtout dans le quartier d'Haskeuï, où habitent à Constantinople les Arméniens pauvres, des humbles, des artisans, songeant uniquement à leur labeur, et pendant vingt-quatre heures, le quartier fut transformé en un abattoir humain.
Les Arméniens étaient tirés de leurs boutiques, de leurs échoppes, de leurs pauvres logements, et, tranquillement, méthodiquement, on leur écrasait la tête à coups de bâton. Plusieurs milliers de victimes périrent; leur nombre eût été plus grand, si quelques musulmans généreux, notamment des prêtres et des dignitaires, comme jadis Abd-el-Kader à Damas, n'eussent protégé les chrétiens et osé désobéir au Commandeur des croyants !
Reproduit d'après : Vandal, Les Arméniens et la Réforme de Turquie, Paris, Plon, 1897
Imprescriptible : Conférence faite par Albert Vandal

30 août 1915 -- Empire ottoman : dans la troisième partie de son Journal, Hans Bauernfeind rapporte ses observation faites au cours du voyage de Malatia à Constantinople, du 11 au 30 août 1915. Jusqu’à Hassan Badragh, soit à vingt kilomètres de Malatia, Bauernfeind estime à quatre cents le nombre de morts mal enterrés restés sur le chemin, accusant la chaleur et la précipitation du bannissement plutôt que le gouvernement. Plus loin, voyant des cadavres d’hommes, le plus souvent deux par deux, il écrit qu’ils sont « dans un état tel que le soupçon de mort violente s’impose fatalement.» Il va également rencontrer un convoi de deux mille exilés : « un spectacle de désolation comme nous n’en n’avions jamais vu jusqu’à présent».
Petite encyclopédie du génocide arménien : Malatia 1915. Le Journal de Hans Bauernfeind

30 août 1915 -- Empire ottoman : sancak de Malatia. Les 400 détenus survivants de la prison de Malatia sont
égorgés dans l’abattoir de l’établissement.
*** (Kévorkian, 2006 :508).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

Fin août 1915 -- Empire ottoman : kaza de Geyve (mutesarifat d’Ismit). Plus de 8 000 Arméniens de sept villages du kaza sont déportés vers la Syrie via Konya.
* (Kévorkian, 2006 :691-692).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

30 août 1916 -- La Turquie déclare la guerre à la Russie.
Nouvel Obs : L'éphéméride du mardi 30 août 2011

30 août 1941-- De 40 à 50 enfants de l'école maternelle de Jitomir (Ukraine) sont fusillés par les SS. 


- 600 juifs du ghetto de Vitebsk (Biélorussie) sont fusillés dans la fosse Ilovsky, un ravin, près de la ville. Les enfants sont enterrés vivants.
- Les 8 941 derniers juifs du district de Balti (U.R.S.S.) sont enfermés dans 3 camps avant d'être déportés en Transnistrie. 


Skynet : 30 août, ce jour-là, n’oubliez pas

30 août 1942 -- 400 juifs sont déportés de Kielsztyglov (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno.
- 

Fin d'une Action de sept jours contre les juifs de Szumsk (Ukraine), où les SS ont fait 4 500 victimes.
- 

Les 2 500 habitants juifs de Kock (province de Lublin) sont déportés à Parczew, où ils seront assassinés par les SS en même temps que les juifs de cette ville
- 

Aidés par la police ukrainienne, les nazis assassinent 1 000 juifs à Wisniewicze (U.R.S.S.).


- Les SS assassinent 700 juifs à Wisznievo (Biélorussie).
Skynet : 30 août, ce jour-là, n’oubliez pas

30 août 1942 -- Monseigneur Saliège, archevêque de Toulouse, proteste vivement contre les arrestations de Juifs, suivi par le primat des Gaules, monseigneur Gerlier (ce qui n’empêchera pas ce dernier le 5 octobre 1942, de parler en termes très élogieux du Maréchal : « A l'une des heures les plus tragiques de notre histoire, la Providence a donné à la France un chef autour duquel nous sommes fiers de nous grouper. »), par le pasteur Marc Boegner, et même par le président Edouard Herriot… Même si l’opinion ne réalise pas encore que les déportés sont voués à l’extermination jusqu’au dernier, la désapprobation, immédiate chez les plus lucides, se généralisée en 1942.
BS Encyclopédie : Le régime de Vichy

30 août 1942 -- Pologne : La grande déportation au camp d’extermination de Treblinka commence en août 1942. Le 30 août 700 Juifs réussissent à fuir dans les forêts environnantes mais sont recherchés durant plusieurs jours et exécutés par les Allemands.
BS Encyclopédie : Les petits ghettos polonais

30 août 1944 -- Début de la déportation des internés du ghetto de Lodz (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.
Skynet : 30 août, ce jour-là, n’oubliez pas


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org