Aujourd'hui : Vendredi, 22 septembre 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 13 septembre
Publié le : 13-09-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo: 13 septembre 1922 -- Turquie/Smyrne : un incendie éclate dans le quartier arménien. Il s'étend rapidement à toute la ville et échappe à tout contrôle: en une semaine, il détruit presque toute la ville et fait près de 2000 morts. L'incendie éclata le mercredi 13 tout au début de l'après-midi. Quand on a lu ce qui précède, quand on sait que les pillages et les meurtres avaient commencé dès le samedi 9 et quand on se souvient du passage de la déposition de M. Treloar, où il dit que, le mercredi matin, l'infection des cadavres, laissés sans sépulture depuis le 9 au soir, était devenue intolérable, on comprend clairement ce qui s'était passé. Les Turcs, après avoir pillé le quartier arménien et massacré une grande partie de ses habitants, ont eu recours au feu pour faire disparaître la trace de leurs forfaits."

Ça s’est passé un 13 septembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

13 septembre 1915 -- Empire ottoman : il fut donné connaissance d'une dépêche du commandant de la 4e armée Djemal Pacha, ainsi rédigée : « Toutes les photographies prises des convois d'Arméniens par les ingénieurs ou d'autres fonctionnaires de la société pour la construction du chemin de fer de Bagdad doivent être remises dans les 48 heures, avec les clichés, au commissariat militaire du chemin de fer de Bagdad à Alep. Tout contrevenant à cet ordre sera poursuivi devant le conseil de guerre. »
Imprescriptible : Notes de voyage d'un allemand mort en Turquie

13 septembre 1915 -- Empire ottoman/Cilicie : par un heureux concours de circonstances, le croiseur français Guichen, commandé par le capitaine de frégate Brisson, en mission au nord d’Antioche en application du blocus des côtes ottomanes, aperçut des signaux à terre. Mis au courant de la situation, le vice-amiral Dartige du Fournet, commandant en chef de la 1er armée navale, ordonna l’évacuation des Arméniens, qui s’effectua les 12 et 13 septembre 1915. Après d’âpres négociations, les 4.083 survivants trouvèrent refuge dans un camp de concentration à Port-Saïd, administré par l’autorité militaire britannique.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : La Légion d’Orient et le mandat français en Cilicie

13 septembre 1919 -- Empire ottoman : la fin de l’année 1919 fut relativement calme dans l’ensemble des territoires contrôlés par l’armée du Levant, mais l’incendie couvait. Une certaine agitation, alimentée par une propagande clandestine animée par le mouvement nationaliste turc, régnait dans les Territoires de l’Est comprenant les sandjaks d’Ourfa et de Marach, remis à la France à la suite de l’accord du 13 septembre 1919.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : La Légion d’Orient et le mandat français en Cilicie

13 septembre 1920 -- l’armée de Moustapha Kémal Pacha envahissait l’Arménie. C’est quelques jours après que la Délégation arménienne de Paris demanda à la Société des Nations d’admettre dans son sein l’État qu’elle représentait. Cependant la République n’entendait pas se dérober aux difficultés qui l’assaillaient ainsi. Elle accepta la lutte contre les Kémalistes. Celle-ci ne pouvait être toutefois qu’inégale, d’autant plus qu’à l’offensive turque se joignirent bientôt des attaques des Bolcheviks du Zanghezour et un mouvement d’investissement des Tatares de l’Azerbeïdjan par l’Est et par le Sud. Pendant deux mois, la petite armée arménienne combattit avec un rare héroïsme sur les trois fronts. Mais, vers la mi-novembre, sa résistance était brisée et le gouvernement arménien se voyait acculé à la nécessité de négocier à nouveau avec les Turcs qui lui imposaient les plus dures conditions de paix.
André Mandelstam La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien
Imprescriptible : Situation politique de l'Arménie pendant l'assemblée

13 septembre 1922 -- Turquie/Smyrne : un incendie éclate dans le quartier arménien. Il s'étend rapidement à toute la ville et échappe à tout contrôle: en une semaine, il détruit presque toute la ville et fait près de 2000 morts. L'incendie éclata le mercredi 13 tout au début de l'après-midi. Quand on a lu ce qui précède, quand on sait que les pillages et les meurtres avaient commencé dès le samedi 9 et quand on se souvient du passage de la déposition de M. Treloar, où il dit que, le mercredi matin, l'infection des cadavres, laissés sans sépulture depuis le 9 au soir, était devenue intolérable, on comprend clairement ce qui s'était passé. Les Turcs, après avoir pillé le quartier arménien et massacré une grande partie de ses habitants, ont eu recours au feu pour faire disparaître la trace de leurs forfaits."
Imprescriptible : La Catastrophe de Smyrne

13 septembre 1939 -- Pologne : Minsk Mazowiecki est une ville du district de Varsovie. Avant la guerre mondiale, environ 5.000 Juifs y vivent sur une population totale de 17.000 personnes. La Wehrmacht occupe la ville le 13 septembre 1939 et les soldats commencent immédiatement à piller les biens Juifs et à enrôler des Juifs pour le travail forcé. De nombreux Juifs se sauvent à l'est en Union soviétique, mais à Minsk Mazowiecki arrivent de nombreux réfugiés Juifs de Varsovie et des régions de la Pologne annexées par le Reich.
BS Encyclopédie : Les petits ghettos polonais

13 septembre 1939 -- Pologne : l'armée allemande entre dans la ville le 3 septembre 1939 et c’est immédiatement la terreur: Le 13 septembre 1939, le jour de Rosh Hashanah, des deux synagogues de Bielsko sont incendiées, et Les deux de Biala le sont quelques jours plus tard ; ses Juifs orthodoxes sont forcés de jeter les livres saints dans le feu.
BS Encyclopédie : Les petits ghettos polonais

13 septembre 1939 -- Début de la première Aktion contre les 4 000 juifs de Mielec (Pologne) la veille de Rosh ha Shana, le Nouvel An juif : les Allemands mettent le feu à une synagogue et jettent 20 juifs dans le bâtiment en flammes. Ceux qui tentent de fuir sont tués. Les abattoirs sont incendiés avec des juifs jetés dedans. Les juifs qui se trouvent dans le mikveh, le bain rituel, sont fusillés par des soldats allemands qui en forcent l'entrée.
- 

Les troupes allemandes occupent la ville de Tomaszov Lubelski (du côté de Lublin), où vivent 6 000 juifs. La synagogue est incendiée et 500 maisons juives détruites. Les nazis occupent la ville seulement deux semaines, avant de la remettre aux autorités soviétiques. En 1648, ils furent victimes des cosaques de Bogdan Khmielnicki. 


Skynet : 13 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

13 septembre 1940 -- La Gestapo menace de déporter les 4 000 juifs du Luxembourg à moins qu'ils ne quittent le pays le lendemain, qui est le jour de Kippour.
Skynet : 13 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

13 septembre 1941 -- Première Aktion contre les 2 000 juifs d'Arnheim (Pays-Bas) : à la suite d'une série de sabotages, plusieurs centaines de juifs sont arrêtés et déportés au camp de concentration de Mauthausen (Autriche), d'où ils ne reviendront jamais.
- 398 juifs sont fusillés par les nazis dans la ville de Kaganovitch (U.R.S.S.) pendant trois jours.
- 250 juifs sont fusillés dans le ghetto de Smolewicze (Biélorussie).
- 3 000 juifs sont assassinés par des commandos d'extermination à Hancewicze (Biélorussie) durant trois jours.
Skynet : 13 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

13 septembre 1942 -- Dernière déportation massive des juifs du ghetto de Varsovie au camp d'extermination de Treblinka : les convois ont transporté quotidiennement entre 5 000 et 7 000 juifs à Treblinka où ils ont été tués, soit au total 300 000 juifs environ.
- 

Lors de la liquidation du ghetto de Checiny (province de Kielce, Pologne), de nombreux juifs sont fusillés et plus d'un millier déportés au camp d'extermination de Treblinka, où ils sont tués. 


- Les SS assassinent 500 juifs à Miody (Lituanie).
- 3 000 juifs de Brzesko (du côté de Cracovie) sont déportés au camp d'extermination de Belzec, où ils sont tués.
- Début de la construction du camp de Dora.
Skynet : 13 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

13 septembre 1944 -- Un dernier convoi, avec 279 internés juifs, quitte le camp de regroupement de Westerbork pour le camp de concentration de Bergen-Belsen. Parmi les déportés se trouve la famille des Frank avec leur fille Anne.
Skynet : 13 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

13 septembre 1987 -- Jean-Marie Le Pen lache son "détail de l'histoire": Au cours du Grand Jury RTL Le Monde, le président du Front National affirme que les chambres à gaz ne sont qu"un "point de détail de l'histoire de la Deuxième Guerre mondiale". En relativisant les crimes nazis, Jean-Marie Le Pen soulève un tollé.
L'Internaute


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org