Aujourd'hui : Samedi, 21 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 14 septembre
Publié le : 14-09-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo: 14 septembre 1829 -- En 1828, les territoires arméniens sont unis à la Russie sous le nom d'Armianskaia Oblast. Après avoir écrasé les Perses, le tsar Nicolas Ier fait de même avec les Ottomans. Mais lors du traité d'Andrinople, le 14 septembre 1829, l'Angleterre oblige la Russie à rendre les provinces d'Erzeroum, Kars et Ardahan à l'Empire ottoman déjà confronté à l'insurrection grecque (1821-1830). Désormais, l'histoire de l'Arménie sera indissolublement liée à la compétition engagée entre la France, le Royaume-Uni et la Russie pour le contrôle des mers chaudes et de leurs accès.

Ça s’est passé un 14 septembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

14 septembre 1829 -- En 1828, les territoires arméniens sont unis à la Russie sous le nom d'Armianskaia Oblast. Après avoir écrasé les Perses, le tsar Nicolas Ier fait de même avec les Ottomans. Mais lors du traité d'Andrinople, le 14 septembre 1829, l'Angleterre oblige la Russie à rendre les provinces d'Erzeroum, Kars et Ardahan à l'Empire ottoman déjà confronté à l'insurrection grecque (1821-1830). Désormais, l'histoire de l'Arménie sera indissolublement liée à la compétition engagée entre la France, le Royaume-Uni et la Russie pour le contrôle des mers chaudes et de leurs accès.
Net Arménie : L’Arménie d’hier et aurourd’hui

14 septembre 1915 -- Empire ottoman : 2 000 femmes et enfants de convois en provenance de Harpout et d’Erzerum sont exterminés dans les faubourgs de Nisibin.
** (Simon, s.d. :90).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

14 septembre 1915 -- Rapport daté d'Egypte, 28 septembre 1915, sur les réfugiés arméniens recueillis et transportés à Port-Saïd par des croiseurs de la marine française, rédigé par Mgr. Thorgom. Evêque de la communauté arménienne d'Egypte.
La lutte avait commencé le 8 août et pris fin le 10 septembre. Les Arméniens ont eu 20 tués et 16 blessés; l'ennemi a eu 300 tués et plus de 600 blessés.
Nous avions déjà appris ces faits quand les insurgés étaient encore en route, mais nous ne savions pas où on allait les débarquer. On parlait de Chypre, d'Algérie ou de Tunisie ; ensuite nous avons appris que les gouvernements Français et Britannique étaient en pourparlers à ce sujet.
Le 14 septembre, ils arrivèrent à Port-Saïd, Sir Henry Mac-Mahon, haut-commissaire et le général Maxwell s'occupèrent aussitôt du sort de ces réfugiés. S. H. le Sultan envoya un secours de 250 livres.
La flotte française a entretenu ces réfugiés trois jours, depuis c'est lu gouvernement britannique qui s'occupe d'eux. Ce sont les vieillards, les femmes et les enfants qui ont été d'abord embarqués dans quatre cuirassés ; les combattants sont restés encore deux jours sur terre ; ils demandaient des munitions pour continuer la lutte, mais l'amiral, sur les instructions reçues de son gouvernement, l'a refusé; de sorte qu'ils sont arrivés en Egypte deux jours après.
Imprescriptible : Le livre bleu du gouvernement britannique concernant le traitement des Arméniens dans l’Empire ottoman

14 septembre 1915 -- Empire ottoman : un convoi de 80 000 déportées parti de Sivas et de Kharpout se rend à Mossoul. L’avant-garde représente 12 000 personnes à leur arrivée à Diarbékir. Elles ne sont plus que 4 000 en arrivant à Mardin, le 14 septembre. Entre Diarbékir et Mardin, les soldats ont tué 8 000 femmes.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Les convois de déportés des provinces orientales

14 septembre 1915 -- Article publé dans THE NEW YORK TIMES.
" Selon ce communiqué, les affaires turques sont sous le contrôle d’un triumvirat avec des pouvoirs autocratiques, comprenant :
Enver Pacha, ministre de la guerre
Talaat Bey, ministre de l’Intérieur
Et Bedri Bey, Préfet de police de Constantinople.
L’information précise que les Musulmans sont mécontents, on dit que le Cheikh ul Islam est contrarié car il désapprouve les mesures prises contre les Arméniens. Le Comité ‘Union et Progrès’ aurait été virtuellement supplanté par un comité secret réceptif aux ordres du triumvirat.
L’informateur américain affirme que les Arméniens ont été embarqués vers des camps de concentration en différents lieux, emmenés à pied, ou dans des wagons à bestiaux. Il ajoute que les premiers massacres de Chrétiens en Asie Mineure se reproduisent dans le cas présent, et dans certains cas, en comparaison, une infime partie seulement des Arméniens atteignent vivants les camps de concentration.
Henry Morgenthau, Ambassadeur d’Amérique à Constantinople, a fait tous ses efforts pour protéger les Arméniens, mais apparemment ses tentatives ont été vaines. Il est précisé que les Arméniennes qui tentaient d’aller avec les déportés pour surveiller les enfants arméniens, étaient renvoyées, et qu’un certain nombre de jeunes filles arméniennes qui étaient étudiantes dans le Collège américain de Constantinople, sont tombées entre les mains des Turcs.
Imprescriptible : Bibliothèque d'IMPRESCRIPTIBLE d'articles parus dans la presse américaine

14 septembre 1922 -- Turquie : la classe sociale qui s’était enrichie sur les spoliations de 1915 se rapprocha du mouvement de libération nationale et obtint, le 14 septembre 1922, l’annulation de la restitution des biens arméniens qui avait pourtant été décidée le 8 janvier 1920. D’ailleurs, Mustafa Kemal ayant bénéficié de l’aide active des membres du Parti Union et Progrès impliqués dans le génocide les chargea ensuite de responsabilités politiques.
Petite encyclopédie du génocide arménien : Le tabou du génocide arménien hante la société turque

14 septembre 1928 -- Une agitation antisémite se propage à Petrovo Selo (Yougoslavie), à la suite de rumeurs portant sur le meurtre rituel. L'armée doit garder jour et nuit les maisons juives. Un certain nombre d'émeutiers sont arrêtés. Ils avouent avoir voulu tuer tous les habitants juifs de Petrovo Selo.
Skynet : 14 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

14 septembre1933 -- Turquie : signature à Ankara d'un pacte greco-turc affirmant « leur communauté politique et économique »
Wikipédia

14 septembre1939 -- Pologne : Chelm se situe au sud est de Lublin. La communauté juive est l’une des plus vieilles en Pologne, et date probablement du XIIème siècle. Le 14 septembre 1939 l'armée soviétique occupe Chelm mais se retire deux semaines plus tard en vertu du pacte germano-soviétique. Plusieurs centaines de jeunes juifs suivent l'armée soviétique dans son retrait.
BS Encyclopédie : Les petits ghettos polonais

14 septembre 1939 -- Les nazis incendient la synagogue et brûlent des ouvrages religieux et des rouleaux de la Torah sur la place du Marché de Lezajsk (Galicie), choisissant ce jour parce qu'il est celui de Rosh ha Shana, le Nouvel An juif. 


- La Gestapo fusille 7 juifs à nove Miasto (du côté de Varsovie). 


- La police fusille 3 juifs dans le cimetière juif de Dzigorzew (Pologne).
- 

La Wehrmacht arrête 45 juifs, les torture et les assassine à Aleksandrov (Pologne). 


- La Gestapo assassine 14 juifs dans la ville de Pultusk, au nord de Varsovie. 


- De nombreux juifs sont assassinés lors d'un pogrom déclenché quand les nazis occupent Bilgoraj (province de Lublin) où vivent 5 000 juifs.
Skynet : 14 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

14 septembre 1942 -- Un convoi quitte Vienne (Autriche) avec 992 juifs à destination de Minsk (Biélorussie).
- 

902 juifs du camp de regroupement de Westerbork et 1 000 juifs, hommes et femmes, du camp de regroupement de Drancy (France) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 893 juifs venus de Drancy sont gazés dès leur arrivée. De ce convoi, 45 déportés seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.
- 

700 juifs sont déportés du ghetto de Gorlice (Pologne) au camp d'extermination de Belzec.
- 

La superficie du ghetto de Varsovie est diminuée : les nazis permettent à 35 000 juifs seulement de continuer d'y vivre. La résistance commence à préparer l'ultime combat.
Skynet : 14 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

14 septembre 1943 -- 1 005 juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz. 


- 305 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.
Skynet : 14 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

14 septembre 2010 -- Dans un arrêt rendu le 14 septembre 2010 condamnant la Turquie, la Cour européenne des droits de l'homme présidée par la juge belge Madame Françoise Tulkens, a sérieusement remis en cause la crédibilité des poursuites engagées à ce jour, soulignant notamment le fait "qu'aucune des trois autorités [police et gendarmerie de Trabzon et police d'Istanbul] informées de la planification de l'assassinat et de son exécution imminente n'a réagi afin de l'empêcher".
Le Monde : Turquie : justice pour le journaliste turco-arménien Hrant Dink !


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org