Aujourd'hui : Mercredi, 17 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 29 septembre
Publié le : 29-09-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique "Ephéméride" du Collectif VAN a été lancée le 6 décembre 2010. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


29 septembre 1915 -- Empire ottoman/Ourfa: la police recherchait des jeunes Arméniens qui avaient tiré des coups de fusil depuis une maison la nuit précédente. Ils essuyèrent cette fois encore une fusillade. Tous ceux qui pouvaient s'enfuir le firent. Des Arméniens qui étaient allés au marché se firent égorger et pourtant bien peu s'étaient risqués à y aller depuis le 19 août... La population arménienne d’Ourfa se retranche dans ses quartiers sous la direction de Mgrditch Yotnèghpérian et résiste à plusieurs assauts. Le 23 octobre au soir, après vingt-cinq jours de combats, toutes les positions arméniennes sont sous le contrôle de l’armée. Les hommes sont exécutés. 2 000 femmes et enfants déportés d’Ourfa passent à Mardin le 20 octobre et 3 500 autres le 28 du même mois, avec pour destination la région de Mosul.

Ça s’est passé un 29 septembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

29 septembre 1891 -- Ukraine : Plusieurs juifs sont massacrés au cours d’un pogrome la veille de Kippour, à Starodub (Ukraine).
Skynet : 29 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

29 septembre 1911 -- L'Italie déclare la guerre à la Turquie et sa flotte bombarde la côte tripolitaine.
Nouvel Obs : L'éphéméride du jeudi 29 septembre 2011

29 septembre 1915 -- Empire ottoman/Ourfa: la police recherchait des jeunes Arméniens qui avaient tiré des coups de fusil depuis une maison la nuit précédente. Ils essuyèrent cette fois encore une fusillade. Tous ceux qui pouvaient s'enfuir le firent. Des Arméniens qui étaient allés au marché se firent égorger et pourtant bien peu s'étaient risqués à y aller depuis le 19 août...
La population arménienne d’Ourfa se retranche dans ses quartiers sous la direction de Mgrditch Yotnèghpérian et résiste à plusieurs assauts. Le 23 octobre au soir, après vingt-cinq jours de combats, toutes les positions arméniennes sont sous le contrôle de l’armée. Les hommes sont exécutés. 2 000 femmes et enfants déportés d’Ourfa passent à Mardin le 20 octobre et 3 500 autres le 28 du même mois, avec pour destination la région de Mosul.
*** (Kévorkian, 2006 :766-769).
© Jean-Marie Carzou, Arménie 1915, un génocide exemplaire
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)
Imprescriptible - 1915 : la solution finale

29 septembre 1915 -- Empire ottoman : télégramme adressé par Talaat à la préfecture d'Alep. Il a été précédemment communiqué que le gouvernement, sur l'ordre du Djémièt a décidé d'exterminer entièrement tous les Arméniens habitant en Turquie. Ceux qui s'opposeraient à cet ordre et à cette décision ne pourraient faire partie de la forme gouvernementale. Sans égard pour les femmes, les enfants et les infirmes, quelque tragiques que puissent être les moyens de l'extermination, sans écouter les sentiments de la conscience, il faut mettre fin à leur existence.
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible : Les documents Naïm-Andonian

29 septembre 1915 -- USA : Le Département d’Etat a adressé une demande officieuse au Comte Von Bernstorff, Ambassadeur d’Allemagne, d’intervenir en faveur des Arméniens de Turquie.
Cette requête, connue seulement aujourd’hui, a été faite il y a quelque temps, et jusqu’à présent, n’a pas reçu de réponse directe de l’Ambassadeur, excepté le texte d’une dépêche consulaire allemande, qui déclarait que la condition des Arméniens avait été exagérée. Les fonctionnaires ici ont affirmé qu’aucune démarche officieuse à ce sujet n’avait été entreprise auprès du bureau des Affaires Etrangères de Berlin, et qu’aucune mesure n’était envisagée actuellement par le Gouvernement.
Imprescriptible : DEMANDE D’AIDE A BERNSTORFF POUR EMPÊCHER LES MASSACRES

29 septembre 1915 -- Empire ottoman : l’adoption de la loi prévoyant la liquidation des biens, créances et dettes laissés par les personnes transportées ailleurs, stipulait que le produit de cette liquidation serait restitué aux Arméniens à leur retour. Mais des commissions ad hoc se chargeaient au contraire de s’accaparer les biens arméniens, sans aucune intention de restitution. De fait, il s’agissait d’un pillage légalisé, la loi servant dans ce cas à masquer le partage des biens après le massacre de leurs propriétaires.
Petite encyclopédie du génocide arménien : L’extermination des Arméniens au regard du droit

29 septembre 1916 -- Allemagne : le Cabinet allemand discute les massacres arméniens, dans sa 86e session.
Chronology of the Armenian Genocide

29 septembre 1920 -- Les Turcs occupent Sarikamish.
American University of Armenia : This day in Armenian history

29 septembre 1933 -- Allemagne : une loi interdit aux Juifs d'être propriétaires de terres.
Skynet : 29 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

29 septembre 1939 -- Les Allemands occupent Varsovie où vivent 393 950 juifs, le tiers de la population totale. 
Les juifs ont vécu à Varsovie depuis la fin du XIVe siècle. Leur histoire fut mouvementée, la ville ayant appartenu à la Pologne, à la Prusse, à la Russie et finalement à nouveau à la Pologne.
- 

Au nombre de 5 000, tous les juifs de Wyszkow (Varsovie) sont rassemblés quelques jours après l’occupation allemande et chassés de l’autre côté de la frontière germano-soviétique : on les envoie vers l’est, où ils doivent survivre par leurs propres moyens.
Skynet : 29 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

29 septembre 1941 -- Tous les juifs de Kiev (Ukraine) et des environs doivent se faire recenser auprès des autorités après que l’armée allemande a occupé la ville le 27 septembre. Ceux qui se sont rassemblés près du cimetière juif, sur l’ordre des nazis, sont conduits dans le ravin de Babi Yar. Là, selon les rapports officiels des SS, 33 771 juifs sont fauchés à la mitrailleuse ce jour-là et le lendemain.
- Les 29 et 30 Septembre 1941, à Babi-Yar, près de Kiev, 33771 Juifs sont exécutés. A l'automne, 600 000 Juifs Soviétiques ont été assassinés.
Skynet : 29 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

29 septembre 1942 -- Les nazis assassinent 150 juifs du village de Kobylniki, près de Minsk (U.R.S.S.).


- Un transport de 2 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour celui de Maly-Trostinets (R.S.S. de Biélorussie).


- A la suite d’une rafle, les 2 000 juifs restant à Amsterdam, dont les responsables du Conseil juif, sont arrêtés par les nazis et internés au camp de regroupement de Westerbork. Le Conseil juif se trouve ainsi dissous. 

- A la suite d'un soulèvement à Serniki (Ukraine), 850 juifs sont tués par les nazis. 150 juifs se réfugient dans les bois, où 10 seulement survivront.
- 16.000 Juifs de Pinsk sont exterminés par les Allemands.
Skynet : 29 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

29 septembre 1943 -- A Kiev (Ukraine), 325 juifs et prisonniers de guerre soviétiques doivent déterrer et brûler les cadavres des victimes du massacre de Babi Yar en septembre 1941 afin d’éliminer toute trace des fosses communes où les juifs sont enterrés. Bien qu’enchaînés, ils se révoltent : 311 d’entre eux sont tués le lendemain par les nazis. 


- 680 juifs éminents, protégés par le commissaire du Reich en personne, doivent quitter le château de Barneveld (province de Gueldre, Pays-Bas) : des SS les conduisent au camp de regroupement de Westerbork.
Skynet : 29 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

29 septembre 1943 -- Du camp de Szebnie, en Pologne, 1 000 prisonniers sont conduits dans les bois, déshabillés et abattus.
Skynet : 29 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

29 septembre 1944 -- Un transport quitte le camp de concentration de Theresienstadt avec 1 500 juifs déportés au camp d’extermination d’Auschwitz.
Skynet : 29 septembre, ce jour-là, n’oubliez pas

29 septembre 1989 -- Dans une lettre datée du 29 septembre 1989, l'ambassadeur turc aux Etats-Unis, Nüzhet Kandemir, confirma que "le gouvernement turc a récemment annoncé sa décision d'ouvrir les archives ottomanes aux recherches universitaires sur les Arméniens... Nous pensons que l'ouverture des archives ottomanes permettra aux historiens de parvenir à leurs propres conclusions en ce qui concerne la controverse sur les événements qui se sont déroulés en Anatolie orientale au cours des dernières décennies de l'Empire ottoman".
Imprescriptible : Réexamen du « débat sur les archives ottomanes »

29 septembre 2003 -- Turquie : le Grand Conseil [parlement régional] du canton de Vaud (Suisse) a accepté, le 23 septembre 2003, à une très large majorité, le "postulat" du député Massimo Sandri proposant des mesures propres à reconnaître officiellement le génocide commis en 1915 par le gouvernement ottoman à l'encontre du peuple arménien et qui a fait un million et demi de victimes.
A la suite de l'adoption de ce postulat, la Turquie a annulé, le 29 septembre 2003, la visite de la ministre suisse des affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey prévue début octobre. La Turquie a notifié à l'ambassadeur de Suisse à Ankara qu'en raison de l'adoption du postulat par le parlement vaudois, Micheline Calmy-Rey n'était plus la bienvenue en Turquie.
Aidh : Le Grand Conseil vaudois (Suisse) reconnaît le génocide arménien de 1915

29 septembre 2010 -- Le Tribunal fédéral helvétique (TF) a confirmé la condamnation pour discrimination raciale d'Ali Mercan. Ce nationaliste turc, avait, lors d’une manifestation, qualifié le génocide arménien de «mensonge international». Les deux organisateurs de l’événement, qui avaient également nié le génocide, ont aussi été condamnés. Dans son arrêt, le TF reprend la même argumentation qu'il avait développée dans le cas du nationaliste turc Dogu Perincek (condamné pour discrimination raciale en 2007). Il relève que la qualification de génocide fait l'objet d'un large consensus, qui prévaut tant parmi la communauté scientifique qu'auprès du public. Peu importe si certains Etats n'ont pas encore reconnu l'existence du génocide.
Collectif VAN : Condamnation pour négation du génocide arménien


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org