Aujourd'hui : Dimanche, 17 juin 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 25 octobre
Publié le : 25-10-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


25 octobre 2010 -- Turquie : La 15ème audience du procès du meurtre du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink a eu lieu le 25 octobre à Istanbul. C’est la première session après la condamnation de la Turquie par la CEDH. La CEDH a récemment souligné que les forces de sécurité turques portent la responsabilité du meurtre. De nombreux observateurs ont assisté au procès dont les représentants du Barreau de Paris. L'avocate de la famille de Dink, Fethiye Çetin, a réitéré sa demande de fusionner les dossiers de Trabzon et d’Istanbul. Elle a rappelé que les fonctionnaires qui ont effectué l'enquête à Trabzon ont caché les preuves qui auraient fait la lumière dans ce meurtre. « Ils ont créé de fausses preuves et ont demandé aux témoins de modifier leurs déclarations en exerçant des pressions », a rappelé Çetin. Un avocat de la défense a demandé que le suspect Samast soit jugé devant un tribunal pour enfants.


Ça s’est passé un 25 octobre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

25 octobre 1905 -- Des émeutes antisémites éclatent à Ryepki (gouvernement de Tchernigov, Russie). Les habitations et les magasins juifs sont pillés et détruits. Les 286 familles de la communauté sont réduites à la misère.
Skynet : 25 octobre, ce jour-là, n’oubliez pas

25 octobre 1915 -- Empire ottoman : télégramme adressé par Talaat à la préfecture d'Alep le 25 octobre 1915 et portant le numéro 563.
Préparez et envoyez d'ici une semaine les papiers demandés par l'ordre secret n° 1923 en date du 25 septembre 1915 [8 octobre, n.s.].
(Apostille : S'en informer à la sous-direction générale des déportés. Le 23 octobre [5 novembre, n.s.]. Le préfet, Mustafa Abdulhalik.)
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible : Les documents Naïm-Andonian

25 octobre 1915 -- Londres, le 25 octobre – Le récit d’un témoin oculaire des atrocités envers les Arméniens fait au personnel britannique des Dardanelles par un prisonnier arménien qui servait dans l’armée turque, est envoyé par le correspondant Reuter avec la flotte des Dardanelles. Cet Arménien dit que la déclaration de la loi martiale à Zile incluait la confiscation de tous les biens des Arméniens.
Imprescriptible : Elimination de tous les Arméniens de la ville de Kerasunt

25 octobre 1915 -- Empire ottoman : l'ambassadeur allemand en TurquieHans Von Wangenheim décéda à Constantinople dans l’exercice de ses fonctions.
Imprescriptible : R. P. Yervant P‛erdahdjian : événements et faits observés à constantinople par le vicariat [patriarcal] (1914-1916)

25 octobre 1918 -- Après la chute d’Alep, toute la région subit des bouleversements. Les Enazés, notamment, étaient en pleine effervescence. En commençant par Alep, ils avaient coupé les lignes télégraphiques et détruit les postes militaires. En tant que station importante, Hamam ne pouvait également pas rester à l’abri des actions de ceux-ci. C’était à la fin du mois d’octobre. Quelques cavaliers énazés sont venus jusqu’au poste; ils ont amené le pavillon du croissant rouge de l’hôpital; ils l’ont rayé; ils ont déclaré qu’ils allaient le mettre en lambeaux; ils ont cassé le mât du drapeau, puis l’ont attaché à leurs chevaux avec des cordes. Le capitaine du cantonnement n’osa pas protester en voyant ce qu’ils faisaient et dit: «Ce sont les fils sauvages du désert. Que peuvent-ils comprendre à des affaires de drapeaux». Deux jours plus tard, ils sont partis, [mais] le 25 octobre le chef de leur tribu, cheïkh Suleyman est arrivé avec une escorte nombreuse de cavaliers, est descendu au poste militaire et a exigé qu’on lui remette les clefs des réserves. La veille, les soldats du cantonnement s’étaient déjà enfuis vers Rakka, de même que le commandant du camp, Isak çavuş, avec ses gendarmes mangeurs d’Arméniens, et le mudir du canton ( nahiye ), qui avaient filé précipitamment vers Rakka. Le capitaine remit sagement les clefs au cheïkh qui s’empressa de vider les réserves. Il fit transporter par chameaux ou bateaux les réserves alimentaires considérables [qui s’y trouvaient]: des dizaines de milliers de mesures de blé, d’orge, etc.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Les événements à Hamam, les méthodes de déportation

25 octobre 1939 -- Pologne : à Jaroslav, des juifs polonais sont chassés de l'autre côté de la rivière San, en territoire soviétique.
Skynet : 25 octobre, ce jour-là, n’oubliez pas

25 octobre 1940 -- Pologne : à Minsk Mazowiecki les Allemands nomment un Judenrat de vingt - quatre membres et plus tard mettent sur pied une force de police juive. Le 25 octobre 1940, un ghetto est établi. 5.242 Juifs y sont entassés dans des conditions de vie extrêment difficiles. Le Judenrat met sur pied une cantine et un hôpital, mais malgré cela une épidémie de typhus éclate durant l’hiver 1940 – 1941.
BS Encyclopédie : Les petits ghettos polonais

25 octobre 1941 -- Allemagne : les propres paroles d’Hitler, lorsqu’au cours d’une rencontre avec Heydrich et Himmler, de retour de Moghilev, il déclare, après avoir rappelé sa « prophétie » de 1939 et accusé les Juifs des vies perdues pendant la guerre :
« Que personne ne vienne me dire : on ne peut pas les pousser dans les marais. Qui se soucie alors de notre propre peuple ? Il est bon que la terreur nous précède du fait que nous exterminons les Juifs […] Nous écrivons de nouveau l’histoire, d’un point de vue racial. »
PHDN : L’extermination au jour le jour dans les documents contemporains

25 octobre 1941 -- 16 000 juifs d'Odessa (R.S.S. d'Ukraine) sont conduits hors de la ville et enchaînés par groupes de 40 à 50 personnes. Ils sont jetés dans des tranchés antitank et fusillés. Ce massacre est exécuté par les Roumains avec l'aide du commando spécial
- 300 juifs sont massacrés par les SS à Starodub région de Briansk, R.S.S. d'Ukraine). Quelques jeunes juifs résistent les armes à la main.
- Décret sur la confiscation par l’Etat nazi des biens des Juifs déportés.
- Création du Ghetto de Riga comprenant 30.000 juifs de Riga.
Skynet : 25 octobre, ce jour-là, n’oubliez pas

25 octobre 1942 -- 350 juifs d'Osijek (Hongrie) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.
- Tous les juifs norvégiens de plus de seize ans sont arrêtés. Ce jour-là, 209 personnes, au total, sont envoyées par mer d'Oslo à Stettin, d'où elles sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
Skynet : 25 octobre, ce jour-là, n’oubliez pas

25 octobre 1943 -- Les S.S assassinent 2 000 juifs du camp de Janovska, à Lvov (province de Galicie, R.S.S. d'Ukraine).
Skynet : 25 octobre, ce jour-là, n’oubliez pas

25 octobre 1943 -- Pologne : 2 500 femmes de Saloniques sont gazées à Birkenau. Elles chantent l’Hatikva en allant vers les chambres à gaz.
Ajpn : Repères chronologiques 1905 à 1945

25 octobre 2001 -- Le Parlement Européen réuni en session plénière a adopté le 25 octobre 2001 le rapport amendé de M. Lamassoure sur la Turquie. Les députés européens, par 271 voix contre 149, ont voté contre l'amendement 12 rejetant ainsi la mention de la reconnaissance par la Turquie du génocide des Arméniens dans le rapport définitif. Cet amendement proposé par 45 députés appartenant aux groupes politiques PSE, PPE et GUE stipulait que le PE "considère que l'approfondissement du dialogue sur la question de la reconnaissance du génocide dont a été victime la communauté arménienne au début du XXème siècle constitue une étape importante de cette normalisation" faisant référence aux relations entre les communautés et les états turcs et arméniens. Trois autres amendements allant dans le même sens, dont un proposé par la Gauche Unie Européenne et deux par le groupe Union pour l'Europe des Nations, n'ont pas récolté le nombre de votes nécessaires pour leur adoption.
CDCA : Le PARLEMENT EUROPEEN REFUSE de DEMANDER la RECONNAISSANCE du GENOCIDE ARMENIEN par la TURQUIE

25 octobre 2010 -- Turquie : La 15ème audience du procès du meurtre du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink a eu lieu le 25 octobre à Istanbul. C’est la première session après la condamnation de la Turquie par la CEDH. La CEDH a récemment souligné que les forces de sécurité turques portent la responsabilité du meurtre. De nombreux observateurs ont assisté au procès dont les représentants du Barreau de Paris. L'avocate de la famille de Dink, Fethiye Çetin, a réitéré sa demande de fusionner les dossiers de Trabzon et d’Istanbul. Elle a rappelé que les fonctionnaires qui ont effectué l'enquête à Trabzon ont caché les preuves qui auraient fait la lumière dans ce meurtre. « Ils ont créé de fausses preuves et ont demandé aux témoins de modifier leurs déclarations en exerçant des pressions », a rappelé Çetin. Un avocat de la défense a demandé que le suspect Samast soit jugé devant un tribunal pour enfants.
Collectif VAN - Turquie : le meurtrier de Dink devant un tribunal pour enfants ?


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org