Aujourd'hui : Mardi, 23 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 3 novembre
Publié le : 03-11-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique "Ephéméride" du Collectif VAN a été lancée le 6 décembre 2010. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 3 novembre 1896 -- En France, Jean Jaurès dénonça le massacre des populations arméniennes dans un discours à la Chambre des députés le 3 novembre 1896. Discours de Jean Jaurès à la Chambre des Députés.

Photo: Jean Jaurès (1859-1914) (homme politique français, orateur et parlementaire socialiste, il s'est notamment illustré par son pacifisme et son opposition au déclenchement de la Première Guerre mondiale.)


Ça s’est passé un 3 novembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


3 novembre 1839 -- Empire ottoman : Pendant la même période précédant le traité de Paris du 30 mars 1856, le Sultan Abdul Medjid II, sous l'impulsion de son ministre Rechid Pacha, inaugura l'ère des réformes turques, le Tanzimat. Le rescrit impérial ou Hatti Chérif promulgué, le 3 novembre 1839, à Gulhané, constituait, certes, au point de vue de l'Islam, une vériable révolution, puisqu'il introduisait, ne fût-ce que sous certains rapports, une égalité entre tous les sujets de la Porte. En effet, d'après cet acte, les nouvelles institutions « doivent principalement porter sur trois points, qui sont : 1° les garanties qui assurent à nos sujets une parfaite sécurité quant à la vie, leur honneur et leur fortune; 2° un mode régulier d'asseoir et de prélever les impôts; 3° un mode également régulier pour la levée des soldats et la durée de leur service ». Il est certain que, si les principes du Hatti Chérif de Gulhané avaient été mis en exécution, cet acte aurait rendu dorénavant inutile toute intervention d'humanité. Malheureusement, cette charte, comme toutes celles qui la suivirent, était vouée à la stérilité, par le fait du mauvais vouloir et de l'incapacité de l'administration ottomane. Quelques réformes furent, en effet, introduites, notamment dans l'administration des finances. Ainsi fut supprimée la ferme des dîmes — L'Iltizam — qui avait donné lieu à d'énormes abus; ainsi fut-il décidé que l'impôt spécial sur les non-Musulmans, la capitation (le Kharadj), serait dorénavant prélevé par l'entremise des communautés religieuses, ce qui épargnait du moins aux rayas les abus des collecteurs. Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : Période de la prépondérance de l'influence russe

3 novembre 1896 -- En France, Jean Jaurès dénonça le massacre des populations arméniennes dans un discours à la Chambre des députés le 3 novembre 1896. Discours de Jean Jaurès à la Chambre des Députés. « Voilà dix-huit ans, - et bien avant qu’il ne soit fondé en France ou à Londres des comités arméniens – que l’Europe réunie au congrès de Berlin avait reconnu elle-même, la nécessité de protéger les sujets arméniens de la Turquie. Voilà dix-huit ans qu’elle avait inséré dans le traité de Berlin l’engagement solennel de protéger la sécurité, la vie, l’honneur des Arméniens. Et il était entendu, en même temps, que l’Europe devrait demander des comptes annuels, devrait exercer un contrôle annuel sur les réformes et sur les garanties introduites par le Sultan dans ses relations avec ses sujets d’Asie Mineure. Eh bien ! Où sont ces comptes ? Où sont ces contrôles ? Où est la trace de cette intervention solennellement promise par l’Europe elle-même ? Et lorsque, devant la faillite de tous ces engagements, lorsque, devant l’indifférence de l’Europe qui détourne la tête, qui laisse se perpétuer contre l’Asie Mineure tous les abus antérieurs, qui se contente d’avoir dépecé l’empire turc, de lui avoir pris au profit des uns ou des autres, la Bulgarie, la Bosnie, l’Herzégovine et Chypre, et laisse subsister dans ce qui lui reste de provinces les abus qui avaient servi de prétexte à de nouvelles interventions ou à de nouvelles spoliations,-…vous vous étonnez que les Arméniens, qui sont les dupes ou les victimes de cette intrigue européenne, de ce manquement à la parole européenne, aillent dans les capitales, à Paris, à Londres, essayer d’éveiller un peu la pitié, l’attention de l’Europe ! Et, lorsque, dans les rapports des délégués et de la commission d’Erzeroum chargés d’examiner les faits qui s’étaient produits à Sassoun, lorsque, dans les rapports officiels des consuls de l’Europe sur les faits des six principaux vilayets d’Asie Mineure, j'ai lu le détail des brutalités atroces commises de concert par les Kurdes et par la soldatesque du Sultan….. les filles distribuées entre les soldats turcs e les nomades kurdes et violées jusqu’à ce que les soldats les ayant épuisées d’outrages les fusillent enfin en un exercice monstrueux de sadisme, avec des balles partant du bas-ventre et passant au crâne, le meurtre s’essayant à la forme du viol, et le soir, auprès des tentes ou les soldats et les nomades se livraient à la même orgie, les grandes fosses creusées pour tous ces cadavres, et les Arméniens fous de douleur qui s’y précipitaient vivant;…. la guerre d’extermination prenant tout à coup des proportions beaucoup plus vastes; et ce n’était plus de petits groupes qu’on massacrait, mais dans les villes par grandes masses de 3000 et 4000 victimes en un jour, au son du clairon, avec la régularité de l’exécution d’une sentence; voilà ce qui a été fait, voilà ce qu’a vu l’Europe; voilà ce dont elle s’est détournée ! – et lorsque, je le répète, j'en ai vu le détail, il m’a semblé que toutes les horreurs de la guerre de Trente ans étaient déchaînées dans cet horizon oriental lointain et farouche. »
Wikipedia
crda-france.org

3 novembre 1915 -- Empire ottoman : docteur Schacht, un médecin militaire allemand qui s’est installé près du village de Der-el-Zor (Deir el-Zor) a rapporté sur les 7000 têtes arméniennes (crânes) coupées dans Sabgha district près de l'Euphrate.
ANI : Chronology of the Armenian Genocide -- 1915 (October-December)

3 novembre 1918 -- Empire ottoman : la deuxième session de la Convention que le parti Ittihad Tejeddut avait tenue sous la présidence d'Ismail Bey Janbolat, ancien assistant de Talaat. Un comité exécutif de vingt et un membres est élu.
ANI : Chronology of the Armenian Genocide -- 1918

3 novembre 1940 -- Obligation pour les Juifs polonais du Gouvernement général de porter l'étoile jaune.
ajpn

3 novembre 1941 -- Les SS assassinent 600 juifs à Turez (district de Novogrudok, R.S.S. de Biélorussie).
En deux jours, 2 500 juifs de Gomel (R.S.S. de Biélorussie), internés dans un camp près de Monastyrek, sont fusillés dans une tranchée antitank près de Lechtchinec.
Israelvivra.com

3 novembre 1942 -- 2 000 juifs sont assassinés lors de la dernière Aktion dirigée contre les juifs de Zaklikov (province de Lublin).
Début de la déportation de 2 000 juifs de Radoszyn (district de Kielce, Pologne) et de 7 000 juifs du ghetto de Tomaszov Rawski (district de Lodz) au camp d'extermination de Treblinka.
Israelvivra.com

3 novembre 1943 -- Après la capitulation de l'Italie, le pays est partagé entre le Sud occupé par les Alliés et le Nord occupé par les Allemands. Les juifs vivant dans le Nord sont victimes, à leur tour, de la « solution finale ». Ce jour-là, au cours d'une Aktion déclenchée par les Allemands à Gênes, 300 juifs italiens et 100 juifs étrangers sont déportés parmi lesquels le Rabbin Riccardo Pacifici.
Israelvivra.com
ajpn

3 novembre 1943 -- En trois jours, 3 000 juifs sont arrêtés à Radoszyce (Pologne) et déportés au camp d'extermination de Treblinka.
Les SS assassinent 2 500 juifs dans le camp de la rue Lipova à Lublin.
3 000 juifs environ sont assassinés par les SS et la police lettonne à Riga.
Au cours d'un massacre commis dans le camp de concentration de Maïdanek, 14 000 juifs de la région de Lublin et 4 000 internés du camp, soit un total de 18 000 âmes, sont assassinés par les nazis.
Israelvivra.com

3 novembre 1944 -- 400 juifs sont déportés de Sered (Slovaquie) au camp d'extermination d'Auschwitz.
Israelvivra.com

3 novembre 1955 -- L'Iran adhère au pacte entre la Turquie et l'Irak.
Wikipedia

3 novembre 1996 -- Turquie : Abdullah Çatlı, leader de l'organisation turque ultra-nationaliste des Loups gris, meurt dans un accident de voiture. L'événement déclenche le scandale de Susurluk et entraîne la démission du ministre de l'intérieur Mehmet Ağar. L'affaire Susurluk (Susurluk skandalı en turc) a eu lieu le 3 novembre 1996 à Susurluk, petite ville située dans la province de Balıkesir. Cette affaire révèle les liens étroits entretenus à l'époque entre politique, police et mafia d'extrême droite turque. Abdullah Çatlı a été inculpé par la justice turque à plusieurs reprises pour des affaires de meurtre.
Wikipedia
Wikipedia : L'affaire Susurluk
Wikipedia : Abdullah Çatlı

3 novembre 2002 -- Turquie : les islamistes modérés du Parti de la justice et du développement (Adalet ve Kalkınma Partisi ou AKP) remportent à une large majorité les élections législatives turques, leurs permettant ainsi de former seuls un gouvernement.
Wikipedia

3 novembre 2007 -- Belgique : à Bruxelles, de 4.000 à 6.000 manifestants d'origine turque ont répondu à l'appel de différentes associations turcophones à se rassembler au rond-point Schuman pour une impressionnante démonstration nationaliste turque : le MHP des Loups Gris est l’une des associations organisatrices. Mehmet Saygin, de l'European Union of Turkish democrats, justifie leur présence en ces termes : "Ces mouvements associatifs font appel à des assises populaires importantes, est-ce que nous allons jeter l'anathème, stigmatiser ?"…
Collectifvan.org

3 novembre 2009 -- France : Deux procès à Lyon. Le procès intenté pour discrimination par Sirma Oran contre le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret. La fille de Baskin Oran était candidate aux municipales de 2008, sur la Liste des Verts, alliés du Parti Socialiste conduit par JP Bret. Ce dernier lui avait demandé de s’exprimer clairement sur sa position vis à vis du génocide arménien pour être conforme aux positions du PS. Mme Oran avait préféré renoncer à figurer sur la liste PS-Verts.
2ème procès : Movses Nissanian, l'un des conseillers municipaux du Maire socialiste de Villeurbanne Jean-Paul Bret, est convoqué devant le Tribunal de Grande Instance de Lyon (rue Servient - Lyon 3ème). Descendant de victimes du génocide arménien de 1915, Movses Nissanian est accusé d'injure envers l'auteur d'un article visant à relativiser le génocide arménien et à inverser le rôle des victimes et des bourreaux, mis en ligne le lundi 11 février 2008 par le site Turquie Européenne "Un génie méconnu : Jean-Paul Bret".
Collectifvan.org/Lyon : 2 procès autour du génocide arménien
Collectifvan.org/Lyon : procès du génocide arménien


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org