Aujourd'hui : Lundi, 3 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : un aéroport portant le nom des auteurs du massacre de Dersim?
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - "Suite à une mesure du gouvernement turc, de rebaptiser une caserne militaire qui portait le nom d'un général reconnu coupable d’avoir tué 33 villageois kurdes il y a plus d’un demi-siècle, le président d'une organisation alévie basée en Europe a demandé au gouvernement de rebaptiser également un aéroport et une caserne militaire qui portent le nom de deux des auteurs principaux auteurs d'un massacre survenu en 1937 dans la ville alévie de Tunceli (NdT Dersim)". Le Collectif VAN vous livre la traduction d'un article en anglais publié sur le site turc Today's Zaman le 8 novembre 2011.


Un groupe appelle à rebaptiser un aéroport et des casernes portant le nom des auteurs du massacre de Dersim

Mardi 8 novembre 2011/ TODAYSZAMAN.COM

Suite à une mesure du gouvernement turc, de rebaptiser une caserne militaire qui portait le nom d'un général reconnu coupable d’avoir tué 33 villageois kurdes il y a plus d’un demi-siècle, le président d'une organisation alévie basée en Europe a demandé au gouvernement de rebaptiser également un aéroport et une caserne militaire qui portent le nom de deux des auteurs principaux auteurs d'un massacre survenu en 1937 dans la ville alévie de Tunceli (NdT Dersim).

Yaşar Kaya, le président de la Fédération des associations de Dersim (FDG) a déclaré lundi dans un communiqué, que la suppression du nom du général Mustafa Muğlalı des casernes militaires situées dans la province de Van la semaine dernière, était une mesure positive en termes de civilisation, mais que cela n’était pas suffisant. Les casernes sont situées dans le district d’Özalp, province de Van, où 33 Kurdes ont été exécutés par des bataillons en 1943 sur ordre du général Muğlalı. Le général avait finalement été condamné pour les meurtres et il est décédé plus tard en prison, mais en 2004, on a donné son nom aux casernes militaires du district où les victimes avaient été exécutées. Le gouvernement a pris une mesure importante en changeant le nom de ces casernes la semaine dernière.

« Le gouvernement devrait également rebaptiser les institutions qui portent aussi les noms de ceux qui ont mené à la mort des gens innocents et qui ont commis des crimes contre l'humanité », a dit Kaya dans la déclaration.

La déclaration disait : « Le nom du pilote Sabiha Gökçen, qui a volontairement participé au Massacre de Dersim en 1937 et qui a causé la mort de centaines des civils en lâchant 50 kilos de bombes, a été donné à un aéroport d’Istanbul, comme s’il était un héros national. »
De même, Kaya a déclaré que le nom du général Abdullah Alpdoğan, qui a géré le Massacre de Dersim, a été donné à une caserne militaire dans la province orientale dÂ’Elazığ.

« Les fonctionnaires gouvernementaux sont considérés comme partie prenante du crime de ceux qui ont tué des gens innocents et commis des crimes contre l'humanité, car ils donnent leurs noms à des rues, des aéroports, des casernes militaires et des écoles, comme s'ils étaient des héros nationaux. Si vous déclarez que ceux qui ont commis des crimes contre lÂ’humanité sont des héros, vous ne pouvez pas être un pays démocratique et transmettre la démocratie et les droits de l'homme aux générations suivantes. Les noms des lieux portant les noms de Sabiha Gökçen et Abdullah Alpdoğan devraient aussi être changés. Cela ouvrira la voie à une confrontation du passé et à la démocratisation », a déclaré Kaya.

La révolte de Dersim a eu lieu en 1937 à Dersim, qui était historiquement une région semi-autonome. La révolte a été menée par Seyyid Rıza, le chef dÂ’une tribu Zaza de la région. Le gouvernement turc de l’époque, dirigé par le leader de lÂ’ancien Parti républicain du peuple (CHP), İsmet İnönü, avait répondu par des bombardements aériens contre les rebelles, tuant environ 70°000 Kurdes. Dersim a pris le nom de Tunceli après la révolte.

©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 21 novembre 2011 – 07:33 –www.collectifvan.org




Retour à la rubrique


Source/Lien : Today's Zaman



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org