Aujourd'hui : Lundi, 16 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 23 novembre
Publié le : 23-11-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo: 23 novembre 1918 -- Empire ottoman : une Commission d’enquête de l’administration est instituée par le sultan au sein des locaux de la Sécurité générale, sous la présidence de Hasan Mazhar bey, ex-vali d’Angora. Elle entreprend de recueillir des éléments et des témoignages en concentrant plus particulièrement ses investigations sur les fonctionnaires de l’État impliqués dans les crimes commis contre les populations arméniennes. En trois mois, elle instruit cent trente dossiers d’instruction, qu’elle transmet progressivement à la cour martiale.


Le bandeau #FreeOsmanKavala, situé au-dessous du visuel, se veut un rappel permanent et quotidien par le Collectif VAN de l'appel à libérer Osman Kavala.



Ça s’est passé un 23 novembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

23 novembre 1914 -- Empire ottoman : le sultan et le cheïkh-ul-islam proclament le djihad et appellent les musulmans du monde entier à se soulever contre les infidèles, à constituer des bandes et à massacrer les chrétiens. On ignore quand la nouvelle du djihad parvient à Mardin, ni quel en est l’effet exact sur les musulmans de la ville et du sandjak. Il est néanmoins certain que ce sera le principal argument utilisé pour les appeler au massacre lorsque la décision d’anéantir les Arméniens sera prise. D’autre part la prescription du djihad concerne tous les chrétiens. De ce fait, l’ordre concernant les Arméniens est spontanément étendu aux autres communautés chrétiennes.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Mardin dans la Guerre mondiale

23 novembre 1915 -- Empire ottoman : les ordres de massacre de Talaat adressés à la préfecture d’Alep.
Exterminez par des moyens secrets tout Arménien des provinces de l’est (Arménie) que vous trouveriez dans votre territoire.
Le Ministre de l’Intérieur Talaat
Heinrich Vierbücher , Arménie 1915, Témoignage d'un officier allemand
Imprescriptible : Les ordres de massacre de Talaat adressés à la préfecture d’Alep

23 novembre 1918 -- Empire ottoman : une Commission d’enquête de l’administration est instituée par le sultan au sein des locaux de la Sécurité générale, sous la présidence de Hasan Mazhar bey, ex-vali d’Angora. Elle entreprend de recueillir des éléments et des témoignages en concentrant plus particulièrement ses investigations sur les fonctionnaires de l’État impliqués dans les crimes commis contre les populations arméniennes. En trois mois, elle instruit cent trente dossiers d’instruction, qu’elle transmet progressivement à la cour martiale.
*** (Dadrian, 1994 :507; Akçam, 1999 :445-446).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

23 novembre 1918 -- Les forces de la République d'Arménie libérent Alexandropol.
American University of Armenia : This day in Armenian history

23 novembre 1920 -- Conseil de la Société des Nations : « L’Assemblée, désireuse de collaborer avec le Conseil pour mettre fin dans le plus bref délai possible à l’horrible tragédie arménienne, invite le Conseil à s’entendre avec les gouvernements pour qu’une puissance soit chargée de prendre les mesures nécessaires en vue de mettre un terme aux hostilités entre l’Arménie et les Kémalistes ».
L’Assemblée accepta à l’unanimité la proposition de M. Viviani, tout en adoptant également celle de M. Lafontaine, à laquelle s’était rallié lord Robert Cecil. À la suite de ce débat, le 23 novembre 1920, le Conseil de la Société des Nations adressa donc à tous les gouvernements membres de la Société ainsi qu’au gouvernement des États-Unis d’Amérique la résolution adoptée, en y joignant un pressant appel en faveur de l’Arménie. Mais trois gouvernements seulement se déclarèrent prêts à entreprendre la tâche humanitaire qu’on leur proposait. Le Président des États-Unis d’Amérique, Wilson, répondit qu’il serait « prêt à offrir sa médiation personnelle par l’entremise d’un représentant qu’il désignerait » (1er décembre 1920). De même, les gouvernements espagnol et brésilien se déclarèrent prêts à contribuer : le premier, « à toute action d’ordre moral et diplomatique » en faveur de l’Arménie, le second, à mettre un terme « à la situation angoissante de l’Arménie » (30 novembre). À la suite de la réception de ces dépêches, le Conseil pria ces trois gouvernements de se mettre en rapport pour convenir d’une collaboration (2 décembre 1920)
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible : Secours à l’Arménie

23 novembre 1921 -- Turquie : lettre de Vahan Portoukalian à Kourken Tahmazian
Le journal Adana Postasse a été distribué ce matin au cri de «Vive Moustapha Kémal ». Il publie une déclaration du gouvernement d’Angora où l’on fait aux chrétiens les plus alléchantes promesses : 1) une commission va rechercher vols et autres injustices commises pendant la guerre, et faire rendre gorge aux voleurs ; 2) les chrétiens sont exempts pendant trois mois du service militaire ; 3) les professeurs, les employés de l’administration, des banques, des grandes maisons de commerce et d’industrie, du chemin de fer, seront aussi, autant que faire se pourra, exemptés du même service ; 4) les employés de l’administration conserveront leur emploi ou en recevront un autre ; 5) liberté entière de circulation. La sécurité étant assurée, on exhorte à ne pas quitter le pays ; mais liberté de partir, liberté aussi de rentrer.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : L’évacuation française de la Cilicie en 1921 vue par l’officier Vahan Portoukalian

23 novembre 1938 -- Toutes les sociétés juives sont dissoutes.
Skynet : 23 novembre, ce jour-là, n’oubliez pas

23 novembre 1939 -- Le port de l'étoile jaune devient obligatoire pour les juifs de Pologne.
- Les Juifs du Gouvernement Général sont tenus de porter un brassard.
Skynet : 23 novembre, ce jour-là, n’oubliez pas

23 novembre 1941 -- Un transport quitte Vienne (Autriche) avec 995 juifs déportés à Riga (Lettonie).
Skynet : 23 novembre, ce jour-là, n’oubliez pas

23 novembre 1942 -- 850 juifs de Strzygov (Varsovie) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
- 650 juifs d'Oszmiany (Biélorussie) sont fusillés dans une forêt près du domaine d'Agleyby.
- En cinq jours, 10 000 juifs du ghetto de Szydloviec (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka, où ils sont assassinés quelques heures après leur arrivée.
Skynet : 23 novembre, ce jour-là, n’oubliez pas

23 novembre 1943 -- 150 résistants juifs parviennent à fuir de Kovno (Lituanie) dans les bois, où ils se battent contre les SS. Beaucoup d'entre eux seront tués au combat.
Skynet : 23 novembre, ce jour-là, n’oubliez pas

23 novembre 1986 -- Australie : un attentat à l’explosif est commis contre le consulat de Turquie à Melbourne : le terroriste, Hagop Levonian, est tué, la bombe ayant explosé trop tôt, une passante australienne est blessée, le consulat gravement endommagé. Levon Demirian, membre de la FRA, est condamné pour avoir organisé l’attentat, et passe dix ans en prison.
Wikipédia : Commandos des justiciers du génocide arménien

23 novembre 1988 -- 500 000 Azéris défilent dans Bakou contre les revendications arméniennes et organisent un pogrom à Kirovabad.
CDCA : L’histoire de l’Arménie

23 novembre 1991 -- Le Président azerbaïdjanais Moutalibov signe la loi sur la dissolution de la région autonome du Nagorno Gharabagh. La région est arbitrairement attribué aux districts azerbaïdjanais et les noms des lieux géographiques sont modifiés en violation des articles 86 et 87 de la Constitution soviétique et des lois propres de l'Azerbaïdjan.
American University of Armenia : This day in Armenian history


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org