Aujourd'hui : Mercredi, 25 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 24 novembre
Publié le : 24-11-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 24 novembre 1941 -- Tchécoslovaquie : à Terezín, dans les Sudètes, les nazis ouvrent le un camp-modèle destiné à berner (avec succès) les représentants de la Croix-Rouge. Ce ghetto où les familles ne sont pas disloquées ni le travail forcé imposé et sont relativement privilégiées par rapport à ce que les Juifs connaissent ailleurs. Mais la plupart des 140 000 personnes à y avoir transité, en majorité des Tchèques, ont ensuite été déportées pour Auschwitz où elles seront assassinées, notamment lors de la liquidation du « camp des familles » en avril 1944.


Le bandeau #FreeOsmanKavala, situé au-dessous du visuel, se veut un rappel permanent et quotidien par le Collectif VAN de l'appel à libérer Osman Kavala.


Ça s’est passé un 24 novembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

24 novembre 1605 -- Les juifs de Bochnia (Pologne) et des environs sont expulsés par décision du roi Sigismond III Vasa après qu'un juif de cette ville et deux de ses parents, accusés de profanation d'hostie, se furent enfuis : l'ensemble de la communauté est tenue pour responsable.
Skynet : 24 novembre, ce jour-là, n’oubliez pas

24 novembre 1895 -- Empire ottoman : dans les villages, on massacre toujours. A Sivas, on compte 1 500 tués, 300 magasins et 400 échoppes entièrement détruits. La misère des survivants est poignante. On voit des chiens passer ayant à la gueule des débris humains : ils ont été déterrer des cadavres dans les champs. Presque toutes les victimes sont des hommes, mais on a enlevé et vendu plusieurs jeunes filles.
© Jean-Marie Carzou, Arménie 1915, un génocide exemplaire
Imprescriptible : 1895 ou la répétition générale

24 novembre 1917 -- URSS : le gouvernement des Soviets publia une proclamation « à tous les travailleurs musulmans de la Russie et de l’Orient », qui garantit aux Musulmans russes l’autonomie de leur vie nationale et culturelle et déclara abolis le traité anglo-russe sur les zones d’influence en Perse ainsi que les traités secrets de la Russie avec les puissances occidentales sur la cession de Constantinople. Cette déclaration annula également le traité sur le partage de la Turquie et l’annexion de l’Arménie. Puis elle ajouta : « Dès que les opérations de guerre seront terminées, les Arméniens auront le droit de décider de leur sort politique ». Et les Soviets la terminaient par un violent appel aux Musulmans, en les incitant à profiter du moment actuel où s’écroulent les bases du vieux monde pour se débarrasser du joug des « rapaces de l’impérialisme européen »
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible : La politique orientale des Soviets et ses relations avec le Kémalisme

24 novembre au 21 décembre 1918 -- Empire ottoman : la Cinquième commission du Parlement ottoman, chargée d’enquêter sur les crimes commis durant la guerre, auditionne les membres du Comité central jeune-turc et des cabinets ministériels encore présents à Constantinople.
*** (Kévorkian, 2006 :890).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

24 Novembre 1933 -- Allemagne : Les parlementaires nazis font passer une loi contre les criminels dangereux et habituels qui autorise l'envoi en camps de concentration : mendiants, sans domiciles, alcooliques et chômeurs.
Seconde guerre : Chronologie de 1933

24 novembre 1934 -- Turquie : l’Assemblée donne à Mustafa Kemal le nom d’Atatürk, ce qui ne veut pas dire « père des Turcs », mais le « Turc-Père », au sens de « turc comme l'étaient les anciens », le mot Ata voulant dire ancêtre.
Wikipédia : Mustafa Kemal Atatürk

24 novembre 1938 -- Allemagne : Das Schwarze Korps, le journal officiel de la SS qui diffusait à plus de 70 000 exemplaires, publie en première page dans son numéro 47 du 24 novembre 1938, deux semaines après les progroms de la Nuit de Cristal, un article intitulé « Les Juifs, et maintenant ? » (Juden, was nun ?). Cet article constitue un véritable programme, annonçant l’extermination à venir. Déclinant les accusations antisémites habituelles de sabotage de l’économie, de bellicisme et d’incitation aux meurtres, Das Schwarze Korps préconise une « solution totale de la question juive », consistant d’une part en une « élimination des Juifs de l’économie allemande », d’autre part en une expulsion des Juifs des maisons allemandes vers des quartiers réservés, sans aucun contact avec les « Allemands » (c’est-à-dire les Allemands non juifs), et surtout en les privant explicitement de tout moyen de subsistance.
PHDN : L’extermination au jour le jour dans les documents contemporains

24 novembre 1941 -- Les SS fusillent 300 juifs à Kozlowstchine (Biélorussie).
- Création du ghetto et camp de concentration de Theresienstadt où environ 75 000 juifs passeront jusqu'à la fin de la guerre.
- Environ 18 000 juifs sont entassés dans le camp de concentration d'Armechetka (Transnitrie d'Ukraine).
- Tchécoslovaquie : à Terezín, dans les Sudètes, les nazis ouvrent le un camp-modèle destiné à berner (avec succès) les représentants de la Croix-Rouge. Ce ghetto où les familles ne sont pas disloquées ni le travail forcé imposé et sont relativement privilégiées par rapport à ce que les Juifs connaissent ailleurs. Mais la plupart des 140 000 personnes à y avoir transité, en majorité des Tchèques, ont ensuite été déportées pour Auschwitz où elles seront assassinées, notamment lors de la liquidation du « camp des familles » en avril 1944.
Skynet : 24 novembre, ce jour-là, n’oubliez pas

24 novembre 1942 -- 709 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
- iquidation du ghetto de Mlava (Varsovie) : un petit groupe d'ouvriers juifs, utilisé par les Allemands, reste en vie quelque temps encore.
Skynet : 24 novembre, ce jour-là, n’oubliez pas

24 novembre 1942 -- USA : 24 novembre : Le Département d'Etat américain constate que 2 millions de Juifs ont été tués et qu'il existe un plan d'extermination.
Cliotexte : Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945)

24 novembre 1942 -- Pologne : la liquidation du ghetto de Konskie commence en novembre 1942. le 24 novembre 1942 a lieu une sélection, opérée sans doute par le police juive : 70 jeunes juifs physiquement forts sont envoyés dans le camp de travail de Skarzysko Kamienna au profit de l’entreprise Hasag. Après cette sélection, 700 juifs restent dans le bloc.
BS Encyclopédie : Le ghetto de Konskie

24 novembre 1944 -- Les 200 derniers juifs du ghetto de Piotrkov Trybunalski (Pologne) sont déportés aux camps de concentration de Buchenwald et de Bergen-Belsen.
Skynet : 24 novembre, ce jour-là, n’oubliez pas


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org