Aujourd'hui : Dimanche, 17 décembre 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 7 décembre
Publié le : 07-12-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 7 décembre 1988 -- Un terrible séisme affecte l’Arménie. Son épicentre se trouve à Spitak, à une centaine de kilomètres d’Erevan. Les villes de Leninakan et de Kirovakan sont durement touchées et des hôpitaux d’Erevan se sont écroulés sur leurs occupants. Le bilan est de cinquante mille morts et de quatre cent mille sans abri. Incapables de faire face, les autorités soviétiques ne peuvent qu’imposer le couvre-feu pour empêcher les pillages. Les autorités soviétiques arrêtent les responsables du comité Karabagh qui ne seront libérés qu’au mois de juin suivant.


Le bandeau #FreeOsmanKavala
, situé sous chaque visuel de notre site, est un appel du Collectif VAN à libérer Osman Kavala, injustement incarcéré en Turquie depuis le 1er novembre 2017.


Ça s’est passé un 7 décembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

7 décembre 1915 -- Turquie : l’ambassadeur d’Allemagne Metternich informe Berlin de la déportation de 4 000 Arméniens de Constantinople vers l’Anatolie, avant celles des 80 000 autres. Les premiers touchés sont les provinciaux, les célibataires, avant le tour des familles.
Petite encyclopédie du génocide arménien: “La deuxième phase du génocide en Syrie-Mésopotamie”

7 décembre 1915 -- Turquie : la missionnaire suédoise du KMA, Alma Johansson, raconta ce qu’elle avait vécu, ainsi que sa collègue norvégienne du KMA, Bodil Biorn, rapport publié dans une brochure confidentielle de sept pages, qui fut diffusé parmi les membres danois du KMA. Cette brochure mentionne de manière explicite les massacres d’Arméniens dont elles furent témoins à Moush et dans la région de Kharpert, où elle se retrouvèrent avec des missionnaires danoises après avoir été expulsées de Moush, massacres qui faisaient partie de « l’extermination totale » des Arméniens. La crainte de mettre en danger les missionnaires, les Arméniens survivants et la poursuite de l’action engagée après la guerre, était si grande que même dans une brochure confidentielle seules les initiales des prénoms de ces missionnaires y figurent.
Armenian Trends - Mes Arménies: Scandinavie et génocide arménien

7 décembre 1916 -- Dans l’Empire ottoman, «Selon un rapport présenté par le ministère de l'Intérieur au Grand Vizir le 7 décembre 1916, environ 702 900 personnes avaient été réinstallées ; en 1915, on avait dépensé pour cela 25 millions de kurush ; à la fin du mois d'octobre 1916, on avait dépensé 86 millions de kurush, et à la fin de l'année, on en aurait dépensé 150 millions de plus». Gürün, op. cit. p. 214.
Imprescriptible : Réexamen du « débat sur les archives ottomanes »

7 décembre 1917 -- Russie : Les avis sur les premiers jours suivant le changement de pouvoir d’Octobre sont partagés. Pour certains, il s’agit dès le début d’une dictature. Maxime Gorki écrit le 7 décembre 1917 : « Les bolcheviks ont placé le Congrès des soviets devant le fait accompli de la prise du pouvoir par eux-mêmes, non par les soviets. [...] Il s’agit d’une république oligarchique, la république de quelques commissaires du peuple. »
Wikipédia: Révolution russe

7 décembre 1941 -- Allemagne : Le décret « Nuit et Brouillard », signé par le Maréchal Keitel, prévoit la déportation pour tous les opposants ou ennemis du Reich.
Histoire pour tous

7 décembre 1941 -- En deux jours, 450 hommes sont tués à Riga (Lettonie) dans l'usine Quadrat. De nombreux juifs se trouvent parmi eux.
- Les juifs de Novogrudok (Biélorussie) doivent se rassembler dans la cour du tribunal, où ils sont sélectionnés par les SS : 400 juifs sont fusillés dans des tranchés dans le village voisin de Skrydlevo, les autres enfermés dans un ghetto nouvellement créé.
- Premiers convois de Juifs à Chelmno (camions à gaz)
- Commence le gazage des juifs à Chelmno.
Skynet : 7 décembre, ce jour-là, n’oubliez pas

7 décembre 1942 -- Les SS et la police ukrainienne déclenchent une Action dans le ghetto de Rava Ruska (kraine) : en cinq jours, près de 3 000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec.
Skynet : 7 décembre, ce jour-là, n’oubliez pas

7 décembre 1943 -- 1 000 juifs, hommes et femmes, sont déportés du camp de regroupement de Drancy (France) à destination d'Auschwitz. 661 juifs sont envoyés dan les chambres à gaz dès leur arrivée. 42 hommes et 2 femmes seulement verront la fin de la guerre.
Skynet : 7 décembre, ce jour-là, n’oubliez pas

7 décembre 1988 -- Un terrible séisme affecte l’Arménie. Son épicentre se trouve à Spitak, à une centaine de kilomètres d’Erevan. Les villes de Leninakan et de Kirovakan sont durement touchées et des hôpitaux d’Erevan se sont écroulés sur leurs occupants. Le bilan est de cinquante mille morts et de quatre cent mille sans abri. Incapables de faire face, les autorités soviétiques ne peuvent qu’imposer le couvre-feu pour empêcher les pillages. Les autorités soviétiques arrêtent les responsables du comité Karabagh qui ne seront libérés qu’au mois de juin suivant.

Le séisme de 1988 en Arménie est un séisme de 6,9 sur l'échelle de Richter qui dévaste la région de Spitak, en Arménie, le 7 décembre 1988 à 11 h 41 (heure locale). En moins de huit secondes, une faille s'est ouverte sur une longueur de 20 kilomètres. Les deux blocs de fracture en présence ont instantanément coulissé l'un sur l'autre, en biseau. Le phénomène a atteint une amplitude de 1,6 mètre.
Selon les estimations, entre 25 000 et 30 000 personnes sont mortes, pour la plupart sous les décombres des bâtiments non conçus pour résister à un tel séisme. Les sauveteurs n'ont pu sauver que 80 personnes prisonnières des décombres. Il y a officiellement 15 524 blessés et 530 000 sans-abri. Sous l'impulsion de la diaspora arménienne dans le monde, les organisations humanitaires de tous pays ont porté assistance aux sinistrés. Immédiatement après ce tremblement de terre, la centrale nucléaire de Metsamor fut arrêtée par mesure de sécurité. Des artistes français, menés par Charles Aznavour, ont enregistré une chanson, Pour toi Arménie, pour venir en aide financièrement aux victimes de la catastrophe. Outre-Atlantique, la chanteuse et actrice Cher, d'origine arménienne, est venue apporter son soutien au peuple arménien à travers son don à la Croix-Rouge. Le 23 novembre 2008, un gala souvenir est organisé en la cathédrale Sainte-Croix-des-Arméniens, dans le troisième arrondissement de Paris, pour commémorer les vingt ans du tremblement de terre en Arménie. Plusieurs artistes dont la soprano Hermineh Yerissian, la mezzo-soprano Hélène Cospen et le baryton basse Mourad Amirkhanian, participent avec l'orchestre de chambre Euridys dirigé par Dominique Sourisse, à cette manifestation.
Clio: Chronologie Arménie
Wikipedia

7 décembre 2000 -- U.E. : en marge du Conseil européen de Nice, Günter Verheugen, commissaire européen chargé de l'élargissement, explique la nécessité pour la Turquie de procéder à d'importantes réformes politiques afin de pouvoir éventuellement adhérer à l'Union européenne.
ENA: Interview de Günter Verheugen: la Turquie et l'Union européenne (Nice, 7 décembre 2000)

7 décembre 2006 -- U.E. : Dans l'espoir d'encourager la poursuite des pourparlers sur son adhésion à l'Union européenne, la Turquie propose d'ouvrir un de ses principaux ports aux navires chypriotes.
La Tribune: L'éphéméride du lundi 7 décembre 2009

7 décembre 2008 -- France : Plus de 420 tombes du carré musulman du cimetière militaire de Notre-Dame-de-Lorette, à Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais), sont profanées.
La Tribune: L'éphéméride du lundi 7 décembre 2009

7 décembre 2009 -- Plusieurs milliers d'étudiants opposés à Mahmoud Ahmadinejad manifestent à Téhéran et dans d'autres villes d'Iran.
Yahoo!: L'éphéméride du mardi 7 décembre 2010


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org