Aujourd'hui : Samedi, 6 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Paris Descartes : Turquie, quelle économie pour quelle démocratie ?
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La Faculté de Droit de l’Université René Descartes (Paris V) organise ce mercredi 14 décembre 2011 à Malakoff, en collaboration avec le Centre culturel "Anatolie", une table ronde intitulée "La Turquie et l'Europe - La candidature de la Turquie : les données économiques et les dernières réformes".

L'une des précédentes tables-rondes à laquelle le Collectif VAN avait assisté en 2007, était - de l’aveu même de ses organisateurs -, destinée à promouvoir l’entrée de la Turquie dans l’UE. Cette mission avait été alors parfaitement accomplie au prix d'interventions malheureusement d’un faible niveau académique, truffées d'erreurs, d'omissions et d'approximations. Plus grave encore, des manquements éthiques - sidérants pour un établissement supérieur français - avaient été relevés, notamment concernant le génocide arménien.

Aujourd'hui, à l'heure où de plus en plus d'universitaires, d'étudiants, et d'intellectuels sont emprisonnés arbitrairement en Turquie, on ose espérer qu'un établissement d’enseignement supérieur français de cette renommée, dirigé par un doyen aussi respecté qu'Axel Kahn, ne se fasse pas de nouveau aveuglément le chantre de l'adhésion de la grande "démocratie" turque.

Il importe que le Professeur Annie Gruber - qui organise ce colloque, en présence du premier conseiller de l’ambassade de Turquie - dénonce clairement la situation préoccupante de la liberté d'expression en Turquie.
En effet, des arrestations abusives frappent les milieux universitaires, étudiants, intellectuels et journalistiques : il en va ainsi pour Madame Busra Ersanli, professeur de sociologie, constitutionnaliste turque, incarcérée depuis le 28 octobre 2011 dans le cadre des Opérations KCK, et de M. Ragip Zarakolu, éditeur des Editions Belge, arrêté le même jour pour les mêmes prétextes, et mis à l'isolement dans une prison de haute sécurité, tout comme son fils Deniz Zarakolu, directeur de Belge.

Dans les années 80, les intellectuels de Turquie étaient arrêtés pour "communisme". Ils le sont désormais pour "terrorisme". Deux mots "magiques" qui ont - aujourd'hui comme hier - pour but de couper toute velléité de solidarité occidentale envers ceux qui sont, en réalité, uniquement "coupables" d'avoir brisé des tabous. C'est le cas de Ragip Zarakolu qui a édité les premiers livres en Turquie traitant du génocide arménien, ou de Busra Ersanli qui a déconstruit l'historiographie officielle de l'Etat turc. Le 24 novembre 2011, le GIT [Groupe international de travail] a lancé l'initiative « Liberté de recherche et d’enseignement en Turquie » destinée à alerter le monde universitaire et l'opinion publique sur la situation critique pour la liberté de recherche et d’enseignement « en ces heures sombres pour la Turquie démocratique».

Cette tragique réalité ne date hélas pas d'aujourd'hui : des milliers d'arrestations ont eu lieu depuis 2009 sans que l'Union européenne ne bouge. Ceci explique sans doute que le Premier ministre turc Erdoğan ait eu le culot de déclarer dans son discours clôturant les élections législatives du 12 juin 2011 : « Croyez-moi, aujourd'hui Istanbul a remporté une victoire, mais c'est aussi une victoire pour Sarajevo, pour Izmir comme pour Beyrouth, une victoire pour Ankara comme pour Damas ; une victoire pour Diyarbakir comme pour Ramallah, Naplouse, Jénine, pour la Cisjordanie, pour Jérusalem et pour Gaza. Aujourd'hui, c'est la victoire de la Turquie et du Moyen-Orient, du Caucase et de l'Europe. Aujourd'hui, c'est la victoire de la démocratie, de la liberté, de la paix, de la justice et de la stabilité ... ».

Alors, certes, cette table-ronde de Paris V est supposée parler de "données économiques", mais elle ne peut, pour autant, faire abstraction des libertés fondamentales et des valeurs démocratiques qui font l'Europe d'aujourd'hui et de demain.



Université Paris Descartes

Mercredi 14 décembre 2011/16 :00 -20:30

Salle des Actes
Faculté de droit de l'université Paris Descartes
10, avenue Pierre Larousse - 92240 MALAKOFF



FACULTÉ DE DROIT

Septième TABLE RONDE
La Turquie et lÂ’Europe
La candidature de la Turquie : les données économiques et les dernières réformes


Faculté de droit de l’université Paris Descartes
Centre de recherches Maurice Hauriou
En collaboration avec le Centre Culturel Anatolie de Paris


Sous la direction des professeurs Annie GRUBER et Ibrahim KABOGLU
Sous la double présidence de monsieur Anthony CHAMBOREDON, maître de conférences de droit privé, chargé de mission auprès du Doyen pour les affaires européennes et internationales
et de monsieur Lutfu BILGEN, vice-président du Centre culturel “ANATOLIE” de Paris
En présence de monsieur Engin SOLAKOGLU, premier conseiller de l’ambassade de Turquie
délégué par S.E. monsieur Tahsin BURCUOGLU pour le représenter
Allocution dÂ’ouverture de mademoiselle le professeur Annie GRUBER



INTERVENANTS

Monsieur le docteur Demir F. ONGER
Président du Centre culturel “Anatolie” de Paris,
« L’évolution de la perception de l’Union européenne par l’opinion turque : perspectives d’avenir »

Mademoiselle Annie GRUBER
Agrégée de droit public, diplômée de l’université d’Urbino
« L’adhésion de la Turquie : parcours imposé et feuille de route »

Monsieur Bahadir KALEAGASI
Coordinateur international de TUSIAD, président de l’institut du Bosphore
« L’Union européenne et la Turquie, dans la planète du G20 »

Madame Gaye PETEK
Ancien membre de la commission STASI
« La situation des femmes, au niveau juridique, en Turquie : ce qui reste à accomplir en termes d’égalité »

Monsieur Kaya ARDIÇ
Professeur agrégé de Sciences économiques à l’université d’Istanboul
« La situation économique actuelle en Turquie, dilemmes et opportunités conjoncturelles »

Monsieur Ibrahim Ö. KABOGLU
Professeur de droit constitutionnel à l’université de Marmara, à Istanbul
« Le processus du renouvellement de la constitution : mythe ou réalité ? »

DÉBAT AVEC L’AUDITOIRE
Clôture de la Table ronde par les organisateurs : Ibrahim Ö. KABOGLU et Annie GRUBER


Salle des Actes
Faculté de droit de l'université Paris Descartes
10, avenue Pierre Larousse - 92240 MALAKOFF


Bus : 58, 95, 126, 191 et T3 - Périphérique : Porte Brancion
Métro (ligne 13) : Malakoff – Plateau de Vanves
(Quitter la station par la gauche - direction Malakoff - puis à gauche - boulevard Charles de Gaulle)


Lire aussi :

Compte-rendu de la Table-ronde du mardi 29 janvier 2007

Dossier Zarakolu en ligne

Naissance du Groupe international de travail "Liberté de recherche et d'enseignement en Turquie"




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 L'annonce de la Table ronde



Source/Lien : Université Paris Descartes



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org