Aujourd'hui : Samedi, 6 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Nouveaux chantages turcs
Publié le :

NAM

Comme on pouvait légitimement s’y attendre, la date fatidique du 22 décembre, jour où l’Assemblée nationale examinera le texte de la proposition de loi de Valérie Boyer visant à criminaliser la négation des génocides, incluant le génocide des arméniens, provoque à Ankara un mouvement fébrile. Ainsi le Président du Parlement turc, Cemil Ciçek, a envoyé une missive à son homologue français Bernard Accoyer, le mettant en garde contre les répercussions issues d’un vote favorable dans les relations bilatérales.

Aujourd’hui, rapporte l’ambassade d’Arménie à Erevan, ce sont les propos du Président de l’AN de Turquie, Cemil Cicek, qui suscitent l’indignation de la presse arménienne. Prenant la parole à l’occasion d’une manifestation consacrée à Heydar Aliev, il a accusé le chef de l’Etat arménien d’être l’un des auteurs du « génocide de Kodjalou », qui est, d’après lui, « l’une des plus grandes tragédies de l’histoire contemporaine ».

Arminfo reproduit le commentaire du Vice-Ministre arménien des AE, Chavarche Kotcharian, suite aux déclarations du Ministre turc chargé des relations avec lÂ’UE, Egemen Bağış (cf. la Revue de presse du 13.12). Selon lui, la réaction du Ministre turc témoigne une réalité douloureuse, à savoir que la Turquie dÂ’aujourdÂ’hui nÂ’a pas un gouvernement digne des pays européens. « Les officiels turcs ne portent pas le système des valeurs contemporaines européennes, mais demeurent les héritiers de la mentalité misanthrope de lÂ’Empire ottoman ». / Azg, Haykakan Jamanak

Par ailleurs, le ministre turc Egemen Bağış a déclaré à des journalistes que la Turquie prépare une “feuille de route » dans le contexte du projet de loi criminalisant la négation du génocide au parlement français. Que “tout semble orchestré pour la campagne, dirigée par Nicolas Sarkozy.“ Il a noté que les entrepreneurs français, qui travaillent en Turquie, ont lÂ’intention de prendre certaines mesures dans le cadre de ce projet de loi, parce quÂ’ils connaissent la « sensibilité » de la Turquie à cet égard. En conclusion, Bagis a déclaré que la Turquie accorde une grande importance aux relations avec Paris.

mercredi 14 décembre 2011,
Jean Eckian ©armenews.com


Lire aussi :

Loi réprimant la contestation des génocides, le 22 décembre à l'Assemblée




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org