Aujourd'hui : Jeudi, 24 avril 2014
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
PHDN
Adhérez au Collectif VAN
Le génocide arménien expliqué aux turcophones
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Comité international de soutien aux intellectuels de Turquie
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de presse N°2 - 23/01/12 - Collectif VAN
Publié le : 23-01-2012

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant la Turquie, le génocide arménien, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, le négationnisme, l'Union européenne, Chypre, etc... Nous vous suggérons également de prendre le temps de lire ou de relire les informations et traductions mises en ligne dans notre rubrique http://www.collectifvan.org/rubrique.php?r=0&page=1. Par ailleurs, certains articles en anglais, allemand, turc, etc, ne sont disponibles que dans la newsletter Word que nous générons chaque jour. Pour la recevoir, abonnez-vous à la Veille-Média : c'est gratuit ! Vous recevrez le document du lundi au vendredi dans votre boîte email. Bonne lecture.


Pénalisation du négationnisme : la séance du Sénat en direct
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Aujourd'hui le Sénat examine le projet de la loi qui pénalise la négation du génocide arménien. Vous pouvez suivre le débat en direct sur le site du Sénat.

A l’instar du racisme, le négationnisme est un délit
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – A l’occasion du vote, ce jour au Sénat, de la loi pénalisant la négation des génocides, le Collectif VAN a adressé aux sénateurs une « LETTRE AUX FEMMES & AUX HOMMES POLITIQUES » qui se termine en ces termes : « Cette proposition de loi doit être ratifiée sans amendements le 23 janvier 2012 et promulguée sous l’actuelle législature : elle garantira la paix civile contre un négationnisme outrancier et son corollaire, l’incitation à la haine raciale, déversés sans aucun garde-fou sur le territoire de la République française.

Collectif VAN : l'éphéméride du 23 janvier
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "23 janvier 1913 -- Empire ottoman : Enver pacha et un détachement de soldats font irruption dans la salle du Conseil des ministres, abattent Nazim pacha, le ministre de la Défense, et obligent, revolver au poing, Kamil pacha à démissionner. Quelques ministres, dont Gabriel Noradounghian, parviennent à s'échapper par une porte située à l'autre extrémité de la salle du Conseil. Chevket pacha devient grand-vizir, tandis que Talaat est nommé à l'Intérieur, Enver pacha à la Défense et Djemal pacha comme gouverneur de Constantinople. Le CUP occupe désormais le pouvoir jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale".

Valérie Boyer : "Pourquoi faut-il pénaliser la négation des génocides ?"
"Pourquoi faut-il pénaliser la négation des génocides ?", tribune de Valérie Boyer, Députée des Bouches-du-Rhône et Adjointe au Maire de Marseille - Auteur et rapporteur de la proposition de loi visant à réprimer la contestation des génocides reconnus par la loi.

Sénat/Négationnisme : Philippe Kaltenbach au nom du PS
Le sénateur Philippe Kaltenbach écrit sur son blog : "Je m’exprimerai lundi 23 janvier, lors de la séance publique du Sénat, au nom du groupe socialiste en faveur de la proposition de loi « tendant à réprimer la contestation de l’existence des génocides reconnus par la loi »."

Vidéos: Vote au Sénat sur le génocide arménien
Le Collectif VAN vous présente des vidéos sur la manifestation turque avant le vote au Sénat ainsi que des points de vue de hautes personnalités sur la loi pénalisant la négation du génocide arménien.

Loi sur les génocides : La Turquie veut des "sanctions"
Le Sénat devrait donner son feu vert ce lundi à la loi pénalisant la négation des génocides, dont le génocide arménien. Le gouvernement turc menace la France de nouvelles représailles. De son côté, Paris appelle à l'apaisement.

Dépêche de l'APA [ 23 jan 2012 17:19 ] - Agence de Presse d'Azerbaïdjan
Le Collectif VAN vous propose un article de l'APA (Agence de presse azérie) daté du 23 janvier 2012. Les articles de ce site (écrits généralement dans un français rudimentaire) ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve. "« En tant qu’un parlementaire français, je suis tout à fait contraire à l’adoption de la proposition de la loi élaborée par un groupe des députés de l’Assemblée nationaleé » a indiqué pour l’APA, le nouveau président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) Jean-Claude Mignon."

Turquie : les produits français boycottés ?
Un site Internet a même été créé pour expliquer aux Turcs comment ne pas acheter français. En dépit des pressions de la Turquie, le Sénat pourrait donner à son tour, après l'Assemblée nationale, le feu vert à la pénalisation de la négation du génocide arménien de 1915. Le texte prévoit de punir d'un an de prison et 45.000 euros d'amende la négation d'un génocide reconnu par la loi française, dont le génocide arménien.

Génocide arménien. La Turquie menace, la France tente l'apaisement
La France s'apprête à pénaliser toute négation de génocides, dont celui de 1915 contre les Arméniens. Ce projet de loi est à l'origine d'une crise majeure entre la France et la Turquie. Ankara a d'ailleurs renouvelé ce matin ses menaces de représailles contre la France en cas d'adoption du projet cet après-midi par le Sénat français.

Le génocide arménien trouble à nouveau les relations franco-turques
Le retour devant le Parlement de la proposition de loi sur le génocide arménien, lundi 23 janvier, ravive les querelles franco-turques qui s'étaient déjà manifestées fin décembre, lors d'un premier vote à l'Assemblée nationale. La Turquie avait alors gelé sa coopération militaire et politique avec Paris. Ankara promet de nouvelles sanctions avant le vote au Sénat, tandis que la communauté turque en France donne de la voix.

L'info vue par la TRT (3)
Le Collectif VAN vous propose cet article publié sur la TRT (Télévision & Radio de Turquie). Les articles de ce site ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve. "A l'amont du vote au Sénat sur la proposition de loi condamnant la négation des allégations arméniennes infondées sur les incidents de 1915, le président de l'Assemblée nationale Cemil Çiçek et le vice-Premier ministre Egemen Bağış ont fait des déclarations importantes."

Loi sur les génocides : Ankara menace Paris de "sanctions permanentes"
Malgré les menaces de représailles diplomatiques d'Ankara, les sénateurs français devraient voter ce lundi en faveur de la loi pénalisant la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915 reconnu comme tel en France.

Dépêche de l'APA [ 23 jan 2012 16:06 ] - Agence de Presse d'Azerbaïdjan
Le Collectif VAN vous propose un article de l'APA (Agence de presse azérie) daté du 23 janvier 2012. Les articles de ce site (écrits généralement dans un français rudimentaire) ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve. "La rencontre trilatérale des présidents azerbaïdjanais, russe et arménien consacrée au règlement du conflit de Haut-Karabagh a touché à sa fin. La Déclaration commune a été adoptée à la fin de la réunion, a indiqué l’APA."

La boîte de Pandore
Un lent et beau film turc de 2008, diffusé tard mercredi soir sur Arte, nous a ramenés - comme malgré lui - à l’actualité de ces jours-ci en France. Et singulièrement à l’examen par le Sénat, lundi prochain, de la proposition de loi visant à pénaliser la négation des génocides, dont le génocide arménien. Poignante fiction, en effet, que cette œuvre (intitulée La Boîte de Pandore) qui évoque l’errance d’une vieille Anatolienne guettée par l’amnésie et lancée à la recherche de sa « montagne », comme elle dit : le lointain village de son enfance.

L'info vue par la TRT (2)
Le Collectif VAN vous propose cet article publié sur la TRT (Télévision & Radio de Turquie). Les articles de ce site ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve. "Le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoğlu qui a mis en garde une dernière fois la France avant le vote critique sur la proposition de loi controversée, a affirmé que les sanctions seront passées en revue lors d’une consultation conjointe face à un vote défavorable."

Exclusif. Bernard Kouchner sur le “génocide arménien”
Suite à l’entretien vidéo avec Lakhdar Brahimi, Bernard Kouchner, ancien chef de la diplomatie française – que nous avons rencontré à Madrid à l’occasion d’un séminaire organisé du 10 au 12 janvier par l’organisation Casa Mediterraeo – s’exprime sur la position de la France vis à vis du “génocide arménien”. Une prochaine vidéo exclusive de B. Kouchner sera disponible sur sa position par rapport aux propos d’Erdogan sur le “génocide algérien”.

Carnet de Jean-Pierre Chevènement: Le poisson pourrit par la tête
Retenu à Belfort par les obsèques de Philippe Garot qui fut mon adjoint à la Ville de 1989 à 2007, je ne pourrai intervenir à la tribune du Sénat lundi 23 janvier, comme je me le proposais, pour dire ma ferme opposition au type de proposition de loi que, sous l’impulsion conjointe du Président de la République et du Parti socialiste, on s’apprête à faire voter par la Chambre haute après son adoption par une poignée de députés à l’Assemblée Nationale.

L'info vue par la TRT (1)
Le Collectif VAN vous propose cet article publié sur la TRT (Télévision & Radio de Turquie). Les articles de ce site ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve. " "Les Français d'origine turque, se sont mobilisés contre la proposition de loi" note Libération. Relatant que des milliers de personnes avaient rempli samedi les rues de Paris, le quotidien fait savoir que la proposition de loi a réuni des milliers de citoyens turcs en France. "

Isaak Alaton demande à la Turquie de reconnaître le génocide arménien
Isaak Alaton, l’un des plus grands hommes d’affaires de Turquie demande à Ankara de reconnaître le génocide arménien. Selon le journal « Radikal » Isaak Alaton (de confession juive) a écrit à la Fondation d’études économiques et sociales de Turquie (TESEV) de réaliser des efforts pour faciliter la reconnaissance du génocide arménien par Ankara.

Le gouvernement turc dit prévoir un nouveau plan de représailles
Le gouvernement turc mettra en oeuvre un nouveau train de représailles contre la France si le Sénat français adopte lundi une proposition de loi punissant la négation du génocide arménien, nié depuis toujours par la Turquie, a annoncé lundi 23 janvier le ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu. "Nous avons déterminé au préalable les mesures que nous prévoyons de prendre si ce texte est finalement adopté. Personne ne doit en douter", a-t-il dit lundi devant la presse.

Manifestation turque avant le vote au Sénat sur le génocide arménien
La question du génocide arménien a jeté dans les rues de Paris des Turcs venus de toute l’Europe. Car lundi, les sénateurs français doivent adopter la loi qui pénalise la négation d’un génocide reconnu par la loi française, dont le génocide arménien. Les associations franco-turques jugent “immoral d’instrumentaliser une tragédie historique à des fins politiques”. A quatre mois de la présidentielle en effet, le poids du vote des 500 000 Arméniens de France est important.

Qui se cache derrière la manifestation négationniste de samedi
Se présentant comme un bloc unifié il s’avère qu’il y a au moins deux organisateurs derrière la manifestation négationniste du samedi 21 janvier devant le Sénat. Sur internet circule deux dépôts de déclaration de manifestation où il apparaît que les organisateurs de la manifestation sont d’une part le DITIB et de l’autre la Fransa Turk Federasyon.

Le Sénat examine ce lundi la proposition de loi sur les génocides
Au grand dam de la Turquie, qui a menacé Paris d'une nouvelle série de mesures de rétorsion... C'est le jour J. Le Sénat doit examiner ce lundi la proposition de loi sanctionnant d'un an de prison et de 45.000 euros d'amende la négation d'un génocide reconnu par la loi française, comme c'est le cas du génocide arménien depuis 2001.
suite

Les Français d’origine turque font bloc
Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé, samedi à Paris, contre le vote, aujourd’hui au Sénat, de la loi réprimant la négation du génocide arménien.

Génocide, une loi inconstitutionnelle
Le Parlement s’apprête à voter une proposition de loi «visant à réprimer la contestation de l’existence des génocides reconnus par la loi». En cause, la contestation du génocide arménien sur laquelle le débat s’est concentré, les parlementaires entendant ainsi achever l’œuvre engagée avec la loi du 29 janvier 2001 par laquelle «la France reconnaît publiquement le génocide arménien de 1915».

19 janvier, Istanbul : Hommage à Hrant Dink
Aujourd’hui, 19 janvier, comme chaque année depuis cinq ans, a eu lieu à Istanbul une immense manifestation pacifique pour commémorer l’anniversaire de la mort de Hrant Dink.

«Sans le génocide arménien, la Shoah n’aurait pas eu lieu»
L’avocat Serge Klarsfeld est coauteur de l’appel «Respect pour les victimes du génocide arménien», avec Charles Aznavour, Robert Guédiguian, Bernard-Henri Lévy, Michel Onfray ou encore Erol Ozkoray. Pourquoi cet appel ? Une loi reconnaissant le génocide arménien existe depuis dix ans.

Loi Contre la Négation du Génocide des Arméniens: Mobilisation Turque
Depuis le 22 décembre 2011, date à laquelle l’Assemblée nationale française a adopté la proposition de loi de la députée Valérie Boyer visant à pénaliser la négation de tous les génocides reconnus par la loi, dont celui des Arméniens, une mobilisation sans précédent des forces négationnistes turques ont investi la capitale française en provenance de diverses régions de l’hexagone, de Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas et d’Allemagne.

Loi sur les génocides - Le comportement de la Turquie critiquée par la presse européenne
Le journal autrichien Wiener Zeitung a relaté dans son édition d’hier les mences de la Turquie quant à la proposition de loi visant à pénaliser la négation du génocide arménien. Le journal précise que la Turquie “ est liée par l’union douanière avec l’UE“ et que “par conséquent, il n’y aura pas de boycott des produits français par le gouvernement“.

Ragip Zarakolu : En finir avec "l’esprit génocidaire"
Il existe en Turquie deux sujets dont la seule évocation peut vous attirer de graves ennuis : le génocide arménien et les droits des Kurdes. L’usage du mot de "génocide" accolé au mot "arménien" est toujours passible de poursuites pénales au titre de l’infamant article 301 qui punit toute "atteinte à la turcité". Quant à la cause kurde, elle est systématiquement assimilée au terrorisme et à ce titre susceptible d’entraîner de lourdes condamnations.

Génocide arménien. L'heure du vote au Sénat
Sauf surprise, la France s'apprête à pénaliser toute négation de génocides, dont celui de 1915 contre les Arméniens. Un projet de loi à l'origine d'une crise majeure entre la France et la Turquie, dont le vote au Sénat est attendu aujourd'hui.

Génocide arménien : le vote qui tend les relations franco-turques
La France s'apprête ce lundi, sauf surprise, à pénaliser la négation du génocide arménien de 1915, avec un dernier vote attendu au Sénat d'une proposition de loi UMP. Ce week-end encore, Turcs et Arméniens de France ont publié dans la presse des lettres ouvertes adressées aux sénateurs.

Dijon: Les Franco-Turcs manifestent
Une manifestation « pour garantir la liberté d’expression et la dignité du peuple turc », s’est déroulée hier à Dijon. Le 22 décembre, l’assemblée nationale a voté une proposition de loi réprimant d’un an de prison et d’une amende la contestation du génocide arménien, entre 1915 et 1917. Un texte qui devrait être bientôt examiné par le Sénat.

«Gang des barbares» : l’appât au bout de sa peine
Mineure en 2006, la fille chargée par Fofana de séduire Ilan Halimi, a été libérée, après six ans de prison. A 23 ans, «Yalda» en a passé six en prison pour avoir attiré le jeune juif Ilan Halimi dans le guet-apens du «gang des barbares» en janvier 2006. Condamnée à neuf ans comme complice de ce crime antisémite, Emma S., de son vrai nom, a payé sa dette à la société et retrouvé la liberté sous conditions. Elle pouvait y prétendre depuis dix-huit mois déjà et n’a donc «pas bénéficié d’un traitement de faveur», selon son avocate Dominique Attias, «bien au contraire» : «Sur instruction de la chancellerie pour ne pas la libérer, le parquet s’y est systématiquement opposé.» Malgré les avis favorables du juge d’application des peines et de la directrice de la maison d’arrêt de Fresnes.

Mémoire : Comment transmettre aux lycéens la leçon d’Auschwitz
Des lycéens de cinq établissements alsaciens et des élus du parlement des jeunes, accompagnés par Philippe Richert, se sont rendus vendredi à Auschwitz, en Pologne. Pour en tirer des leçons pour demain…

"Compter les cadavres d'hier pour engranger des votes demain"
Le Sénat doit se prononcer le 23 janvier sur la loi qui pénalise la négation du génocide arménien. L'historien et essayiste britannique Timothy Garton Ash plaide en faveur d'un rejet de ce texte.

Colère des kurdes contre Eutelsat, complice de la Turquie
Plusieurs manifestations ont été organisées en Europe pour protester contre Eutelsat qui a décidé de suspendre « la voix du peuple kurde » Roj TV sur ses satellites, se substituant à la justice.

Le manteau arménien de Jean-Jacques Rousseau
A l’occasion du Tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau, Les Films du Horla produisent un documentaire de création de 52 minutes « Le manteau arménien de Jean-Jacques Rousseau » réalisé par Patrick Cazals, qui a reçu le soutien des départements de l’Oise et du Val d’Oise, des Musées Rousseau de Montmorency et Môtiers-Travers, de l’Institut de France et de l’Abbaye de Chaalis qui participeront activement aux célébrations de 2012.

Saint-Sulpice. Emile Portet en Arménie
À la fin de l'année 2011, Émile Portet est parti pour l'Arménie en voyage organisé. Rien d'extraordinaire, et pourtant ! L'Arménie est le 80e pays visité par Emile, l'année de ses 80 ans ! Notre photographe est tout heureux de son séjour, le pays « beau dans la rudesse et la sobriété » l'a séduit. C'est en car et durant 12 jours qu'Emile a sillonné et photographié le pays : « Ce sont des paysages montagneux, avec très peu de végétation, parfois quand c'était trapu de monter en car par des routes escarpées à flanc de montagne, on utilisait un minibus ».




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org