Aujourd'hui : Samedi, 20 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 30 janvier
Publié le : 30-01-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée).


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)

Légende photo : 30 janvier 1933 -- Adolf Hitler est nommé chancelier du Reich par le président Paul von Hindenburg. Le président de la République allemande, le maréchal Paul von Hindenburg, décide contre son gré de nommer Hitler à la chancellerie du Reich. Il n'a aucune sympathie pour le leader du Parti national-socialiste qu'il traite de "caporal bohémien". Hindenburg le charge de former un nouveau gouvernement de "concentration nationale". Le nouveau cabinet comprend trois membres du parti nazi à des places stratégiques : Hitler à la tête du gouvernement, Göring en tant que commissaire intérieur pour la Prusse et Frick au ministère de l'Intérieur. A la mort d'Hindenburg, le 2 août 1934, Hitler lui succèdera à la présidence du Reich.

Photo: Hitler est élu Chancelier du Reich.


Ça s’est passé un 30 janvier (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


30 janvier 1349 -- La communauté juive d'Ulm (Allemagne) subit les conséquences de l'épidémie de peste noire. Le conseil municipal tente en vain de protéger les juifs contre la foule enragée. Il doit céder. Toute la communauté juive de la ville périt.

La communauté juive de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) est accusée d'empoisonner les puits afin de propager la peste et de faire mourir les chrétiens. Tous les juifs, excepté les femmes enceintes et les enfants, sont brûlés sur le bûcher. Comme le veut la coutume de l'époque, les enfants sont baptisés afin que leur âme n'aille pas en enfer.
Israelvivra.com

30 janvier 1544 -- Un décret promulgué par le roi Ferdinand 1er expulse les juifs des villes d'Autriche possédant le privilège de refuser leur présence (De non tolerandis judaeis).
Israelvivra.com

30 janvier 1914 -- Empire ottoman : le quotidien jeune-turc Iktam dément l’information selon laquelle il existe un plan « dont l’objectif est d’éloigner les Arméniens des provinces où ils habitent et de les déporter vers la Mésopotamie [...] [pour] établir en Arménie des musulmans qui pourraient évidemment s’unir aux musulmans du Caucase et opposer une sérieuse résistance aux empiètements slaves ».
** (Kévorkian, 2006 :306).
Mass Violence - par Raymond Kévorkian

25 décembre 1914 au 30 janvier 1915 -- Empire ottoman : 53 437 réfugiés arméniens et 9 658 Assyriens originaire d’Azerbaïdjan iranien fuient en direction du Caucase, vers la vallée de l’Araxe, par le pont de Djoulfa pour échapper aux forces turques commandées par Cevdet, le beau-frère du ministre de la Guerre Enver et gouverneur militaire de Van.
*** (Golnazarian-Nichanian, 2002 :111-113).
Mass Violence - par Raymond Kévorkian

30 janvier 1916 -- Empire ottoman/Journal de Hrant Sarian, d'un jeune déporté arménien : samedi 30 janvier, nous avons été expulsés.Comme il n'y avait pas de carriole, mon père a loué un landau, évidemment plus cher. Nous avons mis notre malle dedans et nous nous sommes assis dessus. Nous sommes partis en direction de Cham. Nous avons mis trois heures pour y arriver. Mais voilà que nous n'avions plus le droit de nous y arrêter. Nous avons donc traversé la ville et nous nous sommes rendus au camp de Kadim. Nous avons descendu nos affaires et avons installé notre tente parmi les réfugiés.Je me sentais de plus en plus malade. Mais ma mère et mon frère allaient mieux.Ce soir-là, mon père s'échappa du camp et alla en ville pour essayer de vendre quelques affaires. Il est rentré la nuit, vers trois ou quatre heures du matin. A chaque fois qu'il avait besoin d'argent, il vendait du linge. A Ihsaher, quand ma grand'mère est morte, il avait vendu ses habits, et ceux de mon grand-père. Quand il s'était séparé de son frère à Atchaz, il lui avait remis douze pièces d'or. A notre arrivée à Kadim, il avait dépensé tout ce qui lui restait.Nous ne sommes restés que deux jours au camp de Kadim. On nous a expédiés ailleurs.
Imprescriptible.fr : Journal de Hrant Sarian (1915-1923)

30 janvier 1919 -- Conférence de la Paix/Adoption des résolutions sur « mandats internationaux » : à la Conférence de la Paix le système des zones d’influence fut remplacé par celui des « mandats internationaux », inspiré par le projet du général Smuts, représentant de l’Afrique du Sud, et qui trouva tout d’abord son expression dans les résolutions adoptées, le 30 janvier 1919, par les représentants de l’Amérique, de la France, de la Grande-Bretagne, de l’Italie et du Japon. Ces résolutions déclaraient que, à raison du mauvais gouvernement exercé par les Turcs sur les peuples soumis à leur domination et des récents massacres, l’Arménie, la Syrie, la Mésopotamie, la Palestine et l’Arabie devaient être complètement séparées de l’Empire ottoman et placées sous une tutelle exercée au nom de la Société des Nations. Ces résolutions remplaçaient l’exercice d’influences plus ou moins égoïstes par celui d’une tutelle dans l’intérêt même « des peuples non capables de se diriger eux-mêmes » ; et, ainsi, les puissances civilisées se rapprochaient de nouveau des traditions de l’intervention d’humanité. L’Arménie, quoique restée sous l’occupation turque, était expressément énumérée parmi les pays à mandat. Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : Les accords secrets interalliés sur la Turquie et leur modification pendant la Conférence de la Paix

30 janvier 1919 -- Empire ottoman/Arrestation de Veli Nedjet : chef de la police par intérim, en remplacement de Hussein, en mai 1915, Veli Nedjet est arrêté par le gouvernement ottoman le 30 janvier 1919, à la suite d’une demande de M. Ryan au grand vizir, Izzet bey, et remis aux autorités anglaises le 28 mai 1919. En décembre 1914, il est assistant du directeur responsable des tribus au bureau des émigrés de Constantinople. Comme chef de la police jusqu’en juillet 1916, il est accusé d’être l’un des responsables des massacres à Diarbékir. Membre de l’Organisation spéciale, il est, après les massacres, employé à la direction générale des déportés et chargé de la gestion des biens des déportés. Un rapport du patriarcat arménien du 8 novembre 1920 donne des précisions sur ses responsabilités : « Fils d’un renégat italien, le docteur Bonelli, devenu Veli Baba, Veli Nedjet bey a envoyé à la mort le premier convoi des notables de Diarbékir. Il les a fait massacrer et ensuite a tué l’évêque arménien Tchilgadian après l’avoir torturé. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible.fr : Arméniens et Syriaques à la Conférence de la paix

30 janvier 1923 -- Conférence de Lausanne/Signature de la convention greco-turque relative à l’échange des populations : quelques mois après la signature du Traité de Lausanne, durant laquelle les parties grecques et turques se sont mises d’accord sur un échange de populations grecques et turques, respectivement de la Turquie et de la Grèce. Cette convention a été signée le 30 janvier 1923, en marge des séances de la Conférence de Lausanne. Dans l’article premier de cette convention on lit :« Il sera procédé dès le 1er mai 1923 à l’échange obligatoire des ressortissants turcs de religion grecque orthodoxe établis sur les territoires turcs et des ressortissants grecs de religion musulmane établis sur les territoires grecs. Ces personnes ne pourront venir se rétablir en Turquie ou, respectivement, en Grèce, sans l’autorisation du Gouvernement turc ou, respectivement, du Gouvernement hellénique ».
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : Le sort des minorités de Cilicie et de ses environs sous le régime kémaliste dans les années 1920

30 janvier 1933 -- Adolf Hitler est nommé chancelier du Reich par le président Paul von Hindenburg. Le président de la République allemande, le maréchal Paul von Hindenburg, décide contre son gré de nommer Hitler à la chancellerie du Reich. Il n'a aucune sympathie pour le leader du Parti national-socialiste qu'il traite de "caporal bohémien". Hindenburg le charge de former un nouveau gouvernement de "concentration nationale". Le nouveau cabinet comprend trois membres du parti nazi à des places stratégiques : Hitler à la tête du gouvernement, Göring en tant que commissaire intérieur pour la Prusse et Frick au ministère de l'Intérieur. A la mort d'Hindenburg, le 2 août 1934, Hitler lui succèdera à la présidence du Reich.
Wikipedia
L’Internaute

30 janvier 1939 -- Extermination des Juifs d'Europe - Adolf Hitler s'adresse au Reichstag et leur dit que si les Juifs amènent le monde à la guerre cela pourrait amener à « l'anéantissement de la race juive en Europe en cas de guerre ».
Wikipedia

30 janvier 1940 -- Allemagne : Heydrich donne l'ordre de déporter tous les Juifs du Reich vers le gouvernement général polonais. Himmler autorise la déportation de 30 000 gitans.
Seconde-guerre.com

30 janvier 1942 -- 150 adolescents du ghetto d'Otvock (district de Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka, créé depuis peu.
Israelvivra.com

30 janvier 1944 -- Un transport de Milan (Italie) arrive au camp d'extermination d'Auschwitz. Les 563 déportés juifs sont gazés quelques heures après leur descente du train.
Israelvivra.com

30 janvier 2001 -- France : le président Chirac a promulgué la loi reconnaissant le génocide arménien.
Strasbourg l'Européenne

30 janvier 2014 -- Syrie: le président syrien, Bachar El Assad reconnaît le génocide des Arméniens.
Wikipedia

Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org



Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org