Aujourd'hui : Jeudi, 18 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Saisine du Conseil constitutionnel : réaction de Valérie Boyer
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Valérie Boyer, Députée des Bouches-du-Rhône, Adjointe au Maire de Marseille et Conseillère Communautaire MPM, Vice-présidente du Groupe d’amitié France-Arménie, Rapporteur de la loi sur la pénalisation de la négation des génocides, a fait part de sa réaction suite au recours devant le Conseil constitutionnel déposé par des sénateurs et des députés français et visant à obtenir l'inconstitutionnalité du texte.


Réaction de Valérie Boyer suite au recours devant le conseil constitutionnel de sa loi sur la pénalisation de la négation des génocides


« C’est avec une profonde tristesse que j’apprends le recours déposé par les sénateurs et les députés français auprès du Conseil constitutionnel contre la loi visant à pénaliser la contestation des génocides reconnus par la loi adoptée le 23 janvier dernier.

Même si ce n’est pas une surprise, je suis déçue de constater que certains parlementaires préfèrent le légalisme à l’humanisme.

Bien que je respecte leur décision puisque c'est leur droit le plus strict, je partage la douleur des familles dont la mémoire des victimes est une nouvelle fois éprouvée par cette procédure.

Pour moi, la pression exercée par un Etat étranger négationniste ne doit pas l’emporter sur une cause universelle, sur la défense des droits de l’Homme et la grandeur de la France.

Mais la messe n’est pas encore dite. Il appartient maintenant aux constitutionnalistes de faire entendre leurs arguments et je sais qu'ils sont nombreux à plaider pour la constitutionnalité du texte.

Quoiqu’il en soit, je reste convaincue qu'il n'est pas admissible sur le territoire français que la mémoire des victimes de génocides reconnus par la France ne soit pas protégée de la même façon ! C'est une inégalité de traitement, une cruelle discrimination parfaitement inacceptable et contre laquelle je me battrai jusqu’au bout. »

Valérie BOYER

Députée des Bouches-du-Rhône
Adjointe au Maire de Marseille et Conseillère Communautaire MPM
Vice-présidente du Groupe d’amitié France-Arménie





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org