Aujourd'hui : Lundi, 23 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de presse N°1 - 02/02/12 - Collectif VAN
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant la Turquie, le génocide arménien, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, le négationnisme, l'Union européenne, Chypre, etc... Nous vous suggérons également de prendre le temps de lire ou de relire les informations et traductions mises en ligne dans notre rubrique http://www.collectifvan.org/rubrique.php?r=0&page=1. Par ailleurs, certains articles en anglais, allemand, turc, etc, ne sont disponibles que dans la newsletter Word que nous générons chaque jour. Pour la recevoir, abonnez-vous à la Veille-Média : c'est gratuit ! Vous recevrez le document du lundi au vendredi dans votre boîte email. Bonne lecture.


De quoi je me mêle ?
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « Après ses insultes, ses menaces de représailles économiques, politiques et diplomatiques, suite à l’adoption de la loi pénalisant la négation des génocides reconnus par la France, la Turquie n’a finalement pas rappelé son ambassadeur, et pour cause : celui-ci a adressé aux députés et sénateurs ayant voté contre le projet de loi, une lettre les « motivant » à déposer un recours auprès du Conseil Constitutionnel français pour faire invalider la loi votée le 23 janvier. Dont acte. La Turquie a en outre loué les services d’une entreprise française de lobbying, qui va aussi désormais se consacrer à faire invalider la loi. Comme le dit Harut Sassounian : « Pendant presque un siècle, les leaders de la Turquie ont essayé de cacher le crime monstrueux du génocide arménien, en dissimulant ce qui avait vraiment eu lieu dans le camp de la mort que fut le désert syrien, qui faisait alors partie de l'Empire ottoman. Le puissant État a dédié ses vastes ressources financières et diplomatiques à la cause abominable qu’est la négation du génocide. » Il continue allègrement aujourd’hui. » Le Collectif VAN vous livre la traduction de l’éditorial du journaliste arméno-américain Harut Sassounian, paru dans The California Courier le 2 février 2012.

La vengeance turque : expulsion prévue d’Arméniens
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « La Turquie se prépare à amender une loi visant à se débarrasser des travailleurs illégaux dans le pays. Beaucoup considèrent cette décision comme une vengeance contre les Arméniens, suite à la loi nouvellement votée en France, criminalisant la négation du génocide arménien. » Dans sa rage, non contente de menacer la France de représailles, la Turquie s’en prend aujourd’hui aux Arméniens, qui, selon certaines estimations, seraient environ 100000 à travailler illégalement en Turquie. Selon Ayse Gunaysu, militante des droits de l’homme citée dans l’article, « La mentalité dont est issue cette politique de vengeance est raciste, inhumaine et brutale. Les dirigeants de la Turquie ont une fois de plus prouvé que le gouvernement suit toujours la même voie que celle de leurs prédécesseurs en 1915, et qu’il l’a fait tout au long de l’histoire de la République. » Le Collectif VAN vous livre la traduction de cet article en anglais paru sur le site The Armenian Weekly le 26 janvier 2012.

Turquie: Naissance de la société civile
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous invite à lire cette information publiée sur susam-sokak.fr, le blog d'Etienne Copeaux, le 1 février 2012. Étienne Copeaux est un historien spécialiste du monde turc. Chercheur au Groupe de recherches et d'études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient à Lyon, il s'intéresse particulièrement au nationalisme en Turquie. "Le 8 janvier était l'anniversaire du meurtre de Metin Göktepe. Et le 19, on a célébré celui de l'assassinat (2007) de Hrant Dink, intellectuel, éditeur et journaliste arménien d’Istanbul, directeur du journal Agos. Le 24, c'était celui de l'attentat qui a coûté la vie à Ugur Mumcu (1993). « Mais j'aimerais comprendre ce qui se cache derrière ces assassinats, qui est derrière ? » me demande une lectrice. C'est une question que me posent souvent mes amis français qui ne connaissent pas ou peu la Turquie : une telle violence, perpétrée depuis si longtemps, sous des gouvernements différents, dans des contextes nationaux et internationaux si divers, a-t-elle une signification générale ?"

L'info vue par la TRT (1)
Le Collectif VAN vous propose cet article publié sur la TRT (Télévision & Radio de Turquie). Les articles de ce site ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve. "L'appel des députés français au président Nicolas Sarkozy pour qu'il reconnaisse "sa propre génocide".

Turquie: Le Premier ministre Erdogan s'en prend à l'écrivain Paul Auster
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, s'en est pris au célèbre romancier américain Paul Auster qui refuse de se rendre en Turquie pour dénoncer les atteintes à la liberté de la presse dans ce pays.

Génocide arménien : nouveau texte en cas de censure
Nicolas Sarkozy déposera «tout de suite» un nouveau texte si la loi pénalisant la négation du génocide arménien est censurée par les Sages du Conseil constitutionnel.

Le projet contre nature de la Turquie
L'adoption par un Sénat de gauche de la loi sur le génocide - notamment arménien - est un cas ponctuel assez remarquable de négation des frontières partisanes, plutôt rare en France par les temps qui courent.

Génocide arménien : la loi votée au Parlement devant le Conseil constitutionnel
Officiellement adopté le 23 janvier, le projet de loi pénalisant la négation des génocides a vu sa progression freinée mardi par le dépôt d’un recours par 137 députés et sénateurs français. Motif : un lien trop étroit entre loi et Histoire.

Génocide arménien : les sénateurs divisés
Cent trente-sept députés et sénateurs français viennent de saisir le Conseil constitutionnel afin de faire invalider une proposition de loi pénalisant la négation des génocides, notamment celui des Arméniens par les Turcs en 1915. Ce texte avait été adopté le 23 janvier dernier par le Sénat.




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org