Aujourd'hui : Samedi, 24 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - LÂ’instrumentalisation de Hrant Dink
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le journaliste arménien de Turquie, Etyen Mahcupyan, nous livre ici une analyse ironique de l’utilisation de Hrant Dink, transformé - par son assassinat en Turquie le 19 janvier 2007 -, en « outil à usage général ». Mahcupyan analyse en particulier un article de la journaliste et auteure Ece Temelkuran, récemment paru dans The Guardian. Ece Temelkuran avait déjà sévi avec son livre Deep Mountain sur la diaspora arménienne, une pseudo-analyse de réconciliation et de compréhension de « l’autre ». En tant que journaliste proche de l’AKP, Mahcupyan en profite pour voler au secours de cette formation politique qui soutient son organe de presse. On aurait aimé qu’il dénonce de manière plus affirmée les arrestations arbitraires de journalistes en Turquie : « Les conditions des procès de ces deux journalistes ne peuvent en aucun cas être approuvées » écrit-il en ce qui concerne les arrestations d'Ahmet Sik et de Nedim Sener, après avoir énoncé : « Le problème est que les écrits de ces deux personnes semblent agir au bénéfice des cercles Ergenekon et nous ne connaissons toujours pas la vérité. » Pour en revenir à la « courageuse » Ece Temelkuran, il faut absolument lire la critique de son livre (Deep Mountain), écrite en anglais par G. M Goshgarian et parue dans New Politics, t. 13, no. 2, Winter 2011 (voir le lien en bas de notre traduction). En tenant également compte de la version originale en turc, le Collectif VAN vous livre ici une traduction de l’article d’Etyen Mahçupyan, paru en anglais sur le site du quotidien turc Today’s Zaman le 2 février 2012.

TodayÂ’s Zaman

Jeudi 2 février 2012

ETYEN MAHÇUPYAN
e.mahcupyan@todayszaman

Les parasites de Hrant

Le meurtre de Hrant Dink l'a transformé en quelque chose d'autre que lui, en faisant un outil à usage général. La première étape de cette transformation a été de présenter Hrant comme « un gauchiste laïc » au point que cela a vidé de leur sens les liens émotionnels qu'il avait tissés avec la société. Et ainsi, nous voyons Hrant redessiné comme une figure planant au-dessus de la société, un héros qui est en même temps à l'extérieur de la société.

Dans la deuxième étape de cette transformation, l'État échange sa place avec celle du gouvernement actuel au pouvoir, et donc, alors que l'axe de la lutte pour les libertés est construit comme étant une opposition au Parti pour la justice et le développement (AKP), il y a une tentative de voir l'État revivifié par la dé-légitimation des procès Ergenekon. Mais cette position, que l'on pourrait qualifier « d'immoralité idéologique » est motivée par un opportunisme basé sur Hrant. C’est aussi transformer Hrant en un fantôme banal, vidé de son essence.


Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil:

LÂ’instrumentalisation de Hrant Dink





Retour à la rubrique


Source/Lien : Infos Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org