Aujourd'hui : Jeudi, 19 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 27 février
Publié le : 27-02-2018

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant ici

Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 27 février 1933 -- Incendie du Reichstag : Dans la nuit, le Parlement allemand s'embrase. Le communiste néerlandais Marinus van der Lubbe est arrêté sur les lieux de l'incendie. Il est immédiatement désigné comme coupable par le nouveau chancelier Adolf Hitler qui voit dans cet acte criminel un complot communiste. Le parti national-socialiste (NSDAP) s'empare de l'accident pour procéder à l'élimination des communistes allemands. Dès le lendemain 4 000 responsables du PC sont arrêtés. Dès l’arrivée des nazis au pouvoir débute la lutte contre les Juifs. Mais elle se fait au départ sans plan préconçu et avec tâtonnement et hésitations… D’abord, tous les moyens de propagande contrôlés et animés par Goebbels se déchaînent contre eux. Dès le 27 février, suite à l’incendie du Reichstag, des centaines de Juifs sont arrêtés et maltraités.

Photo: Incendie du Reichstag

Le bandeau #FreeOsmanKavala , situé sous chaque visuel de notre site, est un appel du Collectif VAN à libérer Osman Kavala, injustement incarcéré en Turquie depuis le 1er novembre 2017.


Ça s’est passé un 27 février (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


27 février 1909 -- Empire ottoman: Puzantion, n° 3764, daté du 27 février 1909. « Pour protester contre le projet de loi sur la presse, réduisant sa liberté et imposant la censure, les libéraux turcs et arméniens d’Adana ont, contre l’avis du préfet, organisé dans le jardin municipal un meeting réunissant près de 10 000 personnes le 14 février 1909. Un comité mixte a été fondé pour l’occasion, avec notamment Ihsan Fikri, le président du club jeune-turc d’Adana et rédacteur en chef de l’organe officiel du CUP dans la région, l’ Ittihal, l’imam Tevfik, Hadji Suleïman de Sis, et, côté arménien, deux notables, Garabèd Tchalian et Krikor Keledjian, ainsi que l’évêque Mouchègh. Après que plusieurs personnes aient pris la parole, ce prélat tient le discours suivant : « Tous les crimes qui ont souillé la Turquie et la patrie ottomane ont provoqué sa ruine. Ils étaient la conséquence de la réduction en esclavage de la population. L’esclavage est, sous toutes ses formes, insupportable, mais celui de la parole et de la plume est la pire de toutes les formes de soumission. Si, jusqu’à présent, tant de crimes et d’injustices ont été commis, si la ruine de l’Empire ottoman a jusqu’à présent systématiquement progressé, la raison principale à cela est que nous étions privés de parole, du droit de protester, de notre droit de défendre les droits légitimes de notre patrie sacrée: on coupait la langue de ceux qui exigeaient la justice ; on brisait la plume qui s’exprimait contre l’injustice [...] » » © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Imprescriptible.fr : La situation politique en Cilicie à la veille des massacres d’avril 1909

27 février 1915 -- Empire ottoman: à Sivas il a été rapporté une attaque générale sur de nombreux villages arméniens accompagnée de viol, de pillage, et un grand nombre de meurtres.
ANI:Chronology of the Armenian Genocide -- 1915 (January-March)

27 février 1918 -- Empire ottoman: télégramme de Enver pacha, ministre de la Guerre et généralissime des armées turques, adressé à tous les commandants militaires le 27 février 1918. Par suite de la situation présente, l'extermination complète de la race arménienne a été décidée par un iradé impérial. Les opérations suivantes doivent avoir lieu à ce sujet :
1. A part les enfants âgés de 5 ans, tous les bachibozouks [qui ne sont pas militaires], sujets ottomans, habitant dans le pays et portant le nom d' Arméniens, doivent être sortis des villes et tués.
2. Tous les individus servant dans l'armée impériale doivent, sans donner lieu à un incident, être séparés de leur corps d'armée et fusillés en secret à l'abri des yeux indiscrets.
3. Les officiers qui sont dans les armées seront incarcérés dans leurs dépôts jusqu'à ce qu'une nouvelle décision soit prise à leur sujet.
Quarante-huit heures après que ces trois dispositions auront été communiquées au commandement de chaque armée, un nouvel avis sera donné à propos de leur exécution. En conséquence, en dehors des préparatifs indispensables, ne point entreprendre d'autre opération. Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr : Les documents Naïm-Andonian

27 février 1919 -- Dans la ville d'Ananiev (district de Kherson, Russie), des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura déclenchent un pogrome contre la population juive. 14 juifs sont massacrés.
Israelvivra.com

27 février 1921 -- Empire ottoman : début du mandat de Mahmut Celal [Bayar](1883-1986). Il a été Ministre de l'Economie du 27.02.1921 au 19.01.1922 puis du 10.11.1932 au 1er novembre 1937. Durant le génocide, il a été Député du Comite Union et Progrès (CUP), Secrétaire responsable de la branche de Bursa puis d'Izmir du CUP. Sur la déclaration de Cemal Paşa du 13 mars 1919 reconnaissant la mort de 800.000 Arméniens sans tenir compte des soldats liquidés et des enlèvements et conversions d'enfants, il déclara que "[Ce fut] la divulgation la plus vilaine et la moins nécessaire".
Imprescriptible.fr : Mahmut Celal [Bayar]

27 février 1924 -- Empire ottoman/USA: au mois de février 1924, le correspondant de la Chicago Tribune a télégraphié de Constantinople à son journal que le gouvernement américain vient d’adresser, par l’intermédiaire de l’amiral Bristol, son Haut-Commissaire à Constantinople, au gouvernement d’Angora une demande d’indemnités pour les pertes subies pendant l’incendie de Smyrne par le consul général d’Amérique et ses vice-consuls, en basant cette demande sur l’entière responsabilité de l’armée turque dans ce désastre (Daily Telegraph du 27 février 1924).
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : La Question arménienne depuis la déclaration de Paris jusqu’à la Conférence de Lausanne

27 février 1929 -- Empire ottoman: la Turquie adhère au protocole Litvinov, signé par la Russie, l'Estonie, la Lettonie, la Pologne et la Roumanie, en vue d'une renonciation à la guerre.
Wikipedia

27 février 1933 -- Incendie du Reichstag : Dans la nuit, le Parlement allemand s'embrase. Le communiste néerlandais Marinus van der Lubbe est arrêté sur les lieux de l'incendie. Il est immédiatement désigné comme coupable par le nouveau chancelier Adolf Hitler qui voit dans cet acte criminel un complot communiste. Le parti national-socialiste (NSDAP) s'empare de l'accident pour procéder à l'élimination des communistes allemands. Dès le lendemain 4 000 responsables du PC sont arrêtés.
Dès l’arrivée des nazis au pouvoir débute la lutte contre les Juifs. Mais elle se fait au départ sans plan préconçu et avec tâtonnement et hésitations… D’abord, tous les moyens de propagande contrôlés et animés par Goebbels se déchaînent contre eux. Dès le 27 février, suite à l’incendie du Reichstag, des centaines de Juifs sont arrêtés et maltraités. En mars et avril 1933, sous l’impulsion de Streicher et de Rosenberg, les SA organisent de bruyantes manifestations pour réclamer le boycott des magasins juifs. Le 28, Goebbels prépare le boycott des magasins, cabinets médicaux, cabinets d’avocats juifs, qui a lieu Le 1 avril à Berlin et spécialement en Franconie par les SA de Streicher… Dans la soirée les nazis organisent à Berlin une grande manifestation « contre les agissements des Juifs », afin d’« éviter que la population ne se livre spontanément à des débordements »… Mais la population ne bouge pas et de nombreuses protestations s’élèvent contre les brutalités anti-juives. Hitler fait stopper ce « mouvement spontané » et interdit les manifestations anti-juives.
L’Internaute
Encyclopedie.bs

27 février 1942 -- 250 juifs sont arrêtés dans le ghetto de Wlodzimierz (province de Polin, R.S.S. d'Ukraine). Ils sont déportés vers Kiev sous prétexte de travail forcé. On n'en retrouvera jamais nulle trace.
Israelvivra.com

27 février 1943 -- Déportation de travailleurs juifs de l’armement en Allemagne vers Auschwitz. Les Juifs qui travaillaient pour l’industrie allemande ont parfois pu être sauvés, mais la règle était qu’une fois inutile, cette « marchandise » était à exterminer comme les autres Juifs.
Israelvivra.com
ajpn

27 février 1943 -- Protestation des femmes allemandes sur la Rosenstraße de Berlin] contre l'arrestation de leurs époux juifs. La Rosenstraße (la rue des roses) est le nom d'une rue de Berlin, qui vit à partir du 27 février 1943 jusqu'au 6 mars 1943 une importante manifestation d'épouses allemandes à la suite de l'arrestation de leurs maris et enfants de croyance juive. La manifestation conduisit à la libération des maris et enfants arrêtés. Bien que les juifs avaient déjà commencé à être déportés bien avant la rafle du 27 février, certains d'entre-eux y échappaient grâce à quelques exceptions aux lois de Nuremberg ; sont en effet épargnés les juifs travaillant dans des usines indispensables à la Wehrmacht ainsi que les juifs mariés à une épouse allemande de souche aryenne. Ces exemptés sont nommés les Mischehen (les couples mixtes, en français), privés de la majorité de leurs biens et travaillant dans des usines. Au début, l'administration poussait ces femmes allemandes de bonne race à divorcer, ce qui permettait alors l'arrestation du juif délaissé, toutefois les liens affectifs l'emporteront sur cette propagande, et rares seront les Allemandes qui divorceront. En début d'année 1943, ces exceptions sont abrogées à cause de la défaite de Stalingrad : le gouvernement nazi proclame en effet la guerre totale, et désire en finir au plus vite avec les juifs, craignant de ne pouvoir aller jusqu'au bout de leurs objectifs, vu le retournement de situation à l'est. Joseph Goebbels (responsable de Berlin et de sa région à cette époque), qui rêvait depuis quelque temps de débarrasser Berlin une bonne fois pour toute de la présence juive, commande alors une rafle au coeur de la capitale allemande.
Wikipedia
Wikipedia : Rosenstraße

27 février 1944 -- Vichy nomme Charles du Paty de Clam commissaire général aux Questions Juives en remplacement de Darquier de Villepoix.
ajpn

27 février 1945 -- Un dernier transport de 6 000 détenus du camp de concentration de Gross-Rosen (Silésie) part vers l'ouest. Il s'arrête d'abord au camp de concentration de Buchenwald (Allemagne) avant d'arriver à celui de Mauthausen (Autriche). On ne compte alors que 1 200 survivants.
Israelvivra.com

27 février 1988 -- Pogroms de Soumgaït : « À la demande légitime et pacifique des Arméniens de l'Artsakh (Karabagh) de quitter la confédération d'Azerbaïdjan, les hommes au pouvoir en Azerbaïdjan soviétique ont répondu le 27 février 1988 par les massacres massifs des Arméniens de la ville de Soumgaït. L’extermination de la population arménienne exécutée avec une cruauté particulière s’est accompagnée de viols et du pillage de tous ses biens. La cruauté et le cynisme de ce crime sont dus au fait que les derniers hommes au pouvoir en Azerbaïdjan au 20ème siècle, en particulier les forces de sécurité, ont directement participé aux massacres.
Collectifvan.org

27 février 2004 -- Le Conseil de sécurité des Nations unies vote la résolution 1528 qui autorise le déploiement de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) pour une durée de douze mois.
Wikipedia

27 février 2011 -- Tentative de coup d'État du 27 février 2011 en République démocratique du Congo
Wikipedia

27 février 2014 -- le président géorgien, Guiorgui Margvelachvili se recueille au mémorial de Tsitsernakaberd avec sa délégation officielle lors d'une visite d'état, avant de planter un arbre en hommage.
Wikipedia

Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org






Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org