Aujourd'hui : Mardi, 25 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du NĂ©gationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenętre !  Envoyer cette page ŕ votre ami-e !
 
Revue de presse N°2 - 28/02/12 - Collectif VAN
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant la Turquie, le génocide arménien, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, le négationnisme, l'Union européenne, Chypre, etc... Nous vous suggérons également de prendre le temps de lire ou de relire les informations et traductions mises en ligne dans notre rubrique http://www.collectifvan.org/rubrique.php?r=0&page=1. Par ailleurs, certains articles en anglais, allemand, turc, etc, ne sont disponibles que dans la newsletter Word que nous générons chaque jour. Pour la recevoir, abonnez-vous à la Veille-Média : c'est gratuit ! Vous recevrez le document du lundi au vendredi dans votre boîte email. Bonne lecture.


La loi sur la négation des génocides jugée contraire à la Constitution
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous soumet ici la décision du Conseil constitutionnel sur loi visant à réprimer la contestation de l'existence des génocides reconnus par la loi. "Par sa décision n° 2012-647 DC du 28 février 2012, le Conseil constitutionnel s'est prononcé sur la conformité à la Constitution de la loi visant à réprimer la contestation de l'existence des génocides reconnus par la loi. Il avait été saisi de cette loi, en application de l'article 61 de la Constitution, par plus de soixante députés et par plus de soixante sénateurs. Le Conseil a jugé cette loi contraire à la Constitution."

Injures aux Harkis : la proposition de loi adoptée
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le Parlement français a adopté définitivement lundi un texte pénalisant les injures et les diffamations publiques envers l'ensemble des anciens membres des formations supplétives de l'armée française, notamment les "harkis". Ce texte, qui complète la loi du 29 juillet 1981 sur la liberté de la presse, prévoit que la diffamation contre les formations supplétives sera punissable de 45.000 euros d'amende et que l'injure sera punie de 12.000 euros d'amende. On ne peut que s'en réjouir. Au nom de quoi, le Conseil Constitutionnel pourrait-il, aujourd'hui, rendre un avis défavorable à la loi pénalisant la négation du génocide arménien ? Encore une fois, remarquons que tous les "grands historiens", les politiques et autres "intellectuels" qui ont brocardé la loi Boyer, sont restés étonnement silencieux lors des débats sur la loi adoptée définitivement hier, 27 février 2012. "Les harkis ont cruellement manqué de reconnaissance au niveau moral et matériel" et ce texte leur "apporte une reconnaissance morale", s'est félicitée Esther Benbassa (Ecologiste), pourtant vent debout contre la loi pénalisant l'insulte aux morts des génocides et à leurs descendants français. Le texte initial a été modifié pour élargir la protection à "l'ensemble des anciens membres des formations supplétives de l'armée française". Il serait intéressant de savoir si les forces supplétives de l'armée française, engagées sur d'autres fronts que l'Algérie, sont concernées par ce texte. On voit mal pourquoi elles ne le seraient pas : les volontaires arméniens de 1914 et les Arméniens qui se sont engagés dans la Légion d'Orient - officiellement créée le 15 novembre 1916 - pour combattre aux côtés de la France entre septembre 1915 et septembre 1920, en Cilicie, région de Turquie à forte population arménienne et placée sous mandat français, doivent nécessairement être protégés au même titre que les Harkis...

Collectif VAN : l'éphéméride du 28 février
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "28 février 1988 -- Azerbaïdjan : deuxième journée du pogrom de Soumgaït, pogrom qui a visé la population arménienne de la ville de Soumgaït en Azerbaïdjan soviétique. Le 27 février 1988, une populace composée en majorité d’Azéris avait formé des groupes qui ont attaqué et tué les Arméniens tant dans la rue que chez eux ; un pillage généralisé et un manque total d’intérêt de la part des forces de police ont permis à la situation d’empirer. La violence à Soumgaït fut sans précédent en Union soviétique."

Tour de l'Europe : l'Imoca veut sauver l'Ă©preuve
En raison des tensions entre la France et la Turquie, le tour de l'Europe en équipages, qui devait s'élancer d'Istanbul le 5mai prochain, est très menacé. Si la loi sur le génocide arménien est prochainement validée par le Conseil constitutionnel, les relations, déjà tendues entre la France et la Turquie, vont encore se dégrader et on voit mal la course s'élancer d'Istabul le 5mai prochain.

Il a été le geôlier des dignitaires nazis après la guerre
En 1962, jeune gendarme de 22 ans, il a surveillé les dignitaires nazis prisonniers en Allemagne. Un retraité Marmandais raconte.

Les chrétiens d’orient et les printemps arabes
Les chrétiens d’Orient sont inquiets. Inquiets pour la pérennité de leur présence dans une région qui est leur région depuis 2000 ans. Inquiets pour le respect de leurs droits dans un contexte de bouleversements majeurs. Inquiets face à la montée des tensions liées au confessionnalisme. Je veux leur dire que j’entends, que je comprends leurs craintes.

LÂ’UE renouvelle son soutien au Groupe de Minsk de lÂ’OSCE
Hier à Bruxelles, une réunion du Conseil de l’UE des Affaires étrangères a adopté un document relatif à l’Arménie, l’Azerbaïdjan et la Géorgie. Comme prévu, le Conseil des Affaires étrangères de l’Union européenne a approuvé un projet intitulé « Conclusions sur le Caucase du Sud. »

TPIR/Ngirabatware - De nouveaux témoins de l'accusation entendus le 5 mars
A la suite de la défense d'alibi présentée dans l'affaire de l'ancien ministre du Plan Augustin Ngirabatware, l'accusation a obtenu le droit de citer devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) de nouveaux témoins à charge.Ils seront entendus le 5 mars.

Les Arméniens protestent devant l’ambassade d’Azerbaïdjan à Washington
Malgré la pluie et le froid, les Arméniens de Washington DC se sont rassemblés devant l’ambassade d’Azerbaïdjan, le 24 février, pour commémorer les victimes de l’agression azerbaïdjanaise et exprimer leur solidarité au peuple de la République indépendante du Haut-Karabakh.

L'info vue par la TRT (1)
Le Collectif VAN vous propose cet article publié sur la TRT (Télévision & Radio de Turquie). Les articles de ce site ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve. "Le Conseil constitutionnel français a terminé l'étude concernant le projet de loi de la honte".

Rwanda : dans quel camp sommes-nous ?
Loin de toute complexité, voici qu'une controverse, sur le rôle de la France au Rwanda de 1990 à 1994, qui a fait couler, des années durant, tant d'encre, suscité de nombreuses publications, produit de multiples prises de position, se trouve mise en récit selon une logique binaire.

Les pogroms anti-arméniens en Azerbaïdjan 1988-92
Publication d’un dossier spécial de Nouvelles d’Arménie Magazine consacré aux massacres commis contre les civils arméniens en Azerbaïdjan, entre 1988 et 1992.

Le Parlement français vote un texte protégeant les "harkis"
Le Parlement français a adopté définitivement lundi un texte pénalisant les injures et les diffamations publiques envers l'ensemble des anciens membres des formations supplétives de l'armée française, notamment les "harkis".

Dépêche de l'APA [ 27 fév 2012 13:46 ] - Agence de Presse d'Azerbaïdjan
Le Collectif VAN vous propose un article de l'APA (Agence de presse azérie) daté du 27 février 2012. Les articles de ce site (écrits généralement dans un français rudimentaire) ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve. "« L’Union européenne voudrait avoir plus de rôle en matière de soutien en Azerbaïdjan et en Arménie, pour le règlement du conflit de Haut-Karabagh » a indiqué la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashtone, à la réunion du Conseil de l’UE".

Rwanda/Gacaca - La peine de prison à vie contre un médecin
Un tribunal semi traditionnel de Kigali en déplacement au sud du Rwanda a prononcé ce samedi soir, lors d'un troisième procès en révision, la peine de réclusion criminelle à perpétuité contre Jean Damascène Kabirima, un médecin reconnu coupable de crimes de génocide perpétré contre les tutsis en 1994.

Le catholicossat arménien de Cilicie réclame la restitution des biens confisqués par l’Empire ottoman
Le catholicos Aram 1er a annoncé une liste des biens dont le catholicossat de Cilicie compte réclamer la restitution. Mais dans l’affairement judiciaire, la question de l’oubli ne manque pas de ressurgir...

Un porte-parole dit que Dink Ă©tait lÂ’amorce et lÂ’AKP la cible
Le porte-parole du parti AKP a dit que le meurtre du journaliste arménien en 2007 était une amorce et que la cible était le parti Justice et Développement (AKP) afin de fomenter le chaos dans le pays.

Rwanda/Génocide: - 25.000 corps de victimes du génocide inhumés au sud du Rwanda
Plus de 25.000 corps de victimes du génocide perpétré contre les tutsis ont été extraits ce dimanche de fosses communes et inhumés de nouveau dans un mémorial situé à Cyanika, dans l'ancienne préfecture de Gikongoro, au sud du Rwanda, a constaté l'agence Hirondelle.

LÂ’AzerbaĂŻdjan cherche Ă  cacher ses crimes sous le couvert de Khodjalou
En faussant les faits historiques l’Azerbaïdjan tente de se présenter comme une victime. L’Azerbaïdjan tente de dissimuler ses propres crimes à Sumgayit, Bakou et d’autres régions de la population arménienne sous le couvert de Khodjalou. En réalité Khodjalou était la provocation de l’Azerbaïdjan contre le Front populaire Mutalibov, dont le régime Aliyev tente de faire usage d’aujourd’hui.

Liban : Un colloque sur le génocide arménien
Un congrès international sur le génocide arménien, intitulé « De la reconnaissance à l’indemnisation », a eu lieu du jeudi 23 au samedi 25 février au catholicossat des Arméniens orthodoxes à Antélias, près de Beyrouth. Les travaux, sous le patronage du catholicos de Cilicie Aram 1er, se déroulaient en présence de juristes internationaux.

En regardant Marine Le Pen
Cette semaine, la télévision aura célébré les Césars, les Oscars, les vaches du salon de l'agriculture, et Marine Le Pen. Pour regarder le triomphe de The Artist ou d'Omar Sy, il y eut du monde. Pour Marine Le Pen aussi, qui a rassemblé 5 millions de téléspectateurs alléchés notamment par le duel annoncé avec Jean-Luc Mélenchon.




Retour Ă  la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org