Aujourd'hui : Mardi, 11 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 13 mars
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:

Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 13 et 14 mars 1943 -- Au cours d'une Aktion qui s'étend sur deux jours, le ghetto de Cracovie (Pologne) est liquidé. 2 000 juifs sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, 700 sont fusillés sur place. Avant le départ du train, des centaines d’enfants, de vieillards et de malades sont exécutés. Les enfants de moins de 3 ans sont brûlés vivants.

Photo: Le ghetto de Cracovie après les déportations de 1943

Le bandeau #FreeOsmanKavala
, situé sous chaque visuel de notre site, est un appel du Collectif VAN à libérer Osman Kavala, injustement incarcéré en Turquie depuis le 1er novembre 2017.


Ça s’est passé un 13 mars (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

13 mars 1909 -- Empire ottoman: la nuit du 20 février, 80 représentants de 15 villages étaient invités à se réunir dans le monastère apostolique Sourp Arakel pour réfléchir aux préparatifs de leur autodéfense. Les habitants de Sassoun avaient 1500 fusils. Le 22 février, on entendit des coups de feu dans le monastère apostolique. Le 13 mars, le Cheik Hazret était au marché de Mouch, puis auprès de Servet Pacha et Hadji Moussapeg. Il siégea avec les dirigeants Jeunes-Turcs pour se concerter, et ils décidèrent de massacrer les Arméniens. Le 7 avril, entre le gouvernement turc et les Arméniens, ont commencé les luttes inégales à Van. Svazlian, Verjiné. (1999). The Armenian Genocide in the Memoirs and Turkish-Language Songs of the Eyewitness Survivors. Yerevan, "Gitutiun" Publishing House of the NAS RA.
Imprescriptible.fr: Eliazar Garabédian raconte...

9 au 13 mars 1915 -- Empire ottoman: quelques éléments de la IVe armée investissent Zeytoun pour officiellement y soumettre des déserteurs arméniens.
** (Agouni, 1921 :47; Kévorkian 2006 :725-726; Dündar, 2006 :242-243).
Mass Violence - par Raymond Kévorkian

13 mars 1915 -- Empire ottoman: le président de la Teskilât-ı Mahsusa, le Dr Bahaeddin Sakir a quitté Erzerum pour Istanbul, afin de participer aux réunions du Comité central jeune-turc.
* (Cemil, 1933 :Vakıt/ Haratch 82).
Mass Violence - par Raymond Kévorkian

13 mars 1918 -- Empire ottoman/Autriche: le consul autrichien de Trébizonde et de Samsun, le Docteur Kwatkiowski, a envoyé un rapport à Vienne le 13 mars 1918. Se restreignant aux six vilayets orientaux et aux districts de Trébizonde et Samsun, il affirme que sur le million d'Arméniens déportés, la plupart sont morts. Le consul austro-hongrois d'Adrianople, le Docteur Nadamlenzki, rapporta quant à lui que l'ensemble des 1,5 million de la population arménienne de l'Empire aurait été déportée, mais cette thèse n'est largement pas admise par la communauté scientifique. Le Vice-Maréchal autrichien Pomiankowski a estimé les pertes arméniennes à environ 1 million.
Wikipedia

13 mars 1919 -- Empire ottoman: deux ministres de l'Intérieur turcs des cabinets d'après guerre s'efforcèrent de mesurer l'ampleur de l'extermination. Mustafa Arif annonça que les recherches statistiques sur le nombre des victimes arméniennes se poursuivaient. Son successeur, Djemal, le 13 mars 1919, déclara que les déportations avaient réellement causé la mort de 800 000 Arméniens et que ces chiffres ne tenaient compte ni des soldats arméniens exécutés ni des enlèvements et conversions de femmes et d'enfants. Une bordée d'invectives accueillit cette déclaration mais des journalistes prirent la défense du ministre de l'Intérieur. Sous le titre « Le courage de corriger une erreur », la rédaction de Vakit écrivit: « Djemal est soucieux de nettoyer le passé sanglant. » Pour apaiser les critiques, Djemal chercha des échappatoires et déclara que le chiffre était en fait un total de 900 000 mais qu'il comprenait les morts et les survivants. D'autres quotidiens garantirent l'exactitude du premier chiffre donné par Djemal, 800 000 victimes, et affirmèrent que le ministre s'était basé sur des statistiques réunies par des autorités compétentes. Le 7 avril, cédant aux pressions, Djemal démissionnait. Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr : Conclusion

13 mars 1919 -- Empire ottoman: sur la déclaration de Cemal Paşa du 13 mars 1919 reconnaissant la mort de 800.000 Arméniens sans tenir compte des soldats liquidés et des enlèvements et conversions d'enfants, Mahmut Celal [Bayar](1883-1986) déclara que "[Ce fut] la divulgation la plus vilaine et la moins nécessaire". Durant le génocide, il a été député du Comite Union et Progrès (CUP), secrétaire responsable de la branche de Bursa puis d'Izmir du CUP
Pendant la période républicaine:
***Député des 11 premières législatures de la Grande Assemblée nationale
***Ministre de l'Economie du 27.02.1921 au 19.01.1922 puis du 10.11.1932 au 1er novembre 1937
***Premier Ministre d'Atatürk de 1937 à 1939.
***Leader du Parti Democrate de sa fondation en 1946 à 1950.
***Président de la République du 22 mai 1950 au 27 mai 1960. Sous sa présidence a eu lieu les émeutes de septembre 1955 contre les Grecs et les Arméniens.
cité par Ternon dans Enquête sur la négation d'un génocide. Ed Parenthèses, 1989, p.214.
Imprescriptible.fr: Mahmut Celal [Bayar](1883-1986)

13 mars 1919 -- Empire ottoman:Le Grand Vizir, Ahmet Tevfik Pacha, tente de justifier les massacres sur la base de fausses accusations contre les Arméniens.
ANI: Chronology of the Armenian Genocide -- 1919

13 mars 1919 -- Des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura se livrent à un pogrome à Samgorodok (district de Kiev). 4 juifs sont massacrés.
Israelvivra.com

13 mars 1938 -- Entrées des troupes allemandes en Autriche. Hitler entre à Vienne, couronnant ainsi l'annexion de l'Autriche au Reich. La tragédie des 200 000 juifs autrichiens commence le jour même, avec l'arrestation de notables de la capitale et des provinces, dont le président de la communauté Desider Friedmann, le vice-président Robert Stricker et le directeur Josef Loewenherz.
Compagnienomades.free.fr
Israelvivra.com

13 mars 1941 -- Pendant les préparatifs de l'invasion de l'URSS, le feld-maréchal Keitel rédige une série d’« ordre pour les zones spéciales » : « Dans la zone des opérations armées, au Reichsführer SS Himmler seront confiées, au nom du Führer, les tâches spéciales en vue de préparer le passage à l’administration politique — tâche qu'impose la lutte finale qui devra se livrer entre deux systèmes politiques opposés. Dans le cadre de ces tâches, le Reichsführer SS agira en toute indépendance et sous sa propre responsabilité. » En termes clairs, il est décidé que des unités mobiles du RSHA, les Einsatzgruppen, seraient chargées d'exterminer les Juifs — ainsi que les Tziganes, les cadres communistes, voire les handicapés et les homosexuels. Ce passage aurait été dicté par Adolf Hitler en personne. Pendant les premières semaines, les membres des Einsatzgruppen, inexpérimentés en matière d'extermination, ne tuent que les hommes juifs. À partir d'août, les autorités centrales clarifient leurs intentions, et les Juifs sont assassinés par familles entières.
Wikipedia

13 mars 1942 --650 juifs du camp de Hulievka (district de Berezovka, R.S.S. d'Ukraine) sont rassemblés par les SS pour être fusillés.
Les allemands ont tué 240 000 Juifs dans la seule Ukraine.
Dans la ville de Belhatów (province de Lodz, Pologne), la police pend 10 juifs sur la place de Narutowicza.
Israelvivra.com
ajpn

13 et 14 mars 1943 -- Au cours d'une Aktion qui s'étend sur deux jours, le ghetto de Cracovie (Pologne) est liquidé. 2 000 juifs sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, 700 sont fusillés sur place. Avant le départ du train, des centaines d’enfants, de vieillards et de malades sont exécutés. Les enfants de moins de 3 ans sont brûlés vivants. L’un d'eux, Shashne Hiller est sauvé par un couple qui souhaite le baptiser. Ils l’emmène chez un prêtre du nom de Carol Wollidja, qui refuse de le baptiser, affirmant que ce n’est pas là la volonté des parents. Carol Wollidja deviendra Jean Paul II. 1943. Le ghetto juif de Cracovie était l'un des cinq principaux ghettos créés par le Troisième Reich dans le Gouvernement Général au cours de leur occupation de la Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale. Le cinéaste Roman Polanski a vécu une partie de son enfance dans le ghetto de Cracovie, avant la déportation de sa famille.
ajpn
Israelvivra.com
Wikipedia

13 mars 1943 -- Mise en service d'un four crématoire supplémentaire au camp d'extermination d'Auschwitz.
Un transport de 113 juifs quitte Munich pour le camp d'extermination d'Auschwitz.
100 notables juifs de Salonique (Grèce) sont pris comme otages afin de garantir l'obéissance des juifs aux ordres des Allemands.
Israelvivra.com

13 mars 2001 -- Suisse: le Conseil national suisse a rejeté un texte dans ce sens le 13 mars 2001, avant d'adopter un postulat de reconnaissance du génocide le 16 décembre 2003 contre l’avis du Conseil fédéral. Informations détaillées sur la reconnaissance par la Suisse sur le site de l'Association Suisse-Arménie
Wikipedia


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org