Aujourd'hui : Samedi, 21 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 30 avril
Publié le : 30-04-2018

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo: 30 avril 1909 -- Empire ottoman/Cilicie: le Commandant du Victor-Hugo signale que les représentants anglais et allemands font beaucoup pour secourir la misère des réfugiés à Adana, en précisant que l’abstention de la France risque de produire une mauvaise impression. Ordre est donc donné au Victor-Hugo de distribuer des biscuits et de la farine, en attendant les crédits urgents sollicités. Le Jules-Ferry quitte Beyrouth, où il a charbonné avec le croiseur italien Piemonte, le 30 avril à midi. Dans la soirée, le croiseur anglais Diana débute le rapatriement des réfugiés de Kessab.

Ça s’est passé un 30 avril (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

30 avril 1349 -- Les persécutions qui accompagnent l'épidémie de peste noire atteignent la petite ville de Radolfszell sur le lac de Constance. Accusée d'avoir empoisonné les puits, la communauté juive est exterminée, sans doute brûlée sur le bûcher.
Israelvivra.com

30 avril 1679 -- Le troisième autodafé dans une série de cinq en une seule année a lieu à Palma de Majorque. 62 habitants sont accusés d'être des judaïsants (descendants de juifs convertis de force des siècles auparavant, qui pratiquent encore en secret la religion juive). Ils sont condamnés à la prison à vie. Leurs biens sont confisqués par l'Église et par la Couronne.
Israelvivra.com

30 avril 1909 -- Empire ottoman/Cilicie: le Commandant du Victor-Hugo signale que les représentants anglais et allemands font beaucoup pour secourir la misère des réfugiés à Adana, en précisant que l’abstention de la France risque de produire une mauvaise impression. Ordre est donc donné au Victor-Hugo de distribuer des biscuits et de la farine, en attendant les crédits urgents sollicités. Le Jules-Ferry quitte Beyrouth, où il a charbonné avec le croiseur italien Piemonte, le 30 avril à midi. Dans la soirée, le croiseur anglais Diana débute le rapatriement des réfugiés de Kessab.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : L’intervention de la Marine française durant les massacres de Cilicie d’avril 1909

30 avril 1919 -- Empire ottoman/Mardin : des soldats perquisitionnent l’église arménienne. Ils cherchent des caches d’armes. L’évêque leur ouvre les portes. Ils ne trouvent rien, mais s’emparent du courrier, des journaux et des registres paroissiaux. Tous ces documents sont envoyés à Constantinople. Les Arméniens catholiques sont, selon les termes des Capitulations, sous protection française. Comme, depuis l’entrée en guerre de l’Empire ottoman, les intérêts français ont été confiés à l’ambassade des états-Unis à Constantinople, Monseigneur Maloyan estime nécessaire d’informer le consul américain d’Alep, Jesse Jackson, de la situation. Il lui envoie une femme, Hebbo, fille de Youssef Saour.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Mardin dans la Guerre mondiale

15 au 30 avril 1915 -- Empire ottoman/ kaza de Göksun (mutesarifat de Marach) : Dans le kaza de Göksun, les déportations concernent 9 500 Arméniens de 18 localités, tous déportés vers Alep et le désert syrien.
** (Kévorkian, 2006 :727).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

15 au 30 avril 1915 -- Empire ottoman/ kaza d’Elbistan (mutesarifat de Marach) : Près de 6 000 Arméniens sont déportés sur ordre du kaïmakam Hüseyin Dervis bey vers le désert syrien.
** (Kévorkian, 2006 :727).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

30 avril 1919 -- Empire ottoman : Condamné à mort par contumace le 22 mai 1919 par la Cour martiale de Constantinople pour avoir donné l'ordre aux bandes de tchété d'attaquer les convois de déportés arméniens, Azmi fera partie des sept hauts responsables qui auront fui à bord du navire allemand Lorelei. Le 30 avril, l’Allemagne avait déjà fait savoir qu’elle refuserait d’extrader les contumax réclamés par les autorités ottomanes. D’abord favorable aux Grecs et des Arméniens, Djemal Azmi collaborera ensuite avec Naïl Bey, « secrétaire responsable » du Comité Union et Progrès et organisateur des meurtres et des déportations, tous deux aidés dans leurs responsabilités criminelles par le député Youssouf Riza Bey et par le chef de la police Tewfik Bey Monasterly.
Petite encyclopédie du génocide arménien

30 avril 1939 -- Allemagne : adoption d'une loi privant les Juifs de protection locative : ils sont alors expropriés et relogés dans des maisons « juives » septembre un couvre-feu est imposé aux Juifs du Reich. Interdiction pour les juifs du Reich de posséder des radios.
Cliotexte : Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945)

30 avril 1940 -- Le ghetto de Lodz (Pologne), où 164 000 juifs doivent vivre entassés sur une superficie de 4 kilomètres carrés seulement, est entouré de barrières en bois et de barbelé destinés à l'isoler du reste de la ville. En outre, le ghetto est surveillé par une police spéciale (Schutzpolizei).
Israelvivra.com

30 avril 1941 -- Le gouvernement pronazi de Croatie (Yougoslavie) promulgue à Zagreb ses premières ordonnances raciales. Les juifs ne peuvent plus être fonctionnaires et ils doivent obligatoirement porter l'étoile jaune.
Israelvivra.com

30 avril 1942 -- Début de la déportation des juifs de Wloclawek (district de Varsovie) au camp de Chelmno. En une semaine, près de 20 000 juifs sont envoyés dans ce camp d'extermination, où ils périssent tous.
Au cours d'une Aktion, les SS tuent 300 juifs à Grybov (district de Cracovie).
Un transport de 1 000 juifs quitte le camp de concentration de Theresienstadt pour le ghetto de Zamosc.
Les nazis déportent 200 juifs du village de Brzesc Kujavski (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno, où ils périssent tous.
Israelvivra.com

30 avril 1943 -- Les 400 juifs de la ville de Florina (Macédoine, Grèce) sont conduits par l'armée allemande à la ville de Verria. Ils seront ensuite transportés à Athènes, pour être déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.
Environ 2 000 juifs originaires de la ville de Wlodava (province de Lublin) sont déportés par les nazis au camp d'extermination de Sobibor.
Israelvivra.com

30 avril 1943 -- Pologne : 2 000 Juifs déportés à Sobibor attaquent leurs gardes. Ils sont presque tous tués à l’arme automatique. Les femmes également attaquent leurs gardes.
Ajpn : Repères chronologiques 1905 à 1945

30 avril 1944 -- 2 000 Juifs sont transportés de Topolya en Hongrie vers Birkenau. Les SS leur demandent d’écrire à leur famille pour les rassurer. ajpn
http://www.ajpn.org/1944.html



30 avril 1945 -- 30 avril : suicide de Hitler dans le bunker de la Chancellerie à Berlin.
Cliotexte : Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945)

30 avril 1945 -- L'armée soviétique libère le camp de Ravensbrück. Ravensbrück est un village d'Allemagne situé à 80 km au nord de Berlin. De 1934 à 1945, le régime nazi y établit un camp de concentration spécialement réservé aux femmes et dans lequel vécurent aussi des enfants. Le camp est construit sur les bords du Schwedtsee (en), en face de la ville de Fürstenberg/Havel, dans une zone de dunes et de marécages du nord du Brandebourg. Succédant en 1939 au camp de Lichtenburg, il devient rapidement le centre de détention de femmes le plus important du pays : au moins 132 000 femmes et enfants y sont déportés, dont 90 000 sont exterminés. Le camp fournit en main-d'œuvre féminine l'ensemble des industries d'armement allemandes et les mines de sel, sur place ou au sein de l'une des 70 antennes disséminées de la mer Baltique à la Bavière. Les détenues proviennent de tous les pays d'Europe occupés par l'Allemagne, le plus grand groupe national étant composé de polonaises. À partir d'avril 1941, des hommes sont enfermés dans un camp annexe.
Wikipedia

30 avril 1993 -- Le 30 avril, le Conseil de sécurité des Nations unies adopte la résolution 822, co-soutenue par la Turquie et le Pakistan, réaffirmant l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan et demandant le retrait de toutes les forces occupant le raison de Kelbadjar.
Wikipédia : Guerre du Haut-Karabagh

30 avril 1994 -- Pendant 8 heures continues, le Conseil de sécurité des Nations unies discute de la crise rwandaise. Puisque la résolution qui condamne les massacres omet d’utiliser le terme génocide, l’ONU n'intervient pas, puisqu'elle n'en a pas l'obligation. Le 30 avril 1994, le bureau politique du Front patriotique rwandais publie un communiqué selon lequel le génocide est presque terminé. Il « appelle le Conseil de sécurité des Nations unies à ne pas autoriser le déploiement de la force proposée, parce que l'intervention des Nations unies à ce stade ne peut plus servir un quelconque but en ce qui concerne l'arrêt des massacres36 ». Les massacres ne cesseront complètement que courant juillet, mais on estime que 80 % des massacres étaient accomplis à la mi-mai. Le médecin allemand Wolgang Blam qui se trouvait à Kibuye dans une région où les Tutsi étaient très nombreux (20 % de la population) et où les massacres durèrent jusqu'en juillet, témoigne dans un document qu'à partir du 16 mai 1994 les autorités locales ont normalisé la situation en ouvrant les services publics, les banques, les transports, etc. L'essentiel des massacres était alors accompli.
Wikipedia

30 avril 2003 -- Après cinq ans de négociations destinées à mettre un terme à près de dix ans de guerre civile, le président burundais Pierre Buyoya, un Tutsi, passe le relais à son vice-président, Domitien Ndayizeye, un Hutu.
Wikipedia




Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org