Aujourd'hui : Mercredi, 17 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 14 mai
Publié le : 14-05-2014

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)




Légende photo : 14 mai 2009 -- Un article "consensuel" du Wall Street Journal Europe signé Hugh Pope (Directeur du projet Turquie/Chypre de l’International Crisis Group), il nous est donné de voir à l'oeuvre une rhétorique en apparence humaniste, de la part d'un membre d'un groupe qui se consacre à la résolution des conflits, mais dont le but réel est de faire passer à la trappe toute reconnaissance du génocide arménien de 1915, que ce soit par la Turquie ou par les USA. Il s'agit de résoudre la crise en effaçant ("dépassant") sa cause, chose qui ne viendrait à l'idée de personne s'agissant des relations familiales ou professionnelles de tous les jours, mais parfaitement indiquée pour l'extermination d'un peuple, semble-t-il.


Ça s’est passé un 14 mai (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

14 mai 1909 -- Empire ottoman/Cilicie : la situation à Alexandrette restant tendue. Le Jules-Ferry arrive à Mersine dans l‘après-midi après un passage par Ayas .
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : L’intervention de la Marine française durant les massacres de Cilicie d’avril 1909

12 au 14 mai 1915 -- Empire ottoman /Ayntab (vilayet d’Alep) : Environ deux cents notables arméniens sont interpellés en trois jours.
** (Kévorkian, 2006 :752).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

14 mai 1915 -- Empire ottoman/ kaza de Hüsni Mansur et Besni : 400 hommes originaires de la région et de celle voisine de Besni sont exécutés à Adiyaman par des çete de l’O.S. commandés par Haci Mehmed Ali bey.
** (Kévorkian, 2006 :509).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

14 au 16 mai 1915 -- Empire ottoman : les forces turques lèvent le siège de Van et partent, avec la population musulmane de la ville, en direction du sud-ouest, avant l’arrivée des forces russes, le 18 mai.
*** (Rafaël de Nogales, 1926 :107; Ussher, 2002 :153; Kévorkian, 2006 :405).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

14 mai 1915 -- Empire ottoman : tandis qu'officiellement, en application de la loi du 14 mai 1915 et des ordonnances promulguées ultérieurement pour assurer la protection des déportés, les Arméniens étaient déportés, l'O.S. plaçait ses bandes sur le trajet des convois pour les attaquer, les piller et les détruire. Ces bandes, qui constituaient le gros des troupes de l'O.S., avaient été recrutées parmi des voleurs et des criminels emprisonnés, sur ordre du ministère de la Justice qui avait autorisé leur transfert. On les appela les tchétés. Les Cours martiales établirent jusque dans le détail le processus de fonctionnement de cette organisation parallèie. Un ordre émis par le Comité central de l'Ittihad était transmis par le centre exécutif de Constantinople à Chakir, soit par un télégramme chiffré dont lui seul avait le code, soit par l'officier de liaison. Chakir interprétait cet ordre et ses adjoints transmettaient ses directives aux différents secrétaires responsables, si bien que le même ordre, émis par télégramme chiffré, était reçu à travers le pays par les différents responsables du Parti qui avaient pour tâche d'obtenir la collaboration des autorités civiles et militaires et de faire exécuter cet ordre par les officiers des bandes de tchétés, pour la plupart des civils promus à ce poste.
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible : L'Organisation Spéciale

14 mai 1915 -- Empire ottoman : Devant la Cour martiale, le 14 mai 1919, fut présenté un document rédigé le 15 septembre 1914 par le responsable du Comité central de l'Ittihad de Brousse, Ibrahim. Ce document était adressé au Comité central de Constantinople: il concernait les problèmes de recrutement de troupes irrégulières à envoyer sur les frontières. La Cour démontra que ces criminels avaient été utilisés pour détruire les convois d'Arméniens16. Les dépositions du directeur de la prison de Yozgad, Ali bey, et de l'ancien juge de cette ville, Mustafa Remzi bey, expliquent le processus de libération des criminels et de transfert dans des centres d'entraînement.
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible : L'Organisation Spéciale

14 mai 1917 -- Le consul allemand Rössler adressait au chancelier allemand Bethmann-Hollweg, les notes prises par un ingénieur allemand Bünte : « Du 1er au 6 avril [1917],j'ai remonté le Khabour, en partant de Buseir sur l'Euphrate, accompagné du capitaine Loschebrand et du sergent Langenegger, et j'ai trouvé sur la rive gauche des quantités de crânes et de squelettes humains décolorés ; certains crânes étaient troués de balles. Par endroits, nous avons rencontré des bûchers, également avec des ossements et des crânes humains. C'est en face de Kichla Chéddadé que nous en avons vu les amas les plus importants. La population a parlé de l2000 Arméniens qui, rien qu'à cet endroit, auraient été massacrés, fusillés ou noyés. Arrivés là, nous avons quitté le fleuve et nous n'avons plus trouvé aucune trace sur la route du Sindjar. »
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible : Les fonctionnaires

14 mai 1919 -- 20 juifs sont massacrés et de nombreux autres mutilés au sabre lors d'un pogrom qui se déroule à Olgopol (province de Podolie) par les alliés de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.
- 18 juifs sont massacrés dans la gare de Kirilovka (Russie) par des unités commandées par Hepel, lié à l'Armée nationale ukrainienne.
- 33 juifs sont massacrés sauvagement par des unités de rebelles commandées par l'ataman Zeleny, allié de Simon Petlioura et de son Armée nationale ukrainienne, lors d'un pogrome à Berhad (Podolie) qui dure cinq jours.
Skynet : 14 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

14 mai 1941 -- 3 747 juifs polonais, tchécoslovaques et autrichiens sont arrêtés par la police française, enfermés dans les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande. En deux ans, des milliers de juifs y transiteront, en route vers le camp de regroupement de Drancy puis vers le camp d'extermination d'Auschwitz.
Skynet : 14 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

14 mai 1942 -- 1 200 juifs sont déportés de Gorzków (Pologne) au camp d'extermination de Sobibor.
- 1 700 juifs sont déportés de Brzeziny (Pologne) au camp d'extermination de Chelmno.
Skynet : 14 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

14 mai 1948 -- Proclamation de l’indépendance de l’Etat d’Israël.
David Be, Gourion proclame la naissance de l’etat d’Israël et lit la déclaration d’indépendance par ces mots : « Eretz-Israël est le lieu où naquit le peuple juif.
C’est là que se modela sa forme spirituelle, religieuxe et politique.
C’est là qu’il vécut sa vie indépendante.
C’est là qu’il créa ses valeurs tant nationales qu’universelles et qu’il donna au monde le livre des livres Eternels ».
Dès le lendemain, la deuxième phase de la guerre d’indépendance commençait.
Skynet : 14 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

14 mai 2009 -- Un article "consensuel" du Wall Street Journal Europe signé Hugh Pope (Directeur du projet Turquie/Chypre de l’International Crisis Group), il nous est donné de voir à l'oeuvre une rhétorique en apparence humaniste, de la part d'un membre d'un groupe qui se consacre à la résolution des conflits, mais dont le but réel est de faire passer à la trappe toute reconnaissance du génocide arménien de 1915, que ce soit par la Turquie ou par les USA. Il s'agit de résoudre la crise en effaçant ("dépassant") sa cause, chose qui ne viendrait à l'idée de personne s'agissant des relations familiales ou professionnelles de tous les jours, mais parfaitement indiquée pour l'extermination d'un peuple, semble-t-il.
Collectif VAN - Génocide arménien : le boomerang des « remerciements »


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org