Aujourd'hui : Vendredi, 18 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Loreen : "Les droits de l'Homme violés en Azerbaïdjan"
Publié le :

Photo: Thomas Hanses (EBU)

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - A Bakou, c'est Loreen, chanteuse suédoise d'origine marocaine (Lorine Zineb Noka Talhaoui de son vrai nom), qui a gagné samedi 26 mai l'Eurovision 2012 avec son titre "Euphoria" qui a recueilli 372 points. Artiste engagée, Loreen avait créé la polémique à son arrivée en Azerbaïdjan, en déclarant : "Les droits de l'Homme sont violés quotidiennement en Azerbaïdjan. On ne doit pas se taire face à de telles choses". Au cours de la soirée, l'Azerbaïdjan a fait de la promo pour impressionner les millions de téléspectateurs qui suivent à travers le monde cette prestation annuelle kitschissime : pays riche en hydrocarbures, avec quelque 9,2 millions d'habitants à majorité musulmane, Bakou a mis les bouchées doubles pour se présenter sous un jour aimable et faire oublier les terribles images des pogroms anti-arméniens de Soumgaït, Bakou, Kirovabad et Maragha (de 1998 à 1992).

Entre chaque chanson, les téléspectateurs ont pu observer des images de l'Azerbaïdjan, de ses paysages et de ses traditions. Du moins de certaines d'entre elles, car les traditions de vandalisme et de profanation qui ont mené à la destruction d'un patrimoine architectural arménien (églises et cimetières) présent depuis des millénaires en Azerbaïdjan, n'ont, elles, pas été mises en lumière. Ainsi, il n'a pas été fait mention de la destruction complète par l'Armée azérie (en 2005), du cimetière de Djoulfa (Jugha), sur les bords de l'Araxe au Nakhitchevan : ce cimetière arménien comportait des milliers de somptueux Khatchkars (croix de pierre ciselées) de l'époque médiévale, joyaux de l'Art arménien. Si des images du Karabakh, République enclavée au sein de l'Azerbaïdjan et peuplée majoritairement d'Arméniens présentés comme "des séparatistes", ont été montrées durant les intermèdes du show télévisé, les images insoutenables des villageois arméniens brûlés à Maragha, village-martyr du Karabagh, n'ont pas été diffusées : elles auraient pourtant parfaitement illustré l'impérieuse nécessité, pour les Arméniens, d'avoir un havre de paix hors d'une gouvernance azérie belliqueuse et haineuse.

Pour des raisons de sécurité, Erevan avait refusé de participer au concours de l'Eurovision qui s'est déroulé à Bakou, après une déclaration du président Aliev selon laquelle tous les Arméniens étaient hostiles à l'Azerbaïdjan.

Un boycott plus général aurait été le bienvenu : l'Europe s'est hélas largement compromise dans cette opération de communication du clan dictatorial des Aliev, véritable oligarchie familiale régnant à Bakou. Le seul effet positif de l'Eurovision 2012 est d'avoir mis en lumière les graves atteintes aux droits de l'homme en Azerbaïdjan. L’opposition azerbaïdjanaise a en effet pu profiter de la présence des médias internationaux pour accuser le régime du président Ilham Aliev qui réprime la liberté d’expression et emprisonne des opposants sur de fausses accusations. Même si Loreen n'a pas abordé ce sujet sur scène, la jeune chanteuse suédoise avait rencontré auparavant des militants locaux des droits de l’homme et leur avait publiquement apporté son soutien. La victoire de la Suède sonne donc comme une gifle magistrale pour la clique au pouvoir à Bakou : celle-ci a, en définitive, dépensé des sommes folles pour un concours qui aura surtout permis de parler des carences démocratiques dans le pays. Quid de l'Eurovision 2015 en Turquie à l'occasion du centenaire du génocide arménien de 1915, pour dénoncer médiatiquement le négationnisme d'Etat d'Ankara et l'oppression des minorités ?

Collectif VAN
[Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083 - 92133 Issy-les-Moulineaux – France
Boîte vocale : +33 (0)1 77 62 70 77
Email: contact@collectifvan.org
www.collectifvan.org


Lire aussi:

Eurovision : la Suède gagne avec Loreen, 22ème place pour la France et Anggun

Eurovision : les droits de l'homme bradés à bas coûts

Eurovision : Une vague de violations des droits humains en Azerbaïdjan

Azerbaïdjan : Un mot pour la liberté de la presse ?

Azerbaïdjan: L'envers du décor de l'Eurovision

Nakhitchevan : il n’y a jamais eu d’Arméniens ici !

« Expo censurée ! Patrimoine bafoué ! » : manifestation au sein de l'UNESCO

La langue de bois, art immatériel préservé par l’Unesco

Que se passe-t-il à l’UNESCO ?

Il y a 5 ans : la destruction du cimetière arménien de Djoulfa

Fallait-il vraiment aller chanter à Bakou ?

Vidéo : Des interpellations d'opposants en marge de l'Eurovision en Azerbaïdjan

Nouvelles interpellations en marge de l'Eurovision

L'Azerbaïdjan élimine un patrimoine culturel datant de 12 siècles

Azerbaidjan : 20 ans après le pogrom de Maragha

Khojalu : 20 ans de mensonge dÂ’Etat

Azerbaïdjan : le pogrom de Soumgaït

Le procès des crimes de Soumgaït (Février 1988)

Les 20 ans du pogrom anti-arménien de Soumgaït

"Maragha, 10 avril 1992. Génocide ordinaire”

Maraghar : Avril, le mois des génocides…

Maraghar : Caroline Cox parle du Golgotha contemporain

Des pirates informatiques qui ont des assassins pour héros

Xocali.net : le site qui dénonce la contrefaçon azérie

Azerbaïdjan : appel au piratage informatique

Janvier 1990, les pogroms anti-Arméniens de Bakou

www.xocali.net



Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org