Aujourd'hui : Jeudi, 26 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 29 mai
Publié le : 29-05-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:




Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 29 mai 1998 -- France : Le 19 mai 1998, la proposition de loi du groupe Socialiste pour la reconnaissance par la France du génocide arménien, est enregistrée à la présidence de l'Assemblée Nationale. Elle est adoptée à l'unanimité le 29 mai 1998. Lors de la discussion, Monsieur Jean-Piere Masseret, Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, déclare « Le Gouvernement s'associe à l'hommage rendu aux victimes des massacres. (...) Le Gouvernement prend acte de l'intention politique de votre Assemblée. Cette initiative est la vôtre. Vous en avez pris la responsabilité. Le Gouvernement mesure la profondeur des sentiments qui vous animent ». Le Secrétaire d'Etat déclare également « J'ai dis que le Gouvernement donnerait une suite au texte que l'Assemblée Nationale va voter. Donc la procédure continuera son cours devant le Sénat. J'ai parlé de la Conférence des Présidents du Sénat parce qu'elle établit l'ordre du jour ; En tout cas, les intentions du Gouvernement sont parfaitement claires : l'examen de ce texte doit aller jusqu'à son terme ».

Ça s’est passé un 29 mai (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


29 mai 1241 -- La foule chrétienne envahit le quartier juif de Francfort-sur-le-Main : les maisons juives sont détruites et plus de 150 juifs, sur les 200 que comptait la ville, sont massacrés, dont 3 rabbins. Les survivants sauvent leur vie en feignant d’accepter le baptême.
Skynet : 29 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

29 mai 1453 -- Le 29 mai, c'est la date anniversaire de la Conquête d'Istanbul par le sultan Mehmet II, dit "le conquérant" (Fatih), en 1453. Des célébrations désormais installées dans le paysage à Istanbul et que les autorités organisent avec un peu plus de faste chaque année.
Le premier ministre Erdogan inaugurera en personne la mosquée de Fatih (bâtie après la conquête pour supplanter Sainte Sophie), récemment restaurée. Et dans la soirée, le maire d'Istanbul, Kadir Topbas, lancera un spectacle de son et lumière et des feux d'artifices sur la Corne d'Or.
Le monde - blogs : La conquête de Constantinople, fête nationale?

29 mai 1905 -- Au cours d’un pogrom de trois jours à Brest-Litovsk (Biélorussie) de nombreux juifs sont attaqués et tués, des magasins juifs pillés et détruits par des soldats et des cosaques. 


Skynet : 29 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

29 mai 1915 -- Rapport des alliés conseillant au Gouvernement ottoman d'arrêter les massacres d'Arméniens.
Télégramme envoyé
Département d'Etat
Washington, 29 mai 1915
Ambassade américaine, Constantinople
Le Ministère des Affaires Etrangères demande que la note suivante soit remise au Gouvernement turc.
Citation, 24 mai : Depuis environ un mois, la population kurde et turque d'Arménie massacre les Arméniens, de connivence et souvent avec l'aide des autorités ottomanes.
De tels massacres ont eu lieu à la mi avril(?) à Erzeroum, Dertchun, Eguine, Akn, Bitlis, Mouch, Sassoun, Zeitoun, et à travers la Cilicie. Les habitants d'environ une centaine de villages près de Van ont tous été assassinés. Dans cette ville, le quartier arménien est assiégé par des Kurdes. Au même moment à Constantinople, le Gouvernement maltraite la population arménienne inoffensive. A la vue de ces nouveaux crimes de la Turquie contre l'humanité et la civilisation, les gouvernements alliés annoncent publiquement à la Sublime Porte qu'ils tiendront personnellement responsables de ces crimes tous les membres du Gouvernement ottoman et ceux de leurs agents qui sont impliqués dans ces massacres. Fin de citation.
( Signé) [William Jennings] Bryan
Imprescriptible : Avertissement des Alliés adressé au Gouvernement ottoman

29 mai 1915 -- Empire ottoman : les ambassadeurs de France, de Grande-Bretagne et de Russie à Constantinople ont envoyé un télégramme au Département d’État des USA avec le contenu suivant : « Il y a un mois, les Turcs et les Kurdes, vivant en Arménie occidentale, avec l’appui et la coopération des autorités ottomanes, ont commencé le massacre de la paisible population arménienne d’ Erzerum, Van, Sasun, Bitlis, Mush et de Cilicie. Dans le même temps les intellectuels arméniens ont été tués à Constantinople par les Jeunes Turcs. Nous appelons tous les pays de l’Entente à intervenir et mettre un terme à cette politique brutale ».
NAM : L’histoire de la reconnaissance du Génocide Arménien par la France remonte à 1915

29 mai 1915 -- Empire ottoman : Khoren (Choren), lui-même presque aveugle, était professeur des aveugles de Bethesda. Il servait à Bauerfeind de traducteur lors de ses entretiens avec les autorités turques. Du départ de Bauernfeind, en août 1915, à l’arrivée de Christoffel, en avril 1916, il dirigea la mission avec Makrouhi.
Khosrov effendi Kéchichian (Kescheschian), pharmacien à Malatia, comptait au nombre des proches des missionnaires de Bethesda. Il faisait partie de la direction de la Fédération révolutionnaire arménienne de Malatia. Il fut parmi les premiers Arméniens de Malatia à être arrêtés, le 26 mai 1915, sous prétexte qu’il aurait caché un fusil. Après la remise d’un fusil spécialement acheté, il fut libéré. Mais le 29 mai 1915 il fut cité de nouveau: « Il restait dans son lit, malade et angoissé, [...] bref il ne faisait point preuve de virilité » ( Journal, 29 mai 1915). Bauernfeind intervint en faveur de son «ami de la maison» après sa seconde arrestation, mais le muhasebedschi (conseiller à la Chambre des comptes) réussit à le convaincre que Khosrov était en vérité un révolutionnaire dangereux qui ne méritait pas qu’il intervienne. « On ne peut avoir confiance en personne... »
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Malatia 1915: carrefour des convois de déportés d’après le Journal du missionnaire allemand Hans Bauernfeind

29 mai 1915 -- Empire ottoman : le Grand Vizir signe un mémorandum du 26 mai dans lequel le ministre de l'intérieur demande la promulgation d'une loi spéciale autorisant les déportations. La loi autorisait les commandants des armées et des garnisons locales à ordonner la déportation de groupes de populations suspectés d'espionnage, de trahison, ou pour nécessités militaires. Il suffisait pour cela que les autorités investies du pouvoir de décider les déportations ressentent (hissetmek) une impression d'agression ou de danger.
Cette autorisation vague mais générale entraîna la déportation massive de la population arménienne de Turquie. La loi provisoire de déportation fut abrogée le 4 novembre 1918 "à cause de son inconstitutionnalité". Ainsi le parlement turc annula une loi qu'il n'avait pas débattue ou approuvée auparavant, dans une période où la population visée par cette loi était déjà presque entièrement éliminée.
NetArménie : Le Génocide

29 mai 1918 -- Hohenlohe, Ambassadeur d'Autriche en Allemagne :
"La Turquie souhaite annexer entièrement le Caucase et exterminer les Arméniens avec tous les moyens imaginables. Les massacres et les bains de sang sont à l'ordre du jour."
Imprescriptible : Citations de Diplomates en poste lors du génocide

29 mai 1919 -- 70 juifs sont assassinés durant un pogrom par des membres de l’Armée nationale ukrainienne à Zlatopol (Ukraine).
Skynet : 29 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

29 mai 1938 -- Selon une loi promulguée par le gouvernement hongrois, le nombre de juifs dans les professions libérales, l’administration, les affaires et l’industrie ne doit pas dépasser 20 % du total de la branche considérée.
Skynet : 29 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

29 mai 1942 -- A Radzivillov près de Volyn (Ukraine), 1 500 juifs sont conduit hors de la ville et abattus. A la suite de cette Action, les juifs organisent un mouvement de résistance dirigé par Asher Czerkaski.
- Pour la deuxième fois, 3 000 juifs d’Opole (Pologne) sont déportés au camp d’extermination de Sobibor.
- Décret de Vichy obligeant les Juifs français et la majorité des Juifs étrangers de plus de 6 ans vivant en France à porter l'Etoile jaune.
- Les juifs n’ont plus le droit d’aller chez un coiffeur.
Skynet : 29 mai, ce jour-là, n’oubliez pas

29 mai 1998 -- France : Le 19 mai 1998, la proposition de loi du groupe Socialiste pour la reconnaissance par la France du génocide arménien, est enregistrée à la présidence de l'Assemblée Nationale. Elle est adoptée à l'unanimité le 29 mai 1998. Lors de la discussion, Monsieur Jean-Piere Masseret, Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, déclare « Le Gouvernement s'associe à l'hommage rendu aux victimes des massacres. (...) Le Gouvernement prend acte de l'intention politique de votre Assemblée. Cette initiative est la vôtre. Vous en avez pris la responsabilité. Le Gouvernement mesure la profondeur des sentiments qui vous animent ». Le Secrétaire d'Etat déclare également « J'ai dis que le Gouvernement donnerait une suite au texte que l'Assemblée Nationale va voter. Donc la procédure continuera son cours devant le Sénat. J'ai parlé de la Conférence des Présidents du Sénat parce qu'elle établit l'ordre du jour ; En tout cas, les intentions du Gouvernement sont parfaitement claires : l'examen de ce texte doit aller jusqu'à son terme ».
CDCA : Les Gouvernements français et le Génocide Arménien


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org