Aujourd'hui : Samedi, 30 mai 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Zarakolu : "Mon pays s'est transformé en cimetière des muets"
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Saluons le courage de Ragip Zarakolu qui a accepté de se rendre en Arménie pour recevoir le Prix du Président. L’éminent militant turc des droits de l'homme et éditeur, a reçu mardi un prix de l’Etat arménien pour ce que le président Serge Sarkissian a appelé une "contribution remarquable" à la reconnaissance internationale des massacres Arméniens de 1915 dans l'Empire ottoman comme un génocide. L'éditeur Ragip Zarakolu est arrivé en Arménie avec sa femme et sa fille pour recevoir le prix annuel du Président, moins de deux mois après avoir été libéré des prisons turques sur des accusations controversées de soutien illégal au Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK). Ses publications et ses actions en faveur de la reconnaissance du génocide arménien sont la raison officieuse de son arrestation : "La Turquie doit accepter la vérité historique. C’est seulement de cette manière que la Turquie peut retrouver l’estime de soi. Même après que la Turquie ait présenté ses excuses et réparé ses torts, les Arméniens et les Turcs ne seront jamais comme avant. Ma génération sait ce qui s'est passé et a essayé de le cacher. Cependant, la jeune génération croit encore à ce mensonge sous certaines conditions, ce qui est pire encore. Le Coran dit: «Cessez d'abord de mentir et dites toujours la vérité ». La Turquie est devenue aveugle et sourde. Mon pays s'est transformé en cimetière des muets". Le Collectif VAN vous propose la traduction des extraits d'un article en anglais publiée sur le site Chroniques Diplomatiques.

Chroniques Diplomatiques

L’Arménie récompense Ragip Zarakolu

Traduction Gérard Merdjanian

Ragip Zarakolu, l’éminent militant turc des droits de l'homme et éditeur, a reçu mardi un prix de l’Etat arménien pour ce que le président Serge Sarkissian a appelé une "contribution remarquable" à la reconnaissance internationale des massacres Arméniens de 1915 dans l'Empire ottoman comme un génocide.

Zarakolu a été parmi plus de deux douzaines de scientifiques, écrivains et artistes, principalement arméniens, retenus pour le prix annuel du Président. Il est arrivé en Arménie avec sa femme et sa fille pour recevoir le prix moins de deux mois après avoir été libéré des prisons turques sur des accusations controversées de soutien illégal au Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK).

"Ses activités ont été une mission exceptionnelle. Son combat pour la diffusion de la vérité historique à la société turque est un brillant exemple de prise de position de haute citoyenneté et de courage. (…) Votre présence ici et l'acceptation aujourd'hui de ce prix est aussi un acte de courage," a déclaré Serge Sarkissian lors de la cérémonie de remise des prix au palais présidentiel à Erevan.

Dans sa réponse, Zarakolu a réaffirmé sa conviction que les massacres de masse lors de la première guerre mondiale et les déportations d'Arméniens étaient bien un génocide, crime qui doit être reconnu par la Turquie moderne.

"La Turquie doit accepter la vérité historique. C’est seulement de cette manière que la Turquie peut retrouver l’estime de soi. Même après que la Turquie ait présenté ses excuses et réparé ses torts, les Arméniens et les Turcs ne seront jamais comme avant. Tous ces gestes ne rameront jamais ce qui a été perdu. Mais nous pouvons regarder ensemble vers l'avenir.

Ma génération sait ce qui s'est passé et a essayé de le cacher. Cependant, la jeune génération croit encore à ce mensonge sous certaines conditions, ce qui est pire encore. Le Coran dit: «Cessez d'abord de mentir et dites toujours la vérité ». La Turquie est devenue aveugle et sourde. Mon pays s'est transformé en cimetière des muets.

Le 100e anniversaire du génocide arménien approche, la Turquie doit arriver à comprendre que le temps de la reconnaissance et des excuses est arrivé, c’est devenu une condition préalable pour l'établissement d'une société démocratique dans le pays."

Zarakolu reste toujours sous le coup d’une inculpation, mais est laissé en liberté provisoire. S'il est reconnu coupable, il risque jusqu'à 15 ans de prison. L'Union européenne et les organisations internationales de défense des droits de l’homme ont exprimé de sérieuses préoccupations à ce sujet.

Extrait de Armenialiberty




Retour à la rubrique


Source/Lien : Chroniques Diplomatiques



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org