Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 5 juin
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 5 juin 2007 -- République du Chili: le Sénat chilien adopte à l'unanimité une résolution reconnaissant le génocide arménien et demandant au gouvernement chilien de soutenir un rapport de 1985 d'une sous-commission des Nations Unies décrivant ce crime contre l'humanité comme un exemple clair de génocide.

Ça s’est passé un 5 juin (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

5 juin 1670 -- Le ghetto de Vienne (Autriche) compte 4 000 habitants. Il s'est repeuplé après la tragédie du 12 mars 1421. Mais le 5 juin est la date limite fixée pour leur expulsion s'ils n'acceptent pas le baptême. Cette limite sera prolongée jusqu'au 25 juillet.
Israelvivra.com

5 juin 1827 -- Prise d'Athènes par les Ottomans après un siège de neuf mois: le 5 juin 1827, la ville d'Athènes fut prise par les Ottomans après neuf mois de siège, pendant la guerre d'indépendance de la Grèce. Le but du siège était d'atteindre la forteresse située sur l'Acropole et permettant de contrôler l'Attique. En mai 1827, les Ottomans battirent les révolutionnaires grecs lors de la bataille de Phalère. Cet ascendant leur permit de prendre Athènes le 5 juin, obligeant la Grèce du Nord à se soumettre.
L'Internaute

3 au 5 juin 1915 -- Empire ottoman/Mardin : gendarmes et miliciens de lÂ’O.S. prennent le contrôle de tous les accès de la ville. 1 062 notables de la ville, clercs et laïcs, majoritairement arméniens, dont Mgr Ignace Maloyan, le primat des Arméniens catholiques, et six prêtres, sont arrêtés et internés à la préfecture, sous la supervision du commissaire Gevranlızâde Memduh.
*** (Kévorkian, 2006 :455).
Mass Violence - par Raymond Kévorkian

5 juin 1915 -- Empire ottoman: le professeur Kh. Nahighian, qui avait enseigné la physique au collège pendant 25 ans, fut arrêté le 5 juin, envoyé en exil et tué.
Imprescriptible.fr : Rapport du Consul Américain

5 juin 1915 -- Empire ottoman/Syrie/Etats-Unis : Extrait du rapport du 5 juin 1915 de Jesse Jackson, Consul des Etats-Unis à Alep. "C'est sans doute un programme soigneusement planifié pour éteindre totalement la race arménienne."
Imprescriptible.fr : Citations de Diplomates en poste lors du génocide

5 juin 1915 -- Empire ottoman: le samedi 5 juin, on arrête encore près de 200 personnes qu’on place dans la maison des sœurs franciscaines avant de les entasser dans la prison. Ibrahim Kaspo raconte : « On donna l’ordre d’arrêter tous ceux qu’on rencontrait dans la rue. Mes deux frères, Mansour et Ilyâs, furent arrêtés ce jour-là. Mon père resta à la maison, car c’était officiellement jour férié. Nous voilà au samedi. Mon père était obligé de se rendre au gouvernorat pour s’occuper de ses affaires, d’autant qu’il s’agissait des causes du trésor public dont il était le gérant. Après avoir consulté un ami turc, il décida d’aller accomplir son devoir. Le soir même nous étions devenus une famille composée d’une veuve et d’orphelins. » © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible.fr: Arrestation des notables chrétiens

5 juin 1915 -- Empire ottoman: au mois de mai 1915, une bande kurde se dirige sur Séert. Monseigneur Addaï offre cinq cents livres au mutessarif, Hilmi bey, qui fait éloigner les Kurdes. Le chef de la municipalité, Abdul Rezzak, ami de plusieurs familles chaldéennes, est destitué et remplacé par Hami effendi qui voue aux chrétiens une haine fanatique. Des bruits circulent, annonçant tantôt l’arrivée des Kurdes, tantôt celle des soldats. Les massacres de Séert auraient commencé brutalement, le 5 juin 1915, à l’arrivée de Djevdet et de ses bataillons bourreaux. En fait, son armée ne reste pas longtemps à Séert. Elle se dirige vers Bitlis. Après avoir été rejoint par le 5e corps expéditionnaire de Halil, Djevdet investit Bitlis à la mi-juin et y détruit la population chrétienne.

****Dès le 5 juin, les maisons sont pillées par les soldats et les notables sont arrêtés – parmi eux, ceux des familles Mansour, Aboche, Kérendi, Nasri, Sado, Hikari –, ainsi que les prêtres – seul, Monseigneur Addaï parvient à s’échapper pour être ensuite tué [récit S1]. Ils sont rassemblés dans la caserne et dépouillés de leurs vêtements par les tchété. Le régiment de tchété est constitué de déserteurs sortis de leur cachette pour être enrôlés dans cette milice et de brigands. Des notables musulmans de Séert les commandent. Ces miliciens ont pour toute arme une épée. Pendant quatre jours ces détenus sont torturés. Le mardi 8 juin, la maison des dominicains est assaillie par les soldats, envahie et pillée. La supérieure, sœur Suzanne, est rouée de coups. Plusieurs jeunes filles sont enlevées. © Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible.fr: Des informations sur les massacres de Séert parviennent à Mardin

5 juin 1916 -- Empire ottoman/Vatican: Note pour son excellence le ministre des Affaires étrangères [ottoman]* . Toute la presse, européenne et américaine, après avoir mis au grand jour l’anéantissement de la race arménienne, s’élève avec indignation contre le Saint-Siège et contre l’Auguste personne de Sa Sainteté le Pape qui, dès le début de cette persécution contre les chrétiens de Syrie et surtout du Liban, n’a pas protesté,par un acte public et officiel, devant le monde civilisé. La même presse expose dans ses colonnes de journaux les tristes détails des massacres de tant de chrétiens, de nombreux prêtres et d’une quarantaine d’évêques arméniens, dont cinq catholiques; elle s’indigne aussi contre ce refus fait par les autorités d’envoyer aux survivants un prêtre pour les secours religieux, refusés même aux mourants, et elle se plaint amèrement des procédés du gouvernement ottoman contre ses sujets chrétiens de la Syrie et du Liban, de la déportation de plusieurs évêques, de nombreux fidèles et de la fermeture des églises. * Archivio segreto Vaticano, Delegatione Apost. di Turchia, Mgr Angelo Maria Dolci, fasc. «Persecuzionee massacri contri gli Armeni», vol. V, 93, non fioloté.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible.fr: MGR ANGELO MARIA DOLCI

5 juin 1919 -- 27 juifs sont massacrés à Felchtin (province de Podolie) lors d'un pogrome auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura.
Israelvivra.com

5 juin 1940 -- Un juif figure parmi les Polonais tués lors d'une Aktion de la Gestapo à Ciezkovice (district de Chrzanów).
Israelvivra.com

5 juin 1940 -- Hitler avait réaffirmé à Goebbels sa volonté de résoudre le « problème juif ». Le 5 juin 1940, il avait dit en substance à son ministre : « On en aura vite fini avec les Juifs après la guerre. » Prenant acte de ces intentions, aussitôt l’armistice signé avec la France, Goebbels demanda à ses services de travailler, de concert avec le RSHA, à la conception d’un plan d’évacuation totale des 60 000 Juifs de Berlin : cette déportation, à destination des territoires anciennement polonais, devait être lancée « immédiatement après la guerre » et terminée en huit semaines au plus.
Seuil.com

5 juin 1942 -- Décret qui réglemente le quota des professions dentaires.
ajpn

5 juin 1942 -- 1 000 hommes, femmes et enfants de nationalité étrangère sont déportés par les nazis du camp de Compiègne au camp d'extermination d'Auschwitz. 32 juifs seulement ont survécu.

Entre 3 et 4 heures du matin, la police roumaine de Czernovitz (R.S.S. d'Ukraine) déporte en Transnistrie, dans des wagons à bestiaux, environ 70 malades de l'hôpital juif.
1 000 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Izbica (Pologne).

Les nazis incendient la synagogue de Ceské Budejovice (Tchécoslovaquie).
Israelvivra.com

5 juin 1942 -- Chez les avocats et notaires Juifs, certains envisageront une action collective de protestation. Le 5 juin 1942, Zeitchel, expert aux Questions Juives à l’ambassade d’Allemagne, s’adresse en ces termes à Dannecker : « Le Comte de Brinon, Secrétaire d’État, a appris que les avocats et notaires Français projettent un manifeste et recueillent des signatures dans l’intention de faire exempter leurs collègues juifs du port de l’étoile jaune. Darquier de Pellepoix a l’intention de faire arrêter tous les avocats qui prendront part à cette action. L’ambassade n’y voit pas d’inconvénient. Prière au SD de prêter son appui à cette mesure énergique en faveur des ordonnances allemandes. » En marge la mention « À Drancy ! » sera rajoutée à la main.
Wikipedia

5 juin 1943 -- Le ghetto de Brody (province de Lvov, R.S.S. d'Ukraine) est liquidé en trois jours. Près de 10 000 juifs sont déportés au camp d'extermination de Belzec.
Les SS et la police ukrainienne massacrent 700 juifs à Borszczov (province de Galicie orientale, R.S.S. d'Ukraine).
Début de l'ultime Aktion dirigée contre les juifs de Drohobycz (province de Galicie, R.S.S. d'Ukraine).

1 266 enfants juifs de moins de seize ans, internés au camp de regroupement de Westerbork, sont déportés au camp d'extermination de Sobibor et gazés dès leur arrivée.
150 travailleurs juifs sont assassinés par les SS après la liquidation de leur camp situé dans l'usine Ruzki à Minsk Mazowiecki (Pologne).
Israelvivra.com

5 juin 1944 -- Les juifs de Szekesfehervar (Stuhiweissenburg, Hongrie) et de sa région sont regroupés dans des camps et des baraquements.
Israelvivra.com

5 juin 1944 -- Evacuation du camp d'Aurigny
Shoah-solutionfinale.fr

5 juin 2007 -- République du Chili: le Sénat chilien adopte à l'unanimité une résolution reconnaissant le génocide arménien et demandant au gouvernement chilien de soutenir un rapport de 1985 d'une sous-commission des Nations Unies décrivant ce crime contre l'humanité comme un exemple clair de génocide.
Wikipedia

5 juin 2010 -- Turquie: le 5 juin, lors d'une manifestation organisée à Istanbul par le parti islamique Saadet, on a pu voir une pancarte proclamant, en turc : « Légendaire Hitler, nous sommes à bout de patience, nous avons besoin de votre énergie ».
Collectifvan.org



Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org






Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org