Aujourd'hui : Lundi, 18 juin 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 12 juin
Publié le : 12-06-2018

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 12 juin 1915 -- Empire ottoman : un troisième convoi, comprenant des habitants de Kıghi et des villages des environs est expédié. Une partie des déportés est tuée à l’arme blanche le lendemain matin, par des çete ; des jeunes femmes sont enlevées. Les membres de l’escorte éventrent des femmes, car ils ont constaté que certaines avalaient leurs pièces d’or lors des fouilles... Les rescapés, environ un quart, rejoignent à Palou, le 16 juin, les débris des deux premières caravanes, avec lesquels ils prennent la route du sud le 18 du même mois.

Ça s’est passé un 12 juin (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

12 juin 1724 -- L'accord russo-turque a été signé à Constantinople. Presque toute la Transcaucasie est cédé à la Turquie.
American University of Armenia : This day in Armenian history

12 juin 1890 -- Empire ottoman : Dès 1890, on peut s'attendre à tout, comme en témoignent ces le télégramme du 12 juin du consul russe à Erzeroum :« Il est encore difficile de dire si ces étincelles de fanatisme vont se transformer en un mouvement général... Il y a plus de 200 blessés, et pour l'instant on n'a connaissance que de 14 tués» .
© Jean-Marie Carzou, Arménie 1915, un génocide exemplaire
Imprescriptible : Un génocide exemplaire

12 juin 1915 -- Empire ottoman : un troisième convoi, comprenant des habitants de Kıghi et des villages des environs est expédié. Une partie des déportés est tuée à l’arme blanche le lendemain matin, par des çete ; des jeunes femmes sont enlevées. Les membres de l’escorte éventrent des femmes, car ils ont constaté que certaines avalaient leurs pièces d’or lors des fouilles... Les rescapés, environ un quart, rejoignent à Palou, le 16 juin, les débris des deux premières caravanes, avec lesquels ils prennent la route du sud le 18 du même mois.
*** (Kévorkian, 2006 :373).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

12 juin 1915 -- Empire ottoman : Récit de Matta Krémo : « Nous sommes au lendemain du massacre de Monseigneur Maloyan et de ses 417 compagnons, le vendredi 11 juin 1915. Le samedi 12 juin à midi, je m’étais isolé dans ma chambre, analysant dans ma pensée la situation des chrétiens et l’humiliation à laquelle ils ont été réduits, quand soudain, Saleh El Faroukh et Fouad Al Kurjiyé pénétrèrent chez moi ; leurs visages bouillaient de colère. Saleh me cria : « Debout, dépêche-toi et suis-moi au poste de police ». Je lui dis : « Attends moi un moment ». Il se saisit d’un livre que je tenais à la main, le jeta à terre et dit : « Dépêche-toi ». Je lui dis : « Qu’as-tu à te mettre en colère ? Quel crime ai-je commis et que veux-tu de moi ? » Il m’asséna sur la joue un soufflet qui m’étourdit. Il me dit : « Es-tu membre de l’association Fedawiyé [fedayin, ce mot évoque pour les Turcs le parti dachnak] ? » Je répondis : « Tu fais erreur ». Il me dit : « Debout, dépêche-toi ». Je lui dis : « Peut-être te plaît-il d’avoir un peu d’argent ». Il s’emporta et dit : « Ton nom est inscrit dans le cahier et je ne peux faire silence à ton sujet ». De fait, les chefs du Comité [il s’agit du comité d’exécution] inscrivaient chaque nuit, sur un papier spécial, les noms de ceux qu’ils voulaient arrêter. Le matin, ils remettaient cette liste à la police. Je me suis apprêté au départ.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : RÉCITS DE MADRIN

12 juin 1915 -- Le Consul allemand Walter Rössler d'Alep écrit, le 12 juin : ".. Le gouvernement dépasse de loin les limites de mesures préventives nécessaires... (en Cilicie) il a détruit une importante partie de la population au lieu de s'en tenir aux mesures préventives".
CDCA : Le génocide de 1915

12 juin 1924 -- Le délégué grec au Conseil de la Société des Nations à Genève (12 juin 1924) déclara que le gouvernement hellénique désirait l’évacuation immédiate de Grèce des réfugiés arméniens, par suite du manque de place et d’argent pour les soutenir. Il offrait un secours de 60.000 livres pour le transport.
Sur un point les Turc sont butés : ils sont décidés à exclure tous les Chrétiens. Par conséquent, puisque ces populations ne peuvent retourner en Turquie, il est nécessaire de les établir sur d’autres territoires et de régulariser leur état civil. Quel asile donner ?
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible : La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien

12 juin 1937 -- Ordonnance secrète de Heydrich décidant que les "souilleurs de race juifs" seront, une fois leur peine de prison purgée, placés en "détention de sûreté".
Cliotexte : Chronologie du système concentrationnaire nazi (1933-1945)

12 juin 1940 -- Tous les sionistes de la ville de Causani (Bessarabie) sont arrêtés et déportés en Sibérie par les autorités soviétiques après le retour de la Bessarabie à l'U.R.S.S.
Après que la Bessarabie et la Bukovine eurent été rendues à l'Union soviétique, les troupes roumaines se livrent à un pogrome sur les juifs de Dorohoi (Roumanie du Nord-Est) et en assassinent 200. Les Roumains obligent les familles des victimes à signer des déclarations affirmant que les assassinats sont l’œuvre d'étrangers.
Plusieurs milliers de juifs de Kutno et de sa région (province de Lodz, Pologne) sont entassés sur une surface très restreinte, sans commodités sanitaires ni médecins. De nombreux juifs meurent de fièvre typhoïde.
Israelvivra.com

12 juin 1942 -- 2 000 juifs sont déportés de la ville de Sosnoviec (province de Katowice, Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz.
2 000 hommes, femmes et enfants juifs meurent dans deux transports qui prennent deux jours entre le camp de concentration de Theresienstadt et Trawniki (Pologne), où on les déportait.
Israelvivra.com

12 juin 1942 -- France : dans une lettre du 12 juin 1942, adressée à Brinon, Pétain écrit : « Mon attention vient d'être attirée à plusieurs reprises sur la situation douloureuse qui serait créée dans certains foyers Français si la récente Ordonnance des Autorités d'Occupation, instituant le port d'un insigne spécial pour les juifs, était appliquée sans qu'il soit possible d'obtenir des discriminations naturelles et nécessaires. Je suis convaincu que les Hautes Autorités Allemandes comprennent parfaitement elle-mêmes que certaines exemptions sont indispensables ; le texte de la 8e ordonnance les prévoit d'ailleurs. Et cela me semble nécessaire pour que de justes mesures prises contre les israélites soient comprises et acceptées par les Français. Je vous demande donc d'insister auprès du Général Commandant les Troupes d'Occupation en France pour qu'il veuille bien admettre le point de vue que vous lui exposerez de ma part pour que M. le Commissaire Général aux Questions Juives puisse promptement obtenir la possibilité de régler par des mesures individuelles et exceptionnelles certaines situations particulièrement pénibles qui pourraient nous être signalées. »
Wikipédia : Étoile jaune

12 juin 1943 -- Les SS et la police ukrainienne massacrent 200 juifs à Kozova, près de Tarnopol (R.S.S. d'Ukraine).
100 juifs sont tués par les SS dans le village de Brzezany (province de Galicie, R.S.S. d'Ukraine).
Israelvivra.com

12 juin 2006 -- France : Questions/Réponses avec René Rémond sur le Forum du Nouvel Observateur
René Rémond se dérobe dès qu'on lui pose une question précise. Voici sa réponse à la question du Collectif VAN :

Question : 1) Vous intervenez souvent sur le thème du génocide arménien : quels sont les ouvrages historiques que vous avez écrits à ce sujet ?
2) Que proposez-vous pour punir le crime de négationnisme, qualifié par Elie Wiesel de "double-meurtre" ?
3) Combien de fois avez-vous été en Turquie ?
Réponse :Je ne prétends à aucune compétence sur le sujet.
Nota CVAN : Pour quelqu'un qui ne prétend à aucune compétence sur le sujet, René Rémond ne se prive pourtant pas d'exprimer ses doutes sur l'intentionalité du crime de génocide concernant les Arméniens, en ne citant jamais les historiens sur lesquels il s'appuie pour asseoir son argumentation.
Et pour cause, les seuls ouvrages de ce type sont ceux d'historiens qualifiés de négationnistes par leurs confrères dignes de ce nom...
Collectif VAN : Questions/Réponses avec René Rémond sur le Forum du Nouvel Observateur

12 juin 2008 -- Le parlement de Suède utilise dans un rapport le terme de génocide le 29 mars 2000. Il a toutefois rejeté une résolution appelant à reconnaître le génocide le 12 juin 2008.
Wikipédia : Reconnaissance politique du génocide arménien


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org