Aujourd'hui : Mercredi, 25 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 26 juin
Publié le : 26-06-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 26 juin 1861 -- Empire ottoman : la naissance de Grigor Zohrap. Grigor Zohrap ou Krikor Zohrab (en arménien Գրիգոր Զոհրապ) est un célèbre écrivain arménien, né à Beşiktaş, Constantinople (aujourd'hui Istanbul, Turquie) le 26 juin 1861. Homme politique de renom, avocat et philanthrope, il est arrêté et assassiné par le gouvernement ottoman durant la rafle des intellectuels arméniens le 24 avril 1915, qui marque le début du génocide arménien.


Ça s’est passé un 26 juin (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

26 juin 1096 -- Les troupes de la première croisade atteignent la ville d’Eller (Allemagne), où elles massacrent durant deux jours la communauté local qui compte 300 juifs. 3 seulement survivent.
Skynet : 26 juin, ce jour-là, n’oubliez pas

26 juin 1221 -- Un groupe de pèlerins en route pour la Terre sainte attaque le quartier juif d’Erfurt (Allemagne). 26 juifs périssent.
Skynet : 26 juin, ce jour-là, n’oubliez pas

26 juin 1861 -- Empire ottoman : la naissance de Grigor Zohrap. Grigor Zohrap ou Krikor Zohrab (en arménien Գրիգոր Զոհրապ) est un célèbre écrivain arménien, né à Beşiktaş, Constantinople (aujourd'hui Istanbul, Turquie) le 26 juin 1861. Homme politique de renom, avocat et philanthrope, il est arrêté et assassiné par le gouvernement ottoman durant la rafle des intellectuels arméniens le 24 avril 1915, qui marque le début du génocide arménien.
Wikipédia : Grigor Zohrap

26 juin 1915 -- Empire ottoman : télégramme du Consulat impérial d'Erzeroum à l'Ambassade d'Allemagne, Constantinople
Le commandant en chef, vient de décréter l'expulsion de tous les Arméniens d'Erzeroum. Cet ordre, qui n'a aucune justification militaire et qui, à mon avis, ne s'explique que par le racisme, pourrait bien, s'il devait être réellement mis à exécution, poser certains cas de conscience dans l'armée elle-même, car tous les ouvriers, chauffeurs, etc., qu'elle emploie sont arméniens.
Scheubner
Source : J. Lepsius, Archives du génocide des Arméniens, Fayard, 1986.
Imprescriptible : Le génocide arménien dans les Archives allemandes

26 juin 1915 -- Empire ottoman Le 26 juin, ainsi que le rapporte le consul impérial de Trébizonde, les Arméniens de cette ville ont reçu l'ordre de quitter les lieux dans un délai de cinq jours, tous leurs biens devant rester sous la garde des autorités. Une seule exception a été faite, pour les malades. Puis d'autres autorisations ont été accordées, aux veuves, aux orphelins, aux vieillards et aux enfants de moins de cinq ans, puis aux malades et aux Arméniens catholiques. Mais, aux dernières nouvelles, les autorités sont revenues sur la plupart des exceptions, et seuls ont le droit de rester les enfants et les personnes qui ne peuvent être transportées, ces dernières étant placées dans des hôpitaux. Dans le seul vilayet de Trébizonde, cette mesure touche au total 30 000 personnes environ, qui vont être expédiées en Mésopotamie, via Erzindjan.
Source : J. Lepsius, Archives du génocide des Arméniens, Fayard, 1986.
Imprescriptible : Le génocide arménien dans les Archives allemandes

26 juin 1915 -- Empire ottoman/Mersivan : Le samedi 26 juin, vers une heure de l'après-midi, des gendarmes parcouraient la ville et rassemblaient tous les Arméniens qu'ils pouvaient trouver, Jeunes ou vieux, pauvres ou riches, infirmes ou bien portants. Dans quelques cas, on pénétra dans les maisons, et ou tira les malades de leur lit. Ils furent enfermés dans les casernes et déportés les jours suivants par groupes de 30 à 150. Ils devaient aller à pied. Beaucoup furent privés de leurs chaussures et de leurs vêtements. Quelques-uns furent ligotés.
Imprescriptible : Vilayet de Sivas

26 juin 1915 -- Empire ottoman : a lieu le nettoyage ethnique extrêmement rapide des villageois arméniens de la plaine de Mouch. On a recours à des moyens primitifs. Dans le souci d'épargner les munitions, on ne fusille pas les hommes mais on les égorge. On brûle vifs, on enterre vifs. Dans des fosses communes hâtivement creusées, on étouffe les jeunes enfants avec de la terre. On affame les survivants qui ont échappé au premier assaut. Ce qui est nouveau, par rapport aux massacres hamidiens qui avaient « fait » beaucoup d'orphelins arméniens, c'est que, systématiquement, ni les femmes, ni les enfants ne sont épargnés.
CDCA, Actualité du génocide des Arméniens, préface de Jack Lang, Paris, Edipol, 1999.
Imprescriptible : Un exemple, Mouch 1915

26 juin 1916 -- Le 26 juin 1916, le consul allemand à Jérusalem, le Dr Brode, fait savoir que les déportés établis en Transjordanie ont été convertis de force, notamment 3 500 personnes établies à Deraa. Le son de cloche est le même à Damas dont le consul Loytved, dans une note du 30 juin, se fait l’écho: « Les Arméniens sont tous plus ou moins contraints de se faire musulmans ». Les diplomates allemands d’Alep rapportent également des faits indiquant qu’une campagne systématique a été mise en œuvre: « Au cours des dernières semaines, à Hama, Homs, Damas, etc., les déportés, menacés d’être chassés plus loin encore, ont dû se convertir en masse à l’islam (l’information émane de plusieurs sources qui, toutes, se recoupent). La procédure est strictement bureaucratique: dépôt de demande, puis changement de nom [...] Apparemment, les promoteurs de ce plan ont à l’esprit des exemples qui datent de l’époque de la conquête ottomane ».
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : hmed Djémal pacha et le sort des déportés arméniens de Syrie-Palestine

26 juin 1919 -- 8 juifs sont tués à Kornin (Kiev) au cours du troisième pogrom déclenché en cinq mois par des allié de l’Armée nationale ukrainienne et des paysans des environs.
Skynet : 26 juin, ce jour-là, n’oubliez pas

26 juin 1941 -- Les fascistes lituaniens fusillent plusieurs milliers de juifs (Lituanie).


- 5 juifs sont fusillés, les hommes sont emprisonnés et les autres obligés d’abandonner leurs maisons et de quitter la ville quand les Allemands occupent Dünaburg (Lettonie) où vivent 22 500 juifs.
- A Bereza, près de Brest-Litovsk ( Biélorussie), les SS incendient la synagogue, ainsi que les maisons avoisinantes, et tuent de nombreux juifs.

Massacre des Juifs de Jassy, en Bessarabie, par les Allemands et les Roumains.
Skynet : 26 juin, ce jour-là, n’oubliez pas

26 juin 1942 -- Après avoir diffusé au mois de mai 1942 à la BBC à Londre des informations sur l’assassinat des juifs polonais, elle renouvelle le 26 juin 1942 , le président américain Rosevelt et le premier ministre anglais Churchill donnerent aux allemands un avertissement public sur le meurtres des juifs d’Europe mais l’idée principal dans le monde était de gagner la guerre avant tout.
Skynet : 26 juin, ce jour-là, n’oubliez pas

26 juin 1943 -- Les SS liquident le ghetto de Buczacz (Ukraine).

- Début de la liquidation du « petit ghetto » de Czestochowa, à l’ouest de Varsovie, bien que la résistance juive tente de se défendre. Plusieurs centaines de juifs sont tués sur place par les SS, 1 000 environ sont déportés dans un camp et 4 000 autres sont expédiés au camp de travail forcé de Hasag, où ils travaillent dans une usine. 


- Le ghetto de Dabrowa-Gornicza (province de Katowice, Pologne) est liquidé. 2 000 juifs environ sont déportés au ghetto de Srodula, dans la banlieue de la ville de Sosnoviec (Silésie) puis au camp d’extermination d’Auschwitz. Dabrowa-Gornicza est déclaré « libéré de ses juifs ».
- En ce jour un convois de Juifs part du camp italien, Fossoli di Capri près de Modène pour Auschwitz.
Skynet : 26 juin, ce jour-là, n’oubliez pas

26 juin 1944 -- Début de la déportation des 12 000 juifs de Debrecen (Hongrie) au camp d'extermination d'Auschwitz. Bien peu de déportés survivront.
- Les SS déportent 485 juifs des villes de Fossoli et de Vérone au camp d'extermination d'Auschwitz.
Skynet : 26 juin, ce jour-là, n’oubliez pas

26 juin 2009 -- Turquie: Nedim Sener, l’auteur du livre ‘L’assassinat de Dink et les mensonges du service de renseignement’ est poursuivi pour son livre racontant l’attentat de Dink. Le chef d’accusation porte sur « l'obtention d'informations secrètes, la divulgation d'informations interdites et la désignation des membres de la fonction publique comme cibles de terroristes ». La deuxième audience du procès a eu lieu le vendredi 26 Juin à İstanbul à la 11ème Cour pénale. Les plaignants sont Ramazan Akyürek et Muhittin Zenit, employé à la Préfecture Générale de la Police. Leur responsabilité et leurs négligences dans l’assassinat du journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, ont été établies sans qu'ils ne soient jamais poursuivis.
Turquie : Nedim Sener jugé pour son livre sur Dink


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org