Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de presse N°2 - 10/07/12 - Collectif VAN
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant la Turquie, le génocide arménien, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, le négationnisme, l'Union européenne, Chypre, etc... Nous vous suggérons également de prendre le temps de lire ou de relire les informations et traductions mises en ligne dans notre rubrique http://www.collectifvan.org/rubrique.php?r=0&page=1. Par ailleurs, certains articles en anglais, allemand, turc, etc, ne sont disponibles que dans la newsletter Word que nous générons chaque jour. Pour la recevoir, abonnez-vous à la Veille-Média : c'est gratuit ! Vous recevrez le document du lundi au vendredi dans votre boîte email. Bonne lecture.


Collectif VAN : l'éphéméride du 10 juillet
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "10 juillet 1942 -- Le docteur Josef Mengele commence ses expériences à Auschwitz. Il a procédé à de nombreuses expériences sur des jumeaux, dont on estime qu’environ 3 000 sont morts entre ses mains. Il a échappé à la justice et est probablement mort en Amérique du Sud vers 1979. Josef Mengele devient médecin au camp d’Auschwitz. Avec l’autorisation de Himmler, Mengele participe à Auschwitz à un projet de recherche de Verschuer, financé par la Communauté de la recherche allemande. Il injecte le typhus à des jumeaux et les fait ensuite assassiner. Il envoie les préparations d’organes à Berlin, à son directeur de thèse. A Auschwitz il participe aux sélections des déportés « valides au travail » à l'arrivée des convois. Il déploie ici une énergie et un zèle peu communs afin de remplir les chambres à gaz. Des témoins l'ont vu abattre lui même une mère qui refusait d'être séparée de ses enfants. Il utilise les déportés pour ses expériences médicales. Il fait mettre les jumeaux dans des blocks à part (des baraques). Il les examine, les mesure, les tue pour disséquer leur cadavres. Ces expériences n'apportent rien, ne débouchent sur rien, mais il les continue, dans une sorte de délire, d'obsession."

«Le négationnisme nourrit le racisme»
Ayse Gunaysu, membre de l'Institut des droits de l'homme d'Istanbul, a courageusement affirmé que «Le négationnisme nourrit le racisme.» Même si la loi pénalisant la négation du Génocide des Arméniens n'est qu'un pis-aller, même s'il est idéal qu'une telle loi n'existe pas, même si, comme le dit Hrant Dink, «Il n'est pas besoin de traîner les négationnistes devant les tribunaux, ils méritent tout juste la pitié», il faut éviter à tout prix que le négationnisme, exercé par un État turc puissant, ne s'étende et ne fasse tache d'huile car il empêche, à long terme, la possibilité du pardon entre toutes les communautés concernées.

Génocide arménien : Hollande dans les habits de lumière de Sarko
La Gauche molle prend les pantoufles de la Droite dure… Le brave Hollande et son accordéon sera plus fort que le Conseil constitutionnel et la Cour Européenne des Droits de l’Homme ! C’est le retour de la loi pénalisant la négation du génocide arménien, un plat de Sarko qu’Hollande va cuisiner à sa manière… Un échec juridique assuré pour de petits profits politiques. La grande échéance, ce sont les municipales de 2014.

Quand la France se mêle de Génocide
Lorsque le futur Président François Hollande évoquait l’affaire de la loi votée par le Sénat en janvier 2012, il indiquait vouloir rompre avec ces méthodes. Mais il y a deux jours, le président de la République a fait une déclaration tonitruante qui fait aujourd’hui scandale.

Reprise du procès de Ratko Mladic avec une demande de renvoi
Les avocats de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic ont demandé lundi un renvoi de son procès, quelques heures avant l'audition d'un premier témoin. M. Mladic, âgé de 70 ans, est accusé de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre pendant la guerre de Bosnie de 1992-95. Il refuse de plaider coupable ou non coupable. Il risque la prison à perpétuité.

Le Sud-Soudan au bord de la guerre célèbre sa première année d’indépendance
Le Soudan du Sud célèbre ce lundi le premier anniversaire de son indépendance, en présence de dirigeants étrangers. Le président soudanais Omar el-Béchir était lui absent, signe supplémentaire de la tension extrême entre ces deux pays voisins.

«Entre Paris et Ankara, il est temps de passer à une coopération visionnaire»
Difficiles tout au long de la présidence de Nicolas Sarkozy ouvertement hostile à l’intégration de la Turquie dans l’Union européenne, les relations entre Paris et Ankara redémarrent, comme en a témoigné la visite à Paris jeudi et vendredi du ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, universitaire et grand maître d’œuvre de la diplomatie turque. La crise ouverte cet automne par le projet de loi pénalisant la négation du génocide des Arméniens est-elle finie ?

Hollande promet un nouveau texte sur le génocide arménien
L'engagement de campagne de François Hollande de proposer une loi pour réprimer la négation du génocide arménien "sera tenu", ont confirmé lundi les services de la présidence, dissipant les doutes créés par les déclarations de Laurent Fabius la semaine dernière.

Génocide arménien: François Hollande tiendra son engagement
L'engagement de campagne de François Hollande de proposer une loi pour réprimer la négation du génocide arménien «sera tenu» ont confirmé ce lundi les services de la présidence, dissipant les doutes créés par les déclarations de Laurent Fabius la semaine dernière.

Agression dans un train : bagarre ou acte antisémite ?
Près d’une semaine après l’agression d’un jeune juif dans un train entre Toulouse et Lyon, deux thèses s’affrontent : l’acte antisémite ou la simple bagarre. « Si ce n’est pas une agression antisémite, tant mieux, explique l’avocat de la victime, sinon c’est ajouter la lâcheté à la honte. »

Ratko Mladic retourne devant ses juges
Le procès de l'ancien chef militaire des Serbes, qui plaide non coupable de génocide, reprend lundi à La Haye. L'audience a lieu deux jours avant la commémoration de la chute de Srebrenica en 1995.

Paris-Ankara, des relations, en dents de scie
Pas de nouvelle politique, pour les relations avec la Turquie. Les déclarations du président socialiste de la République française montrent que le PS n'envisage pas une nouvelle politique turque. François Hollande insiste pour dire qu'il respectera ses promesses électorales et qu'il remettrait au parlement un nouveau projet de loi, interdisant la négation du génocide des Arméniens.

La mobilité des uns contre celle des autres : les accords de réadmission UE-Turquie et la levée du régime de visa
Les accords de réadmission prévoyant le renvoi des migrants illégaux turcs ou ayant transités par la Turquie ont été paraphés le 21 juin, lors du cinquantième conseil dÂ’association UE-Turquie en présence de Selim Yenek,(conseiller permanent de la Turquie à lÂ’UE) et Egemen Bağıs (ministre turc des affaires européennes, cf. photo). La Commissaire en charge des Affaires intérieures Cecilia Malmström a salué cet accord qui, selon elle, “va permettre dans notre intérêt commun de mieux contrôler les frontières et gérer lÂ’immigration”.

Srebrenica, l'impossible oubli
Avant la guerre, c’était le nom d’une petite ville, somme toute, assez prospère en Bosnie-Herzégovine, pas très loin de la frontière serbe. Entre 1992 et 1995, durant la guerre, c’était le nom d’une enclave bosniaque, sous protection de l’ONU.

Nantes: ouverture prochaine d'un consulat de Turquie
Fruit des entretiens entre les ministres français et turcs des affaires étrangères ouverture prochaine, à Nantes, d'un Consulat de Turquie. La Turquie est "un grand pays avec lequel la France entretient une tradition d'amitié à l'égard de laquelle nous voulons donner une nouvelle étape", a déclaré devant la presse M. Fabius, à l'issue d'un entretien avec son homologue. Durant cette rencontre, "nous avons eu l'occasion (...) de montrer notre volonté d'ouvrir une toute nouvelle ère dans nos relations bilatérales", a abondé M. Davutoglu.

TPI: reprise du procès Mladic avant l'anniversaire de Srebrenica
Le procès de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic a repris lundi à La Haye avec la déposition du premier témoin de l'accusation. Celui-ci a raconté avec émotion sa fuite devant les forces serbes dans la nuit du 2 au 3 novembre 1992.

Génocide arménien : Hollande promet un nouveau texte
L'Élysée indique que l'engagement de campagne du président de la République "sera tenu". L'engagement de campagne de François Hollande de proposer une loi pour réprimer la négation du génocide arménien "sera tenu", ont confirmé lundi les services de la présidence, dissipant les doutes créés par les déclarations de Laurent Fabius la semaine dernière. Le ministre français des Affaires étrangères avait rappelé à l'issue d'une rencontre avec son homologue turc jeudi dernier que la précédente loi avait été invalidée par le Conseil constitutionnel et qu'un nouveau texte risquerait de subir le même sort. "La position est très claire, l'engagement sera tenu", indique-t-on à l'Élysée, en admettant néanmoins qu'il faudrait tenir compte de la jurisprudence créée par le Conseil constitutionnel.

Turquie: Tolérance zéro à la tolérance
La Turquie s’est transformée en un pays de tolérance zéro contre toute forme d’opposition, notamment contre les kurdes, sous la forme d’une politique de« tolérance zéro à l'égard de la torture » et d’une « démocratie avancée » tant vantée par le gouvernement AKP. Les organisations des droits humains dressent des rapports accablants.




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org