Aujourd'hui : Lundi, 20 mai 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de presse N°1 - 18/07/12 - Collectif VAN
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant la Turquie, le génocide arménien, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, le négationnisme, l'Union européenne, Chypre, etc... Nous vous suggérons également de prendre le temps de lire ou de relire les informations et traductions mises en ligne dans notre rubrique http://www.collectifvan.org/rubrique.php?r=0&page=1. Par ailleurs, certains articles en anglais, allemand, turc, etc, ne sont disponibles que dans la newsletter Word que nous générons chaque jour. Pour la recevoir, abonnez-vous à la Veille-Média : c'est gratuit ! Vous recevrez le document du lundi au vendredi dans votre boîte email. Bonne lecture.


Turquie/Procès Zarakolu-KCK : libérations au compte gouttes
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous invite à lire ce Communiqué de Presse sur le procès du KCK à Silivri publié sur le site des Reporters Sans Frontières le lundi 16 juillet 2012 et mis à jour le mardi 17 juillet 2012. "Le 13 juillet 2012, prenait fin la première série d’audiences du procès du célèbre journaliste, éditeur et défenseur des droits de l’homme Ragip Zarakolu et de 204 autres prévenus, accusés d’entretenir des liens avec la rébellion kurde du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan)."

Collectif VAN : l'éphéméride du 18 juillet
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de lÂ’Histoire, sur les thématiques que lÂ’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "5 au 18 juillet 1915 -- Empire ottoman/Sıvas : 5 850 familles arméniennes de Sıvas sont déportées en quatorze convois, entre le lundi 5 juillet et le dimanche 18, au rythme dÂ’un départ par jour, avec en moyenne quatre cents foyers par caravane. Les déportations se font suivant la ligne Sıvas, Tecirhan, Magara, Kangal, Alacahan, Kötihan, Hasançelebi, Hekimhan, Hasanbadrig, Aruzi Yazi, le pont de Kırk Göz, Fırıncilar, Zeydag, Gergerdag (les monts de Kanlı Dere, où officiaient les chefs kurdes de la tribu des Resvan, Zeynel bey et Haci Bedri aga), avant de sÂ’orienter vers Adiyaman, Samsat, puis de traverser lÂ’Euphrate au niveau de Gözen, pour prendre la route de Suruc, Urfa, Veran Sehir, Ras ul-Ayn, voire celle de Mosul, ou encore celle de Bab, Mumbuc, pour arriver à Alep."

Presse arménienne : Revue du 17 juillet 2012
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous présente cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 17 juillet 2012. "Visite de travail du Ministre géorgien des AE en Arménie / Le Ministre Grigol Vachadzé a été reçu par son homologue arménien le 14 juillet. Des questions relatives à la coopération entre les deux pays ont été évoquées. 168 Jam reproduit l’interview de M. Vachadzé à la radio russe « Echo Moskvi » à la veille de son arrivée en Arménie. A la question sur l’exploitation éventuelle du chemin de fer Arménie-Russie, M. Vachadzé a répondu que la construction de cette voie ferroviaire était uniquement dans l’intérêt de la Russie, qui voulait assurer l’approvisionnement de la base militaire de Gumri."

Envie d'apprendre le persan, l’arménien ou l’éthiopien ?
L’université européenne d’été ouvre ses portes à l’ENS de Lyon du 16 au 25 juillet sur le thème des langues anciennes. L’événement est destiné à tous ceux qui souhaitent se perfectionner ou apprendre des langues rares. Pendant 10 jours, des cours de tous les niveaux seront dispensés grâce aux ressources mise à la disposition par les trois institutions organisatrices : l’ENS de Lyon, l’Université de Lausanne et l’Université Roma 3.

Turquie - Rakel Dink en visite à Uludere
Rakel Dink, la veuve du journaliste assassiné Hrant Dink, a visité Uludere dans le cadre d’un projet artistique voulant rendre hommage aux 34 personnes tuées lors d’une attaque aérienne par l’armée turque.

1942 -2012 : 70ème anniversaire de la rafle du Vel’d’Hiv
Il y a 70 ans, le 16 juillet 1942, débutait à Paris ,sous le nom de code de « vent printanier », la plus grande rafle de Juifs en France sous l'occupation nazie. Elle avait été planifiée de longue date et plus précisément lors de la conférence de Wansee du 20 janvier 1942 (en présence notamment de Heydrich et Eichmann) qui décréta et organisa la « Solution finale » pour près de 11 millions de juifs répartis sur tout le continent.

Sleiman rentre de Turquie avec une note d’espoir sur le dossier des pèlerins
La visite express du président de la République Michel Sleiman hier en Turquie s’est centrée sur le dossier des onze pèlerins enlevés en mai dernier dans le nord de la Syrie, même si l’entretien du chef de l’État avec son homologue Abdullah Gül a porté également sur la coopération bilatérale dans divers domaines, notamment militaire et commercial. C’est une note d’optimisme qu’aura dégagée l’échange relatif aux pèlerins. Ainsi, le président Gül a assuré que « les autorités turques font leur possible, à tous les niveaux, pour trouver au plus vite une issue à cette affaire, en profitant du calme qui règne actuellement ».

Le criminel nazi retrouvé à Budapest a fui
Laszlo Csatary avait été localisé par des journalistes du Sun. Lorsque la police s'est rendue à son domicile, il avait disparu, raconte Le Figaro. Laszlo Csatary est de nouveau en cavale. A 97 ans, ce criminel nazi accusé de complicité dans la mort de 15 700 juifs pendant la Deuxième Guerre mondiale, a fui le domicile où des journalistes du Sun l'avait retrouvé dimanche.

Pas de gaz lacrymogènes à Sivas pour le 19 ème anniversaire du massacre des Alévis de l’hôtel Madimak
L’année dernière, le gouverneur de Sivas avait interdit l’approche de l’hôtel Madimak aux manifestants venus commémorer le massacre du 2 juillet 1993 . Ceux qui avaient voulu braver l’interdiction avaient été copieusement arrosés de gaz lacrymogènes. Les forces de l’ordre s’étaient montrées plus promptes à défendre l’accès à l’hôtel que 18 ans plus tôt. 37 personnes, toutes alévies hormis 2 assaillants, venues pour le festival alévi Pir Sultan Abdal avaient péri dans l’incendie criminel de cet hôtel, devant lequel une foule haineuse s’était massée, condamnant à mort une partie de ses occupants.

Le criminel nazi débusqué par "The Sun" est introuvable
Les policiers hongrois qui étaient venus interpeller Laszlo Csatary ont trouvé son appartement vide. Après avoir été débusqué par deux journalistes du "Sun" à Budapest, en Hongrie, le criminel nazi Laszlo Csatary a échappé aux policiers qui étaient venus l'interpeller, rapporte "Le Figaro" mardi 17 juillet.

La Syrie au menu d'une rencontre Poutine-Erdogan
La Syrie sera mercredi évoquée au cours d'une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre turc Recep Tayiip Erdogan, qui arrivera à Moscou pour une visite de travail sur l'invitation du président Poutine, a annoncé mardi le service de presse du Kremlin.

Le chasseur de nazis, à la fois historien et détective
Après la localisation en Hongrie de Laszlo Csatary, le criminel de guerre nazi le plus recherché du monde, Efraïm Zuroff*, le «chasseur de nazis» qui dirige le centre Simon-Wiesenthal à Jérusalem confie au Figaro.fr les difficultés de sa mission.

A Istanbul, la mosquée géante de Recep Tayyip Erdogan…
Recep Tayyip Erdogan avait annoncé la surprise le 29 mai, pour le 559 ème anniversaire de la Conquête de Constantinople par les Ottomans, après avoir présidé la réouverture de la mosquée de Fatih le Conquérant, fermée depuis 4 ans et demi pour travaux de restauration. Sur la colline de Camlica, une des dernières zones boisées et protégée de la très bétonnée Istanbul, une mosquée géante de 1500 m2 devrait bientôt être édifiée. Une mosquée qui devrait pouvoir être vue de toute la ville pour qu’il n’y ait pas de jaloux.

Criminel nazi retrouvé : "un test pour la Hongrie de Orban"
Comment les autorités hongroises vont-elles agir face à un symbole de la continuité de l’antisémitisme officiel, une réalité aujourd’hui publiquement oubliée, voire niée ? Laszlo Csatary n'était pas le pire des criminels nazis. Pourtant, sa localisation dans la capitale hongroise revêt une importance particulière. Pour les victimes qui attendent un procès bien sûr. Pour la Hongrie de Orban aussi, pour laquelle c'est un test, comme l'explique l'historien Paul Gradvohl.

South Stream: Moscou veut entamer le tronçon sous-marin à la fin de l'année
La Russie envisage d'entamer la construction du tronçon turc (sous-marin) du gazoduc South Stream à la fin de l'année, a annoncé mardi le service de presse du Kremlin à la veille des négociations qui auront lieu mercredi à Moscou entre le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan.

Un criminel nazi échappe de peu à la police hongroise
Localisé à Budapest par deux journalistes du Sun, Laszlo Csatary a pris la fuite avant l'arrivée des forces de l'ordre. Pour ses voisins, c'était «Papa Csatary», un nonagénaire tranquille. Mais sur sa liste des criminels de guerre les plus recherchés au monde, le Centre Simon-Wiesenthal l'avait placé en tête. Laszlo Csatary, 97 ans, accusé de complicité dans la mort de 15.700 Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, ne devrait plus échapper longtemps à la justice: sa trace vient d'être retrouvée à Budapest, où il aurait plusieurs adresses.

Saint-Malo: Le directeur de l'IUT devient recteur de l'Université française en Arménie
« Créer l’IUT a été l’une des meilleures périodes de mon existence. » Sa thèse de doctorat en poche sur la robotique mobile, Jean-Jacques Montois arrive à Saint-Malo en 1997. D’abord maître de conférences, il devient professeur des universités en 2004. Mais entre-temps, en 2001, il est nommé directeur de l’IUT, qui n’était qu’une antenne de l’IUT de Rennes depuis 1994. « Les départements se montaient. Il a fallu tout créer.»





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org