Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 31 juillet
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 31 juillet 1941 -- Göring confie à Heydrich l'évacuation de tous les juifs d'Europe. Göring ordonne à Heydrich de mettre en place la "Solution Finale". Hermann Wilhelm Göring (ou Goering) (né le 12 janvier 1893 à Rosenheim ; mort par suicide le 15 octobre 1946 à Nuremberg) était un militaire et un homme politique allemand de premier plan du Parti national-socialiste et du gouvernement du Troisième Reich. Commandant en chef de la Luftwaffe et ministre de l'Air, il fut condamné à mort à l'issue du procès de Nuremberg en raison de son implication dans les crimes du régime nazi.

Photo: Adolf Hitler et Hermann Göring


Ça s’est passé un 31 juillet (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

31 juillet 1789 -- Les austro-russes (Frédéric Josias de Saxe-Cobourg-Saalfeld et Alexandre Souvorov) infligent une lourde défaite aux Turcs du grand vizir Koca Youssouf Pacha à Focşani (Roumanie actuelle).
Wikipedia

31 juillet 1905 -- Un pogrome de deux jours éclate à Kertch (gouvernement de Crimée, Russie) : les maisons et les magasins juifs sont pillés et un membre de l'autodéfense juive est tué par balles.
Israelvivra.com

31 juillet 1910 -- Empire ottoman : AMAE, Correspondance politique, Turquie, n. s., vol. 83, f° 159, lettre de Thérabia, datée du 31 juillet 1910. Ce premier témoignage est déjà riche d’enseignements. Il nous rappelle que sous l’Ancien régime, la politique d’Abdul-Hamid consistant à armer et à lâcher les régiments kurdes hamidiés sur les populations des provinces arméniennes a donné un sentiment de toute puissance et d’impunité aux tribus kurdes locales, qui ont profité de la situation pour acquérir des biens immobiliers considérables en spoliant les Arméniens. La Constitution rétablie, les leaders arméniens locaux, comme leurs collègues parlementaires de Constantinople, qui ont lutté dans la clandestinité pour faire tomber l’Ancien régime, ont, fort de leur nouvelle légitimité et du soutien apparent de l’ Ittihad, exigé que ces abus soient punis ou pour le moins corrigés en procédant à une restitution des biens. Ce qui impliquait le règlement de milliers de litiges et la remise en cause des positions acquises par des chefs tribaux qui ont gardé un pouvoir considérable dans leurs régions d’origine et siègent même pour certains dans les clubs jeunes-turcs de province, voire au Parlement ottoman. Cependant, comme le remarque le chargé d’affaire de France à Constantinople, Boppe, « Les Kurdes étaient mal préparés aux réformes que la Constitution a introduit dans l’Empire [...] Les Kurdes oublient difficilement les faveurs dont ils jouissaient sous le règne d’Abdul-Hamid. Ils regrettent les distinctions et les gratifications qui leur étaient envoyées de Yildiz en récompense des crimes et des déprédations qu’ils commettaient sur la population arménienne ».
Imprescriptible.fr: La situation politique en Cilicie à la veille des massacres d’avril 1909

31 juillet 1915 -- Empire ottoman/Musa Dagh (sancak d’Antakya) : 4 200 Arméniens se retranchent sur les hauteurs du Musa Dagh, assiégés par les troupes régulières à partir du 8 août. Le 10 septembre, un navire de guerre français, le Guichen, repère l’appel de détresse des assiégés. Avec trois autres croiseurs, dont le Jeanned’Arc, les marins français entreprennent de transférer à leur bord les plus de quatre mille villageois débarqués à Port-Saïd.
*** (Kévorkian, 2006 :758).
Mass Violence - par Raymond Kévorkian

31 juillet 1915 -- Empire ottoman: le 31 juillet, Bauernfeind reçut encore un ordre télégraphique de Christoffel lui enjoignant de « Renvoyer tout de suite tous les pensionnaires! » ( Journal, p. 100) Il restait alors vingt-deux aveugles et orphelins à Bethesda ( Journal, p. 98). Ceux qui avaient été renvoyés chez eux par Bauernfeind dès 1914 partagèrent le sort de tous les autres déportés arméniens. Des soixante personnes renvoyées en 1914, six ont survécu au génocide. Christoffel écrivait en 1916: « Elles avaient été tuées, étaient mortes de faim ou disparues. Des six [survivants], trois sont revenus à Bethesda. En ce qui concerne les autres, j’ai eu peu de nouvelles. Mariam Badschi l’estropiée est morte de faim, le petit aveugle Levon aussi [...] Il paraît que l’aveugle Chattun fut noyée dans le lac Güldjuk. Le Güldjuk est un lac de montagne, près de Mezré, dans lequel on a noyé des milliers d’Arméniens » ( Tiefen, p. 16).
Imprescriptible.fr: Malatia 1915/carrefour des convois de déportés d’après le Journal du missionnaire allemand Hans Bauernfeind

31 juillet 1915 -- Empire ottoman/Télégramme reçu de Constantinople, daté du 31 juillet 1915, reçu le 3 août à 10 h. Au Secrétaire d'Etat Washington, 898 , 31 juillet - 17 heures : " Mes 841 et 858. Le Docteur Lepsius, président de la mission Allemagne-Orient qui gère six orphelinats arméniens en Turquie, a été informé par une source sûre, que des Arméniens, principalement des femmes et des enfants, déportés du district d'Erzeroum, ont été massacrés près de Kémakh, entre Erzingan et Harpout. Des rapports similaires sont arrivés d'autres sources, disant que seuls quelques-uns de ces infortunés vont atteindre leur destination fixée. Ils sont dans un état pitoyable inexprimable.
Le Docteur propose de soumettre l'affaire à la Croix Rouge Internationale pour une action commune afin d'essayer d'inciter l'Allemagne à demander la cessation de ces horreurs. Il demande instamment l'accès aux informations que l'Ambassade possède dans ses dossiers. Nous les lui donnerons si le Département n'a pas d'objection." Morgenthau, Ambassadeur américain.
Imprescriptible.fr : Rapport sur le massacre des Arméniens d'Erzeroum 31 juillet 1915

31 juillet 1915 -- Empire ottoman: d'après ce que racontent les Arméniens, 12.000 obus étaient tombés sur la ville, mais avec peu d'effet. Du côté arménien il y eut 18 morts mais beaucoup de blessés; les pertes turques n'ont pas dû être plus sérieuses. Quand le 31 juillet l'armée russe se retira momentanément vers le nord, toute la population arménienne du Villayet de Van, près de 200.000 âmes, s'enfuit en territoire russe. La défense des Arméniens contre les attaques turques à Van fut racontée par Enver pacha et par le communiqué du Gouvernement turc à Berlin, qui fut expédié ensuite dans tous les pays. D'après ces rapports c'étaient des bandes rebelles arméniennes qui, dans le dos de l'armée turque, avaient attaqué la population musulmane ; des 180.000 musulmans du Vilayet de Van, 30.000 seulement avaient pu échapper. Plus tard, un communiqué de l'Ambassade Turque à Berlin (1er Octobre 1915) déclara que « Pas moins de 180.000 hommes avaient été tués, il ne fallait pas s'étonner si après cela les musulmans s'étaient vengés ». C'étaient les 18 Turcs, tués en nombre équivalent aux pertes arméniennes, qui étaient devenus 180.000.
Imprescriptible.fr : LES ARMÉNIENS PENDANT LA GUERRE MONDIALE

31 juillet 1918 -- Empire ottoman: la VIe armée ottomane entre à Ourmia et extermine 600 Assyriens réfugiés dans la mission française en compagnie de Mgr Sontag.
*** (Golnazarian-Nichanian, 2002 :179-180).
Mass Violence - par Raymond Kévorkian

31 juillet 1918 -- Empire ottoman: un Français Alsacien martyr pour les Assyro-Chaldéens /Monseigneur Sontag. Terre d'humanisme et de vocation missionnaire, l'Alsace a donné naguère Sébastien Brant et Martin Butzer. Au XIXe siècle, elle fournira le Père Libermann, ami des Noirs, et au XXe Mgr. Sontag, ami des Assyro-Chaldéens. Jacques-Emile Sontag (1869-1918) eut la gloire d'offrir son sang pour le nom des Assyro-Chaldéens et d'accueillir la palme du martyre à Ourmiah, au cœur de leur pays au nord-ouest de la Perse (Iran). C'était le 31 juillet 1918 en pleine Première Guerre mondiale et lors du génocide dont ce peuple a été victime. Il était âgé de 49 ans.
Imprescriptible.fr : Un Français Alsacien martyr pour les Assyro-Chaldéens /Monseigneur Sontag

31 juillet 1919 -- 500 juifs sont égorgés, 36 grièvement blessés et mutilés, de nombreuses femmes et jeunes filles juives violées quand des unités commandées par Liachovitch, lié à l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrome de deux jours à Tulczyn (Podolie).
Israelvivra.com

31 juillet 1932 -- En Allemagne, élections législatives. Le parti nazi devient le premier parti.
La Citoyenneté

31 juillet 1941 -- Göring confie à Heydrich l'évacuation de tous les juifs d'Europe. Göring ordonne à Heydrich de mettre en place la "Solution Finale". Hermann Wilhelm Göring (ou Goering) (né le 12 janvier 1893 à Rosenheim ; mort par suicide le 15 octobre 1946 à Nuremberg) était un militaire et un homme politique allemand de premier plan du Parti national-socialiste et du gouvernement du Troisième Reich. Commandant en chef de la Luftwaffe et ministre de l'Air, il fut condamné à mort à l'issue du procès de Nuremberg en raison de son implication dans les crimes du régime nazi. Actif dans les « questions juives », Göring joue un rôle très important dans les persécutions antisémites et en particulier dans l'aryanisation. Après la nuit de Cristal organisée par Goebbels (9 novembre 1938), il participe à l'aspect financier du pogrom, inflige cyniquement une amende exorbitante d'un milliard de marks aux Juifs pour les « désordres » et les dégâts matériels du pogrom et met en place les rouages qui participent à l'aryanisation de l'économie, c'est-à-dire la nationalisation des biens juifs, qu'il lie à la politique de réarmement dans un discours en décembre 1938. Il encourage leur émigration forcée. C'est sur son initiative que sont créés les premiers camps de concentration. Il missionne Heydrich par un ordre du 31 juillet 1941 de prendre toutes les mesures nécessaires à la mise en place de la Solution Finale et de travailler à ce projet.
Israelvivra.com
Jewishgen.org
Wikipedia

31 juillet 1941 -- Début des mesures d’anéantissement.
Compagnienomades.free.fr

31 juillet 1942 -- 1 007 internés juifs du camp de regroupement de Westerbork et 1 049 hommes et femmes du camp de regroupement de Pithiviers (France) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

1 000 juifs arrivant à Minsk (R.S.S. de Biélorussie) du camp de concentration de Theresienstadt sont déviés sur Baranovitch, où ils sont entassés dans des wagons puis gazés.
Israelvivra.com

31 juillet 1943 -- 1 000 juifs, hommes et femmes, sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz, où 727 d'entre eux sont aussitôt gazés. 28 hommes et 18 femmes survivront.

1 563 juifs, dont 20 enfants, sont déportés du camp de regroupement de Malines (Belgique) au camp d'extermination d'Auschwitz. Seuls 40 déportés de ce vingt et unième transport survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.
Israelvivra.com

31 juillet 1944 -- 178 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.

300 orphelins juifs sont déportés de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz, où ils sont gazés.

20 juifs, appartenant à un groupe qui effectue une marche de la mort de Varsovie à Zychlin, meurent d'épuisement à Lowicz (Pologne).

1 300 juifs sont déportés du camp de regroupement de Drancy au camp d'extermination d'Auschwitz, où 726 d'entre eux sont immédiatement gazés. 209 hommes et 141 femmes survivront jusqu'à la libération du camp par l'armée soviétique, en 1945.

213 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp de concentration de Theresienstadt.

Un vingt-sixième transport avec 563 juifs, dont 47 enfants, quitte le camp de regroupement de Malines (Belgique) à destination du camp d'extermination d'Auschwitz. 186 juifs survivront jusqu'à la libération du camp, quelques mois plus tard.
Israelvivra.com

31 juillet 1944 -- Manifestation à Madison Square Garden autour de la question des Juifs de Hongrie.
ajpn

31 juillet 1944 -- Un train quitte Paris avec à son bord 300 enfants déportés.
ajpn

31 juillet 1950 -- Le génocide est défini dans l'article II de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, adoptée par l'Assemblée générale des Nations unies le 9 décembre 1948 et entrée en vigueur le 12 janvier 1951.
Dans cette convention, « le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après, commis dans l'intention de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :
a. meurtre de membres du groupe ;
b. atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe ;
c. soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ;
d. mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe ;
e. transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe ».

Cette convention a été signée par la Turquie le 31 juillet 1950.
Imprescriptible.fr : 100 REPONSES

31 juillet 2007 -- Inculpation à Phnom Penh des responsables du génocide cambodgien. Les juges du tribunal spécial Khmers rouges procèdent à la première inculpation, celle de Kang Kek dit "Douch", ex-directeur du centre de détention Tuol Sleng (S-21) situé au cœur de la capitale. Arrêté en 1999, il est inculpé de "crimes contre l'humanité" et placé en détention provisoire.
La Documentation française


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org



Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org