Aujourd'hui : Mardi, 23 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 6 août
Publié le : 06-08-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 6 août 1915 -- Empire ottoman : le 6 août, le village arménien de Fundaschak, près de Marasch, avec ses 3000 habitants, fut complètement détruit. La population, presque entièrement composée de muletiers, avait dû transporter dans les trois derniers mois, un grand nombre d'Arméniens vers l'Euphrate. Ils avaient vu de leurs propres yeux les morts dans l'Euphrate, et avaient été témoins de la vente des femmes et des jeunes filles et des violences exercées contre elles.


Ça s’est passé un 6 août (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

6 août 1264 -- 5 juifs sont massacrés à Arnstadt (Allemagne). Leurs noms figurent sur la liste des martyrs de la ville
Skynet : 6 août, ce jour-là, n’oubliez pas

6 août 1915 -- William Ewart Gladstone, (1809-1898), homme politique britannique. Chef du parti libéral, trois fois Premier ministre: « Si, au lieu d'avoir affaire au gouvernement turc, et de lui reprocher ses crimes contre les sujets chrétiens, nous avions affaire à un gouvernement chrétien capables de crimes similaires contre des sujets mahométans, notre indignation ne devrait pas être moindre, mais supérieure à ce qu'elle est aujourd'hui».
« On the Armenian Question », 6 août 1895
Imprescriptible : Citations d'hommes politiques, personnalités historiques

6 août 1915 -- Empire ottoman : à l'occasion de la célébration de la constitution, le 23juin 1915, un grand banquet fut organisé à Yozgad. Y assistaient Nedjati bey et tous les fonctionnaires mililitaires et civils de la ville, ainsi que des personnalités unionistes et des Turcs influents. Au cours du banquet, Nedjati bey, rappela au capitaine albanais Selim bey, commandant de la garnison, qu'il devait obéir aux ordres et instructions provenant du ministère de l'Intérieur et du gouvernement d'Angora d'exterminer les Arméniens de la région de Yozgad. Selim bey refusa. Devenu vice-mutessarif de Yozgad, le 6 août 1915, Kemal menaça Selim bey de pendaison car il s'obstinait à refuser de signer l'ordre de massacrer les Arméniens. Peu après, Selim bey fut révoqué par décision du ministère de l'Intérieur, sur plainte du Comité Union et Progrès.
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible - Le grand ordonnateur : Talaat Pacha

6 août 1915 -- Empire ottoman : Récit d’Elias Djerdji Nasri Nazarian
« Le jour de la fête de la Transfiguration (6 août)…, je fus arrêté avec 360 personnes, toutes arméniennes catholiques. On nous emmena en nous disant que Diarbékir était en feu et qu’il fallait que nous y allions pour éteindre l’incendie. On nous lia quatre à quatre et on nous conduisit à la citerne « Moussa ». Il y avait là quatre bouchers chargés de nous abattre et de nous jeter dans la citerne. On me donna un coup de poignard et des coups de bâton, mais je me jetai dans la citerne avant de recevoir le coup de grâce. J’ai eu l’épaule et le bras brisés. J’y ai vécu quarante jours. Au début, je mangeais des oiseaux qui avaient leurs nids dans la citerne. Cependant, quand l’odeur de la citerne devint intolérable à cause des cadavres, ces oiseaux s’enfuirent. Alors, je me mis à sucer le sang des cadavres. Puis je trouvai un peu d’eau dans le fossé et j’en bus. Je fus enfin délivré par une personne nommée Hadj Khalil Boum à laquelle j’avais rendu des services lorsqu’il était en prison ; quand il apprit que j’étais là, il se rendit auprès du cheikh et obtint pour moi la grâce de vivre. Il me retira de la citerne et m’emmena chez lui ».
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : RÉCITS DE MADRIN

6 août 1915 -- Empire ottoman : le 6 août, le village arménien de Fundaschak, près de Marasch, avec ses 3000 habitants, fut complètement détruit. La population, presque entièrement composée de muletiers, avait dû transporter dans les trois derniers mois, un grand nombre d'Arméniens vers l'Euphrate. Ils avaient vu de leurs propres yeux les morts dans l'Euphrate, et avaient été témoins de la vente des femmes et des jeunes filles et des violences exercées contre elles.
Imprescriptible : Notes de voyage d'un allemand mort en Turquie

6 août 1915 -- Empire ottoman/kaza de Nallihan et Mihaliçik (vilayet d’Angora) : Tous les mâles de Nallihan, de quatorze ans et plus, ont été arrêtés et mis en route, en compagnie de trois cents femmes et enfants, escortés par une escouade commandée par Abdül Selim Tevfik. Deux semaines plus tard, 260 hommes ont été séparés du convoi et internés au konak d’Angora. Le 23 août, ils ont été mis en route vers le désert syrien.
** (Kévorkian, 2006 :624).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

6 au 9 août 1915 -- Empire ottoman/Ismit : 4 000 Arméniens d’Ismit sont déportés en trois convois, vers Konya. Les autorités procèdent ensuite à la destruction méthodique des maisons du quartier arménien et de l’évêché, qui sont incendiés, puis du cimetière arménien.
** (Kévorkian, 2006 :690).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

6 août 1919 -- 15 juifs sont massacrés lors d'un pogrome auquel se livrent à Kornon (province de Kiev) des unités commandées par Mordalevitch.
Skynet : 6 août, ce jour-là, n’oubliez pas

6 août 1941 -- Les SS fusillent des milliers de juifs à Pinsk (Biélorussie).
- Des commandos d'extermination assassinent 200 juifs à Orheiu (Ukraine).
Skynet : 6 août, ce jour-là, n’oubliez pas

6 août 1942 -- Les SS assassinent tous les habitants juifs du village de Zdzieciol, près de Grodno (U.R.S.S.), au nombre de 4 500.
- 2 000 juifs de Drohobycz (Ukraine) sont déportés au camp d'extermination de Belzec et assassinés par les SS durant deux jours.
- Entre le 6 août et le 15 septembre, 3 456 internés des camps et 913 travailleurs sont également déportés à Drancy puis Auschwitz.
Skynet : 6 août, ce jour-là, n’oubliez pas

6 août 1943 -- Plusieurs dizaines de juifs en armes sont interceptés par les SS à Tarnopol (Ukraine). Beaucoup meurent en combattant, les autres se réfugient dans les bois, où ils rejoignent les partisans.
- 1 000 juifs du ghetto de Vilna (Lituanie) sont déportés au camp de concentration de Klooga (Estonie). Au cours de la déportation, les résistants juifs se défendent.
Skynet : 6 août, ce jour-là, n’oubliez pas

6 août 1944 -- Début de la déportation massive des juifs de Lodz (Pologne) au camp d'extermination d'Auschwitz : elle se prolonge jusqu'à la fin du mois, quand 70 000 juifs auront été transportés dans ce camp.
- Évacuation du camp de concentration de Kaiserwald, près de Riga (Lettonie) : 27 000 juifs sont déportés des camps situés à l'est de la Vistule à destination de l'Allemagne.
Skynet : 6 août, ce jour-là, n’oubliez pas


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org