Aujourd'hui : Vendredi, 19 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 13 août
Publié le : 13-08-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique "Ephéméride" du Collectif VAN a été lancée le 6 décembre 2010. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:

Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 13 août 1915 -- Empire ottoman/sancak de Kayseri : à partir de cette date environ 20 000 Arméniens de Kayseri et Talas sont déportés en plusieurs convois vers le désert syrien par la route Incesu, Develi, Nidge, Bor, Ulukısla, sous la supervision personnelle de Yakub Cemil bey, le délégué du CUP dans la province. Le premier convoi de Kayseri, comprend les Arméniens vivant dans les quartiers périphériques.

Ça s’est passé un 13 août (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

13 août 1915 -- Empire ottoman/sancak de Kayseri : à partir de cette date environ 20 000 Arméniens de Kayseri et Talas sont déportés en plusieurs convois vers le désert syrien par la route Incesu, Develi, Nidge, Bor, Ulukısla, sous la supervision personnelle de Yakub Cemil bey, le délégué du CUP dans la province. Le premier convoi de Kayseri, comprend les Arméniens vivant dans les quartiers périphériques.
*** (Barton, 1998 :124; Kévorkian, 2006 :646).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

13 au 15 août 1915 -- Empire ottoman/mutesarifat d’Ismit : 8 000 Arméniens de Bardizag/Bagçecik sont déportés, suivant de près par ceux de Döngel et Ovacık, vers Konya et Bozanti.
*** (Kévorkian, 2006 :690).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

13 au 15 août 1915 -- Empire ottoman/sancak d’Afionkarahisar (mutesarifat de Kütahya) : 7 500 Arméniens du sancak, dont 4 500 de la préfecture, sont déportés sous la supervision du Dr Moktar Besim, secrétaireresponsable du CUP à Afionkarahisar.
*** (Kévorkian, 2006 :703-704).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

13 août 1915 -- La fuite au Caucase. Télégramme adressé au journal arménien « Horizon » de Tiflis par Mr. Samsoun Haroutiounian, président du Bureau National Arménien de Tiflis, qui alla en personne au-devant des réfugiés.
Télégramme du 13 août 1915.
De la frontière turque à Igdir (première localité russe), tout le pays est entièrement rempli de réfugiés. Plus loin, d'Igdir à Etchmiadzine, tous les jardins et toutes les vignes sont remplis d'Arméniens fugilifs. A Igdir, première station d'arrivée, sont agglomérés 20.000 réfugiés ; à Etchmiadzine 45.000 ; de ces deux centres ils se dispersent par bandes en d'autres régions. A Etchmiadzine, l'on a installé l'hôpital, bains et hospice pour les orphelins. D'Igdir à la frontière turque, des cavaliers vont à la recherche des enfants et des malades dispersés et procèdent à la relève des cadavres. Il arrive environ 50 orphelins par jour à Igdir ; on en garde une partie ici les autres sont envoyés à Etchmiadzine.
Imprescriptible : Le livre bleu du gouvernement britannique concernant le traitement des Arméniens dans l'Empire ottoman

13 août 1923 -- Le traité de Lausanne fut signé le 24 juillet 1923. La Délégation de la République arménienne adressa, dès le 13 août suivant, aux Puissances, une protestation solennelle contre cette paix « conclue exactement comme si les Arméniens n’existaient pas ». Voici ce document dont les simples et émouvantes constatations se passent de tout commentaire :
« Au lendemain de la Conférence de Lausanne, substituant au traité de Sèvres un acte nouveau où rien ne figure de la question arménienne, la Délégation de la République d’Arménie a conscience d’accomplir un impérieux devoir en soumettant ce qui suit aux Grandes Puissances.
La plus éprouvée des Nations belligérantes, celle qui, confiante aux principes proclamés par les Alliés, sacrifia le tiers de sa population totale pour la cause de son indépendance, voit aujourd’hui l’isolement et le silence se faire autour d’elle ».
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible : La question des minorités et le problème arménien

13 août 1941 -- Allemagne : 4ème ordonnance allemande imposant la confiscation des postes de radio appartenant aux Juifs.
Skynet : 13 août, ce jour-là, n'oubliez pas

13 août 1942 -- Les SS assassinent 2 000 juifs à Lanovitz (U.R.S.S.).


- Pour la première fois, la police suisse livre des réfugiés juifs qui ont pénétré dans le pays.


- Les derniers juifs de la communauté de Rymanov (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec pour y être tués par les SS.


- 2 000 juifs environ sont déportés du ghetto de Grodek-Jagiellonski (Ukraine) au camp d'extermination de Belzec. 


- Après une rafle nocturne dans le ghetto de Gorlice (Pologne), 700 juifs sont assassinés par les SS et la police ukrainienne qui les ont conduits au village de Garbic. Quelques-uns parviennent à fuir dans les bois.
- De cette date jusqu'au 20 août, de très nombreux Juifs croates sont déportés à Auschwitz par les collaborateurs.
Skynet : 13 août, ce jour-là, n'oubliez pas

13 août 1942 -- Biélorussie : pour les Juifs du ghetto de Mir la liquidation commence effectivement le 13 août. Tous les Juifs de Mir sont rassemblés, emmenés dans la forêt de Yablonovshchina, abattus et enterrés dans les fosses communes préalablement creusées.
BS Encyclopédie : Les petits ghettos polonais

13 août 1998 -- La baronne Caroline Cox, porte-parole adjointe de la Chambre des Lords s'est rendue en Arménie pour la 38ème fois. Au cours d'une conférence de presse à Erevan, elle a annoncé qu'elle allait soulever la question du génocide arménien avec le gouvernement britannique.
American University of Armenia : This day in Armenian history


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org